samedi 23 février 2008

Il est pas écrit la poste


Trouvé sur Boucle d'Or , j'adore !
Faire l'amour ... pour protéger les forêts
Le concept peut sembler surréaliste, mais il est réel ! ... même s’il est en total décallage avec les moyens mis en oeuvre par les autres associations de défense de la l’environnement.
Fondée en 2004 par Tommy, un suédois de 31 ans, et Leona, une norvégienne de 25 ans, l’association “Fuck For Forest” (FFF) est une association animée par des personnes sexuellement libérées, qui jouent de leur sexualité pour attirer l’attention sur les menaces qui pèsent sur la nature, afin de récolter des fonds pour la défendre.
L’association s’est donc construite sur le constat qu’il existe un lien entre le sexe et la nature : Si une personne est à l’aise dans son corps et épanouïe dans ses relations intimes, elle respectera plus les gens qui l’entoure, et la nature dans laquelle elle vit.
Il semblerait que ce discours fasse des adeptes, puisque l’association qui a de plus en plus de membres, recevrait en permanence des photos et des vidéos de personnes qui soutiennent FFF dans ses actions en faveur de la nature.
Alors faites – vous plaisir, vous protégez la nature.

Métrobus censure ?

La régie publicitaire de la RATP, Métrobus, a refusé d'afficher dans le métro une affiche de la Une de Courrier international qui comprenait en titre secondaire "Sarkozy, ce grand malade". "On est dans l'ordre de la censure politique si on ne peut plus critiquer le gouvernement" a déclaré le directeur du magazine.

Source: Patriarchae

Sarkozy promet de refonder dès 2009 la PAC

Le président français Nicolas Sarkozy a inauguré samedi le 45e salon de l'agriculture de Paris
en promettant d'engager dès la présidence française de l'Union européenne (UE) en juillet une "refondation" de la politique agricole commune et en affichant sa fermeté dans les négociations à l'OMC.

Devant les responsables agricoles, Nicolas Sarkozy a répété sa volonté d'imposer dès qu'il aurait pris les commandes de l'UE au 1er juillet 2008 l'ouverture de discussions de fond sur l'avenir de la politique agricole commune, normalement fixées en 2013 par le calendrier européen. "Pourquoi attendre ce rendez-vous ? (...) sur la PAC, je veux la rupture avec le conservatisme et l'immobilisme (...) je suis convaincu que la PAC doit être rénovée, refondée", a-t-il lancé.

Cette refondation se fera "en totale cohérence avec nos objectifs politiques de 2013", a ajouté le chef de l'Etat dans son discours d'inauguration du 45e salon de l'Agriculture. "Je prends mes responsabilités", a dit Nicolas Sarkozy.

I Am Proud Of This Country


Le camp Clinton en plein doute
Le désarroi du camp Clinton après une série de défaites dans la course à l’investiture démocrate pour la présidentielle américaine était patent samedi, tandis que chez les républicains, John McCain peinait à faire oublier des allégations sur ses relations avec une jeune lobbyiste.

Clinton s'en prend violemment aux "tactiques" d'Obama
Hillary Clinton, dont la presse a décrit une équipe de campagne présidentielle en plein désarroi, est sortie de ses gonds samedi en lançant "Honte à vous, Barack Obama! ", reprochant à son rival de basses tactiques de campagne en décalage avec son discours rassembleur.
"Honte à vous, Barack Obama! il est temps que vous meniez une campagne cohérente avec votre message en public, c'est ce que j'attends de vous. Rendez-vous en Ohio, ayons un débat sur vos tactiques et votre comportement dans cette campagne! ", a lancé une Hillary Clinton visiblement rendue hors d'elle par des tracts de campagne dénonçant son plan de réforme du système de santé et sa position sur l'Alena (Accord de libre-échange nord-américain). Cette violente sortie est intervenue le jour même où le quotidien Washington Post décrivait le pessimisme s'étant emparé du camp Clinton, sous le coup de onze défaites d'affilée essuyées depuis deux semaines.

La fin prématurée de l’« Inévitable » Hillary Clinton
par Doug Ireland (Bakchich)
Avec dix victoires consécutives dans les primaires démocrates, le sénateur Barack Obama est presque déjà assuré d’emporter l’investiture, selon notre chroniqueur américain Doug Ireland. Mais Hillary Clinton compte encore sur l’appareil du parti et les délégués pour se sauver.

Boucler un budget


Un chantage déplacé, par Francis Van de Woestyne.
Les principaux ministres du gouvernement vont consacrer une partie du week-end à cette pratique qu'ils détestent, en fait : racler les fonds de tiroir pour boucler un budget.

Le communautaire à table avec le budget
Comme annoncé, CD&V et VLD sont arrivés à la table des négociations budgétaires avec la volonté d’y lier le communautaire.

La Banque nationale (BNB) a rendu son devoir au gouvernement Verhofstadt.
Celui-ci lui avait demandé d’analyser le phénomène de hausse de prix auquel sont confrontés les Belges depuis plusieurs mois et d’objectiver un débat qui a souvent pris des allures passionnelles. Équilibré et détaillé, le rapport a le mérite de remettre les choses à leur place. Il contient aussi une série de recommandations au gouvernement.
Les hausses de prix de l’alimentaire et de l’énergie sont plus prononcées en Belgique que dans la zone euro depuis la mi-2006, a indiqué la Banque Nationale.


Le cdH ne cédera rien sur les titres-services
Le cdH a rappelé samedi, au cours d'un forum consacré à l'emploi, ses priorités dans le cadre du budget 2008. La présidente, Joëlle Milquet, a notamment insisté sur les titres-services à propos desquels elle n'entend rien céder.
"Ce n'est pas une situation très exaltante"
Joëlle Milquet, présidente du CDH, estime que les partis de la majorité doivent faire passer l'intérêt de l'Etat avant la stratégie électorale. Elle plaide aussi pour des mesures empêchant les dérives dans le cadre des intérêts notionnels.


L'"orgueil" bruxellois irrite Kris Peeters
Le ministre-président flamand Kris Peeters est irrité par la demande, sans contrepartie, des Bruxellois qui sollicitent des fonds supplémentaires dans le cadre des discussions sur la réforme de l'Etat.

Les intérêts notionnels - Personne ne veut la fin des intérêts notionnels
Sur quoi portent les grands débats ? Toujours ces fameux intérêts notionnels, la technique fiscale qui aide les entreprises dans leurs investissements (déduction des intérêts fictifs lorsqu'un investissement est consenti sur fonds propres et non grâce à des fonds empruntés). Le PS et le CDH exigent que l'on revoie la loi actuelle qui permet à des sociétés, de "passer deux fois à la caisse", via certaines filiales. MR et VLD veulent éviter de toucher à la loi et brandissent une étude récente de la Fédération des Entreprises de Belgique selon laquelle des investissements importants seraient "réservés" par le simple fait qu'une partie du monde politique belge a jeté le trouble sur la pérennité du système. Les libéraux proposent d'instaurer un code de conduite pour encadrer le système.

Budget : la Wallonie prête à collaborer
Le gouvernement wallon est prêt à fournir les efforts budgétaires demandés par le fédéral, a indiqué le ministre wallon de l’Economie, Jean-Claude Marcourt.

Statut fiscal travailleurs frontaliers: le budget 2008 amputé
En raison du statut fiscal des travailleurs frontaliers, le budget 2008 de l'Etat perdra entre 29 et 65 millions d'euros. Ces chiffres ont été fournis, avant son hospitalisation, par le ministre du Budget, Yves Leterme, au député MR Jean-Luc Crucke, rapporte jeudi "Le Courrier".

La hausse des recettes fiscales pourrait atteindre 5,8pc
Selon les derniers chiffres disponibles, il se confirme que les estimations en matière de recettes fiscales pour 2008 sont très bonnes. Le département du budget les évalue à 95,858 milliards d'euros. On pourrait même aller jusqu'à plus de 96 milliards d'euros ce qui représenterait une croissance de 5,8 pc par rapport aux recettes 2007, soit une croissance supérieure d'1 pc à la croissance économique nominale (inflation comprise).

Fidel Alejandro Castro Ruz

Fidel Alejandro Castro Ruz, né le 13 août 1926, est le dirigeant de l'île de Cuba, depuis la révolution cubaine de 1958-1959 qui a renversé la dictature du général Fulgencio Batista.

Cuba est entré dans une ère nouvelle avec l'annonce par Fidel Castro lui-même de son retrait de la direction de l'Etat communiste après un demi-siècle de pouvoir sans partage, même si la période ouverte devrait être celle des "petits pas" promis par son frère Raul. Une importante figure du 20e siècle quitte la scène.


Fidel Castro, le Dr Ernesto Guevara (dit « le Che ») et son frère le lieutenant Raúl ont par la suite donné à la révolution, nationaliste au départ, une orientation pro-soviétique et « marxiste-léniniste » au début des années 1960, au moment de son affrontement avec les administrations américaines successives de l'époque. Suite à la révolution, Castro instaura progressivement un régime qualifié de dictatorial par certains ou de Socialisme d'État par le discours officiel, régime fortement étatique et dirigé par un parti unique, avec une liberté de la presse très limitée.

Source: Wikipedia
voir aussi: Cuba libre ?
KOSOVO NO! CUBA SI!
Depuis ce matin la démission de Fidel Castro me vaut des questions posées de tous côtés médiatiques. Suave question : quel est mon point de vue par rapport à la déclaration de Bush qui dit : « il faut maintenant commencer la transition démocratique » ? Le voila : « j’espère une transition socialiste réussie à Cuba ». Cela signifie que les leçons de démocratie de Bush m’écœurent. Aussi m’écœure le spectacle de la veulerie qui conduit à reconnaître le Kosovo avec des cris de joie alors que vient de se sceller le premier acte de la tragédie que contient le nouveau siècle.

Jean-François Kahn au Grand Journal sur Canal+

Le Grand Journal de Canal+ polémique avec JFK
Jean-François Kahn était hier l'invité du Grand Journal sur Canal+, pendant lequel Jean-Michel Aphatie et Michel Denisot ont polémiqué de manière énergique avec le fondateur de Marianne sur l'appel pour une vigilance républicaine.



clash entre JF Kahn et JM Apathie sur C+

Le numéro 566 de Marianne : Le crime de lèse-majesté
Au Sommaire : L'appel à la vigilance républicaine provoque l'hystérie en Sarkozye. Evoquer le pouvoir personnel... un putsch. Rappeler les valeurs de la République...un scandale ! Préserver l'indépendance générale... une provocation ! Sondage CSA-Marianne : 69% des Français approuvent cet appel.

Pour une vigilance républicaine

Les soussignés se réclament de sensibilités très diverses, et ils ont sur un certain nombre de sujets importants des positions très différentes, mais ils ont malgré tout en commun un certain nombre de convictions et de valeurs qu'ils entendent réaffirmer.

- Leur attachement au principe républicain et, en conséquence, leur refus de toute dérive vers une forme de pouvoir purement personnel confinant à la monarchie élective.
- Leur attachement aux fondamentaux d'une laïcité ferme et tolérante, gage de la paix civile.
- Leur attachement à l'indépendance de la presse et au pluralisme de l'information.
- Leur attachement aux grandes options qui ont guidé, depuis cinquante ans, au-delà des clivages partisans, une politique étrangère digne, attachée à la défense du droit des peuples et soucieuse de préserver l'indépendance nationale et de construire une Europe propre à relever les défis du XXI° siècle.

Blogo-nouveautés

Un micro-post pour donner quelques nouvelles d'atmosphères de la blogosphère, voire de la webosphère ou médias pour autant que ceci existe toujours (il me semblait avoir vu un article à ce sujet chez Charles Bricman, mais je ne le trouve pas/plus - help ! (F1)) ... (finalement, voir commentaires)

Par contre, on y trouve une foultitude de nouveaux articles fort intéressants autant que sympas et didactiques que je vous livre d'une manière non exhaustive: Un nouveau blog de Michel Lévy-Provençal, "futur-ancien" (?) de Rue 89, une volée d'articles consacrés aux Médias et outils 2.0 : Blogs d'entreprise (4): celui du boss , Introduction au RSS pour les technophobes , et ....ce qui nous amène à la suite: Les dernières nouvelles du Walloonistan... .





A tout seigneur, tout honneur, Damien, le "websaigneur" de BloggingTheNews déborde d'énergie (un négrier en légitime suspicion de dopage, selon Thomas) et après nous avoir concocté une plateforme pour livrer tout sur les Chroniques du Walloonistan , se lance avec Alain Gerlache , sur la route pour interMédias !

L'invité de la semaine de ce même Alain Gerlache se trouve être l'excellent Jean-Yves Huwart qui nous parle de son blog sur lequel on trouve un Grand minoritaire, grand con (citation d'un "vrai" baron de Charleroi) et une approche de l'immanquable scandale politico-familial: gare à la tentation du couvercle.... couvercle d'une des innombrables casseroles de notre petite démocratie.

Pouzilhac et Ockrentà la tête de France Monde
Cette nouvelle structure de l'audiovisuel extérieur coiffera RFI, France 24 et TV5 Monde.
Après moult atermoiements, l'affaire est entendue. Ce sera Alain de Pouzilhac, jusqu'à présent ­président de France 24, qui sera chargé de créer France Monde, la nouvelle structure abritant les différentes antennes internationales de la France comme RFI, France 24 et les participations françaises de TV5 Monde. Il sera assisté dans cette tâche par Christine Ockrent, qui est nommée directrice géné­rale de cette nouvelle entité.

Mardi 26 Fevrier : 2ème journée de l’homme
Pour la deuxième fois “Ladies Room” va faire sauter ses verrous et ouvre ses portes aux garçons qui gardent leur cédille mais pour participer. Pendant une journée grâce à Men’s room, les hommes vont pouvoir écrire ce qu’ils n’osent pas nous dire.

Les intérêts notionnels, inspirent encore les politiques, les pétionneurs autant que les bloggeurs, voir même incitent à l'ouverture de site en passe de devenir blog, par Pascal Warnimont par exemple.

En final, Mehmet Koksal en fer de lance
Bel hommage de la profession à notre cher et percutant Mehmet Koksal, ce samedi, à l'assemblée générale annuelle de l'Association des journalistes professionnels (AJP)... Le vice-président de la Fédération européenne des journalistes (Fej), Philippe Leruth, a rappelé que Mehmet a dû se résigner à fermer son blog, suite aux pressions communautaires et aux menaces qui pesaient sur ses proches. Ce qui ne l'a pas empêché de reprendre la plume, pour la tremper dans d'autres plaies: "Mehmet est un symbole, insiste Philippe Leruth, celui de la liberté de la presse"...

MK: "il y a également le volet juridique suivi par l'excellent secrétariat de l'AJP qui dresse régulièrement un bilan des affaires en cours dont le mien qui m'oppose à un certain secrétaire d'Etat PS négationniste, menteur et délinquant dont je préfère taire le nom défendu par un avocat-mari dont je préfère également taire le nom par peurs de représailles de l'appareil qui contrôle la moitié de ce pays. Petite précision : à la dernière AG, Philippe Leruth a rendu hommage à la liberté de presse à travers mon expérience personnelle (et non l'inverse) - l'arrêt de mon blog "Humeur allochtone" suite aux agressions physique et morale - et Molenews a relayé l'info. Je ne suis pas ni un symbole, ni un principe (liberté d'expression) mais je suis content de servir de prétexte pour relancer un débat sur la liberté d'expression en Belgique."

Au plaisir de vous revoir sur nos lignes UTF8,
blogautistement vôtre.

La "sextape" de Carla, Nico et Winnie...


Nuit de noces : La sextape de Carla et Nicolas et Winnie

PS encore, mais pas toujours ... mais toujours beaucoup

Les doigts dans la crise possède une rubrique "Vrais morceaux de démocratie dedans " ; pour ma part, j'initie celle de "la rubrique de la démocratie (belge) écrasée":

En rappel et pour commencer, celui à qui je dédie le "Chou Gras" du mois (et peut-être à son couple, pour l'ensemble de son oeuvre?) : "celui qui ne doit plus être appelé Maître, car ce n’est qu’un valet" d'après PAN, M. Uyttendaele:

Passons rapidement sur "Madame Neen", administratrice de l'asbl BRAVVO,
ainsi que (juste pour faire plaisir à Prométhée) par "Madame Ja (voor de Eenheid)" (à défaut de donner des nouvelles récentes de notre autre héros national, Jacques Wilmart),
pour poursuivre avec avec l'inénarrable "Madame Huy", dont j'apprends via Walloonistan (site auquel je destine par ailleurs ce billet) l'existence d'une Xième plainte récente à son égard qui émane de Philippe Charpentier, conseiller communal Ensemble à Huy, adressée au ministre de tutelle, Philippe Courard.

«Elle a violé la liberté de la presse, elle a violé la séparation des pouvoirs.
Et depuis 15 ans, elle viole, sans aucune gêne, la loi sur la vie privée.»

Poursuivons et terminons (pour le moment) avec quelques autres brèves de comptoir, qui font la gloire de notre petite patrie, au point où nos valeurs démocratiques deviennent exportables, voire même arbitres dans les situations les plus délicates.

Acquittement technique général pour Henri Ronse

Une échevine liégeoise accusée d'abus d'argent public
L'échevine liégeoise de l'Etat civil, Julie Fernandez-Fernandez (PS), a envoyé des cartes de voeux pour la Saint-Valentin à plusieurs centaines de Liégeois. "Le problème, c'est que ce courrier a été envoyé dans des enveloppes à l'en-tête de la ville de Liège", remarque ce vendredi Christine Defraigne, conseillère communale MR, dans le quotidien La Meuse. "Le timbre est, en outre, celui d'une machine automatique, ce qui peut laisser croire que la timbreuse de la Ville à servi à affranchir l'envoi", poursuit Mme Defraigne.

Lafosse inculpé d’homicide involontaire

Des tests de maths indiscrets
Cent cinquante mille élèves sont évalués cette semaine en calcul. En marge du test, des questions trop privées fâchent.

Mettre les criminels sur Internet, légal ou pas ?

Mehmet Koksal, un fer de lance (...) il y a également le volet juridique suivi par l'excellent secrétariat de l'AJP qui dresse régulièrement un bilan des affaires en cours dont le mien qui m'oppose à un certain secrétaire d'Etat PS négationniste, menteur et délinquant dont je préfère taire le nom défendu par un avocat-mari dont je préfère également taire le nom par peurs de représailles de l'appareil qui contrôle la moitié de ce pays. Petite précision : à la dernière AG, Philippe Leruth a rendu hommage à la liberté de presse à travers mon expérience personnelle (et non l'inverse) - l'arrêt de mon blog "Humeur allochtone" suite aux agressions physique et morale - et Molenews a relayé l'info. Je ne suis pas ni un symbole, ni un principe (liberté d'expression) mais je suis content de servir de prétexte pour relancer un débat sur la liberté d'expression en Belgique.

Enquête interne sur le bourgmestre de Nandrin
Le conseil communal de Nandrin a confié, lundi soir, au secrétaire communal faisant fonction, le soin d'effectuer une enquête interne concernant l'usage abusif d'un bus du CPAS par le bourgmestre.

Le vote électronique nuit gravement à la démocratie.

Soupçons de conflit d'intérêts à la Régie communale de Mons
Le conseil communal de Mons a voté lundi soir, à huis clos, la création d'une commission d'enquête sur un possible conflit d'intérêts mettant en cause un administrateur MR de la Régie communale autonome (RCA)

"La discrimination est incontestable"
Voici quelques mois, le ministre bruxellois de l'Economie et de l'Emploi Benoît Cerexhe (CDH) inaugurait le site internet www.diversite.irisnet.be, destiné à informer les entreprises bruxelloises sur la diversité sur le marché de l'emploi.

Syndrome Sotegec aux TEC ?

Enquête sur les dépenses en carburant de Gavroy à Namur
Le ministre wallon des Affaires intérieures, Philippe Courard, a demandé à son administration d'ouvrir une enquête sur les faits qui sont reprochés à l'échevin namurois Arnaud Gavroy (Ecolo)

43 inculpations en 21 mois !
Depuis l’affaire des logements sociaux de “La Carolorégienne” en septembre 2005 jusqu’au dossier des faux procès-verbaux de collège, la juge d’instruction France Baeckeland a signifié quarante-trois inculpations à Charleroi en vingt et un mois

Le conflit d'intérêt de la scission de B-H-V étudié au Sénat
La Commission des réformes institutionnelles du Sénat a consacré mercredi une première réunion à la procédure de conflit d'intérêt introduite par le Parlement de la Communauté française après le vote par la Commission de l'Intérieur

Nouvelle audition de Patrick Avril à la PJ
Le député-bourgmestre socialiste de Saint-Nicolas, Patrick Avril a de nouveau été entendu mercredi matin par la section ecofin de la police judiciaire de Liège. Il s'agissait de la suite de son audition du 13 février, qui avait duré 8 heures.

Dolle mol ?

"J'estime que le rôle du bourgmestre est également celui-là"
Le sénateur-bourgmestre de Dinant, Richard Fournaux, reconnaît qu'il est intervenu pour une de ses concitoyennes auprès du bureau provincial des amendes administratives.

Le FN perd quatre mois de dotation

Olivier Delcourt (élu du FN) radié de Charleroi
Bien que domicilié dans l’entité (à Jumet plus précisément), ceci, vraissemblablement pour répondre aux critères de la loi électorale, il est apparu après plusieurs contrôles effectués par la police, que celui-ci ne se trouvait jamais à son domicile.

Je vous souhaite une excellente fin de semaine démocratique.

Le syndrome du boomerang

La guerre froide que l'on pensait éteinte se réchauffe comme le climat.

Poutine a déploré vendredi la proclamation d'indépendance du Kosovo, un "horrible" précédent qui va revenir comme un boomerang "dans la gueule" des Occidentaux.
"Le précédent du Kosovo est un précédent horrible. De facto, il fait voler en éclats tout le système des relations internationales existant, pas seulement depuis plusieurs dizaines d'années, mais depuis des centaines d'années", a fustigé Vladimir Poutine au cours d'un sommet informel à Moscou de la Communauté des Etats indépendants (CEI, ex-URSS moins les Etats baltes).

De son côté, Washington a laissé percer vendredi sa frustration à l'égard du "cynisme" de Moscou sur le Kosovo.
"Les Russes ont une politique assez cynique", a déclaré vendredi le numéro trois du département d'Etat, Nicholas Burns, interrogé sur la chaîne de télévision américaine Fox sur les attaques de la veille contre des ambassades à Belgrade, notamment celle des Etats-Unis, par des manifestants serbes hostiles à l'indépendance du Kosovo.

"Ils ne sont pas au Kosovo, ils ne font rien pour aider les Kosovars. Ils restent donc en retrait et ils sont généralement peu coopératifs", a ajouté M. Burns, secrétaire d'Etat adjoint chargé des Affaires politiques.
et pourtant Moscou menace d'utiliser la force au Kosovo .

Dans le même ordre d'idée, haro sur "Israël qui serait voué à la disparition" selon le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah qui l'a réaffirmé vendredi, lors d'une cérémonie organisée par le parti chiite libanais dans la banlieue sud de Beyrouth. "La disparition d'Israël est inévitable."

Lire aussi: La tension monte entre la Serbie et les USA
Opération terrestre de l'armée turque dans le nord de l'Irak
Des troupes turques sont entrées dans le nord de l'Irak jeudi soir pour pourchasser des rebelles kurdes séparatistes qui y sont basés, a annoncé l'armée turque vendredi.
L'état d'urgence à nouveau prolongé au Timor oriental
Le parlement du Timor oriental a approuvé vendredi une prolongation de trente jours de l'état d'urgence décrété après un double attentat le 11 février contre les deux plus hauts dirigeants du pays.Le gouvernement avait demandé jeudi la prolongation au président par intérim, qui a obtenu son adoption par un vote des députés, a indiqué Vicente Guterres, qui présidait le vote. "La proposition du gouvernement de prolonger l'état d'urgence a été adoptée", a-t-il déclaré à Dili.
L'élection présidentielle chypriote relance le débat avec le Nord
Les Chypriotes choisissent dimanche leur président, entre le communiste Demetris Christofias et le conservateur Ioannis Kasoulides, tous deux partisans de l'ouverture pour trouver une solution à la division de l'île en partie occupée
95 morts dans d'intenses combats au Sri Lanka
Au moins 92 rebelles tamouls et trois militaires ont été tués mercredi dans le nord du Sri Lanka où l'armée et les séparatistes tamouls s'affrontent quotidiennement, a indiqué jeudi soir le gouvernement.

Iran: le rapport de l'AIEA justifie de nouvelles sanctions
L'AIEA, l'agence atomique de l'ONU publie un nouveau rapport sur le programme nucléaire iranien. Un rapport qui apporte des arguments en faveur de l'adoption de nouvelles sanctions contre Téhéran.

vendredi 22 février 2008

4000 factures impayées au SPF Justice

Certainement le bel héritage laissé par Madame Onkelinx - dont pourtant les socialistes étaient si contents - et qui est partie nuire dans un autre ministère, "comme d'hab' ".
Updated 23/02/08: L’Exécutif musulman mis en liquidation , autre héritage laissé par madame Onkelink.
La communauté musulmane n’a pas réussi vendredi soir à composer un nouvel Exécutif. L’ASBL sur laquelle repose l’organe représentatif des musulmans de Belgique est mise en liquidation et son personnel sera licencié, a annoncé le ministre de la Justice Jo Vandeurzen.

L. Onkelinx ne semble pas vouloir en rester là, vu qu'elle envisage légitimement rester au gouvernement après le 23 mars.

Et que s'est-il passé hier en Commission du parlement à propos du "(?) décret/loi lié au Fonds social Mazout"(?) proposé semble-t-il par le plus endormi des ministres en exercices (Ch. Dupont, dont on a déjà pu dire beaucoup de bien ici) qui n'était pas prêt, voire tellement flou ou incorrect qu'il a fallu dans la plus grande urgence le rectifier ? Qui possède des infos ?
J'envoie de ce pas une petite bafouille à Muriel Gerkens, qui semble avoir été Présidente de cette Commission pour lui demander les informations correctes.

A défaut d'avoir déjà trouvé des informations plus précises à ce dernier sujet, je vous propose un extrait du rapport de Commission des Affaires Sociales du 19/02/2008:

Question de M. Georges Gilkinet au ministre
des Pensions et de l'Intégration sociale sur "le
retard dans le paiement de factures aux différents
SPF sous la tutelle du ministre des Pensions"
(n° 2097)


Georges Gilkinet (Ecolo-Groen!) : Il arrive
de plus en plus fréquemment que des factures ne
soient pas payées à l'échéance par les autorités
fédérales. Le ministre de la Justice a expliqué que
près de quatre mille factures étaient impayées au
SPF Justice.


À combien s'élevait le total des factures impayées
des SPF sous votre tutelle en date du 31 décembre
2007 et du 31 janvier 2008 ? Combien de factures
ont-elles été payées tardivement par ces SPF entre
janvier 2007 et janvier 2008 ? De combien de jours
l'échéance a-t-elle été dépassée en moyenne ?
Quel est le montant total des factures qui n’ont pas
été payées dans les délais ? Combien de temps les
fournisseurs ont-ils en moyenne attendu le
paiement de leurs factures entre janvier 2007 et
janvier 2008 ? Quel a été le coût supplémentaire
des retards de paiement (amendes, intérêts de
retard, frais de recouvrement) en 2007 ? Y a-t-il eu
des recouvrements judiciaires ? Pour quel
montant ? Des jugements ont-ils été prononcés à
l'encontre de l'État belge au sujet de factures dues
par les SPF sous votre tutelle ? Comment
s’expliquent ces retards de paiement et, surtout,
quelles mesures avez-vous prises pour éviter les
retards de paiement à l'avenir ?



Christian Dupont, ministre (en français) :
Selon mes informations, le délai moyen entre la
réception d’une facture approuvée au service
Budget du Service Public Fédéral de
Programmation (SPP) et le paiement est de vingthuit
jours. En 2007, aucun coût supplémentaire n’a
été occasionné par un retard de paiement. En
revanche, en 2006, il y a eu deux recouvrements
judiciaires de factures non contestées.
Le SPP Intégration sociale s’efforce d’améliorer
encore sa gestion des paiements. De nouvelles
procédures de paiement ont été établies ; des
délais ont été convenus pour la formulation d’avis
en matière de dossier de paiement, des formations
ont été suivies par le service budgétaire et des
schémas de procédure ont été mis au point en vue
d’une meilleure exploitation du système de
paiement. En outre, depuis décembre 2007, des
sondages sont effectués en ce qui concerne les
dossiers de paiement et, depuis 2008, des
indicateurs concernant les délais de paiement et
l’exécution des procédures sont discutés en réunion
de staff du SPP.

Il n’y a eu aucun transfert de facture de 2007 sur2008.

Georges Gilkinet (Ecolo-Groen!) : Je me
réjouis que votre ministère soit meilleur payeur que
le ministère de la Justice.
L'incident est clos.

L'histoire de Dag Vader

Il était une fois ...




Pas bravo pour Bravvo

Mourad Maimuni , un employé de l'ASBL Bravvo (N° 862 282 755, constituée par notament Freddy Thielmans, Faouzia Hariche, Henri Simons (démissioné) , Yvan Mayeur et des Joëlle Milquet et Karin Lalieux qui se sont ajoutés comme administrateurs par après) dénonce :
"Système de favoritisme, publicité pour le Parti socialiste, manque de gestion du personnel..."
""J'ai profité de leur système pour avoir un travail, je l'avoue. À l'époque, en 2006, je venais d'avoir une petite fille, j'avais besoin de plus d'argent. C'est une connaissance qui m'a dit de remplir un formulaire APS à l'Orbem et qu'ensuite je serais convoqué chez une personne bien précise qui tient une liste des gens recommandés par un de mes supérieurs à l'ASBL.

Donc, s'il vous connaît et que vous figurez sur cette liste, vous être pris directement. J'en ai bénéficié", reconnaît Mourad Maimuni qui dénonce à présent cette pratique et pas seulement.

"En deux ans, j'ai eu le temps de constater plusieurs dysfonctionnements. Avant les dernières élections communales, nos supérieurs nous demandaient de faire de la publicité pour le Parti socialiste dans les quartiers de logements sociaux où nous nous rendions. Mais il faut savoir que les gardiens de parc de Bravvo avec qui j'ai travaillé ne travaillent tout simplement pas. On n'est soumis à aucun contrôle.

Source: la DH
Consultez aussi
: Jeunesse à Bruxelles & Les Cuisines Bruxelloises
et GIAL
L'échevine Hariche est bourgmestre déléguée mais ne parle pas le néerlandais
Corruption socialiste: la série noire continue (24/01/06)
Bruxelles, ma ville: Hariche
Mani pulite à Bruxelles - appel à témoins (21/02/06)
Les cumuls illégaux d'Yvan Mayeur:
» Promethee de Notre dame des pauvres à Banneux...Dans son numéro de la semaine, la Tribune de Bruxelles compte dans ses colonnes un article intitul� "Petits arrangements entre amis" s'agissant de la capitale. Une enquête dont les elements mis en lumière, suscitent bien des questions. [Lire la suite]

» La Tribune dénonce... de climaxJe m'en voudrais de ne pas vous inviter, comme l'ont fait la plupart de mes confrères, à lire les révélations savoureuses de la Tribune de Bruxelles à propos des petits arrangements entre caciques de la Ville de Bruxelles... [Lire la suite]

» Yvan Mayeur dans l'oeil du cyclone de climaxLa Tribune de Bruxellesremet le couvert ! Cette semaine, ce sont les cumuls d'Yvan Mayeur que l'hebdo dénonce (comme Alain Destexhe l'avait fait il y a peu), en mettant l'accent sur les rémunérations excessives du personnage et les conflits d'int... [Lire la suite]

Pauvre Yvan Mayeur ! (17 12 2007)
Manifestation syndicale samedi pour le pouvoir d'achat. Dans le journal de RTL TVI, après l'interview d'un manifestant "je gagne mille euros par mois et j'ai 2 enfants", nous avons pu voir Yvan Mayeur en anorak rouge de la FGTB affirmer sans rire :
"mon salaire est bloqué comme les autres, j'ai un salaire en référence aux salaires du service public ... quand la vie augmente, elle augmente aussi pour moi";
De la part d'un des plus grand cumulards du PS (au mépris de la loi) et avec 8.000 euros de revenus mensuels nets et d'avantages (chauffeur, GSM, resto,...), il faut oser.


Et ce dernier est toujours Président du Conseil d’Administration du réseau d'hopitaux IRIS

Mes Meilleurs Copains

de Jean-Marie Poiré avec Gérard Lanvin, Christian Clavier,Jean-Pierre Bacri,Philippe Khorsand ET l'inénarrable Jean-Pierre Darroussin

Le vote électronique nuit gravement à la démocratie.

Coup de frein pour le vote automatisé Le ministre de l’intérieur Patrick Dewael veut renouveler le matériel nécessaire au vote électronique en vue de 2009. Mais les francophones calent. Dossier remis.

La pétition de PourEVA pour l’abandon du vote électronique est disponible sur Internet : http://petitions.agora.eu.org/voteelectronique/index.html

Un rapport biaisé qui propose un système de vote, de dépouillement et de totalisation inacceptable
Les universitaires chargés par les gouvernements fédéral et régionaux de "procéder à une étude comparative indépendante des systèmes de vote utilisés" (p. 2 de la première partie du rapport Le futur du vote électronique en Belgique) ont produit un document complètement biaisé. Cela apparaît de manière flagrante dans la deuxième partie de leur étude qui est consacrée à l’examen comparé de différents systèmes de vote électronique. Aucune comparaison n’y est faite entre ces procédés et notre système de vote papier, comme s’il allait de soi que ce dernier, qui est pourtant encore utilisé par 56 % des électeurs, devrait être définitivement abandonné. De plus, les procédés qu’ils préconisent sont inacceptables en regard des exigences élémentaires de la démocratie.


One Laptop per Child

Il y a trois ans, Nicholas Negroponte annonçait la création du One Laptop per Child, un pc portable à moins de 100 dollars destiné aux enfants de pays en voie de développement. Aujourd'hui, il revient sur son parcours et son combat pour la production de portable "humanitaire"

Débat Wallonie-France

A l'aimable suggestion d'un internaute anonyme, voici un extrait (Partie 3) du débat du 29/01/2008 à propos du rattachement de la Wallonie à la France.






Intervenant: Paul-Henry Gendebien, président du Rassemblement Wallonie France.
Pour consulter le reste des extraits vidéo de ce débat, voir ici.

Cela pédale dans le pognon

C'est une totale réussite en France, à Paris par exemple, mais à Bruxelles .... ?

D'ici quelques semaines, le ministre bruxellois en charge de la Mobilité, Pascal Smet (SP.A), présentera son cahier des charges pour équiper le territoire de la région bruxelloise d'environ 5.000 vélos.

Pourtant, ... les trois opérateurs privés en lice pour ce marché (JCDecaux, ClearChannel et, dans une moindre mesure, Deutsche Bahn) pourront alors présenter leurs projets. Hier, à l'occasion du colloque Urban Forum sur le thème de la ville durable, le patron de JCDecaux Belgique, par ailleurs sponsor de cette matinée de réflexion, a balancé un gros pavé dans la mare du vélo libre bruxellois.
Jean-Baptiste Decaux met en effet dix millions d'euros sur la table pour développer son système - CycloCity - sur les quinze autres communes bruxelloises avec lesquelles il est en contrat... "Ceci sans aucune contrepartie en matière d'extension de la publicité", a promis le jeune boss de JCDecaux sans vraiment savoir si son offre passera entre les mailles du filet juridique.

Un des responsables de ClearChannel Belgique, Daniel Sax, affirme que "cette offre est complètement illégale. D'autant qu'il n'a pas évoqué le contexte. C'est tout simplement du n'importe quoi".

Source: la Libre, JCDecaux met dix millions sur la table

Le cours de wallon

dans le prolongement de Justine Henin ... Daerden , à mon sens (et à ma connaissance) le meilleur de Tv belgiek de qualité assez inégale; l'occasion aussi de découvrir la plate-forme "Garage TV"


jeudi 21 février 2008

Cuba libre ?

Succession insolite des frères Castro à Cuba

D'un frère Castro à l'autre, Cuba vit une succession insolite dans l'attente flegmatique de la désignation dimanche de son nouveau président, et l'espoir discret d'une transition en douceur vers moins de monolithisme et plus de réformes.




Disciplinée, la "rue" cubaine n'en est pas moins sous le choc: 7 Cubains sur 10 n'ont connu que le "lider maximo" comme président, qui, avec 49 ans à la tête de Cuba, aura battu tous les records historiques de longévité au pouvoir, monarchies exclues. Si beaucoup assurent avec un brin de nostalgie qu"il n'y aura pas à Cuba "un autre dirigeant comme Fidel", la plupart conviennent que "les réformes attendues se produiront avec Raul"

Le MR, c'est désormais Moi, Reynders...

Updated 24/02/08
Réaction très adéquate de Philip Hermann à l'article proposé qui suit.
A consulter ici: La stratégie de Didier Reynders et les supputations de Francis Van De Woestyne.


Francis Van de Woestyne via la Libre nous livre un article assez vinaigré sur "Didier et ses potes réformateurs", comme on pouvait lire ces jours derniers dans un article du Soir (Rudy Demotte la joue modeste).

Extraits:

En politique, la victoire électorale ne suffit pas. Il est indispensable, pour réussir le "grand chelem", que la victoire soit également politique. Traduction : gagner les élections, c'est bien, mais il faut aussi réussir la négociation gouvernementale et faire en sorte que l'influence du parti, en termes de postes ministériels et de programme, soit à la hauteur. Le MR a perdu la seconde bataille.

Les réformateurs n'ont plus le moral. Ils ne voulaient pas d'une tripartite : ils l'ont. Ils espéraient le "16", rue de la Loi : ils ne l'ont pas. Ils souhaitaient dominer le gouvernement : c'est raté.

Un proche : "Quand il ronge un os, c'est jusqu'à la moelle. C'est comme son image du cartel PS-CDH : la première fois, c'est franchement drôle. La deuxième fois, on sourit encore. La troisième fois, on laisse passer. La quatrième fois, ça devient lassant. La cinquième fois, on se dit qu'il n'a plus d'autre argument. La dixième fois, c'est insupportable". Ce faisant, avec cette arrogance, il s'est isolé sur l'échiquier politique francophone. "Une erreur magistrale. Pour cela, il commet les mêmes erreurs que celles commises, en son temps, par Jean Gol", juge un libéral.

Pas de justice
Evidemment, chez les libéraux, on pense qu'il n'y a décidément pas de justice en politique: Yves Leterme a accumulé les gaffes et il a échoué, à deux reprises, dans sa tentative de former un accord gouvernemental.
Le candidat ne s'est même pas présenté aux examens... c'est un autre qui les a présentés et réussis à sa place. Il lui suffit à présent de présenter un certificat médical pour qu'on considère qu'il a réussi sa session. Et in fine, c'est quand même lui qui deviendra Premier ministre alors qu'il n'a rien, rien prouvé. Non, vraiment, c'est trop injuste...


Et l'avenir ? Pas très bleu. La perspective des élections régionales, voire aussi fédérales, inquiète plusieurs libéraux. L'axe PS-CDH semble être en acier trempé. L'axe MR-Ecolo existe, mais il est surtout le fait de deux dirigeants (Reynders et Javaux).
C'est peut-être là "le plan B" de Didier Reynders s'il se fait recaler au fédéral : devenir le numéro 1 en Wallonie.
Quel est finalement l'espoir des libéraux ? Il y en a deux, juge ce stratège libéral. Qu'Yves Leterme échoue une nouvelle fois. Ce serait banal, mais le club des Premiers ministrables perdrait sans doute un membre. Et, plus cyniquement encore, que les procès issus des affaires à Charleroi tombent juste avant les élections de juin 2009! La politique, c'est parfois juste une question de calendrier...


En lire plus:

Reynders brigue le poste de Premier ministre
Le président du MR Didier Reynders a plaidé auprès de Guy Verhofstadt, deux jours avant que ce dernier ne dépose sa déclaration gouvernementale, pour modifier une phrase cruciale concernant la succession du premier ministre le 23 mars

De Wever divorce !
Ca sent la fin du cartel CD&V – N-VA… Sur son site Internet depuis la semaine passée, le cactus nationaliste d’Yves Leterme affiche un message de Saint-Valentin pour le moins éloquent : « A la recherche d’un bon partenaire pour relation durable ».

Updated 22/02/08

Olivier Maingain plaide pour un Etat Wallonie-Bruxelles
Olivier Maingain veut un Etat Wallonie-Bruxelles, c'est en tout cas ce qu'il a déclaré ce matin sur les ondes de la Première. "Dans le cadre d'un Etat fédéral belge, il faut penser à une plus grande unité entre Bruxelles et la Wallonie", a-t-il réaffirmé.
Selon le président du FDF, cet état serait tout à fait viable économiquement, il ne manquerait donc (ou presque) qu'un accord sur un gouvernement commun.
L'idée serait essentiellement de créer un front commun fort face aux exigences flamandes."Ca veut dire tout simplement que Bruxelles et la Wallonie forment une unité face à un Etat flamand. Que ça nous plaise ou pas, la Flandre s'est affirmée comme nation, aujourd'hui elle s'érige en Etat, avec une demande d'une plus grande autonomie.

Si cette demande de plus grande autonomie est rencontrée alors il faut que du côté francophone on réalise au moins deux objectifs: l'unité de Bruxelles et de la Wallonie, autrement dit l'avenir institutionnel de Bruxelles ne dépend plus de l'arbitrage au niveau fédéral avec la Flandre, et donc Bruxelles gagne en autonomie au sein de l'état Wallonie-Bruxelles et donc l'état Wallonie-Bruxelles est fondé sur deux régions (une région Bruxelles et une région Wallonie); et la deuxième exigence, c'est la continuité territoriale car qui dit Etat dit qu'il y a une continuité territoriale entre Bruxelles et la Wallonie, donc c'est l'élargissement de Bruxelles".
Le président du FDF plaide ainsi pour l'élargissement de Bruxelles à 31 communes.


Le MR sur "la même longueur d'ondes" que Maingain
Le MR a tenu à préciser ce vendredi matin, par l'intermédiaire de son porte parole, Pierre-Yves Jeholet, qu'il était "tout à fait sur la même longueur d'ondes" que le président du FDF Olivier Maingain sur le plan institutionnel.Tout d'abord, précise M. Jeholet, le MR est disposé à aller de l'avant sur le premier paquet de réforme de l'Etat avec un transfert de compétences très limité, qu'il qualifie, comme le vice-premier ministre et président du MR Didier Reynders, d'anecdotique.
Pour la deuxième phase, le MR comme le FDF, veut qu'elle s'inscrive dans la ligne d'une défense des francophones. "Nous sommes tout à fait favorabble depuis longtemps au renforcement de l'entité Wallonie-Bruxelles", dit Pierre-Yves Jeholet. Et d'ajouter que dans cette deuxième phase il faudra discuter des limites de Bruxelles.

Des intellectuels flamands parlent de leur combat "de gauche"
Ne pas toucher aux frontières internes entre les régions est une condition absolue pour maintenir en place la Belgique et la solidarité interpersonnelle et interrégionale, selon ces 17 personnalitésLes signataires du manifeste demandent de respecter le principe de territorialité (et donc la scission de Bruxelles-Hal-Vilvorde). Ce respect n'est pas à acheter, disent-ils encore.

Une forme de connivence entre le PS et le MR
Jean-Michel Javaux, le co-président d'Ecolo, estime, dans un entretien accordé vendredi au journal L'Echo, qu'il ne faut pas être totalement dupe de l'inimitié qui existe entre le PS et le MR. "Dans les grandes villes, dans les intercommunales, dans tous ces lieux de pouvoir, les deux partis se retrouvent très bien", souligne-t-il."Au-delà des discours de campagne, je sens un net rapprochement entre socialistes et libéraux. Une forme de connivence parfois, à force d'occuper les mêmes lieux de pouvoir", note encore M. Javaux."En fait, la plus grande fébrilité, elle n'est pas au MR, mais au cdH. Le positionnement politique, proche du PS, produira peut-être d'excellents résultats à Bruxelles, mais il pourrait s'avérer catastrophique en Wallonie. Et les mandataires cdH le sentent très bien", analyse encore le co-président d'Ecolo. FigurationJean-Michel Javaux craint par ailleurs que son parti soit invité dans la discussion sur le programme socio-économique du gouvernement définitif pour y faire de la figuration. "Nous n'avons toujours reçu aucune invitation, même pas un sms", dit M. Javaux, précisant "nous ne sommes ni dupes, ni soumis. Nous ne bougerons que si nous sentons une réelle envie des autres partis de prendre en compte nos priorités, avec les moyens budgétaires nécessaires".

Reynders dans ses petits souliers
Promis juré : Yves Leterme deviendra Premier ministre le 22 mars prochain. Dans les rangs francophones, cela n'arrange pas tout le monde...

Marc-PS-Uyttendaele

le journal le PAN nous propose un article court, mais bien "gratiné" à propos de l'avocat-époux-militant et toujours "simple constitutionnaliste" pour nos télévisions "nationales" francophones, extrait:


« Dire qu’il fait la pute n’est pas gentil pour les dames qui pratiquent ce métier »
« Ne l’appelez plus Maître, car ce n’est qu’un valet »,
tonne un ancien bâtonnier à propos de Marc-PS-Uyttendaele.

Updated

L'affaire Uyttendaele, suite

Le député-bourgmestre mr François Bellot a déposé une question parlementaire qui pourrait trouver réponse mercredi, en Commission de l'Intérieur de la Chambre.

Il demande au Premier ministre Guy Verhofstadt quelles sont ses intentions, lui qui a, dit-il, confirmé en mai 2006 que la désignation par les cabinets ministériels d'avocats censés défendre leurs intérêts devait suivre la procédure en matière d'attribution de marchés publics.

Selon le bourgmestre de Rochefort, qui vise en l'occurrence l'attribution de dossiers par le conseil des ministres et sur proposition de Mme Onkelinx, alors ministre de la Justice, à des membres du cabinet Uyttendaele, le mari de la ministre, la loi dit clairement qu'il y a incompatibilité et conflit d'intérêts lorsque le soumissionnaire est lié (jusqu'au 3e degré) à l'adjudicateur.

Et que cette incompatibilité peut entraîner la résiliation du contrat. "Ce qui vaut pour les communes et qu'on nous rappelle à longueur d'année, vaut aussi pour l'Etat", estime M. Bellot, qui attend avec curiosité la réponse à sa question.


Plus ça change...
Le couple politico-affairiste le plus en vue de Belgique, nous vous en parlions en mai 2007... comme souvent dans un relatif isolement.
Les conséquences de la révélation de la note Uyttendaele sont très illustratives de la gestion des tempêtes médiatiques en Belgique. Dans un premier temps, plusieurs journaux publient un bon dossier repris par d'autres. Mais le soufflé se dégonfle vite et le statu quo retrouve ses droits. Une partie de la presse est au service minimum puisque c'est un concurrent qui a sorti l'affaire. Elio Di Rupo répond sur Mint que l'intéressé est l'un des moins chers : hors sujet et de toute façon invérifiable. Là où la tant décriée presse britannique aurait mené campagne, la nôtre - en général - passe à autre chose...
Quelques jours plus tard l'intéressé se retrouve à parader dans les émissions dominicales sur la réforme de l'Etat...
Bref, le
syndrôme du couvercle fonctionne ...

L’IFAPME magnettisé… selon PAN

Magnette au PAN, Magnette et la théorie du complot… , Magnette à la mer, Magnette à l'école, Magnette nomme un nouveau bourgmestre, Magnette au salon de l'auto, Magnette inaugure un nouveau terminal aéroportuaire à Charleroi, ...

Magnette gère l'AWIPH (sinistrée déjà par Rovillard et Ch. Vienne, aussi "technicienne"):
Dans le 19ème Cahier d’observations adressé par la Cour des comptes au Parlement wallon (de janvier 2008) , on peut y lire que: La Cour a adressé au ministre du Budget, des Finances, de l’Equipement et du Patrimoine et à la ministre de la Santé, de l’Action sociale et de l’Egalité des Chances son rapportde contrôle par lettres du 26 juin 2007, auxquelles il n’a pas été répondu à ce jour.

Magnette et IFAPME: Pt 2.10, page 95 et sqt du 19ème Cahier d’observations adressé par la Cour des comptes au Parlement wallon.

La Cour a examiné les modalités de passation et d’exécution des marchés publics conclus en 2005 et 2006 par l’I.F.A.P.M.E. Le contrôle a révélé quelques carences au niveau des règles de publicité, une certaine confusion entre les critères de sélection qualitative et les critères d’attribution, des défaillances dans le respect des modes de passation des marchés publics et dans leur exécution.
La Cour a recommandé à l’I.F.A.P.M.E. de poursuivre la centralisation de la gestion des marchés et l’élaboration de documents de référence, d’améliorer la connaissance de la réglementation des marchés publics et d’instaurer une plus grande rigueur dans son application.


Magnette et tout le bien que j'en pense

Je parle anglais comme une cochonne

Vous en avez rêvé, John Thomas l'a fait.

La page de gauche propose des éléments de grammaire anecdotiques et de succulentes remarques du type: "bien distinguer Where is John - Où est John, de Where is the John - Où sont les chiottes?"
Bien que présenté comme une méthode de langue - et pouvant se révéler fort utile à nous autres Gaulois, Je parle anglais comme une cochonne est avant tout un ouvrage qui s'amuse de nos deux langues, qui les mêle dans leurs expressions et leurs images - ce qui est le meilleur moyen de pointer pour chacune leurs plus beaux reliefs.


Je parle anglais comme une cochonne de John Thomas
Editions Blanches. 12 euros.

Rama Yade, encore

Une forte connotation française (Nouvelle France) est à noter actuellement sur ce blog, avec des propos de Rama Yade qui font parler, encore ...






"Cette gauche qui dit défendre les modestes, les minorités et les immigrés, c'est cette gauche qui s'en prend à moi, qui ne suis que numéro 3 de la liste, je le rappelle, qui s'en prend à moi parce que je suis noire".
Déja reprise plusieurs fois par François Fillon et Nicolas Sarkozy pour ses envolées lyriques sur Kadhafi ou les journalistes "charognards", Rama Yade montre dans cette vidéo qu'elle a encore des ressources !

Verhofstadt, Suez-Gaz de France

Updated: Droit de veto belge dans GDF-Suez
La France et la Belgique ont décidé de travailler ensemble pour que l’Etat belge obtienne, comme l’Etat français, une « golden share » dans le groupe d’énergie fusionné GDF-Suez, a déclaré à Paris le Premier ministre Guy Verhofstadt.

Guy Verhofstadt était hier mercredi à Paris.
Après un déjeuner avec Chirac, il a rencontré Nicolas Sarkozy et aurait parlé de la fusion Suez-Gaz de France.
Il aurait obtenu certaines assurances sur la défense des intérêts belges dans cette fusion et en l'espèce la Belgique devrait obtenir une golden share dans le nouvel ensemble, bien que ne possédant aucune participation dans le Groupe, contrairement à la France qui possède 35 % du capital du nouveau groupe énergétique.

2 remarques:

  • on est en droit de se demander où était le Ministre fédéral de l'Energie pour traiter de ce type de dossier.
    Encore à l'inauguration d'un nouveau terminal aéroportuaire en Wallonie et si possible à Charleroi pour essayer d'y gagner les prochaines élections ou bien encore retenu pour réaliser une interview par un quotidien local à propos de son image de Wonder Boy ?
  • Rappelons que nous avions eu le plus mauvais Ministre belge de l’Economie, de l'Energie, du Commerce extérieur et de la Politique scientifique de ce siècle en la personne de Marc Verwilghen pour traiter de "la défense de ce pilier stratégique" lors de la cession à Suez, des principaux actifs du groupe Electrabel et de ses centrales nucléaires localisés en Belgique.

Se souvenir et lire:
Dossier :
Suez en Electrabel
Que cache la nouvelle campagne publicitaire d'Electrabel ?
Greenpeace s'insurge
België krijgt zeggenschap in groep Suez-GdF : België krijgt een 'gouden aandeel' in de nieuwe energiegroep Suez-GdF. De Franse president Nicolas Sarkozy heeft daarover tijdens een onderhoud op het Elysée met premier Guy Verhofstadt alle twijfels weggenomen.

Le neuilléen fils

36% pour le père: effet "tobogan" qu'ils disent.



Terrain dégagé pour Sarkozy junior aux cantonales à Neuilly
Le fils du président annonce qu'il se présente à l’élection cantonale de Neuilly sud comme «candidat de la majorité présidentielle». Arnaud Teullé se retire et se concentre sur les municipales...
"Mon père m'a dit de rester moi même"
Le fils cadet du président français Nicolas Sarkozy, Jean, qui brigue un mandat local, a expliqué jeudi mener une "démarche humble", en ajoutant que son père lui avait donné un conseil: rester lui-même.

L'animatrice Sophie Favier candidate aux municipales à Neuilly
Après le chanteur Francis Lalanne, la présentatrice Danièle Gilbert ou le prof de Star Ac' Richard Cross, c'est l'animatrice Sophie Favier qui vient s'ajouter à la liste des célébrités qui se présentent aux élections municipales françaises.


mercredi 20 février 2008

Personne ne veut la fin des intérêts notionnels

affirme le journal le Soir ... qui poursuit: "Les intérêts notionnels, c'est un peu comme Bruxelles-Hal-Vilvorde. Tout le monde sent que c'est un problème politique explosif, mais bien peu sont en mesure d'expliquer ce que c'est au juste... "

Le quotidien reprend un peu l'historique et les éléments du débat actuel, mais publie aussi un document belga à propos d'une enquête FEB que voici:

Une large majorité d'entrepreneurs estiment que les intérêts notionnels ont restauré la compétitivité fiscale de la Belgique à l'étranger, mais que cette contribution positive est encore insuffisante, selon une enquête menée par la Fédération des entreprises de Belgique (FEB) et publiée mercredi.
L'enquête menée en ligne a reçu quelque 150 réponses d'entreprises dont 2/3 sont des grandes entreprises (plus de 250 travailleurs). Cette répartition peut être considérée comme représentative puisqu' environ 70% des recettes totales de l'impôt des sociétés (en 2005) proviennent des 2.000 plus grandes entreprises, précise la FEB.
"95% des participants à l'enquête estiment que les intérêts notionnels ont restauré la compétitivité fiscale de la Belgique à l'étranger, mais 82% d'entre eux trouvent que cette contribution positive est encore insuffisante", indique le communiqué de la FEB. De plus, 75% des répondants s'inquiètent pour l'avenir au vu des discussions polémiques dans la presse et 10% ont déjà suspendu des décisions d'investissement ou envisagent de partir à l'étranger en raison de l'insécurité juridique.
Enfin, 84% des répondants ne veulent pas que les intérêts notionnels soient recentrés sur des objectifs plus sélectifs. La FEB met en la matière le monde politique en garde contre des "mesures irréfléchies". "La remise en cause de la déduction des intérêts notionnels risque d'anéantir ces atouts et se traduira inévitablement par une perte d'activité économique", indique Rudi Thomaes, administrateur délégué de la FEB.
En ce qui concerne l'activité économique, plus de 60% des répondants pensent que les intérêts notionnels ont eu une incidence positive sur l'emploi, principalement grâce au maintien et au renforcement d'activités en Belgique.


Il se fait qu'étrangement le débat continue - et aussi à ce sujet sur ce blog (NB: je ne sais toujours pas comment faire afficher la liste des dernières réactions - si qqun sait, je lui en saurai gré) en relation avec un plus vieil article qui traitait déjà du sujet et que je vous invite à consulter également: Un débat qui ne manque pas d'intérêt . Mes dernières réactions ne sont pas contredites par le fond de l'article et par exemple:

Ces dernières semaines, un autre débat s'est greffé sur celui du coût : les intérêts notionnels ne créeraient pas d'emplois, ou si peu. A nouveau, personne n'est en mesure d'avancer des chiffres. Mauvaise volonté du cabinet Reynders ? Roland Rosoux nie. « Chiffrer le nombre d'emplois créés par la mesure, c'est un travail de bénédictin. Et comment savoir si les embauches découlent directement de l'avantage fiscal ? C'est impossible. La création d'emplois résulte plutôt d'un climat général positif, auquel contribuent les intérêts notionnels. » D'autres rappellent que la création d'emplois n'était pas le premier objectif des intérêts notionnels.