samedi 7 novembre 2009

Sarko-Chirac





Lire aussi:
Rama Yade peut-elle faire de la politique?


Rama Yade est chroniquement en désaccord avec le gouvernement et, bien pire, le fait savoir dans la presse.

Balkenende toch concurrent Van Rompuy?

Balkenende toch concurrent Van Rompuy?


Lire aussi:
Le scénario agite le monde politique depuis quelques jours : Herman Van Rompuy pourrait bien devenir le premier Président européen. On le dit hyper favori : info ou intox ?
Quels sont ses atouts ? Ses faiblesses ?


Twitter Side


unbruxellois Lettre à Nicolas Sarkozy concernant la candidature d'Herman Van Rompuy à la présidence de l'UE: Procédure: 1. c.. http://tinyurl.com/yekhc9b

Phineas_Barnum @kattebel Bdkt ! http://www.deredactie.be/pe... #Herman @VanRompuy #Balkenende #EU

Phineas_Barnum Aimables suggestions à Herman @VanRompuy http://bit.ly/4l9y4d http://bit.ly/4xJGuY #haiku

alibre Cerexhe inquiet d'un éventuel départ de Van Rompuy vers l'Europe: Le ministre bruxellois de l'Economie et de l'Emp... http://bit.ly/FzEyl

Phineas_Barnum Cherchez l'erreur : @Cerexhe serait inquiet du départ de Van Rompuy, mais pas de l' #Economie et de l' #Emploi cata à #Bruxelles ...

seynaeve "Van Rompuy, oui... si Leterme c'est non !" http://twitthis.com/qlajyi édito de @lesoirbe par BEATRICE DELVAUX -via @PierreHUART

vertbruxelles Se demande si on enverrait pas plutôt Van Rompuy remplacer Mahmoud Abbas... #hermanvanrompuypartout

vertbruxelles Jme demande qui est le plus fort: Chuck Norris ou Herman Van Rompuy ? #hermanvanrompuypartout

quatremer Le Belge van Rompuy toujours favori pour la présidence du CE. Mais son départ risque de provoquer une crise politique dans son pays #UE

jeudi 5 novembre 2009

Les fenêtres de magnettes

Les fenêtres du cabinet de monsieur Magnette

Posted using ShareThis

Le Top 10 des dictateurs

Trouvé via Le Quotidien d'Algérie, depuis et selon Slate:

Le Top 10 des dictateurs les mieux élus au monde

10e – Alexandre Loukachenko, Biélorussie: 82,6%

9e – Robert Mugabe, Zimbabwe: 85,5%

8e – Omar Hassan el-Béchir, Soudan: 86,5%

7e – Islom Karimov, Ouzbékistan: 88,1%

6e – Hosni Moubarak, Egypte: 88,6%

5e – Gurbanguly Berdimuhamedow, Turkménistan: 89,23%

4e – Zine el-Abidine Ben Ali, Tunisie: 89,62%

3e – Abdelaziz Bouteflika, Algérie: 90,24%

2e – Noursoultan Nazarbaïev, Kazakhstan: 91%

1er – Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, Guinée Equatoriale: 97,1 %


Mention spéciale à Paul Biya, le président du Cameroun, qui n’entre pas dans le Top10 avec ses 70,92% en 2004, mais qui bat un record impressionnant: le procès verbal d’un bureau de vote de Douala indiquait un score de 106%



Lire aussi:
Le rapport Goldstone dérange l'assemblée générale de l'ONU

A l'ONU, à New-York, un débat s'est tenu à l'assemblée générale sur le très controversé rapport Goldstone sur les atteintes aux droits humanitaires et au droit de la guerre perpétrées par l'armée israélienne et par les combattants du Hamas.
Ce sont les combat à Gaza l'hiver dernier qui sont dans le collimateur. Ce rapport a suscité la colère d'Israël et l'embarras des Etats-Unis et de nombreux pays européens.
Lourd de 575 pages, le rapport établi par le juriste sud-africain et juif, Richard Goldstone, avec l'aide de quatre juristes éminents, provoque l'irritation d'Israël depuis le début. Le Hamas l'a aussi rejeté. Les autorités israéliennes ont refusé de collaborer à l'enquête et ont, ensuite, dénoncé ce rapport comme unilatéral et malveillant.

Ce que le traité de Lisbonne va changer

Les innovations prévues par le traité

"fuite de carbone"

Sur le site du Parlement Européen:

Les industries qui risquent de quitter l'UE et d'échapper ainsi à son système d'échange de droits d'émissions pourraient se voir accorder jusqu'à 100% de leurs quotas d'émissions gratuitement. Une liste des secteurs et sous-secteurs industriels éligibles pour des droits d'émissions gratuits dans le cadre du nouveau système d'échange d'émissions à partir de 2013, a été soutenue par la commission de l'environnement ce mercredi, afin d'empêcher le phénomène de "fuite de carbone".

Crac pour Poulicrock

Jean Sarkozy et l'EPAD: une "erreur"

Brève: Nicolas Sarkozy a reconnu avoir commis une "erreur" en laissant son fils cadet Jean se présenter à la présidence de l'Epad, le quartier d'affaires de la Défense.

mercredi 4 novembre 2009

Royal ou princier ?

Il y a peut-être un peu/beaucoup d'acharnement contre la famille royale, dont les membres de sang n'ont "rien demandé". Il se retrouvent là par un destin fortuit et ne doivent leur situation qu'au législateur, mandaté par l'électeur.

Je trouve l'électeur plus blâmable que les princes de sang.


video

Lire aussi:
La vraie mission des marins sur le yacht royal - 03/10/2009
Un débat animé en commission de la Défense de la Chambre sur le bateau d'Albert II et son équipage. Le yacht royal n'est pas entretenu par la Défense.

Denis Ducarme (MR) l'avait annoncé sur les antennes de la RTBF dans "Questions à la Une" : il a donc interpellé mais "sans esprit de polémique" le ministre de la Défense Pieter De Crem (CD&V) sur le coût du yacht du roi Albert II, précisant d'ailleurs qu'il avait appris entretemps que "l'achat avait été fait sur ses deniers personnels".

Une mise au point du député francophone qui fit la part des choses entre l'investissement privé et le fait que ledit bateau pouvait compter sur l'appui de membres de la composante navale. Une séparation qui n'a pas nécessairement prévalu chez ses collègues flamands dans les débats menés en commission de la Défense.

Pourquoi elle ? Mais tout simplement parce que le nouveau bateau royal tout comme le précédent d'ailleurs bat (tait) le pavillon de la Marine. De quoi aiguiser quelques interventions "pointues" d'un ex-député du Belang, en coquetterie avec son parti mais aussi de Jan Jambon (N-VA) et Dirk Vijnck (LDD) et de deux représentants de l'opposition démocratique à la Chambre, Ludwig Vandenhove (SP.A) et Wouter de Vriendt (Groen !).


Philippe: la barbe du prince

Depuis que le prince Philippe ne se rase plus tous les jours, des observateurs de la famille royale prétendent qu'Albert pourrait déménager bientôt, pour de bon, vers le midi de la France et céder le trône à son fils aîné.

Celui-ci fêtera l'an prochain son cinquantième anniversaire, un âge où les citoyens ordinaires peuvent passer en revue une carrière déjà bien remplie. Or, pour notre prince héritier, celle-ci doit encore commencer. Mais il s'estime prêt à devenir roi. Sa barbe, symbole d'autorité et de charisme, est un signe qui ne trompe pas. Avec une fierté presque émouvante, le prince a étrenné cet été son nouveau look. Il a donc tout fait pour plaire aux Belges : épouse, enfants (quatre !), excursions en famille, interviews « à coeur ouvert », et puis la barbe pour couronner le tout. Qui donc oserait encore mettre sa compétence en doute ?


Un monument

Mise au Point, peut-être lénifiante, mais qui très certainement recadre très justement l'action du gouvernement et plus précisément Didier Reynders dans la saga Fortis.

Notons à nouveau les déclarations indéquates de Dirk Van der Maelen, et le comportement totalement déplacé des deux compères de la RTBF.

video

Lire aussi:
Didier Reynders, Premier ministre?

Si Herman Van Rompuy venait à quitter son poste de Premier ministre pour aller présider l'Union européenne, qui pourrait bien le remplacer? Si Yves Leterme est souvent cité, la presse flamande évoque aussi, très sérieusement, la possibilité de voir Didier Reynders lui succéder au 16, rue de la Loi. En effet, depuis l'éclatement du cartel CD&V/N-VA, c'est le MR qui est la première force du pays. La presse belge spéculait mercredi sur la possibilité que le Premier ministre Herman Van Rompuy soit désigné à la présidence du Conseil européen, ainsi que sur les scénarios de son remplacement. Le Soir estime que "faute d'alternatives, son successeur éventuel au Seize ne serait autre qu'Yves Leterme". L'ancien Premier ministre pourrait faire valoir "sa légitimité électorale", mais aussi "son droit à la réhabilitation", près d'un an après sa démission dans le cadre de l'affaire Fortis. La Libre Belgique place également Yves Leterme en "pole position". L'actuel vice-Premier ministre du CD&V, Steven Vanackere, n'a pas l'assise électorale nécessaire, tandis que la présidente du parti, Marianne Thyssen, n'est "absolument pas intéressée par ce poste", croit savoir le quotidien. La presse flamande avance une autre possibilité. Selon De Morgen et De Standaard, les libéraux francophones pourraient revendiquer la fonction. Un dirigeant du MR, cité anonymement dans De Morgen, juge "logique" que le poste revienne à Didier Reynders. Le MR est en effet la plus grande force politique du gouvernement depuis l'éclatement du cartel CD&V/N-VA, rappelle le quotidien. Alternativement, le MR pourrait revendiquer de nouveaux portefeuilles ministériels, note De Standaard. En cas de nomination d'Yves Leterme au Seize, la poste vacant de ministre des Affaires étrangères pourrait ainsi échoir à Charles Michel.

Reynders a hésité à quitter la politique
"On a voulu ma tête" et "j’ai hésité à quitter la politique", a déclaré le ministre des Finances, Didier Reynders, dans les colonnes du Soir Magazine ce mercredi, évoquant "l'année écoulée chargée", marquée par la crise financière, l'affaire Fortis et le coup de force au MR.Le ministre des Finances avoue avoir vacillé lors du "coup de force" mené récemment par une partie des militants libéraux. Il dit avoir douté et hésité à quitter la politique. "J'ai connu un gros moment d'hésitation, de tension. Je m'étais fixé le dimanche comme échéance", se rappelle Didier Reynders. Mais le samedi, il a reçu de nombreux messages de soutien, qui lui ont permis de prendre du recul et de le rassurer suite à une "impression d'acharnement", voire d'une "chasse à l'homme". Il n'a donc pas craqué. "Si on m'avait convaincu qu'un projet ou une équipe différents allaient faire mieux que moi pourquoi pas. Mais c'était loin d'être le cas!", a-t-il conclu, refusant toutefois de verser dans une "victimisation".
Fortis, le début des déboires
Les difficultés du chef de file des libéraux n’avaient pas commencé là, puisqu’elles ont débuté lors de l'éclatement de la crise financière, suivi par celui du dossier Fortis. Dans ce dernier, Didier Reynders dénonce l'attitude de l'opposition, principalement dans le chef du parlementaire socialiste flamand Dirk Van der Maelen et du ministre Jean-Marc Nollet. "Il devrait de temps en temps se poser des questions sur son attitude durant cette période, lorsqu'il a surfé sur une vague de critiques qui s'avèrent aujourd'hui non fondées", a commenté Didier Reynders, dénonçant un "acharnement" et soulignant qu'à ce moment, beaucoup de gens ont vu une occasion de le faire tomber.
Puis Elio et les autres qui le rejettent
Mais le ministre n'est pas tombé. Les coups durs se sont pourtant accumulés. Ainsi notamment lorsque, lors d'un débat électoral, le président du PS, Elio Di Rupo, a exclu toute majorité avec le MR. Ou encore au lendemain des élections quand personne ni au cdH ni chez Ecolo "n'a pris aucun risque personnel". "C'est décevant au niveau humain", a remarqué le libéral.

Didier Reynders responsable d’un trou de 1,8 milliard, selon une députée Groen!
La fraude et sa régularisation créent un trou de 909 millions à 1,8 milliards pour le Trésor public, selon Meyrem Almaci, députée Groen!. Elle en impute la responsabilité au ministre des Finances Didier Reynders ainsi qu'aux secrétaires d'Etat chargés de la lutte contre la fraude, Bernard Clerfayt et Carl Devlies.

La Belgique, paradis fiscal opaque
Selon le nouvel indice d'opacité financière FSI (Financial Secrecy Index), la Belgique se classe à la neuvième place du classement des paradis fiscaux les plus opaques, peut-on lire dimanche dans un communiqué du Réseau pour la justice fiscale (RJF - Tax Justice Network). Cet indice, qui a examiné 60 juridictions, a été établi par une équipe de chercheurs pour le Tax Justice Network afin d'évaluer "le degré de secret atteint par chaque juridiction et sa résistance à coopérer avec des autorités administratives ou judiciaires étrangères". Il s'inscrit dans le cadre d'une campagne internationale visant à une plus grande transparence des places financières et centres offshore.

La Belgique perd 2,8 milliards de TVA

La Commission européenne a évalué quels revenus potentiels sont perdus à cause de fraudes à la TVA. Les 25 Etats européens perdent ensemble quelque 106 milliards d’euros.


L’Etat allemand recapitalise Hypo Real Estate à hauteur de 3 milliards
La banque allemande nationalisée Hypo Real Estate (HRE), toujours en grande difficulté, a annoncé avoir obtenu une recapitalisation supplémentaire de l’Etat allemand de 3 milliards d’euros. L’Etat fédéral a déjà déboursé plus de 3 milliards d’euros pour monter à 100 % du capital de la banque début octobre, et a fourni 100 milliards d’euros de garanties depuis plus d’un an pour l’aider à se refinancer. Après sa nationalisation totale en octobre, la banque de Munich (sud de l’Allemagne), qui ne prévoit pas de redevenir rentable avant 2012, avait estimé avoir besoin d’une recapitalisation publique supplémentaire de 7 milliards d’euros.

Patrick Avril, condamné

Brève: Patrick Avril répondait de faux et usage de faux, détournements de deniers publics, abus de confiance et non respect des marchés publics et de droit commun dans le cadre de ses fonctions, devant le tribunal correctionnel de Liège.
Il a été condamné à une peine de 1 an de prison avec sursis de 5 ans, à une amende de 5.500 euros avec sursis de 3 ans, à une inéligibilité pour une période de 5 ans et à une confiscation par équivalent de 16.024 euros.

"ma condamnation est un égorgement politique"
"Affecté par la décision du tribunal, je ne suis pas en mesure d'exercer mon mandat dans l'immédiat"


Avril n'a donc pas démissionné de ses fonctions. Patrick Avril est couvert par un certificat médical.
Qu'en pense le comité d'éthique du PS ?

Nicolas, étudiant

mardi 3 novembre 2009

"J'aurais aimé devenir ministre des Finances"


Le gaffeur serait-il de retour ... ?

Une interview de l' "incarnation du Principe de Peter vivant"ou du "Licenced 007 to kill" à RTL-TVI, ce dimanche dernier...


video


video

Lire aussi:

Les petites phrases de Leterme prononcées ces derniers jours n'ont pas échappé à la presse belge. Elles sont commentées, non sans humour. Vers L'Avenir se demande par ailleurs si c'est bien le rôle d'un membre du gouvernement de lancer des accusations démagogiques. Leterme nuance ses propos sur la justice
L'ancien Premier estime que les enquêtes en cours sur le fonctionnement interne de l'appareil judiciaire, notamment à la cour d'appel de Bruxelles, doivent être menées jusqu'au bout.

Le ministre des Affaires étrangères, Yves Leterme, a tenu à nuancer les propos tenus sur RTL TVI dimanche, selon lesquels il n'avait plus confiance en la justice. Selon son porte-parole, le ministre n'a pas répondu par l'affirmative à la question de savoir s'il avait encore confiance en la justice. Le ministre a par contre bien déclaré qu'il se posait, comme les citoyens, des questions; "notamment sur les comportements de certains magistrats".

Philippe Monfils qualifie les propos de Leterme de démagogiques


Propos d'Y. Leterme: le Conseil supérieur de la Justice réagit

Les récents propos d'Yves Leterme suscitent la colère du monde judiciaire. Le ministre des Affaires étrangères avait déjà déclaré qu'il ne retrouverait confiance dans la justice que lorsque les enquêtes en cours aboutiront. Dimanche, il a réitéré ces doutes "notamment sur les comportements de certains magistrats"


Cuba à De Gucht

Bruno Rodriguez, le chef de la diplomatie cubaine à Karel De Gucht :
"J'aimerais exprimer notre désir de poursuivre le développement de la coopération entre l'Union européenne et Cuba, et notre disposition à trouver un cadre de coopération bilatérale, qui remplace l'actuelle position commune qui est inacceptable pour notre pays"


Une aide internationale pour maintenir un système non viable ?



Lire aussi:
Les âmes blessées de l’ex-RDA
Jürgen Fuchs avait osé la comparaison. En 1991, alors que les archives de la Stasi commençaient à peine à délivrer leurs terribles secrets, l’écrivain et dissident avait parlé d’" Auschwitz dans les âmes ". L’expression avait choqué. Puis, le voile de silence était vite retombé sur les traumatismes liés aux méthodes de la dictature est-allemande.

"abracadabrantesque"




Lire aussi:
Chirac au tribunal (presse internationale)

Procès Chirac et “Ecuries de la République”

Dans le débat gêné sur l’éventuel procès contre Jacques Chirac, voir l’éditorial du quotidien l’Alsace (signé par Patrick Fluckige). Extrait.

Ce ne sont ni les juges, ni les journalistes, qui ont inventé les emplois de complaisance, les rétrocommissions sur les ventes d’armes, les pots de vins et les arrangements entre amis. En s’emparant de ces dossiers, les magistrats tentent de nettoyer les écuries de la République. La démocratie a besoin de propreté, pas de silence. Le pire serait qu’une immunité provisoire, comme celle qui protège le chef de l’État, se transforme en absolution à la faveur du temps qui passe. Clemenceau disait que pour enterrer un problème, il suffisait de créer une commission. Il ne faudrait pas que l’immunité joue le rôle de « commission » pour enterrer les dossiers judiciaires !

Sessler et Petitjean (FN) inculpés

Une assistante parlementaire avait été sexuellement harcelée par le député le député wallon sortant Charles Petitjean. L’auditorat du travail de Charleroi a demandé le renvoi de Patrick Sessler, actuel secrétaire politique du Front National (FN), et Charles Petitjean, devant le tribunal correctionnel.

Van Rompuy à la présidence de l'UE ?

Le consensus "médiatique" ou médiatisé autour du nom d'Herman Van Rompuy en fera-t-il le premier Président de l'Union européenne ? La fonction, créée par le traité de Lisbonne, suscitait bien des convoitises ...

Et si c'était vrai, qui pour lui succéder comme Premier ?


video
Leterme à L'Invité sur RTL-TVI du 01/11/09

Twitter Side:
MBux En fait, c'est l'AFP qui fait monter la pression sur le bon Herman....

AlainGerlache Retour de Leterme (blanchi) comme Premier Ministre belge si Herman Van Rompuy devient président de l'UE?

MBux @PhilBruAFP Pieter De Crem?

PhilBruAFP
@MBux De Clerck?


PhilBruAFP @MBux C'est ce qu'on cherche, non? Un bon notaire... Le "patron" pour l'UE, le disciple pour le 16?

MBux @PhilBruAFP Vanackere au 16, c'est le retour du panache....

PhilBruAFP @MBux Steven Vanackere, plutôt: Vice-premier CD&V, ancien chef de cab HVR, quasi inconnu côté franco (donc pas trop de casseroles)...

MBux Mais mais mais mais: Herman a l'Europe, ca veut dire le retour du narcoleptique au 16 rue de la Loi...?

kattebel @jacobchr: Herman Van Rompuy and he's currently the one that is keeping the country together so if you don't mind we wld like to keep him.

jacobchr @kattebel Who is the PM of Belgium? Can't remember the name (no, really!)



Lire aussi:

Herman Van Rompuy, un président du Conseil européen par défaut ?

Herman Van Rompuy. Retenez bien ce nom car le Premier ministre du Royaume de Belgique pourrait devenir le premier président permanent du Conseil européen, un nouveau poste prévu par le traité de Lisbonne. Le chef de gouvernement belge réussirait l'exploit d'obtenir l'aval unanime des 27 sur son nom. Selon l'AFP, qui rapporte les commentaires d'un diplomate européen, "personne ne s'oppose à lui et beaucoup lui demandent d'accepter".


Herman Van Rompuy sera-t-il président du Conseil européen ?

Info ou intox, la rumeur circule allègrement dans toute la presse belge qui réagit comme si l’affaire était dans le sac : le Premier ministre Herman Van Rompuy serait très sollicité par les 27 pour accepter la charge de président du Conseil européen alors qu’il n’est pas candidat à ce poste. Rumeurs et politique-fiction mais, finalement, pourquoi pas ?

Sarkozy président de l'Europe en 2012
Souvenez-vous du drôle de reproche que Nicolas Sarkozy faisait aux journalistes il y a deux semaines en inaugurant une usine, en pleine affaire Jean Sarkozy: «les commentateurs commentent». He bien ça m'a fait réfléchir! Et j'ai décidé, pour une fois de ne pas commenter mais de faire un peu de politique fiction.

Partons de cette information imaginaire: Nicolas Sarkozy ne se représentera pas en 2012. Le roi du contre-pied politique a décidé de se présenter à la Présidence de l'Union Européenne. Vous savez que celui qui va inaugurer le poste, et qui sera désigné dans les prochains jours (on parle d'un ancien Premier ministre belge), sera élu pour 2 ans et demi. Donc le poste sera libre dans deux ans et demi. Et dans deux ans et demi, tiens donc !... c'est la fin du quinquennat de Nicolas Sarkozy. Et ce dernier est de plus en plus persuadé que Dominique Strauss Kahn sera candidat.


EU presidency dominates 20th anniversary of fall of Berlin Wall

Tony Blair’s dream of becoming Europe’s first president is set to be decided amid celebrations of the 20th anniversary of the fall of the Berlin Wall.

Every EU leader will be in the German capital on Monday to commemorate one of Europe’s defining moments but the next phase of the European project is likely to be foremost in their minds.

It will be the first chance for Fredrik Reinfeldt, the Swedish Prime Minister, who is in charge of drawing up a shortlist for the job of president of the European Council, to canvass opinion since the Czechs became the final country to sign the Treaty of Lisbon.

"Projet irréaliste et trop cher"

Malgré ce "projet irréaliste et trop cher" et l'arrêt du Conseil d'Etat qui avait déjà estimé illégales les tribunes construites au "Stade du Pays de Charleroi" en vue de l'Euro 2000, ...
Charleroi a choisi d'être candidate à l'organisation de matches du Mondial de football 2018.

Prise dans un quasi consensus politique, Jean-Jacques Viseur y est allé d'un fervent plaidoyer pour la candidature de Charleroi au Mondial 2018:

- Un stade de 45 000 places à prévoir ? Un parking pour 2300 autocars ? Le Fédéral et la Région y pourvoiront.

- La sécurité à assurer ? La police y veillera.

- Les caprices de la FIFA, à financer sans barguigner ? Oubliés...

Bref, on ne snobe pas une coupe du monde de football.et pendant un an (la FIFA ne désignera l'organisateur qu'en décembre 2010), Charleroi risque donc de devoir se préparer à construire un stade de 45 000 places et se soumettre aux exigences de l'organise présidée par Joseph Blatter.


Lire aussi:
Star'ac polonaise

Une révolution !

Le collège échevinal de Charleroi a tenu une réunion extraordinaire hier, après avoir pris connaissance de l'arrêt rendu par le Conseil d'Etat, à propos de la construction illégale de tribunes au "Stade du Pays de Charleroi".
Extraordinaire !
Il a été décidé de s'y conformer
et d'entamer les démarches vers la construction d'un nouveau stade, sans qu'il soit encore possible de déterminer qui devrait indemniser les riverains.

Un accord sur les nouveaux stades de football en Belgique
Les autorités belges sont parvenues à un accord sur la construction de nouveaux stades de football dans le pays. Bruxelles sera dotée d’un stade de 65.000 à 70.000 places assises. Les différents gouvernements ont également défini l’emplacement de six autres stades. De nouvelles installations flambant neuves verront ainsi le jour à Bruges, Gand, Anvers, Liège et Charleroi. Le stade de Genk, le « Cristalarena », subira des transformations.
Si la Belgique et les Pays-Bas remportent l’organisation de la Coupe du monde 2018, ces villes accueilleront les matchs joués en Belgique. Seize stades plus petits, encore à déterminer, devront également servir de terrains d’entraînement. Michel Sablon, le directeur technique de l’Union belge de football, est chargé de les sélectionner. Il est à la recherche de stades bien équipés et bénéficiant d’une situation centrale ou à proximité d’hôtels appropriés.

Courtois: 'On ne peut forcer aucune ville'
"On ne peut forcer aucune ville belge à être candidate pour accueillir l'un des stades de football en vue du Mondial de 2018", a expliqué mardi Alain Courtois, en réaction à la déclaration de l'échevine des Sports de la Ville de Charleroi, Ingrid Colicis.
Colicis: 'Projet est irréaliste et trop cher.'Ingrid Colicis estime que la Ville ne dispose pas des moyens financiers nécessaires pour organiser le Mondial, si d'aventure la Belgique devait en décrocher l'organisation. Si la ville et son bourgmestre Jean-Jacques Viseur (cDH) ont clairement marquer leur intention d'organiser la Coupe du monde, l'échevine (PS)estime pour sa part que le projet est "irréaliste et trop cher". "Je ne peux avoir d'autres réactions pour l'instant", a poursuivi Courtois, "tant le dossier est sensible au niveau politique. Nous attendons calmement et constaterons au 15 décembre quelles sont les deux villes wallonnes candidates pour accueillir l'événement avec un stade d'une capacité minimale de 40.000 personnes," selon Courtois. Depuis que Gilbert Timmermans a pris la place d'Alain Courtois au sein de l'équipe de management du comité d'organisation pour la candidature belgo-néerlandaise du Mondial 2018-2022, ce dernier se consacre désormais à un travail de lobbying en faveur des nouveaux stades en Belgique.

Jackson Vs Bean

Jackson vs Bean from Patrick Boivin on Vimeo.

lundi 2 novembre 2009

Etre socialiste aujourd'hui

Chaos Theory en avait déjà perdu quelques côtes ... avec les twitto-propos d'

eliodirupo :
Je salue le travail des ministres socialistes qui ont évité un bain de sang social


...

Phineas_Barnum à Echocynique:
Merci ! Tu m'épargnes un billet sur le sujet (que voici).
@Echocynique, who else ?
RT @Echocynique Etre socialiste aujourd'hui http://bit.ly/4eF2lh

Cumul bruxellois: nouveauté ?

Le gouvernement Picqué a adopté un arrêté sur les incompatibilités pour les membres de l'exécutif bruxellois: impossibilité pour les ministres et secrétaires d'Etat bruxellois d'exercer une autre profession ou mandat, à l'exception de ceux liés à la fonction ministérielle et du mandat de conseiller communal, de CPAS et de police.

Ceci concrétise un aspect de la déclaration gouvernementale régionale en matière de gouvernance et de pratiques politiques, qui obligerait les ministres et secrétaires d'Etat bruxellois à signaler les dossiers avec lesquels ils ont un intérêt financier personnel.


Marion Lemesre :

L'obligation pour un ministre de signaler les dossiers dans lesquels il aurait un intérêt personnel financier et de s'évincer, le cas échéant, du délibéré gouvernemental "découle bien évidemment des standards de bonne gouvernance".
"Cette annonce m'interpelle cependant au plus haut point. La réaffirmation de ces principes naturels de gouvernance signifie-t-elle qu'à ce jour leur respect n'était pas assuré au sein du gouvernement"

La seule nouveauté réside dans le souhait du gouvernement régional de restreindre les possibilités de cumul avec la fonction de ministre.
"Faut-il donc s'attendre à ce que, par exemple, notre ministre-président démissionne de sa fonction de bourgmestre de la commune de Saint-Gilles" ?


Lire aussi:
Les recettes bruxelloises s'effondrent de 15% en 2009

L'avenir immédiat n'est pas meilleur. Elles stagneront également en 2010 ont affirmé jeudi le ministre-président bruxellois Charles Picqué et le ministre bruxellois des Finances Jean-Luc Vanraes.

En cause, a souligné Charles Picqué devant la presse à l'issue de la réunion hebdomadaire de son gouvernement, la démonstration par la crise économique de la fragilité du dispositif de financement de la Région bruxelloise qui pénalise bien plus qu'ailleurs le trésor public.

Résultat: la Région bruxelloise a dû réduire de presque 12% ses dépenses compressibles pour 2010 alors qu'ailleurs, on tourne autour des 4 à 5%.

Le Port de Bruxelles devra réduire son budget
Comme d'autres opérateurs de la Région bruxelloise, le Port de Bruxelles a été contraint de revoir son budget sensiblement à la baisse. Pour 2009, la diminution a été fixée à 28% et pour 2010, elle sera de 23%, a affirmé la présidente du Port Laurence Bovy, en marge d'une réception organisée vendredi à l'occasion de son départ.

Le budget initialement prévu pour 2009 tablait sur un montant global d'un peu plus de 17 millions d'euros. La crise et le budget régional d'austérité aidants, il a été abaissé à 12,3 millions.



dimanche 1 novembre 2009

Mon Président m'a dit

video


Twitter Side:
eliodirupo
Je salue le travail des ministres socialistes qui ont évité un bain de sang social

NB: Tweet authentique; ce n'est pas une blague.


Phineas_Barnum
« bain de sang social » et « gauche forte » vus par le camarade Furlan .. à la hauteur de sa réputation ... http://www.lepan.be/?p=4674

Vous avez déjà entendu ce discours ...

Canal+: Censure déguisée ?

La vidéo de Nicolas Sarkozy répétant un vieux discours sur les agriculteurs, vient d'être retirée de YouTube, à la demande de Canal+. Elle avait déjà disparu de Dailymotion quelques heures après sa mise en ligne.

This video is no longer available due to a copyright claim by Canal Plus






Lire aussi:
Sarkozy est vraiment le roi du copié-collé

Le Petit Journal de Canal + a fait l’événement cette semaine en découvrant que deux discours de Sarkozy sur l’agriculture étaient purement et simplement copiés-collés. Chez BienBienBien, on s’est demandé s’il s’agissait d’une simple bourde ou d’un système organisé de pompage de discours. Après avoir fouillé les archives de l’Elysée, nous sommes en mesure de révéler l’existence d’emplois fictifs de nègres à l’Elysée: au moins 3 discours ont été recopiés de la fois précédente…

Ça pue, mais bon !

Quand le très sarkozien « Casse-toi, pauvre con ! » est benoîtement proféré par Jésus-Christ sur la croix à l’adresse de Sa Sainteté Adolf 1er en visite à Jérusalem, c’est que Philippe Geluck n’est pas loin…


Censure : tout se déroule comme prévu…

Comme prévu (cf mon billet précédent), la vidéo du Petit Journal de Canal+ a disparu de Dailymotion et de Youtube. On rappellera de Dailymotion avait assuré que la récente prise de participation de l’état dans leur capital ne modifierai pas leur ligne éditoriale. On peut en douter.