samedi 1 novembre 2008

« la mort, la destruction et la terreur »

Brève: Ernie Chambers, sénateur du Nebraska, voulait un procès pour mettre un terme à « la mort, la destruction et la terreur » provoquée par Dieu.
Dans son arrêt, le juge Marlon Polk a fait valoir que le plaignant devait être en mesure de joindre la partie adverse pour que le procès puisse avoir lieu.
« Etant donné que l’accusé ne pourra jamais être joint, cette affaire ne peut être examinée »



Lire aussi:
Robert Wagner: tentative de conspiration ?
Le Procureur du Roi de Charleroi, suite à une perquisition dans la maison de la côte d'Azur de la famille Wagner, vient d'ajouter un nouveau volet au dossier judiciaire de Robert Wagner: une
tentative de conspiration imaginée par quelques amis francs-maçons de celui-ci.

Rocard n’exclut pas de quitter le PS

... si Royal l’emporte au congrès,
«Ça dépend des conditions, ça dépend de ce qui va être dit au Congrès», souligne l’ex-Premier ministre, partisan de Bertrand Delanoë.


Lire aussi:
Delanoë singe Olivier Besancenot

Bertrand Delanoë est considéré comme un socialiste libéral. Mais avec la parution de sa chronique, lundi 27 octobre dans « Libération », le Maire de Paris braque à gauche toute.

Il y a une semaine, à Marseille, Delanoë s’en prenait aux « gauchistes » avec qui il voulait « oser le rapport de force ». On attendait pour voir.

Mais hier, lundi 27 octobre, dans Libération, le maire de Paris s’est transformé en militant d’extrême gauche. En contradiction avec son engagement traditionnel, affiché dans son dernier livre, De l’audace !

Moi, j'ai 14 copines ...



Lire aussi :
Autocensure

Strauss-Kahn sur la sellette

Marchés de dupes et coûts de p.

« game over »
C’est le krach dans le krach, « l’exubérance irrationnelle » comme aurait pu la décrire, fort à propos, Alan Greenspan… mais qui dure depuis 6 semaines déjà !

Dexia perd 82 millions d’euros
Le groupe bancaire franco-belge Dexia sauvé de la faillite début octobre par les gouvernements français, belge et luxembourgeois, a perdu 82 millions d’euros à la suite d’une « exposition excessive en devises » de sa filiale slovaque DBS.
DBS, qui compte 200.000 clients et emploie plus de 800 personnes, est active dans les services financiers au service public.
Les gouvernements français, belge et luxembourgeois ont partiellement nationalisé Dexia en injectant 6 milliards d’euros début octobre et apporté leur garantie pour la quasi-totalité de ses besoins de financement.



Fortis : un réel risque de pagaille judiciaire
Action en référé devant le tribunal de commerce de Bruxelles pour geler les opérations récentes ; plainte déposée au pénal pour malversation et manipulation de cours ; désignation imminente d’un juge d’instruction ; procédures lancées un peu partout visant ici le Premier ministre belge, qui risque de devoir s’expliquer sur la revente à la sauvette à BNP Paribas, là le ministère néerlandais des Finances ou la banque elle-même… Le dossier Fortis entraîne un déferlement de procédures judiciaires sans précédent, mais tout à fait compréhensible.
L'Etat néerlandais accusé d'avoir floué les actionnaires de Fortis
Une association d'actionnaires a accusé mercredi l'Etat néerlandais d'avoir floué l'actionnariat minoritaire du groupe de bancassurance belgo-néerlandais Fortis et demande à un tribunal d'Amsterdam d'examiner le rôle joué par La Haye dans sa nationalisation.
Manipulation chez Fortis: le dossier à l'instruction
L'association des porteurs d'actions VEB a annoncé avoir demandé à la section financière du tribunal d'Amsterdam, déjà saisie par la VEB sur le cas de Fortis, d'inclure "expressément" dans son enquête "la façon d'agir de l'Etat néerlandais".

video


Le coup de jarnac à la sauce flamingante
Après "Le coup de jarnac, à la hollandaise", le coup de jarnac à la sauce flamingante (?), nous explique Olivier Salomé.
Ou encore un autre coup de p*** : Le parquet de Bruxelles a lancé une enquête préliminaire pour des malversations qu'auraient commis certains anciens dirigeants de Fortis.
Une plainte a été déposée au pénal, ce qui a pour conséquence de geler les actions de Deminor et des petits actionnaires.

La Hongrie, placée sous perfusion
La Hongrie, frappée de plein fouet par la crise financière internationale, a été placée sous perfusion par l'Union européenne et les institutions financières internationales et devra mettre en oeuvre un budget d'austérité avec une réduction du train de vie de l'Etat.


Fortis : le dossier mis à l'instruction
Le dossier de soupçons de manipulation du marché par le groupe Fortis a été mis ce mardi à l'instruction au parquet de Bruxelles. Un particulier s'est de son côté porté partie civile. Par ailleurs, le député SP.A Renaat Landuyt appelle le gouvernement à se constituer également partie civile.
La CBFA a ouvert une enquête administrative sur Fortis
Outre une instruction pénale, Fortis fait également l'objet d'une enquête administrative menée par la Commission bancaire, financière et des assurances (CBFA), a rapporté mardi soir la radio publique flamande VRT. "Nous analysons d'abord les faits, et nous poursuivrons s'il y a de fortes présomptions d'abus", a indiqué à la VRT la porte-parole de la CBFA, Veerle Deschrijver.

L'Etat néerlandais injecte 3 milliards d'euros dans le groupe Aegon
L'Etat néerlandais a donné mardi un coup de pouce au groupe d'assurance néerlandais Aegon en y injectant trois milliards d'euros en cash, afin de protéger l'institution financière de la crise mondiale, a annoncé le ministère des Finances.

Un sectaire à Matin première

Pourquoi la prochaine crise?
D’abord donc, il y a eu la crise du crédit. Allumage aux Etats-Unis (les subprimes) et contagion en Europe et en Belgique (Fortis, Dexia…) Puis il y a eu le krach boursier, avec les fonds spéculatifs (hedge funds) forcés de déboucler leurs positions en catastrophe. Ce fut et c’est encore violent, voyez les bourses qui font du yoyo.

L'action Volkswagen explose
En 4 jours, l'action du constructeur allemand VW est passée de 201 € à... 1005 €. Soit 5 fois plus alors que toutes les autres valeurs plongent.

Crise des subprimes: essai sur la réforme de la régulation bancaire
La crise des subprimes est l'occasion pour les étatistes du monde entier de se réjouir de "la faillite de la finance néolibérale", et les propositions pour renforcer le contrôle des états sur les marchés financiers abondent.

L'Etat US a versé les 125 milliards de dollars promis aux neuf grandes banques
Neuf des plus grandes banques américaines ont reçu les 125 milliards de dollars promis par l'Etat fédéral en échange de son entrée dans leur capital, a annoncé mercredi le Trésor. Les quatre grandes banques à réseau du pays --JPMorgan Chase, Citigroup, Bank of America (avec sa future filiale Merrill Lynch) et Wells Fargo-- ont reçu chacune 25 milliards de dollars.


La crise financière modifie les projets de la Russie
En présence de leurs Premiers ministres Vladimir Poutine et Wen Jiabao, la Russie et la Chine ont signé mardi un accord pour la construction d’un tronçon d’embranchement de 67 kilomètres qui reliera l’oléoduc russe VSTO (Sibérie orientale - océan Pacifique) au terminal pétrolier de Daqing, dans le nord de la Chine. Ce pays attendait cet accord depuis longtemps

video
Extrait 19/10

Un trader de l’écureuil placé en garde a vue
L'enquête avance dans l'affaire de "l'incident" boursier des Caisses d'épargne. Un trader des Caisses d'épargne a été placé en garde à vue mercredi à la Brigade financière à Paris dans l'enquête sur la perte de trading de 751 millions d'euros subie par le groupe. L'affaire a entraîné le démission de trois des principaux dirigeants de la banque.


video
Extrait du 18/10

Kaupthing : une pétition remise vendredi au Luxembourg
Des représentants de Test-Achats remettront vendredi après-midi une pétition signée par plus de 4.000 personnes au Premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker.



video


La géométrie variable, une science purement belge!!

Fortis change de nom


Pour "donner un espoir renouvelé en Belgique" à la banque reprise par BNP Paribas, Fortis devrait prochainement changer de nom.
La branche belge de la banque Fortis, rachetée par
BNP Paribas, envisage de changer de nom dans le royaume, a indiqué le quotidien économique belge L'Echo sur son site Internet ce week end. "Si l'acquisition de Fortis Banque par son homologue français BNP Paribas est un fait, il est temps de trouver un nouveau nom pour un nouvel élan sur le marché", a déclaré le patron de Fortis Banque Belgique, Peter Vandekerkhove, qui n'a précisé ni quand ce changement de nom serait effectif, ni quel nom serait choisi.

vendredi 31 octobre 2008

Danièle Reynders reste procureur

Brève: Le recours en annulation déposé à l'encontre de Danièle Reynders, procureur du Roi à Liège depuis le printemps 2007, a été rejeté par le Conseil d'Etat et notifié aux parties.

Tempelhof est définitivement fermé

Ce témoin de l'architecture totalitaire ferme ses portes cette semaine après avoir été classé monument historique : un arc de cercle long de plus de 1.200 mètres, conçu dans un style rigide.

En 1936, Hitler ordonne à Albert Speer, d'ériger un aéroport digne de Germania, cette capitale fantasmée d'une grande Allemagne qui ne verra jamais le jour. L'aérogare, sera bien réalisé et survivra même aux bombardements alliés de la fin de la guerre.

C'est la guerre froide qui vaut à Tempelhof de figurer en bonne place dans le coeur des Berlinois.

En juin 1948, Staline impose le blocus de la ville.
Tous les accès terrestres condamnés, les puissances alliées (États-Unis, Grande-Bretagne, France) décident d'instaurer au départ de la République fédérale d'Allemagne un pont aérien, afin de ravitailler les 2 millions d'habitants pris au piège. Quinze mois durant, des appareils de transport vont acheminer au rythme de quelque deux cents rotations quotidiennes nourriture, vêtements, charbon, pétrole, mais aussi matières premières requises pour la reconstruction d'une ville encore partiellement en ruine.

Les autorités soviétiques qui ne croyaient pas les puissances occidentales capables de soutenir pareil effort sur la durée, finirent par réaliser leur erreur et levèrent le blocus en septembre 1949. C'est au nom de ce bras de fer victorieux que, depuis lundi, quelques centaines de Berlinois vétus de noir occupent pacifiquement Tempelhof dont ils portent déjà le deuil.

Indécrottables politiques ou banquiers ?



La Wallonie demande un soutien pour la Sonaca
Les francophones ont accepté l'accord fédéral sur la KBC. Mais en échange, ils ont exigé une "compensation". Ils demandent désormais un geste en faveur de la Sonaca de Gosselies, alors que le constructeur aéronautique wallon connaît des difficultés en raison de pertes liées au cours du change.
Les gouvernements fédéral, flamand et wallon avaient déjà injecté 1,5 milliard d’euros dans le capital de l’assureur Ethias. Les trois exécutifs ont recapitalisé Ethias à concurrence de 500 millions d'euros chacun. Les trois entités détiendront chacune 25% plus une action d'Ethias et disposeront de ce fait d'une minorité de blocage.
Alors que certains politiques réclamaient la tête de patrons d' "entreprises privées", la tête d'un patron politique reste, semble-t-il entière, vu que


le président du conseil d’administration d’Ethias, Steve Stevaert, aurait indiqué qu’il demeurerait à son poste.

video



Lire aussi:
L'Etat va investir 10,5 milliards d'euros dans six banques
françaises d'ici à la fin de l'année, a annoncé lundi la ministre française de l'Economie et des Finances, Christine Lagarde.

Philippe Maystadt "a torpillé l'enquête sur la Kredietbank"
Des inspecteurs et d'ex-contrôleurs de l'Inspection spéciale des Impôts (ISI) ont vivement critiqué lundi, en Commission d'enquête parlementaire sur la fraude fiscale, l'ancien ministre des Finances Philippe Maystadt, aujourd'hui président de la Banque Européenne d'Investissement (BEI).

Ethias n’est plus une mutuelle
Ethias devient une société anonyme nous apprend Le Soir.
Curieux d'entendre le camarade Elio là-dessus.

BNP Paribas : la France injecte 2,55 milliards dans le repreneur de Fortis
Le gouvernement français apportera 10,5 milliards d'euros au capital de six établissements bancaires nationaux. Il espère ainsi rouvrir le robinet du crédit aux ménages, aux PME et aux collectivités.

Lehman Brothers: perquisition à la banque KfW à Francfort
Le Parquet de Francfort a annoncé mercredi mener une perquisition dans les locaux de la banque publique KfW dans le cadre d'une enquête liée à un virement de plus de 300 millions à la banque d'affaire américaine Lehman Brothers le jour même de sa mise en faillite.

La Flandre ne restera pas actionnaire d'Ethias éternellement
Le gouvernement flamand n'a pas l'intention de demeurer actionnaire d'Ethias éternellement, a indiqué le ministre-président flamand, Kris Peeters, devant le parlement flamand. "Nous en sortirons au moment opportun", a-t-il ajouté. Les gouvernements fédéral, flamand et wallon ont décidé lundi d'apporter chacun 500 millions d'euros au capital de l'assureur.

Fortis: Leterme choqué par le parachute doré de Mittler
Le Premier ministre a fait connaître ce mercredi, au nom du gouvernement, son indignation après la publication d'informations selon lesquelles l'ancien directeur financier de Fortis, Gilbert Mittler, serait parti l'été dernier avec une prime de 4 millions d'euros.

Le "fossoyeur" du PS

Les gens sont jaloux de nous et ils nous prennent nos subsides ...


video


lire aussi:
Charles Michel exclut toute alliance avec le PS
Le ministre de la Coopération, Charles Michel (MR), n'est pas favorable à l'idée d'une alliance entre son parti et le PS après les élections, a-t-il indiqué sur le plateau du journal de RTL-TVi. Selon lui, les socialistes incarnent en Wallonie le conservatisme. "Je pense que ce serait une mauvaise idée. La Wallonie a besoin d'une alternance, qui serait saine. Le parti conservateur en Wallonie, c'est le PS. Il est piégé par ses propres piliers, ses propres lourdeurs et son incapacité à injecter de l'oxygène dans le débat wallon", a-t-il déclaré.


Uyttendaele menace Wesphael
Le chef du groupe Ecolo au Parlement wallon en tremble encore : tout dernièrement, Bernard Wesphael recevait dans sa boite aux lettres une charmante missive de Marc Uyttendaele, mandaté par Michel Daerden pour le forcer à cesser de remuer la m… dans les petites (et grosses) affaires du cabinet révisoral BCG & Associés (ex-DC&Co). A la conférence des présidents du Parlement wallon, jeudi passé, Nanard amène ladite lettre et demande à ses collègues de bien l’assurer que son immunité parlementaire protège ce genre de débats qu’il peut tenir dans sa fonction de député. Pour toute réaction, le banc PS s’est fendu la gueule…

Van Cauwenberghe : 'On inculpe à Charleroi aussi vite que Lucky Luck dégaine'
Pour la première fois, Jean-Claude Van Cauwenberghe, s’est retrouvé face à quatre citoyens ce dimanche midi sur le plateau de RTL-TVi. Le panel de Belges a conversé avec l’ancien homme fort de Charleroi.
Avant cette rencontre, M. Van Cauwenberghe s’est longuement exprimé sur la gestion de la ville par l'actuel bourgmestre qu'il juge trop pointilleux. Il a également commenté les affaires en cours au micro de Benjamin Samyn.
Selon l’ancien Ministre-président du gouvernement wallon, les instructions ont été ouvertes à partir « des erreurs administratives qui ont été commises, des maladresses, voire des irrégularités ou des fautes pénales », mais cela ne justifie pas la déferlante judiciaire qui s’est abattue sur la ville. « On inculpe à Charleroi aussi vite que Lucky Luck dégaine », commente-t-il. Et il poursuit : « Une fois que toutes les affaires seront jugées, cela ne laissera pas autant d’indignité qu’on veut bien l’affirmer aujourd’hui. »
M. Van Cauwenberghe égratigne également les médias au passage. « Comme on vit dans un monde où tout le monde est présumé coupable médiatiquement avant d’avoir été jugé. Il faudra du recul et quelques années pour voir si vraiment Charleroi était cette terre d’ignominie que l’on veut bien décrire aujourd’hui. J’espère que la justice fera la part entre les inculpations et les condamnations, parce que les inculpations ne sont jamais qu’un acte unilatéral au cours duquel l’intéressé ne sait pas se défendre. Jusqu’à présent, rien ne m’a été réellement été reproché. »
Cette info en vidéo: Jean-Claude Van Cauwenberghe critique la gestion de la ...

Comment résoudre la crise boursière

Fume, c'est du belge



Débouté, il fait appel



Lire aussi:
Sarah Palin dépendue
Un mannequin représentant Sarah Palin dans une posture de pendue a été décroché près de Los Angeles, après la forte polémique qui a entouré cette décoration d'Halloween.

L'élection d'Obama éloignerait le spectre d'une 3e guerre mondiale

Poupée vaudou, Nicolas Sarkozy ne risque rien
La justice vient de débouter Nicolas Sarkozy (qui fait appel) qui voulait interdire la vente d’une poupée vaudou le représentant. Qu’il se rassure, selon le « prêtre » Dylan, celle-ci est inoffensive.


Poupée vaudou, Nicolas Sarkozy ne risque rien
par bakchichinfo

jeudi 30 octobre 2008

La Flandre compte plus d'emplois publics que la Wallonie

En Belgique, une personne active sur trois occupe un emploi directement ou indirectement rétribué par l'Etat, ce qui représente 36,7 pc de la population active en Wallonie, 30,2 pc en Flandre.
La Wallonie compte beaucoup plus de personnes travaillant dans les services publics que la Flandre, mais en calculant le ratio sur base de la population totale, le rapport s'inverse:
Bruxelles réalise un score particulièrement bas et en 2007, un Flamand sur 10 (10,08 pc) travaillait dans le public tandis qu'en Wallonie, la proportion est de 9,94 pc, soit légèrement inférieure. A Bruxelles, la proportion ne s'élève qu'à 7,83 pc.



Lire aussi:
Crédibilité par Luc Delval
"De Standaard" écrit, dans son édition de mercredi matin, que la Wallonie compte, proportionnellement à sa population, moins d'emplois publics que la Flandre.

Plainte enterrée contre Total

Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil:

La cour de cassation a confirmé l'arrêt de la chambre des mises en accusation de Bruxelles qui avait conclu, en mars, qu'il n'y avait pas lieu de remettre l'instruction en route dans le cadre de la plainte de 4 réfugiés birmans contre Rangoon et contre la société Total.

C'est vrai, c'est trop calme ! Le CDh veut faire la guerre:

Le cdH souhaite le déploiement d'une force multinationale, sans délais, dans l'est du Congo, en renforcement des troupes de la MONUC actuellement sur place.

On pourrait mettre le "Général de Brigade Flahaut" en première ligne, mais j'ai d'autres propositions, si celle-ci était retenue.

Same customer, shoot again !

Après « game over » ...



video

Obama, la victoire assurée

C’est maintenant une certitude, rien ne peut plus arrêter Barack Obama.
La preuve par les sondages et le vote anticipé en Floride.

Une «patrouille de la pudeur»

Brève: A Jérusalem, une femme a été ligotée et rouée de coups par une «patrouille de la pudeur» ; sa conduite était jugée «indécente» et contraire aux normes religieuses.
Depuis plus de dix ans, ces «patrouilles» opèrent en Israël, particulièrement dans les quartiers ultra-orthodoxes de Jérusalem, ravivant les tensions entre Israéliens religieux et laïcs.
Les ultra-orthodoxes, Haredim, en hébreu littéralement ’Craignant Dieu’respectent scrupuleusement la loi religieuse juive en lui donnant l’interpération la plus stricte. Ils représentent de 8 à 10% de la population juive en Israël.

330km/h?

"Cannonball", "Gumball", "Redline", "Carbon Black".
On ne parle pas de jeux vidéo mais de courses de voitures bien réelles, organisées dans le secret, au delà de la limite de la légalité.


Anciaux subsidieert rusthuis

Brève: Vlaams minister Anciaux schold een lening kwijt aan het rusthuis ... van zijn broer.

100 enquêteurs à la chasse

Brève: Une équipe d'une centaine d'enquêteurs a été affectée à la recherche des preuves d'une manipulation du marché par Fortis
La communication d'informations mensongères peut donner lieu à poursuite pour escroquerie à l'encontre des responsables au sein de Fortis, chef d'inculpation passible de cinq ans de prison.

Michel Daerden s'est fait refaire les paupières

Le Grand Barnum étant le blog d'accueil qui héberge les Miss en perdition, se devait de relever cette info, car Michel Daerden et "Miss", cela commence "pareil". "Mi", à défaut de donner le "la".

Accessoirement et cela ne mange pas de pain, après l'annonce de la suppression de la télé-électoradio-redevance (sur ce qui semble être ses deniers perso, à la la lecture de son "blog")
500 millions d'euros à la "remise à niveau" du réseau routier au sud du pays sont offerts par Michel Daerden, durement critiqué en son temps par la Cour des Comptes.
Il s'agirait de financer via la Sofico (est-ce une structure auditable par cette même Cour des Comptes ?) , la société de financement complémentaire des infrastructures, un plan quinquennal 2009-2014 élaboré par l'administration wallonne.
Un "plan quinquennal" ? et on viendra encore s'étonner que Didier Reynders parle d'une Wallonie soviétique ?

Les 500 millions ont-ils déjà servi au financement de ce Grand et Merveilleux projet du futur circuit moto permanent Jules Tacheny ?
Ce futur circuit s’inscrit parfaitement dans la volonté de Michel Daerden d’offrir à la Région wallonne des grandes infrastructures de qualité, comme ce fut également le cas pour la piscine olympique de La Louvière, le complexe des Thermes de Spa, le centre de formation des jeunes du Standard Centre Robert Louis Dreyfus, le Centre de formation pour jeunes footballeurs de Blegny, le Country Hall de Liège ou encore le Spiroudôme de Charleroi.

Plus fort encore que l'Etat qui sauve des banques, on remarquera encore que dans la grande bonté et générosité de Super-Wallon, ce n'est plus au wallon banalisé qu'il offre, mais carrément à la Région wallonne .

Allez, c'est Michel Daerden qui régale !
... et vais-je aussi recevoir un courrier de maître Uyttenlynx ?


Lire aussi:
Un pactole pour l'asphalte wallon

UN PLAN QUINQUENNAL pour les routes du sud du pays qui en ont bien besoin. Michel Daerden l'évalue à 500 millions.

mercredi 29 octobre 2008

"Un retour aux baronnies"

"À l'ICDI, chaque jour apporte un fait plus saugrenu encore que la veille : ça commence à bien faire pour une intercommunale où le personnel entend savoir quoi pour son avenir"


Philippe Sonnet: "retour aux baronnies" à l'égard de la gestion dérapante non seulement du directeur Franz Badard, mais maintenant aussi du président Gérard Monseux.

- Depuis quelques semaines la perte de crédibilité du directeur (engagements douteux de proches).

- Une grève commanditée par la direction.

- Le président Monseux instruit une enquête face aux délégués syndicaux.

- La direction locale du parti, le ministre Magnette, n'a plus de prise sur le président...


Lire aussi:
La Wallonie demande un soutien pour la Sonaca

Les francophones ont accepté l'accord fédéral sur la KBC. Mais en échange, ils ont exigé une "compensation". Ils demandent désormais un geste en faveur de la Sonaca de Gosselies. Le constructeur aéronautique wallon connaît des difficultés en raison de pertes liées au cours du change.

« game over »

C’est le krach dans le krach, « l’exubérance irrationnelle » comme aurait pu la décrire, fort à propos, Alan Greenspan… mais qui dure depuis 6 semaines déjà !

A ce petit jeu, depuis le début de la crise à l’été 2007,
la perte des richesses mondiales atteint déjà 34 000 milliards de dollars, dont 26 000 milliards uniquement dans la chute des actions, à en croire les calculs de l’économiste Patrick Artus (Natixis). Quoi qu’il en soit, à coup sûr un extraordinaire gâchis dont plus personne n’ose pronostiquer un prochain et salvateur « game over ».


Lire aussi:
Le grand mensonge de Fortis
Au moment de lever treize milliards d'euros pour racheter ABN Amro en septembre 2007, le groupe Fortis a caché son exposition au subprime. « Le Soir » a pu rassembler les preuves, accablantes, de ce grand mensonge.


Pourquoi la prochaine crise?
D’abord donc, il y a eu la crise du crédit. Allumage aux Etats-Unis (les subprimes) et contagion en Europe et en Belgique (Fortis, Dexia…) Puis il y a eu le krach boursier, avec les fonds spéculatifs (hedge funds) forcés de déboucler leurs positions en catastrophe. Ce fut et c’est encore violent, voyez les bourses qui font du yoyo. Mais bon, c’est fini pour la finance? On se concentre sur l’économie? Il se peut bien que non. Pas encore. L’épicentre du séisme financier risque maintenant de se déplacer vers le monétaire et les marchés émergents, avec cette fois les banques et les monnaies européennes en première ligne, lisez ce qu’en disent Paul Krugman dans le New York Times et Ambrose Evans-Pritchard dans le Daily Telegraph (une traduction en français est disponible chez Contre-Info).

Le Cygne Noir

Notre cher Charles Bricman nous relate ses dernières émotions face à la puissance de l’imprévisible ... cygne des temps ou de la noirceur des jours de bourse ou de pluie, voire d'orage cataclysmique.
Il fait référence à sa lecture du livre récemment traduit en français de Nassim Taleb. Je ne peux m'empêcher de le mettre en corrélation avec ce roman de Guillermo Martinez (qui a inspiré le film «The Oxford Murders ») dans lequel la logique mathématique est utilisée pour mettre fin à une série de meurtres. L' « effet papillon » y est aussi abordé et cette métaphore me fascine quelque peu, je dois bien dire. Les commentaires sont les bienvenus à ce propos .... surtout par les spécialistes de la ... théorie du chaos.

Charles n'a pas encore terminé son bouquin; voici comment "achever un cygne" et rendre visible l'imprévisible.



The Unfinished Swan - Tech Demo 9/2008 from Ian Dallas on Vimeo.

« Charlie Hebdo se fait Hara-Kiri »


Charlie hebdo se fait hara kiri
par LePlanB

Lire aussi:
Siné
Il manie le crayon comme une mitrailleuse et le verbe comme de la nitroglycérine. Irrémédiablement incurable, Siné déverse sa haine des cons. C’est chez lui, en banlieue parisienne, assis au bar style pub anglais qui trône dans son salon que nous parlons à bâtons rompus. A cet instant je n’imaginais pas une seconde que quelques temps plus tard ce pillier de Charlie-Hebdo serait viré par un patron à l’égo démesuré...

« Bakchich » porte plainte contre Philippe Val
Dans son dernier livre et sur RMC, le patron de « Charlie Hebdo », Philippe Val, a comparé notre site au journal raciste, antisémite, et pro-nazi, « Je suis partout ». Nous portons plainte.

Jörg Haider et les hommes

"Haider homo ? Ça intéresse qui ? " titrait la presse viennoise en décembre 2007.

Le leader de la droite populiste qui s'est tué en voiture le 11 octobre dernier était-il homo ou bisexuel ? Si la question nous concerne, c'est qu'elle dépasse le cadre privé. Et renvoie à la tradition de l'homoérotisme des organisations nazies.



video

Lire aussi:
Le mets préféré d'Hitler, un plat indigeste en Belgique

mardi 28 octobre 2008

Pots-de-vin suisses d'Alstom

Brève: La justice helvétique évalue à 500 millions de francs suisses (environ 344 millions d'euros) le montant des pots-de-vin payés par Alstom via sa filiale suisse pour l'adjucation de marchés.

Sur les routes des capitales européennes en 2007

Brève: Selon le rapport de l'European Transport Safety Council (ETSC), le nombre de tués sur la route est en baisse. Durant ces dix dernières années, ce sont 24.000 personnes qui ont ainsi perdu la vie dans les capitales européennes, dont 1560 en 2007...

Lire aussi:
1.067 tués

Moralité financière

video

Et toc !

video


Lire aussi:
La menace des crédits Alt-A prend la relève des subprime
Les crédits Alt-A, à mi-chemin entre les "subprime" et les "prime", constituent, selon certains, la seconde vague d'emprunts hypothécaires qui, transformés en produits toxiques, déferlera sur les marchés financiers.

Pujadas Vs Jean-Claude Juncker


Fortis: les bonus étaient déjà prévus
Les primes accordées aux collaborateurs de Fortis Investment Management (FIM) ne sont "pas nouvelles": on leur a promis qu'ils recevraient le bonus accumulé durant la période de travail écoulée, a précisé la porte-parole de Fortis, Hilde Junius.

Pourquoi il agace Berlin
L’activisme et le côté trop perso du chef de l’Etat déclenchent une hostilité unanime outre-Rhin.

La Communauté française honore sa dette vis-à-vis de la Bruxelles

Brève: Le gouvernement de la Communauté française a décidé d'honorer sa dette fiscale qui recouvre un montant de près de 18 millions d'euros et qui représente le précompte immobilier enrôlé dû depuis 1994 vis-à-vis de la Région bruxelloise.

Le coup de jarnac à la sauce flamingante

Après "Le coup de jarnac, à la hollandaise", le coup de jarnac à la sauce flamingante (?), nous explique Olivier Salomé.
Ou encore un autre coup de p*** : Le parquet de Bruxelles a lancé une enquête préliminaire pour des malversations qu'auraient commis certains anciens dirigeants de Fortis. Une plainte a été déposée au pénal, ce qui ne devrait finalement pas avoir pour conséquence de geler les actions de Deminor et des petits actionnaires. (NB: opération prévue je pense pour jeudi 30/10)

Nouvelles opérations sujettes à controverses, par ce gouvernement "plus fort" en opérations boursières ( "rendement élevé avec la garantie d'un remboursement de l'investissement en cas de sortie à l'initiative de KBC" ), qu'en gestion de l'Etat. Et c'est à ce niveau que le bât blesse ...
"La KBC émettra à l'intention de l'Etat belge pour 3,5 milliards d'euros de titres

NB: 2,25 milliards pour renforcer la solvabilité de la banque, 1,25 milliard pour son activité d'assurance


non transférables, sans droit de vote, et sans dilution pour l'actionnariat existant. Aucun coupon ne sera distribué si aucun dividende n'est mis en paiement pour les actions ordinaires. Et puisque la KBC a décidé de ne pas verser de dividende pour l'exercice 2008 aucun coupon ne sera payé pour 2008. En échange, l’Etat pourra nommer deux représentants au sein du conseil d'administration lors de la prochaine Assemblée Générale annuelle des actionnaires.Il s’agit de conditions extrêmement favorables pour le bancassureur flamand et ses actionnaires flamands, en particulier le holding financier (MRRB) du Boerenbond"

NB: L'année dernière, le Boerenbond avait perçu quelque 140 millions d'euros au titre de ce dividende.



"Il est également étonnant que l'Etat Fédéral belge, donc également les wallons et bruxellois, sert de banque de secours à une banque purement flamande alors même que la Région Flamande a récemment refusé de verser sa contribution financière de 500 millions d’Euro au budget fédéral (Lire: La Libre Belgique: Kris Peeters tempère l'image d'une Flandre riche). On ne peut à la fois s’acheminer vers la souveraineté et réclamer une recapitalisation d’une entité, la Belgique, que l’on nie. Les politiques flamands doivent être logiques avec eux-mêmes et assumer à eux-seuls l’opération de renflouement de la KBC puisqu'ils revendiquent la régionalisation de ce qui reste comme compétences fédérales au nom de la bonne gouvernance ("goed bestuur")."

Les titres de créances ont été émis au prix de 29,50 euros par titre, alors qu'il clôturait à 26,700 le vendredi. Les titres pourront être remboursées soit en cash, soit en actions ordinaires.




Lire aussi:
Droit des actionnaires: et si la colère était bonne conseillère
Christoph Blocher est un homme têtu. A sa place, en décembre 2007, n'importe quel conseiller fédéral aurait reculé face à la fronde des représentants des grandes entreprises et d'une majorité des partis bourgeois contre son projet de réforme du droit de la société anonyme.
Fort de son expérience d'entrepreneur méticuleux, conscient des dérives de pouvoir difficiles à combattre dans de grandes structures multinationales opaques, il s'est accroché à ce qui semblait une hérésie dans le milieu économique suisse prônant l'autorégulation: réduire le pouvoir du conseil d'administration pour le donner aux actionnaires.

100 € par ménage pour sauver les Banques
L'augmentation de la charge de la dette publique est en effet passée à 450 millions d'euros. Les 4 interventions de l'Etat fédéral ou des Régions (Fortis, KBC, Ethias et Dexia) pour sauver les banques auront des répercussions sur les ménages. On le savait, mais les chiffres dévoilés par le Bureau fédéral du Plan, ...

Un plan de sauvetage à 20 milliards d'euros
Et de quatre! Toutes les grandes banques belges ont désormais été recapitalisées par les pouvoirs publics, portant à 19,9 milliards d'euros l'intervention de l'Etat belge pour maintenir le secteur à flot, garantissant ainsi l'épargne.
Alors que l'Etat néerlandais s'est occupé d'ING (10 milliards d'euros), l'Etat belge a successivement injecté des fonds dans Fortis (11,9 milliards plus 3 milliards de prêt pour assurer la liquidité de l'établissement), Dexia (1 milliard, les Régions complétant l'investisement de 1 milliard supplémentaire), Ethias (500 millions) et maintenant KBC (3,5 milliards).

Le gouvernement Leterme a également mis en place un système de garnantie pour permettre aux banques de se financer auprès de l'Etat si elles devaient se trouver en manque de liquidités. Le ministre des Finances, Didier Reynders, a par ailleurs indiqué ce matin que 300 millions d'euros supplémentaires seraient affectés au Fonds de Participation afin de permettre aux entreprises de trouver plus facilement du crédit. "Nous allons voir comment rendre le crédit plus fluide. Nous avons déjà décidé d'affecter un montant supplémentaire de 300 millions d'euros au Fonds de participation en vendant des obligations avec un avantage fiscal. C'est une mesure qui favorisera l'accès des PME au crédit et il y en aura d'autres", a assuré le ministre.

Les ministres au chevet de la KBC
Un « kern » et un conseil des ministres doivent entériner l’accord conclu durant le week-end. Celui-ci prévoit un appui financier de l’Etat belge à hauteur de 3,5 milliards d’euros. L'édito : "Les banques sont responsables de leur discrédit"

Vae victis: malheur aux vaincus: Fortis, Islande, et autres?

Stephen Harper and the Theo-cons

How cozy will Stephen Harper allow church and state ?
"The rising clout of Canada's religious right"

lundi 27 octobre 2008

The Vet Who Did Not Vet

One more buzz ...

Prisons belges

Brève: L'Observatoire international des prisons s'inquiète de la non-application de la loi Dupont de 2005 et a dénoncé les conditions de détention, "inhumaines" en Belgique ainsi que la politique gouvernementale d'extension du parc carcéral.
Le nombre de détenus est passé à 9.873 en 2007 pour une capacité de 8.133 places.

Delphine Paci, présidente de l'OIP:
"Le plan prévoit la création d'environ 1.500 places supplémentaires. Or, un détenu coûte cher -122 euros par jour- et l'augmentation de la capacité carcérale n'a comme effet que d'augmenter la population carcérale, sans entraîner une résorption du problème de la surpopulation"



Lire aussi:
Rouillan : l'anti-héros d'Action directe reste en prison
Jeudi après-midi, le juge d'application des peines a décidé de maintenir Jean-Marc Rouillan en prison. Il supprime le régime de semi-liberté qui permettait depuis dix mois au co-fondateur d'Action directe de travailler la journée pour son éditeur, Païdos, avant de rentrer dormir aux Baumettes.

Le coup de jarnac, à la hollandaise

Explications du vicomte Davignon à propos de ce qui semble être un "coup de Jarnac" à la hollandaise. Souvenez-vous de "Boos op Bos, qui était sorti du bois ... " où j'affirmais que "les Hollandais sont durs en affaire, mais corrects" ... ?!?

Le "vicompte" sera-t-il aussi transparent à propos de Suez-Tractebel ?



video

J'attends avec impatience les commentaires d'Echocynique, mais également de Chaos Theory ...


Lire aussi:
Les Etats essayent de combattre la crise et l'amplifient
Ce thème a déjà été maintes fois développé aussi, entre autres dans notre blog "Privatisation des bénéfices et mutualisation des pertes?".

$ 13,542

Et on viendra encore se plaindre de Claude Despiegeleer, l'ancien échevin des Sports et des Bâtiments de Charleroi, inculpé, puis incarcéré, après les faits mis à jour en octobre 2005 et qui concernaient en un premier temps sa gestion en tant qu'administrateur de la société de logements sociaux 'La Carolorégienne'.
Dès le 10 novembre, il viendra expliquer qu'il ne savait pas que c'était interdit de s'achèter une chaudière avec l'argent de la ville: 'Quoi, c'est interdit ?'

Pour moins cher qu'une chaudière, on peut pour 13, 54 $ se procurer une Laurette Onkelinx. Pour ce prix, c'est au minimum une amie de deuxième main. La 2poils rose est en option.

Tous des "vendus", les Politiques ?




Sur ce même site de "socialisation", Pan nous apprend que Laurette Onkelinx indiquait, le lendemain de la clôture du budget : « Je suis fière d’avoir obtenu tout ce que je voulais » ! et d'ajouter .... "Les sans-papiers doivent être heureux ! Non ?"

Où sont-ils ?

Que sont devenus les partisans de la décroissance ?

Par exemple: le Cercle des économistes socialistes disparus: Avanti Camarades :

"Préparez vos couverts !
22 juillet, 14 heures, le PAC de Bresoux-Droixhe vous donne rendez-vous pour un grand pique-nique altermondialiste pour la décroissance."

Les voyages des cadres du Forem

Le Forem qui forme et place les personnes sans emploi en Wallonie, a envoyé ses cadres suivre des formations de management socioéconomique (MSE) d'une douzaine de jours, à 3.500 euros la formation, à l'Institut socioéconomique des entreprises et des organisations (Iseor) à Lyon, en France.
Véronique Cornet soutient qu'il n'y a aucune trace d'un appel d'offres lancé pour ces formations.

video

Lire aussi:
Les étonnants voyages des cadres du Forem
Depuis 2001, le Forem qui forme et place les personnes sans emploi en Wallonie, a envoyé ses cadres suivre des formations de management socioéconomique (MSE) d'une douzaine de jours, à 3.500 euros la formation, à l'Institut socioéconomique des entreprises et des organisations (Iseor) à Lyon, en France.

dimanche 26 octobre 2008

«Alaska first, Alaska always»

" Deux ou trois choses vues d'Amérique ", comme dirait l'autre

Le slogan de John McCain: «Country first»
D'après «ABC News», Sarah Palin a commencé sa carrière politique au sein de l'Alaska Independence Party de 1994 à 1996. C'est un parti qui réclame un référendum en Alaska sur une éventuelle sécession de l’Etat, dont le slogan est «Alaska first, Alaska always».

Sarah Palin doit une bonne partie de son ascension politique à Ted Stevens, le sénateur d'Alaska mis en cause une affaire de corruption. Il s'agit du premier sénateur américain traîné devant la justice depuis 15 ans.



Politico avait affirmé que le parti républicain avait dépensé 150.000 dollars (environ 116.000 euros) pour habiller et maquiller Sarah Palin depuis qu'elle a été choisie comme candidate à la vice-présidence. Le Connecticut Post publiait un article qui révèle que 5.000 dollars auraient également été déboursés pour relooker Todd, le mari
Le Time révélait aussi que la fille de Sarah Palin, Piper, 6 ans, portait un sac Louis Vuitton de 3000 dollars, lors de l’une de ses apparitions aux côtés de sa mère.





Etre ou ne pas être beau.

Lire aussi:

10 façons de suivre les derniers jours des élections présidentielles américaines

Battle breakdance

How to elect a "US President" ?

7 Things That Could Go Wrong on Election Day

Alaska's largest newspaper endorses Obama
The Anchorage Daily News, Alaska's largest newspaper, endorsed Democratic presidential candidate Barack Obama Sunday after declaring Gov. Sarah Palin "too risky" to be one step away from the Oval Office.
"Like picking (Republican presidential candidate John) McCain for president, putting her one 72-year-old heartbeat from the leadership of the free world is just too risky at this time," The Daily News said.
The newspaper said Obama "brings far more promise to the office. In a time of grave economic crisis, he displays thoughtful analysis, enlists wise counsel and operates with a cool, steady hand."
The Daily News said since the economic crisis has emerged, McCain has "stumbled and fumbled badly" in dealing with it.
"Of the two candidates, Sen. Obama better understands the mortgage meltdown's root causes and has the judgment and intelligence to shape a solution, as well as the leadership to rally the country behind it," the paper said.

Frédérique Vs Roland

Souvenez-vous: « Le ciel était tombé sur la tête des Français ! »

Et maintenant ... ?

video

Suce mon téton

Alain Hubler , conseiller communal de Lausanne se rappelle à notre bon souvenir, à propos d'un micro-billet sur des pavés purifiant l’air, une technique qui lutte contre la pollution. Son billet est ici.
Un billet plus récent nous propose comme sujet une campagne récente et interpellante en ville de Lausanne, avec des affiches dont la partie la plus visible est le titre Suce mon téton et deux seins, deux seins uniquement, deux seins féminins.

Comme si la femme n’avait pas de tête ou plutôt comme si on avait cru bon de la lui couper !
La suite du billet et les nombreux commentaires sont à déguster sur son blog helvète. Attention aux yeux et à Vaudois.

Overijse, la mort de l'âme

Je vous relatais les nécro-mesquineries linguistiques de la commune d'Overijse dans le billet : "L'Europe est ma patrie" .

Olivier Salomé reprend cette information sur son blog, mais la complète par les éléments suivants:

"Toujours sous la houlette de son bourgmestre Dirk Brankaer, la commune d’Overijse avait décidé le 10 mars 2008 de remplacer l’actuelle plaque commémorative du monument dédié à l’exploit de deux pilotes belges francophones par une plaque exclusivement en néerlandais. Il s'agit de la stèle qui évoque l’exploit de Léon Divoy et de Mike Donnet (...).
(Lire aussi:
Libération: clochemerle sur Overijse). "

Minable.

Will visual journalism replace text?

Rudy Aernoudt (II)

Rudy Aernoudt sera l'invité du 7ème jour sur la RTBF.

video


Lire aussi:
Aernoudt : "D'abord un programme"
Vendredi soir, Jean-Marie De Decker et Rudy Aernoudt étaient ensemble à la VRT. Si les deux hommes y ont réaffirmé leur accord sur le socio-économique et l'éthique, ils divergent sur l'institutionnel, De Decker étant confédéraliste comme il nous l'a répété, tandis qu'Aernoudt croit encore en la Belgique. Quant aux ambitions électorales de ce dernier, De Decker nous a confirmé avoir été surpris de leur annonce. "Surpris, mais pas fâché" , complète-t-il.

Rudy Aernoudt lance son parti en Wallonie

“Populisme” : tare, qualité ou insignifiance?
L’entrée en campagne de Rudy Aernoudt, en vue des élections régionales de 2009, a causé un émoi certain en Région wallonne. Jusqu’ici, il était perçu comme le grand redresseur de torts de la Région flamande, ce dont les Wallons en général lui savaient le plus grand gré. Avec l’annonce de son programme, qui consiste à remédier aux maux de la politisation et du chomage, Aernoudt a soudainement suscité une fronde réunissant tous ceux qui estiment qu’il devrait cantonner son discours critiques à nos amis du nord.

Une bouffée de “populisme propre”
Avec l’arrivée de Rudy Aernoudt en Wallonie et sa volonté de présenter une liste aux régionales de 2009, voilà un deuxième populiste grand format qui franchit la frontière nord-sud après Jean-Marie Dedecker. Un populiste, espère Le Soir dans son édito, qui sera “propre et éthique”, c’est-à-dire sans dérives nationalistes voire xénophobes.