samedi 15 août 2009

Aside Woodstock




Twitter side:

@AlainGerlache: De Woodstock 1969 à Varsovie 2009, c'est toujours les mêmes qui râlent!

Lire aussi:
"Ecoeurant": quand le Wall Street Journal parlait de Woodstock il y a 40 ans

Alors que la nostalgie du 40e anniversaire de Woodstock a atteint son zénith vendredi, le Wall Street Journal a rappelé à ses lecteurs que tout le monde n'avait pas eu un jugement positif sur le célèbre festival de rock.

"Dégoûtant ou pitoyable ou les deux mais en tous cas écoeurant", tempêtait le 28 août 1969 un éditorial republié par le quotidien économique à l'occasion du 40e anniversaire du festival.

Santana @ woodstock

« L'accident de société le plus réussi des sixties »

Du 15 au 18 août 1969, trente-deux têtes d'affiche jouèrent dans les prairies de Max et Myriam Yasgur à Bethel (et non à Woodstock, lieu d'habitation de Bob Dylan): Jimi Hendrix, Janis Joplin, Santana, The Who, Credence Clearwater Revival, Richie Havens, Arlo Guthrie, Joan Baez, Canned Heat, Grateful Dead, Jefferson Airplane, Joe Cocker, Ten Years After, Blood Sweat and Tears, Johnny et Edgar Winter, Crosby, Stills, Nash Young…




Pete Townshend :
«J'ai détesté chaque instant. Tous ces crétins d'Amerloques défoncés me vantant le nouvel âge qui naissait !»





Lire aussi:
Festival de Woodstock : élisez votre chanson préférée
40 ans après, que reste-t-il de Woodstock ?
En août 1969, les hippies de Woodstock ont dansé nus, fait l’amour dans la boue, chanté au milieu de nuages de marijuana… et puis un jour, ils se sont coupés les cheveux et ont commencé à travailler.
Pour ceux qui étaient à Woodstock entre les 15 et 18 août 1969, le concert de rock - qui eut lieu, en réalité, dans la commune de Bethel, au nord de New York - était la promesse d’une ère nouvelle et radieuse. Mais le réveil fut difficile et quarante ans plus tard, difficile de savoir si Woodstock a changé quelque chose.

vendredi 14 août 2009

Une "sensation d'enfermement"

Après une solidarité tactique dans le cadre des infinitésimales fuites de prison, le directeur de la prison de Gand se déclare contre les filets anti-évasion, au motif que:
"ça donne une sensation d'enfermement"


Je suis d'accord avec lui. Un comble pour une prison que de ne plus avoir un sentiment de liberté totale et absolue.


Lire aussi:
Fortis : la Justice a voulu bâillonner un député

Selon plusieurs sources, le bâtonnier néerlandophone de Bruxelles, Alex Tallon, a tenté de museler le rapporteur de la commission d'enquête parlementaire Fortis, le député socialiste flamand Renaat Landuyt. Il aurait également essayé d'influencer sa conduite des débats parlementaires.

Cafouillage terroriste
Depuis une quinzaine de jours, un rapport officiel de chez officiel le confirme : le Comité R a décerné un bonnet d’âne à Johan Delmulle (procureur fédéral) et accroché de grosses casseroles (avec, dedans, l’annulation du feu d’artifice de la Saint-Silvestre, les policiers-Robocop à côté de chaque poubelle et tout le Saint-frusquin de la fin 2007) aux basques de l’OCAM (analyse de la menace) et autres « centres de crise ».

Week-end dit «universel»

Afin de favoriser les échanges commerciaux avec l’Europe, le samedi remplacera le jeudi comme jour chômé.
L’Algérie décale son week-end: Jusqu’à maintenant, ils se reposaient le jeudi et, surtout, le vendredi, jour sacré de la grande prière. A partir de cette semaine, les congés hebdomadaires sont décalés de vingt-quatre heures. Repos, vendredi et samedi donc. Un créneau baptisé «semi-universel», plus proche du week-end dit «universel», adopté par les pays occidentaux.

Mutant van superbacterie slaat toe in Europa

Brève: Vanuit Azië verspreidt een nieuwe variant van de ziekenhuisbacterie zich via Griekenland en Turkije razendsnel over Europa. De bacterie is resistent voor zogoed als alle bestaande antibiotica, waardoor de geneeskunde geen enkel verweer heeft tegen de infectie.

jeudi 13 août 2009

De hauts magistrats corrompus?

Brève information relayée par L'Echo et De Tijd:
La police judiciaire fédérale de Bruxelles a informé le ministre de la Justice de l'existence de poursuites visant de hauts magistrats.
Selon les sources citées, la police suspecterait le parquet général de Bruxelles et le parquet général auprès de la Cour de cassation de vouloir protéger ces magistrats. Faire intervenir le ministre de la Justice serait le seul moyen de faire avancer la procédure. Il serait question d'un système de corruption et de faux en écriture mettant en cause "la magistrature de Bruxelles et en dehors".

De source informée, on affirme que si ce dossier
"caché au public depuis des années éclate au grand jour, les conséquences pour la crédibilité de la magistrature seront incalculables".
De quoi jeter un regard tout autre sur de nombreux dossiers comme "la faillite de la Sabena et Sobelair et récemment l'affaire Fortis"


De Clerk devrait proposer que l'on conserve les e-mails et les SMS des juristes incriminés pendant deux ans.

Extrait du Forum du journal le Soir:
[40] Degenève dit le 13/08/2009, 10:34

Je crois que vous n'avez pas compris grand chose au mal qui ronge la Belgique. Ce n'est pa uen question de trop (ou trop peu) d'état. Le problème vient de la colonisation des institutions publique et de la fonction publique par les partis politiques. Cette main mise à tué le sens du service de l'état au profit du service du parti. Plus aucun ministère n'est à l'abri de cette dérive. Résultat, les administrations sont dirigées par des créatures politiques rarement compétentes, dont le sens de l'état est inversément proportionnel à la fidélité au parti, ce qui démotive en règle générale tous ceux qui, dans les administrations, souhaiteraient faire leur travail sans se voir mettre des entraves dont les motivations politiques sont trop souvent évidentes.

Lire aussi:
L'enquête disciplinaire à l'encontre de Van Walleghem classée
L'enquête disciplinaire à l'encontre de Pim Van Walleghem, conseiller de l'ancien Premier ministre Yves Leterme (CD&V), inquiété dans le cadre de l'affaire Fortis, a été classée sans suite, peut-on lire mercredi dans De Morgen. Le magistrat est retourné au parquet de Bruxelles.

Politie legt fraudedossier magistraten in handen De Clerck

Minister van Justitie Stefaan De Clerck werd per brief op de hoogte gebracht van de fraude.


De federale gerechtelijke politie van Brussel heeft minister van Justitie Stefaan De Clerck (CD&V) op de hoogte gebracht van een strafdossier tegen hoge magistraten in Brussel. Dat bericht De Tijd. De politie heeft aanwijzingen dat zowel het parket-generaal van Brussel als het parket- generaal bij Cassatie de verdachte magistraten in bescherming wil nemen. Voor de Brusselse recherche was de enige uitweg het dossier door te spelen aan de minister van Justitie.

L'identification d'étrangers en séjour irrégulier

Brève: Le Ciré, la Ligue des Droits de l'Homme et la Liga voor Mensenrechten ont introduit un recours en annulation devant le Conseil d'État contre la circulaire des ministres Turtelboom et de Padt du 29 mai 2009, relative à l'identification d'étrangers en séjour irrégulier, au motif que
"cette circulaire stigmatiserait et criminaliserait un peu plus encore les personnes en situation irrégulière"

"Principalement destinée aux services de police et aux communes, ce texte vise à faciliter l'identification de ces personnes dans le but d'accélérer leur expulsion. L'objectif étant pour ces ministres de combler soi-disant 'une des plus grandes frustrations que les services de police, les instances judiciaires et l'Office des étrangers connaissent dans leur travail de tous les jours'"


"Outre l'absence de base légale, certains passages de cette circulaire invitent purement et simplement à la délation. Elle invite carrément les interprètes mais aussi les voisins des sans-papiers à les dénoncer."


En conclusion, les signataires du communiqué considèrent que cette circulaire est dangereuse pour la démocratie, d'où leur décision d'introduire un recours en annulation devant le Conseil d'État.

Il semble très clair que la situation surréaliste et persistante de non-droit actuelle n'est pas dangereuse pour la démocratie, car nous ne sommes pas/plus en démocratie.



Lire aussi:
Un site "Wanted" pour que le public aide la justice

L'aide du public pour aider à capturer des criminels recherchés serait jugée indispensable par la police fédérale et la justice. Un site internet dévoilant l'identité et les photos des criminels les plus recherchés du royaume est à l'étude.

mercredi 12 août 2009

Le chômage en juillet

Brève: En cette fin de mois de juillet, la Wallonie comptait 20.651 chômeurs de plus, soit un bond de 9,5%. La Flandre comptait 223.532 demandeurs d'emploi inoccupés, ce qui représente un bond de 19,8%

Le chômage en Région wallonne représentait en juillet 15,5% de la population active soit 237.927 personnes.


Lire aussi:
La sécurité sociale pèse lourd sur le budget

Les travaux de préparation du budget fédéral laissent clairement entrevoir que le poste de dépense le plus important du gouvernement fédéral est celui du « financement alternatif de la sécurité sociale ».

En 2003, ce poste ne représentait encore qu’un transfert de 4,4 milliards d’euros du Trésor vers la sécurité sociale. En 2009, ce chiffre s’élève à 13,7 milliards et, au cours des deux prochaines années, cette somme devrait encore être augmentée de 3 milliards : au moins 1,05 milliard en 2010 et 1,8 milliard en 2011.

Ce qui signifie que près de 20 % des 90 milliards d’entrées financières du Trésor sont absorbés par ce financement alternatif. La sécurité sociale y consacre un quart de ses dépenses, contre 8 % il y a 10 ans.

Marc Verwilghen s'en prend au PS

L'ancien ministre de la Justice Marc Verwilghen (Open Vld) en a assez des critiques de Stefaan De Clerck (CD&V) envers ses prédécesseurs.
"C'est trop facile", estime-t-il.
"
Si Stefaan De Clerck veut néanmoins se décharger sur quelqu'un, qu'il tire sur le PS, mais pas sur moi", indique-t-il mardi dans Het Laatste Nieuws.


Marc Verwilghen a été ministre de la Justice de 1999 à 2003.
"Pendant cette période, personne ne s'est évadé. Je peux vous le garantir: si durant ces quatre ans, il y avait eu autant d'évasions que pendant ces quatre dernières semaines, les appels à la démission auraient été beaucoup plus forts.
Pour moi, il ne doit pas démissionner, mais la politique pénitentiaire ne changera pas sous Stefaan De Clerck non plus. Car le vrai problème, et Stefaan le sait, c'est le PS. Tant que ce parti sera au gouvernement, et il y est depuis 1988, il n'y aura pas de changement. Stefaan De Clerck promet 1500 nouvelles cellules, mais je ne pense pas que cela arrivera rapidement. Le PS se mettra en travers."


Source: LeVif.be du 11/08/2009



Lire aussi:

Onkelinx dédouane De Clerck
La vice-Première PS Laurette Onkelinx estime que les évasions en cascade ne sont pas de la responsabilité directe de Stefaan De Clerck"Je comprends que cet été est très difficile au niveau de la politique pénitentiaire, mais ce n'est pas la première fois. J'ai connu quelques étés pénibles avant Stefaan De Clerck", souligne Laurette Onkelinx. "Ca suffit de tourner de tous les côtés en rejetant la faute sur l'un ou l'autre.

Cela n'a aucun sens et je demande aujourd'hui qu'on se calme devant ces évasions! On doit mener une politique carcérale de moyen terme", poursuit-elle. La ministre estime qu'il faut à présent trouver le moyen de désengorger les prisons en trouvant des solutions alternatives.

Et Laurette Onkelinx de conclure: "Aujourd'hui, la responsabilité individuelle du ministre Stefaan De Clerck dans ces évasions n'est pas engagée."

mardi 11 août 2009

Je ne suis pas Bill

Brève: Hillary Clinton, quand un étudiant lui a demandé l’opinion de son mari sur une question internationale:

« Vous voulez que je vous dise ce que mon mari pense ? Mon mari n’est pas secrétaire d’Etat, c’est moi qui le suis »



Updated




Par la suite, on a appris que le traducteur avait traduit Bill Clinton au lieu de Barack Obama ...

lundi 10 août 2009

Bachi-bouzouk !

On a marché sur la tune.
Encore une victime du radjajah, "le poison-qui-rend-fou".


Lire aussi:
L'intégralité des propos de Nick Rodwell

Updated
Tintin ne parlait pas le flamand

L’Eglise catholique de Flandre (Lien) publie chaque semaine sa revue d’information paroissiale intitulée "Kerk & Leven" ("Eglise et Vie"; Lien). Dans son édition du 22 juillet 2009, apparaît l'article "Tintin ne parlait pas le flamand" signé par Erik De Smet, membre de la secte intégriste de l'Opus Dei (Lien). Il reproche aux colons belges du Congo de ne pas avoir imposer le flamand. Selon lui, si les Congolais avaient été flamandisés, le flamand serait aujourd’hui une langue internationale. Et le catholique flamand de préconiser le passage d’une structure étatique unitaire à un modèle fédéral, en suivant l’exemple belge.

"Pourquoi ne nous ont-ils jamais appris à parler le néerlandais au Congo? On ne se retrouverait pas aujourd’hui avec ces tracasseries d’ « inburgering » (ndlr: des cours d'intégration forcée en Flandre) sous les bras". Ainsi soupire une immigrée congolaise … Et en effet, je me suis déjà aussi posé la question alors que je trempais mes lèvres dans une Primus sous le soleil congolais : « Pourquoi ne parlent-ils pas le néerlandais ici? » . Si les colons flamands avaient importé leur langue, alors le néerlandais serait aujourd’hui une langue mondiale …"

La faute de monsieur N.R.

Jusqu’ici, je ne me suis jamais engagé dans la polémique autour de N.R., le monsieur qui, ayant épousé la veuve d’un grand auteur de BD, gère les droits dont elle a hérité avec un incontestable sens des affaires. Je trouve ça déplorable pour le public et pour le personnage, mais si le droit dit qu’il peut le faire, le juriste que je suis ne saurait lui en tenir grief. Dans un cas comme celui-là, ce n’est pas le maquignon qu’il faut punir, c’est le droit qu’il faut changer…

Bon. Maintenant, le monsieur s’autorise sur un blog des propos pas seulement déplacés, mais proprement ignobles et crapuleux sur certaines personnes, des journalistes, qui l’ont critiqué ici et là pour la façon dont il gérait les droits de la veuve sur le personnage de BD dont il est question. Il ne les accuse d’aucune turpitude. Il fait seulement de la psychologie à deux balles sur des « informations» familiales – vraies ou fausses, cela ne me regarde pas -, les concernant. Mais il est insultant. Calomnieux. Diffamatoire. Il me semble.


Vacances à Kyzyl

« la personne de Poutine est plus importante aux yeux de notre société que l’Etat et ses institutions »

Sergueï Stepachine, le 9 août 1999, lors de de la nomination de Vladimir Poutine comme cinquième Premier ministre en 17 mois, par le président russe Boris Eltsine :
« Notre principal objectif, c’est de faire en sorte qu’il dure comme Premier ministre plus de trois mois »

Le Premier ministre, Vladimir Poutine en vacances à Kyzyl, dans le sud de la Sibérie, le 3 août 2009. (Photo : AFP)

Photo AFP de vacances: Le Premier ministre, Vladimir Poutine en vacances à Kyzyl, dans le sud de la Sibérie, le 3 août 2009




Lire aussi:
Quand la Russie joue aux échecs

Russie/Géorgie: le conflit est toujours latent
La Russie et la Géorgie commémorent aujourd'hui le premier anniversaire de la guerre qui les a opposés pour le contrôle de l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie, deux petites Républiques géorgiennes qui ont proclamé leur indépendance et qui sont, de fait, des protectorats russes.

dimanche 9 août 2009

Stop, Or I’ll Tweet …



Lire aussi:
Clotilde Reiss demande "pardon": est-elle sincère ?

Ce samedi, Clotilde Reiss était sur le banc des accusés en Iran. L'étudiante française de 24 ans est soupçonnée d'espionnage par les autorités.

J'ai une fascination pour les saucisses

Que ferions-nous sans le cinéma danois ?

video


Lire aussi:
Histoire de la saucisse

Bien qu'elle existe depuis plusieurs années, on connaît encore mal les habitudes de vie de la saucisse. Dotée d'un formidable instinct maternel, la saucisse est un des êtres les plus attachants qui soient.

Membre de la famille des mammifères, cet animal étonnant au nom scientifique de oreilledevachusénédeporcius demeure une source fascinante d'information sur elle-même. C'est en étudiant la saucisse attentivement sur de longues périodes de temps qu'on réussit à comprendre ce qui fait de cet animal un être à part entière ou en petits bouts coupés