samedi 21 mars 2009

Ceux qui crachotent ...

De l'énergie pour l'Europe ...
Louis Michel :
"le débat sera instrumentalisé pour diaboliser le libéralisme", par les responsables de gauche, "enfants honteux du marxisme", qui donnent une image fausse du libéralisme, en accréditant l'idée qu'il serait synonyme de capitalisme débridé.

Il a aussi apporté son soutien à Didier Reynders, qui a été victime selon lui
"d'attaques ad hominem, de la vindicte personnelle, de lynchage" de la part d'adversaires politiques animés par "un sentiment revanchard incompatible avec le débat démocratique".

video


Elio Di Rupo estime que l'actuel ministre wallon de l'Economie, Jean-Claude Marcourt, est l'homme qui a la meilleure connaissance du monde économique et social et incarne une

modernité de l'économie plus juste pour une société plus humaine”.
"L'ambition du parti pour les élections de juin est de combattre la crise libérale"


Lire aussi:

Les faux amis des Belges de l’étranger
Les Belges de l'étranger ne pourront pas participer aux prochaines élections régionales du 7 juin. Merci le PS, merci le cdH !

Le MR a toujours été à la pointe du combat en faveur du droit de vote des Belges de l'étranger. Un droit démocratique qui répond à une large attente de tous nos compatriotes qui, bien que résidant à l'étranger, continuent à s'intéresser à notre pays, leur pays, et souhaitent contribuer au débat politique. Ils furent très nombreux à profiter de ce droit lors des derniers scrutins législatifs fédéraux de 2003 et 2007. Le 10 juin 2007, ils étaient au nombre de 122.140.

Dès l'entame de cette législature, le Groupe MR a déposé à la Chambre des propositions de loi afin de simplifier les procédures inutilement complexes, d'étendre ce droit de vote des Belges de l'étranger pour les élections régionales, ainsi que pour les élections européennes pour les Belges qui résident hors Union.

Ces textes furent présentés en Commission de l'Intérieur dès janvier 2008, ont rappelé ce matin les Députés MR Corinne De Permentier et Denis Ducarme. Mais, la Commission de l'Intérieur, présidée par le Député PS André Frédéric, suspendit les discussions pour ne les reprendre qu'aujourd'hui, c'est à dire à un moment où le timing devient extrêmement serré pour voir les textes votés et applicables aux scrutins du 7 juin prochain. Difficile, mais pas impossible, à condition que l'on ne traîne plus.

Didier Reynders gekwetst na alle kritiek
Minister van Financiën Didier Reynders (MR) is voor heel wat mensen de grote boeman geworden door zijn rol in de zaak-Fortis en na het veranderen van de belastingaangifte. De aanvallen op zijn persoon kwetsen hem zeer, liet de liberaal verstaan op een MR-partijcongres.
Louis Michel trad Reynders bij. De voormalige minister van Buitenlandse Zaken noemde de minster "het slachtoffer van een lynchpartij" en had het ook over "persoonlijke aanvallen".

Nouveau logo Fortis ?

Updated:
Interview étonnante de Karel De Boeck dans le journal De Morgen, qui déplore l'attitude des responsables politiques néerlandais que l'on connaissait, lors du sauvetage et du démantèlement de Fortis:


"Les Néerlandais n'ont pas joué leur rôle".
"Ils ont échoué dans la fourniture d'aide à une banque dans le besoin."

Mais surtout, Karel De Boeck nous apprend qu'un deal avec la Deutsche Bank devait être conclu avant l'intervention de l'Etat néerlandais:

"Nous avions prévu de conclure un deal avec la Deutsche Bank aux alentours du 3 octobre".
"Cela ne s'est pas passé parce que, le même jour, ABN Amro et Fortis Pays-Bas ont été vendus à l'état néerlandais. La Deutsche Bank était prête à reprendre toutes les activités d'ABN Amro. Cela aurait offert une somme d'argent suffisante pour permettre à Fortis de rester debout."


Entretemps, on sait quoi .... :




Lire aussi:
CCB, BBL et CGER bientôt de retour ?
Je ne peux pas prédire l’avenir bien sur, mais il se pourrait que d’une façon ou d’une autre nos chères vieilles enseignes soient bientôt de retour.Si ça ne devait pas se passer, je plaiderai pourtant pour que ce soit le cas. Tout comme je plaide (ça fait au moins dix ans que j’en parle) pour le démantèlement des conglomérats et autres ensembles mastodontes. A ce jour d’ailleurs, rien ne prouve qu’ils aient été bénéficiaires aux stakeholders, quels qu’ils soient (clients, employés ou actionnaires).

Comment va le monde ?

video

et il y a quelques semaines ....

video

Lire aussi:
Le Premier ministre fait savoir dans la presse qu'il en a marre du catastrophisme ambiant et annonce par la même occasion qu'il a passé six jours au ski sans tomber une seule fois.
Il précise qu'il en est très fier. Moi non plus, je ne suis pas tombé une seule fois au ski ces six derniers jours, mais j'avoue que j'avais un truc pour ça, il m'a simplement suffi de ne pas en faire. Je dis ça, c'est pas pour taquiner, c'est juste pour dire que tout dépend d'où on voit les choses et de comment on les regarde.
Hier, je vous disais quelques mots du rapport des experts du Laboratoire Européen d'Anticipation Politique et de la manière dont ils voyaient les conséquences et les suites de la crise boursière, économique, financière, sociale, etc.. que nous vivons. Et j'ai employé des mots comme dislocation géopolitique mondiale, guerres civiles, armes à feu, et j'ai cité une échéance, même : le dernier trimestre de cette année. C'était du catastrophisme ambiant où je ne m'y connais pas. Qu'en aura pensé le Premier ministre ?

vendredi 20 mars 2009

"Philosophie Bêtise" Vème partie

Raphaël Enthoven et Alain Roger dans "Philosophie Bêtise" Vème partie et fin ...

video

Droit au logement Vs droit à la propriété

Extrait du site du MR, sur lequel on trouve des choses intéressantes, dingues et surréalistes:

La Majorité bascule du respect du droit au logement au collectivisme arbitraire

Les Députés bruxellois Michèle Hasquin-Nahum, Olivier de Clippele et Vincent De Wolf ont introduit une dizaine d'amendements à la proposition déposée par la majorité PS-CDH-ECOLO visant à sanctionner lourdement et de manière abusive les propriétaires de logements inoccupés.

«Nous sommes d'accord de lutter contre les logements abandonnés mais pas sans discernement»

Voici pour l'essentiel ce que les trois parlementaires dénoncent avec vigueur :

1) Le texte prévoit que constitue une infraction administrative, le fait de maintenir inoccupé une partie de bâtiment destiné au logement.

2) Un système de délation est mis sur pieds. « Les associations ayant pour objet la défense du droit au logement et jouissant de la personnalité civile pour autant qu'elles soient agréées par le Gouvernement » sont autorisées à déposer plainte en cas d'inoccupation.

3) Mieux encore, les fonctionnaires du futur service chargé de contrôler l'exécution de l'ordonnance peuvent visiter le logement entre 8h et 20h après un avertissement envoyé par recommandé au moins une semaine avant la visite.

4) Le système de taxation tel qu'instauré est totalement abusif puisqu'il augmente chaque année ce qui conduit par exemple à ce qu'une petite maison de 6 mètres de façade soit taxée, après 5 ans, à concurrence de 180 000€.

5) L'on croit rêver ou plutôt faire un cauchemar quand on lit à l'article 2, §5 qu'en cas de non paiement de l'amende, « le Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale fait procéder, prioritairement à toute autre voie d'exécution forcée, à la vente publique du logement ».

6) Enfin, le §8 de l'article 2 confirme que la taxation nouvelle s'ajoutera à la taxation communale sur les immeubles à l'abandon en manière telle que le principe NON BIS IN IDEM est totalement violé.

jeudi 19 mars 2009

Tremplin

Sympa.
Si même les autorités prennent les Wallons pour des nouilles bouchées à l'émeri...

video


Mais tout ceci est-il normal ... ?

video


Lire aussi (et cela vaut son pesant d'or ou de cacahuètes wallonnes ...) :
Antoine fait son Séguéla
L’ami André va encore jubiler : vous n’avez pas pu l’éviter, cette pub (RTBF et RTL-TVI) pour le « prêt tremplin », dont deux joggeurs vantent les mérites en survêts rouge et orange… Le « prêt tremplin », c’est la chasse (électorale) gardée d’André Antoine (cdH), ministre du Logement dans le gouvernement wallon… rouge – orange.
Gros hic : celui qui, dans le spot, interprète la casaque orange (et qui explique l’intérêt du prêt à la casaque rouge), est à la ville… collaborateur au cabinet d’André Antoine ! Mieux : Jean-Paul François, dit « Jappy », est aussi conseiller en communication du gentleman-farmer du gouvernement wallon ! Traduction : « Jappy » est à la fois aux commandes et à l’exécution d’une pub pour son copain Dédé Lapin. On voudrait pas faire le boulot du comptable du cabinet…

Médiation de dettes

Brève: Le nombre de ménages en médiation de dettes a doublé en 5 ans à Bruxelles

video


Le CPAS de Bruxelles, qui célèbre ce lundi le 10e anniversaire de son service de médiation de dettes, a suivi 811 ménages en 2008.

video

"Les cadres d'AIG

... devraient envisager de se suicider"

Brève:

Les cadres du géant américain de l'assurance AIG, sauvé de la faillite par l'Etat, devraient démissionner ou se suicider, a suggéré Charles Grassley, membre républicain de la commission sénatoriale des Finances à propos de la controverse sur le versement massif de primes à l'encadrement d'AIG.


"Ce qui pourrait me permettre de me sentir mieux vis-à-vis d'eux, c'est s'ils suivaient l'exemple japonais et venaient devant le peuple américain et s'inclinaient en disant: je suis désolé, puis faisaient l'une de ces deux choses: démissionner ou se suicider"

Dodd Admits He Was Responsible For AIG Bonuses




Lire aussi:
Les primes d'AIG

AIG va être démantelé
Le secrétaire américain au Trésor Timothy Geithner, de plus en plus contesté pour sa gestion du dossier AIG, a annoncé une accélération du démantèlement de l’assureur, abandonnant devant la fureur de l’opinion l’espoir de redresser l’ancien numéro un mondial. « Nous allons travailler sur des mesures pour liquider AIG de manière ordonnée et pour protéger le contribuable américain », a assuré le ministre dans une lettre adressée à la présidente démocrate de la Chambre des Représentants Nancy Pelosi et rendue publique dans la soirée par ses services. M. Geithner a précisé dans sa missive rechercher « tous les moyens responsables pour accélérer cette liquidation » du groupe. Le gouvernement américain, qui est détenteur de 79,9 % du capital d’AIG depuis sa quasi-faillite de l’automne, espérait jusqu’ici sauvegarder une entreprise amincie, largement recentrée sur les Etats-Unis, après cession de certains de ses actifs pour rembourser les aides de l’Etat. AIG a enregistré l’an dernier la perte la plus élevée jamais subie par une société américaine (99,3 milliards de dollars) et a dû faire l’objet de quatre plans successifs d’aide de l’Etat qui portent l’addition potentielle pour les finances publiques à 180 milliards de dollars.

PDF: les principaux bénéficiaires des versements d'AIG

AIG execs give some back
CEO won’t dish details to Congress on bonuses
With AIG employees now receiving daily death threats, a number of executives at the embattled insurer have begun to hand back their controversial bonuses, American International Group’s chief executive said yesterday.
AIG CEO Edward Liddy refused to reveal the names of the bonus-baby executives, suggesting that AIG has received threats from angry Americans, including one that apparently expressed hope corporate executives would be executed with “piano wire.”
Liddy faced intense grilling by lawmakers in Washington about the $165 million in retention bonuses dished out last week by the taxpayer-backed AIG. He said he has asked those who received $100,000 or more to return at least half of their bonuses.

Jean-Claude Van Cauwenberghe était l'invité de Matin Première

AVIS AUX INTERNAUTES - Nous recevons beaucoup de messages ce matin dont le contenu est impropre à la publication. Pour rappel : les commentaires comportant des insultes, des mots grossiers ou simplement haineux ne seront pas publiés.

NB: Contenu ou personnage impropre à la publication ?

Ce jeudi matin, Bertrand Henne recevait Jean-Claude Van Cauwenberghe, ancien ministre-président de la Région wallonne et ancien homme fort du PS à Charleroi. Quel avenir pour lui et pour son fils ? Que pense-t-il du PS actuel ? Que pense-t-il de l'affaire "Lizin" ?

Comment se porte le PS carolo ? C’est la question du jour. Alors que les listes seront bouclées vendredi, le PS se cherche toujours. Jean Claude Van Cauwenberghe nous fera part de ses commentaires. Que va-t-il faire ? Veut-il que son fils figure sur la liste ? Veut-il qu’il soit échevin ? Soutient-il le PS local ou est-il prêt à monter une liste dissidente ? Quel regard porte-il sur les affaires alors que le première décision de justice est tombée et est défavorable à Claude Despigeleer ?

19.03.09 - 07:01 - himself
Alors qu'il possède un des postes les plus important au Fédéral, Paul Magnette dort (sur ses lauriers ?).
Que pensez-vous de cette camarade Arena au masculin ?
répondre Signaler un abus

Nouvelles pressions du monde judiciaire sur l'Exécutif et le Législatif

Après l'envoi surréaliste de courriers de juge à la Commission anti-Reynders, c'est une première en Belgique: les ordres des barreaux francophones, germanophones et flamands attaquent le gouvernement. Ils reprochent au fédéral de ne pas avoir adopté les circulaires en matière de régularisation des sans-papiers. Selon eux, l'état s'est mis hors la loi.
Treize sans-papiers et leurs familles attaquent le gouvernement pour ne pas avoir adopté sa fameuse circulaire organisant la régularisation sur certains critères clairs. Cela fait un an que l'accord de gouvernement l'a écrit noir sur blanc, et après un an il n’y a toujours rien de concret. Cela se traduit par un an d'insécurité juridique pour ces familles qui auraient pu être régularisées depuis.

De nouveau chiffres sur le chômage ... plus de 33% des autochtones sont des chômeurs ... !

Matéo Alalouf : L'enquête qui a été menée par des chercheurs de l'ULB de l'Université d'Anvers, sur les personnes qui ont été régularisées
en 2000, montre précisément que les faits de la régularisation étaient très positifs pour tout le monde. Que le taux d'activité des régularisés est nettement supérieur à celui des Belges, que 2/3 des régularisés ont un emploi aujourd'hui.
Donc globalement, la régularisation produit un effet positif à tous points de vue et qu'on s'y refuse.


Richard Miller - Tout le monde, tout le monde, oui, il faut, il faut une solution rapide mais aussi une solution qui soit efficace, une solution qui n'entraîne pas de difficultés par la suite, donc on parle d'une régularisation massive intégrale de toutes les personnes en demande d'asile. Alors la question est
très simple, que fait-on après, que fait-on après, avec ces personnes ? Va-t-
on les envoyer d'office dans tous les circuits sociaux tels CPAS des Villes et
Communes ? Non, je crois qu'il faut mettre au point une réponse qui garantisse à ces personnes la possibilité de vivre sur notre territoire, de manière tout à fait digne, de manière tout à fait légale. Et je rappelle parce qu'il ne faut pas donner l'impression que notre pays serait une espèce de territoire fermé tenu par une sorte de Gouvernement tout à fait opposé aux personnes.
Je rappelle que chaque mois, il y a plus ou moins un millier de régularisations, chaque année, il y a à peu 11 à 12.000 régularisations dans notre pays.

18.03.09 - 06:53 - himself
Les ordres des barreaux francophones, germanophones et flamands attaquent le gouvernement ... ?
Nouvelles pressions inadmissibles du monde judiciaire sur l'Exécutif et le Législatif.Et pourtant les lois existantes en matière de situation illégale sont très claires. Trop ?

18.03.09 - 09:17 - himself
@Dirk Van Caekenberghe"Plus d'an pour rédiger une seule note circulaire... Mettez ces gens-là dans une firme privée... faillite garantie en deux semaines!!"
Demandez à Mr Alaluf de rédiger cette seule note circulaire... et c'est la faillite garantie en deux semaines de l'ensemble du système.



18.03.09 - 09:14 - Nestor D
Très bien, Mesdames et Messieurs du Barreau, vous tenez à défendre aujourd’hui les illégaux, donc vous vous le serez de même: illégal à votre tour? Vous tous, avocats et la magistrature sont payés par nos impôts pour faire appliquer les lois votées démocratiquement. ALORS APPLIQUEZ LES !! Si non, c’est le monde à l’envers et donc l’anarchie !?… C’est ça que vous voulez ? Je savais que la Belgique était le pays du surréalisme, mais là vous portez le pompon… ou un bonnet d’âne… Autre considération : en défendant les illégaux, comment êtes vous payés, puisqu’ils sont sans travail, donc sans revenus ? Caisses noires ???


18.03.09 - 09:13 - himself
@Dieter Von Lunburg
""Des règles existent"... Bien entendu. Et je souhaite leur élargissement."
Les règles qui existent dans un Etat de droit doivent être appliquées.

Lire aussi:
Mateo Alalouf et Richard Miller sont les invités de Matin Première

Ils l'avaient promis, ils ne l'ont pas (encore) fait. La circulaire définissant les critères de régularisation des "sans-papiers" faisait partie de l'accord de gouvernement remis, en son temps, par Yves Leterme et les siens. Devant l'immobilisme du gouvernement, la grogne monte et l'Etat est menacé de poursuites judiciaires pour "publicité mensongère". Mateo Alalouf, professeur de sociologie à l'ULB, et Richard Miller, député wallon MR, sont les invités de Bertrand Henne.

mercredi 18 mars 2009

Au suffrage universel direct

video

Lire aussi:
Élection présidentielle française de 1965


L'élection présidentielle française de 1965 fut la deuxième
élection présidentielle qui s'est tenue lors de la Cinquième République française. C'est la première à se dérouler au suffrage universel direct. Charles de Gaulle fut réélu pour sept nouvelles années au poste de président de la République française.
Le premier tour s'est déroulé le
5 décembre 1965 et le second le 19 décembre.

Verhofstadt voulait Prodi sur les listes Open VLD
Guy Verhofstadt, qui figurera sur la liste Open VLD aux élections européennes, a demandé à Romano Prodi, ancien Premier ministre italien, de figurer à ses côtés sur la liste.

Les "coachings" au Forem

C'est cela, le mal wallon: (Hyper-)Politisation dans la République des Camarades.

La Commission de l'Emploi du parlement wallon a rejeté, majorité contre opposition, la proposition de résolution du MR et d'Ecolo demandant au gouvernement de faire la lumière sur les "coachings" dont ont bénéficié certains hauts dirigeants de l'Office régional de l'emploi et de la formation en vue d'un "assessment" au Selor. Au total, 71.000 euros ont ainsi été déboursés.
Marcourt a laissé entendre qu'il avait dû demander à l'administrateur-général de rembourser l'argent.
"Lorsqu'on décide pour soi-même, que ce soit légal ou non, on se fait couvrir et je l'ai dit à Méan. Suite à cet entretien, le remboursement a eu lieu"

Le comité d'audit du Forem se penche actuellement sur ces "coachings". S'il devait conclure à des fautes, le ministre ordonnera une enquête administrative, a-t-il précisé.
Marcel Cheron:

"Il ne s'agit pas de formation interne mais de bénéficier de l'argent de l'institution pour promouvoir sa carrière. J'espère que l'on pourra quand même se quitter en étant d'accord pour dire que ça ne va pas"

Willy Borsus a également attaqué le ministre sur les marchés passés par le Forem pour ces formations. Comme depuis quelques mois, les Réformateurs ont évoqué les montants importants dépensés, épinglant mardi une formation au Québec pour un montant de 480.000 euros, des marchés saucissonnés pour échapper à la loi sur les marchés publics, etc.
Le ministre n'a guère fourni de réponse. Il a renvoyé à l'audit demandé à la Cour des comptes et qui devrait être présenté au parlement au début du mois d'avril.


Et on se demande pourquoi la Wallonie est à la traîne ...

Twisted mind


No comment

La Wallonie à la traîne ?

Le Conseil économique et social de la Région wallonne (CESRW) constate de réels progrès mais souligne le retard accumulé par rapport à 15 autres régions.

video


Le Conseil économique et social de la Région wallonne (CESRW) a examiné la situation de la Wallonie et constate de réels progrès, tout en soulignant que le retard accumulé par la Région par rapport à quinze autres voisines de tradition industrielle. C'est ce que rapporte jeudi L'Echo.
A l'exception des efforts en recherche et développement, la Wallonie est systématiquement sous la moyenne des quinze et le plus souvent sous celles des trois régions les moins performantes, précise le quotidien.Les auteurs du rapport ne se risquent à aucune explication et ne sombrent pas non plus dans le catastrophisme, écrit L'Echo. Le rapport relève au contraire les promesses de la recherche & développement et le positionnement favorable en matière de recherche mais il souligne aussi l'urgence à redresser la barque car la pauvreté atteint 17pc de la population. Un Wallon sur six vit en effet sous le seuil de la pauvreté, écrit encore L'Echo qui précise qu'un bénéficiaire du revenu d'intégration sur trois a moins de 25 ans.
Par arrondissement,
c'est le Brabant wallon qui se positionne en locomotive de la Région avec un PIB de 29.000 euros par habitant en 2006, comparable à celui de la Flandre, soit 29.992 euros, alors que celui de la Wallonie se situe à 21.559.



Lire aussi:
Les Flamands prêt à travailler à mi-temps pour sauver de l'emploi
Un Flamand ayant un niveau d'éducation élevé sur deux se dit prêt à travailler à temps partiel pour éviter le licenciement d'un collègue, selon une enquête réalisée ces derniers jours sur le site internet de recherche d'emploi Vacature.
Plus de 1.000 entreprises créées par jour en janvier
Le succès du régime de l'auto-entrepreneur a entraîné une progression record du nombre de créations d'entreprises, qui atteint 33.624, soit une hausse de 34,7%. Comme attendu, le succès du régime de l'auto-entrepreneur a boosté la création d'entreprises sur le début de l'année. Le nombre d'entreprises créées a ainsi bondi de 34,7% sur le seul mois de janvier, selon les chiffres publiés par l'Insee, pour atteindre un record de 33.624, soit plus de 1.000 créations par jour !
130.000 emplois perdus dans le secteur financier
Depuis août 2007, quelque 325.000 emplois sont passés à la trappe dans le secteur financier, et 130.000 d'entre eux, soit 40 pc, ont été supprimés depuis octobre 2008, selon des chiffres de l'Organisation internationale du Travail.

Le commentaire: Des chiffres et du psy
Rien qu'au niveau de la Région wallonne, il n'y a pas un scénario mais au moins sept qui paraissent plausibles à moins de trois mois du scrutin (lire en pages 4 et 5). Aujourd'hui, PS et cdH forment ensemble le gouvernement wallon. Surprise révélée par notre sondage : mathématiquement parlant, la reconduction de cette alliance est un projet des plus incertains. Dieu sait pourtant si socialistes et humanistes se verraient bien prolonger leur contrat de vie commune, mais il n'est pas sûr du tout que la population leur en offre la possibilité. Et si, quand même, ce devait être le cas, cela risque d'être avec une majorité tellement étroite qu'elle constituerait en elle-même un danger pour la stabilité du pouvoir régional et/ou communautaire. Les deux partis qui s'entendent comme larrons en foire doivent donc, au moins, envisager de travailler avec un troisième partenaire.

Écolo, grand vainqueur à la Région

mardi 17 mars 2009

Un réarmement "à grande échelle"

Très brève: Medvedev ordonne un réarmement "à grande échelle" face à l'OTAN

40 % dans Tunz

Brève: Belgacom a acquis une participation de 40 % dans la société belge Tunz, spécialisée dans les paiements mobiles.


Lire aussi:
De Boeck: "Une OPA de Ping An? C'est possible"
La convention entre l'assureur chinois et Fortis Holding a expiré vendredi dernier. Plus rien ne s'oppose désormais à ce que Ping An augmente sa participation dans Fortis. Le fera-t-il ?

Numéros surtaxés, opérateurs mobiles épinglés
Sale temps pour les opérateurs de téléphonie mobile. Depuis le début de l'année, ils ont dû affronter le débat virulent sur les conséquences sanitaires des antennes-relais et payer une amende conséquente pour entente illégale... Toujours dans le rôle du méchant, les voici maintenant interpellés par le ministre du Budget Éric Woerth et le secrétaire d'État à la Consommation Luc Chatel sur la question des numéros spéciaux. Question douloureuse, comme la facture que reçoivent chaque mois des centaines de milliers d'abonnés ayant utilisé ces numéros aux tarifs pour le moins obscurs pour le consommateur.

Bienvenue à Gaza

video

Lire aussi (plus sérieusement):
Palestiniens: 69% des Israéliens pour un échange de prisonniers

Deux-tiers des Israéliens sont favorables à la libération de centaine de prisonniers palestiniens en échange du soldat Gilad Shalit, détenu depuis près de 1.000 jours par le Hamas dans la bande de Gaza. Ce sondage du quotidien Yédiot Aharonot a été réalisé avant l'annonce lundi soir d'un blocage dans les négociations menées au Caire entre Israël et le Hamas par l'intermédiaire de l'Egypte en vue d'un échange de prisonniers.

500.000 délits au premier semestre 2008

Brève: Pour le premier semestre 2008, on recense un total de 498.977 délits; une baisse par rapport aux six premiers mois de 2007 où 521.828 faits avaient été enregistrés.

En forte représentation :
- vols avec extorsion (209.753 faits),
- violences contre la propriété (62.241 faits),
- infractions contre l'intégrité physique (37.172 coups et blessures, 1.378 viols et 460 meurtres), - fraudes contre la propriété (19.501)

En forte augmentation :
- sac-jackings dans une voiture (1.508 faits contre 514 faits)
- graffitis (3.132 faits contre 1.297 faits).

En baisse baisse:
- viols collectifs (-15%),
- les vols d'armes et d'explosifs (-19%),
- les vols dans les garages (-26%)
- les violences intrafamiliales sexuelles envers d'autres membres que le conjoint ou les enfants (-28%).

Les primes d'AIG

Le président américain Barack Obama a dit vouloir employer tous les moyens légaux pour empêcher le géant de l'assurance AIG, sauvé de la faillite par l'Etat, de verser des centaines de millions de dollars de primes à des responsables.

Les primes, d'un montant de 450 millions de dollars,
que l'assureur AIG va verser cette année alors qu'il a reçu des dizaines de milliards de dollars dans le cadre du plan de sauvetage du gouvernement américain, suscitaient un début de polémique dimanche.
Le principal conseiller économique de la Maison Blanche, Lawrence Summers, a qualifié de "scandaleuse" la conduite d'AIG, sur la chaîne de télévision ABC:

"Beaucoup de choses terribles se sont passées au cours des 18 derniers mois, mais ce qui s'est passé chez AIG est le plus scandaleux"

Selon le Wall Street Journal, l'assureur va verser cette année 450 millions de dollars de primes aux responsables de ses activités financières, ceux-là même qui furent à l'orgine de ses pertes historiques de 99,3 milliards de dollars l'an dernier.

Le secrétaire au Trésor Timothy Geithner a écrit au président d'AIG Edward Liddy, mis en place par le gouvernement en septembre après la quasi-faillite du groupe, pour se plaindre de cette situation, ajoute le journal. M. Liddy, tout en reconnaissant que le versement de ces primes était "de mauvais goût et difficile à recommander", a souligné qu'il lui fallait aller de l'avant pour des raisons légales.
C'est aussi ce qu'a reconnu Lawrence Summers :

"Nous sommes un pays où la loi prévaut. Il y a des contrats. Le gouvernement ne peut pas tout simplement les annuler" ; "M. Geithner entreprenait "toutes les actions légales possibles pour limiter ces bonus".




Lire aussi:
Le renflouement d'AIG a sauvé la mise aux banques d'Europe
La Société Générale a reçu 11,9 milliards de dollars, la Deutsche Bank 11,8 milliards, BNP Paribas 4,9 milliards et Calyon 2,3 milliards. Cela ne devrait pas manquer de braquer une opinion américaine déjà très remontée contre l'assureur.

L'assureur américain AIG, sauvé de la faillite en septembre par l'Etat, a révélé dimanche que l'argent reçu du contribuable avait surtout servi à dédommager des banques européennes... ce qui ne devrait pas manquer de braquer une opinion déjà très remontée contre lui.


Garantie jusqu’à 100.000 € pour les épargnants Kaupthing
L’épargne des clients de la banque Kaupthing sera garantie jusqu’à 100.000 euros, a indiqué lundi le porte-parole du Premier ministre Herman Van Rompuy. Hier, dix-sept des vingt-cinq banques créancières ont rejeté le scénario de la reprise. La banque pourrait être mise en faillite.

lundi 16 mars 2009

La souplesse du latex au service de l'humour

Brève: Ce lundi soir, Canal+ fête les 20 ans des «Guignols».

L'évaporation ...

Véritable festival RWF, ce lundi sur le Grand Barnum ...

video

Lire aussi:
La RTBF cadenasse le débat politique - 9 mars 2009
Les quatre partis aussi officiels que statufiés (PS, MR, CDH et ECOLO) monopolisent de façon permanente les médias publics, qui sont pourtant financés par l'ensemble des contribuables.
Parallèlement :
le R.W.F. n’est jamais cité dans les sondages alors que c’est le cas du particule Lidé, en cours d’implosion, dans le récent « pifomètre » politique de Dedicated Research qui œuvre pour le compte de la RTBF ;
des contradicteurs de notre projet politique (Fralon, Dutilleul) sont invités à tour de bras à la RTBF sans que nous puissions bénéficier du moindre droit de réponse ;
lorsqu’un débat tourne autour du réunionisme, dont nous portons le flambeau depuis des années, l’existence du R.W.F. sur la scène politique est escamotée par l’animateur (cf. l’émission Face à l'info d’Eddy Caeckelberghs avec nos amis Claude Demelenne et Claude Javeau) ;
la campagne électorale qui s’annonce nous prive d’un accès normal aux médias publics, sous le prétexte fallacieux de la lutte contre l'extrême droite.
Pour toutes ces raisons, le R.W.F. demande la mise en place d'un dispositif électoral selon le modèle français. Celui-ci accorde un temps d’antenne équitable et gratuit à tous les partis qui se présentent valablement aux élections.
Les télévisions françaises publiques donnent la parole à tous les partis

dimanche 15 mars 2009

Dormir le matin, mais pas à l'école

J'ai toujours pensé que c'était mieux, mais est-ce que surtout cela permet la mixité scolaire ?

A Monkseaton, un lycée du nord de l’Angleterre, on ne traite pas les adolescents de paresseux. Mieux, on les encourage à faire la grasse matinée. Dès septembre prochain, ils devraient commencer l’école vers 11h. C’est en tout cas ce que souhaite le directeur, Paul Kelley qui milite pour une telle réforme auprès du conseil d’établissement. L’initiative est née d’une expérience menée dans le lycée par un scientifique de l’université d’Oxford. Devant les caméras de la BBC, Russell Foster a soumis les élèves à deux séries de tests de mémoire, l’une à 9h, l’autre à 14h. Et confirmé ce que des études américaines et canadiennes avaient déjà prouvé: les adolescents sont bien moins performants le matin que l’après midi. La faute à leur horloge biologique décalée: «Nous pensons que c’est sans doute lié aux changements hormonaux au moment de l’adolescence. Selon une étude allemande, cette tendance à se coucher tard s’achève à 19 ans et demi pour les filles, 21 pour les garçons, soit au moment où la puberté se termine», confie Russell Foster.