mercredi 30 décembre 2009

"to stop the Americans doing whatever they want"

Vladimir Putin said , during a visit to the naval port of Vladivostok on the Pacific coast, in blunt remarks that will complicate efforts to cut the nuclear arsenals of the former Cold War rivals :

"Russia needs more weapons to punch through America’s new missile defence shield, Moscow should press ahead with a new generation of weapons to stop the Americans doing whatever they want "
"To preserve the balance we must develop offensive weapons systems, not missile defence systems as the United States is doing".




Lire aussi:
Un ex-procureur corrompu balance le système russe

Après avoir aidé des enquêteurs à falsifier des preuves, un magistrat tente de faire libérer les deux jeunes condamnés à perpétuité pour un incendie meurtrier à Oukhta. Ailleurs dans le pays, des policiers passent aussi aux aveux.
L’ancien procureur Grigori Tchekaline mène depuis deux ans un combat paradoxal. Bien loin de son rôle d’accusateur, il cherche à prouver l’innocence de deux jeunes injustement condamnés à perpétuité pour l’incendie d’un centre commercial qui a fait 25 morts. Ce drame s’est passé à Oukhta, une petite ville de la république autonome des Komis, une région du Grand Nord russe. L’ancien procureur adjoint d’Oukhta sait de quoi il parle. Il a personnellement participé à l’enquête. Il dit que les preuves à charge ont été falsifiées. Il avoue qu’il a lui-même participé à ce montage avant de se retourner contre sa hiérarchie. L’affaire sort aujourd’hui en plein climat de fronde au sein de l’appareil policier et judiciaire russe. Un climat d’autant plus agité que le président russe, Dmitri Medvedev, a tenu à plusieurs reprises à affirmer sa différence avec son prédécesseur devenu Premier ministre, Vla dimir Poutine, justement sur ce dossier des dévoiements de la justice. Le Président est d’ailleurs revenu sur la nécessité de réformer l’institution pénale et judiciaire lors de son discours de fin d’année.

mercredi 23 décembre 2009

Merry Christmas from Boring Belgium

I like it !

Se souvenir du Sun britannique .... action/réaction , comme dirait l'autre ...


Pas encore de mauvais coucheurs pour se plaindre du niveau amateur de ce Lip Dub saxophoniste ?


Voir aussi:
Lip Dub des membres de l'UPA (Union des Producteurs Agricoles du Québec)


Elio, roi des ordures

Plus fort encore que les poubelles; pas seulement celles que trainent certains, mais aussi celles que déversent d'autres !

Sabine Libert, secrétaire générale de la CGSP
, suite au point d'orgue de l'action du personnel chargé de la collecte des immondices par l'intercommunale IDEA:

"Je tiens à souligner le rôle important qu'a joué Elio Di Rupo dans les négociations. Les travailleurs ont déjà repris le ramassage en priorité dans Mons cet après-midi"
"Le président de l'IDEA rencontrera son conseil d'administration début janvier pour demander aux membres de ne pas entériner la décision, prise le 15 décembre, de suspendre un travailleur, par ailleurs délégué syndical, pour deux semaines avec retenue de 30% de son salaire"

"Un vice de procédure est intervenu dans le régime disciplinaire, la décision de suspension du travailleur ayant été prise à mains levées par les administrateurs de l'IDEA plutôt qu'à bulletins secrets"


. Cette grève faisait suite à une action déclenchée par la CGSP suite à la mise à pied pour quinze jours d'un délégué syndical, dont les raisons ne sont pas vraiment connues.
Suite à un échec de négociation, lundi après-midi, deux camions de la ville ont répandu toutes les ordures sur la Grand-Place, en plein marché de Noël ... "Apocalypse now".
L'accord intervenu mardi prévoit de réaliser un audit général du secteur propreté publique et d'installer un comité de suivi permanent des relations sociales qui analysera les doléances et plaintes du management et des travailleurs.
Bien, mais quid de la sanction du travailleur manifestement fautif (mais dont les faits reprochés ne sont pas vraiment connus) ?
Quid d'un président de l'IDEA (également conseiller communal PS à Dour et successeur de Didier Donfut comme parlementaire wallon) qui "devrait" faire entériner des décisions prises en dehors de son CA et à l'encontre de celles déjà prises par celui-ci ? Pourtant : "Nous ne pouvions, le directeur général et moi-même, rediscuter une décision collégiale prise, après de longues heures de délibération, par notre conseil d'administration."

Encore une Intercommunale avec un CA et un président de complaisance ?


Lire aussi:
La juge Schurmans reprend le travail

Christine Schurmans, l'un des trois magistrats de la cour d'appel de Bruxelles chargés du dossier Fortis, reprendra le travail ce mercredi, indique L'Echo.

Le Soir, de son côté, précise que la juge pourrait siéger à la cour d'appel de Bruxelles dès la semaine prochaine, au plus tard la suivante. Mme Schurmans avait été suspendue en décembre 2008 par mesure d'ordre. La suspension était prolongée de mois en mois, la magistrate faisant appel.

La cour de cassation lui a cette fois donné raison et annulé sa suspension, pour défaut d'audition. "Une première victoire pour la juge, suivie d'une deuxième: la cour d'appel de Bruxelles a annoncé qu'elle ne prendrait plus de mesure d'ordre à son égard"

Hachis Parmentier
Les profiteurs, les cumulards, les parvenus du PS – ca fait encore du monde ! – devront désormais s’expliquer devant la commission Parmentier. Le tribunal interne, chargé de laver le linge sale du parti en catimini, sera présidé, à l’avenir, par Claude Parmentier, magistrat retraité qui a gravi tous les échelons de la hiérarchie judiciaire (jusqu’à la cour de cass). Parmentier-le-sage doit sa belle carrière à des personnages qui pourraient fort bien, demain, avoir des comptes à rendre devant lui car, à l’époque, il était exclu de devenir magistrat et d’avoir des promotions sans de puissants appuis politiques qu’il est allé chercher au PS (c’était sous Spitaels).

mardi 22 décembre 2009

Holland & Flanders, so close, so different

Grande Oeuvre de la Flanders House de New York (l’office du tourisme flamand de New York) sur un carton d’invitation envoyé à l'occasion d'une réception hollando-flamande qui s’est tenue le 7 décembre dernier dans un grand restaurant de la Long Island City, en marge de l' "US Tour operators association", la plus grande conférence du secteur touristique aux États-Unis.




Lire aussi:
Ecolo met les points sur les i après la bourde de Sarah Turine
Ecolo a publié un communiqué lundi pour "manifester ses vifs regrets auprès de Groen!, des autorités et citoyens flamands, des observateurs et des médias si certains propos qui visaient des réactions politiciennes exagérées ont pu faire accroire qu'il négligeait la gravité de la pollution intervenue et minimisait son impact".

Le parti écologiste francophone est revenu lundi sur la polémique née des déclarations faites dimanche par sa co-présidenten, Sarah Turine. Celle-ci avait dit comprendre la réaction de la population au nord du pays après l'importante pollution de cours d'eau en raison de l'arrêt de la station d'épuration au nord de Bruxelles. Mais elle ajoutait toutefois que les journalistes et le monde politique avaient versé dans l'exagération. Selon elle, il s'agissait d'une "réaction pour dénigrer Bruxelles".

Ce lundi, Ecolo a tenu à publier un communiqué pour mettre les définitivement les points sur les "i" dans cette affaire. "Malgré les précisions apportées dimanche quant à sa position dans le dossier de la grave pollution des eaux de la Senne et des rivières en aval, Ecolo constate qu'il subsiste plusieurs points polémiques qu'il s'agit d'éclaircir".


Christos Doulkeridis choqué de la vision de la Belgique par la Flanders House
Le ministre bruxellois du Tourisme Christos Doulkeridis s'est dit mardi choqué de la représentation de la Belgique présentée par la Flanders House à New York lors d'une conférence pour l'industrie du tourisme.
Sur un carton d'invitation d'un cocktail organisé le 7 décembre par les Pays-Bas et la Flandre, Bruxelles est représentée sur une carte "dans les environs d'Anvers et comme si la Wallonie avait été rattachée à la France" "Je trouve cela déplorable quand on est une représentation officielle d'une Région de la Belgique", regrette Christos Doulkeridis, ministre bruxellois en charge du tourisme au sein du collège de la Cocof.
"En tant que représentant bruxellois, je trouve cela fort choquant mais c'est surtout dommageable pour la Flandre. Bruxelles est une marque plus connue que la Flandre et la Wallonie. Nous devrions plutôt voir Bruxelles comme une porte d'entrée sur les deux grandes régions de notre pays", poursuit Christos Doulkeridis.
Le ministre bruxellois demandera à la représentante de Wallonie- Bruxelles Tourisme à New York d'envoyer une carte de la Belgique, une de l'Europe et un livre d'histoire de la Belgique aux représentants de la Flanders House de New York ainsi qu'à l'US tour Operator Association, à qui était destinée la conférence en question.


Carte de la Flanders House: Peeters et Bourgeois seront interpellés au parlement

Updated 22.12.2009
Les députés flamands Sven Gatz et Ann Brusseel (Open Vld, opposition) interpelleront au parlement flamand le ministre-président Kris Peeters et le ministre du Tourisme Geert Bourgeois sur la polémique née du carton d’invitation de la Flanders House à New York présentant une Belgique tronquée. Les deux députés se demandent notamment s’ils doivent voir cette image de la Belgique comme « une blague déplacée émanant du petit cheval de parade de la Flandre dans le monde, la Flanders House de New York ». « Bruxelles est évidemment la capitale de la Flandre, mais aussi de la Belgique et de l’Europe. La revendiquer comme une ville exclusivement flamande est déplacé, alors que les Régions bruxelloise et wallonne ont droit elles aussi à leur place et à une mention » sur la carte, relèvent-ils.

La Flandre promeut le séparatisme
Un carton d'invitation pour une soirée hollando-flamande envoyée par la Flanders House, « l'ambassade de Flandre » à New York, qui dépend de Geert Bourgeois, ministre du tourisme, séparatiste de la N-VA (Alliance néo-flamande, séparatistes francophobes) comprend une carte qui précise les ambitions séparatistes de la Flandre. On y voit Bruxelles déplacée au centre de la région, phagocytée, et la Wallonie assimilée par la France. Les rattachistes pro-France seront heureux. Les Bruxellois, annexés de force par une région qui veut la reflamandiser, sont tétanisés.

vendredi 18 décembre 2009

Obama Vs Berlu


7 inculpations à Libramont

Paul Furlan, ministre wallon des Pouvoirs locaux, aurait confirmé avoir reçu un courrier du parquet l'informant des sept inculpations en série à Libramont.

Jacques Langlois aurait inculpé le 26 novembre dernier (dans le cadre d'une prise d'intérêts relative à l'attribution de 11 chantiers de travaux publics à la SA Jérouville -dont l'administrateur délégué et actionnaire est le premier échevin Paul Jérouville, en charge des Travaux publics- entre 1996 et 2005) le bourgmestre de Libramont Pierre Arnould, le secrétaire communal, ainsi que plusieurs échevins de l'actuel et l'ancien collège,.

Les inculpés -tous sont MR- seraient :
- Pierre Arnould, bourgmestre de Libramont
- Paul Jérouville, anciennement premier échevin en charge des Travaux publics
- Etienne Goffin, l'échevin de l'Agriculture
- Nestor Talbot, échevin entre 2002 et 2005
-Charles de Fierland Dormer, échevin entre 1996 et 2002
- Pol Lejeune, l'échevin de l'Urbanisme
- Eddy Jacquemin, le secrétaire communal qui lui est inculpé pour sa part de faux et usage de faux.


Lire aussi:
Corruption à la Régie des bâtiments: 71 inculpés
Le parquet de Bruxelles vient de clôturer une vaste enquête dans un dossier qui compte 71 inculpations, des entrepreneurs, mais aussi des fonctionnaires et des hauts responsables de la Régie des bâtiments.
Ces 71 inculpations concernent des des fonctionnaires et des responsables de la Régie des Bâtiments qui auraient fonctionné avec des dessous de table pour attribuer des marchés publics.


jeudi 17 décembre 2009

Actiris à l'eau ...

Je l'avais pensé très fort .... ils l'ont fait !


Les Grenailles de l'environnement ...





Rien de grave, juste des coquilles

Exercices des comptes manquants pour l'AWIPH ...


L’AWIPH est un organisme public
placé sous la tutelle du ministre wallon de la Santé, de l'Action sociale et de l'Egalité des chances. Elle est chargée de mener à bien la politique wallonne en matière d’intégration des personnes handicapées.


Twitter Side:
Phineas_Barnum
Exercices des comptes 2004 et 2008 manquants pour l'AWIPH ... après les scandales Rovillard et Vienne ... et qui était responsable en 2008 ?

Depuis le
20 juillet 2007, Paul Magnette était ministre de la Santé, de l’Action sociale et de l’Égalité des chances du Gouvernement Demotte I , mais en janvier 2008, Didier Donfut le remplacera et deviendra membre du gouvernement wallon en tant que ministre de la Santé, de l'Action sociale et de l'Égalité des chances, jusqu'en mai 2009, date à laquelle il devra honteusement partir.

Le tout nouveau "conseil de déontologie" du PS va-t-il se réunir, afin d'entendre les intéressés ?

mercredi 16 décembre 2009

"Je n'en peux plus ! "


Rachida dati incompetente


Lire aussi:
Quand Rachida Dati fait sa maligne !

Rachida Dati nie toute exaspération à l'égard du Parlement européen
Rachida Dati a réfuté mardi toute frustration à l'égard de son statut de députée européenne, après avoir été piégée par une caméra de télévision, et a jugé "indigne" sa mise en cause par son collègue écologiste Daniel Cohn-Bendit.

"Je suis très surprise par l'ampleur que ça a, c'est très microcosmique" mais "on ne m'a jamais rien épargné, cela je le savais", a-t-elle déclaré à l'AFP à Strasbourg où elle participait à une session du Parlement européen.

A l'origine de la polémique: un reportage diffusé dimanche soir sur M6 et remontant à septembre. Oubliant les micros, Mme Dati y confie sa lassitude par téléphone à une amie.

"Je suis dans l'hémicycle du parlement de Strasbourg. Je n'en peux plus, je n'en peux plus ! Je pense qu'il va y avoir un drame avant que je finisse mon mandat", explique-t-elle. "Je suis obligée de rester là, de faire la maligne, parce qu'il y a un peu de presse et, d'autre part, il y a l'élection de (José Manuel) Barroso" à la présidence de la Commission européenne, poursuit Mme Dati.

Rachida Dati au parlement européen : j’y suis, j’y peste !
L’ex-ministre française Rachida Dati s’ennuie-t-elle au Parlement de Strasbourg ? Les états d’âme de la nouvelle députée européenne, piégée par une télévision lors d’une conversation privée, embarrassent la majorité et suscitent des sarcasmes dans l’opposition. Rachida Dati nie toute exaspération, affirmant que ses propos se rapportaient à sa vie privée.


Ambiance au gouvernement wallon

Jean-Marc Nollet :

« Il n’y a pas de mauvaise ambiance au sein du gouvernement wallon, comme au sein de celui de la Communauté française. Bien entendu, il y a des débats mais c’est quand même normal »
« il y a des fortes personnalités »

« Demotte est un concentré d’intelligence et de patience »

« il y a bien eu un problème de recette d'un milliard d'euros, mais la solution a été trouvée et celle-ci a été de recourir à l'emprunt. Il n'y a donc pas de dette cachée et les chiffres sont aujourd'hui publiés, tout se trouve clairement dans les travaux budgétaires »


Lire aussi :
Geert Noels:"Le marché du travail wallon semble mort"


Basant son analyse sur un rapport publié par Manpower sur le marché international du travail, l'influent économiste Geert Noels a lancé un jugement sans appel concernant la situation de la Wallonie.

Geert Noels est un économiste (très) lu et écouté en Belgique. Ses chroniques hebdomadaires dans le Trends-Tendances en ont notamment fait un des noms les plus connus du grand public dans sa discipline. Sur son blog, Econoshock.be, ce dernier a publié jeudi le commentaire d'une étude publiée par Manpower. Son analyse ne s'encombre pas d'ambages concernant le cas wallon: après avoir souligné au préalable qu'il n'y a "pas de pays ou de région du monde où le marché du travail est aussi anémique qu'en Wallonie", Geert Noels conclut que "le marché du travail en Wallonie semble comme mort".


La Cour des comptes ne reçoit plus les comptes wallons depuis 5 ans
La Cour des comptes ne reçoit plus les comptes généraux de la Région wallonne depuis 2004, une carence qui l'empêche de mener sa mission de contrôle de manière adéquate, a indiqué lundi le président de l'institution, Philippe Roland, à l'occasion d'une présentation à la presse du cahier d'observations que la Cour adresse chaque année au Parlement wallon.

La Région wallonne et la Communauté française sont les dernières entités du pays contrôlées par la Cour des comptes à accuser du retard à ce niveau. Le processus de résorption du retard wallon a été bien suivi jusqu'en 2006, mais aucun compte n'a plus été transmis à la Cour depuis celui de 2004, déplore l'institution, qui en appelle donc au gouvernement wallon.

En l'absence de comptes, les observations de la Cour se sont notamment focalisées sur la légalité et la régularité des marchés publics. La Cour formule "de nombreuses remarques" sur des manques de rigueur pour l'octroi de subsides (parfois déjà versés avant leur octroi formel), ou sur une confusion récurrente entre marché public et subvention.

Vol de CO2


L'ONU estime que 40.500 tonnes de dioxyde de carbone seront dégagées dans l'atmosphère pendant la conférence de 12 jours, dont 90% dus aux vols
.


Extrait d'un article décalé de Lalibre, mais lire aussi: 7 ministres ou les 7 nains ?

Poseur, ce Magnette ? du 09/12/09

On s’amuse comme on peut, en marge du sommet de Copenhague. La Belgique, ladies and gentlemen, sera représentée dans la capitale danoise non pas par un, deux ou trois, mais bien par cinq responsables ministériels (Yves Leterme, Paul Magnette, Evelyne Huytebroeck, Philippe Henry et Hilde Crevits).

Tout ce petit monde rejoint le sommet - soit en avion soit en train. Les verts l’ont fait savoir haut et fort : ils ont embarqué dans le "Green express" à destination de Copenhague samedi dernier - avec, notamment, escale à Cologne. Paul Magnette, lui, le ministre du Climat, s’y rend en avion. Mais après avoir posé et s’être fait photographier devant le train en compagnie du climatologue Jean-Pascal Van Ypersele "Quel poseur, quelle franche rigolade, ce Magnette !", pouffe un Ecolo.

"C’est vrai que Paul Magnette fait beaucoup dans la communication", ricane à son tour la CDH Véronique Salvi. Alors, Paul, il n’était pas assez bien pour vous ce train vert ? "Désolé, mais j’ai du travail - notamment pour fournir les réponses aux questions parlementaires à la Chambre", riposte le socialiste. Et puis, explique-t-il, "je n’ai absolument pas pris la pose devant ce train, je suis juste venu participer à la cérémonie d’inauguration". A noter (également), rayon amabilités, cette pique d’un ponte humaniste à destination du vert Henry : "Evelyne Huytebroeck représentera la Belgique à Copenhague dans les réunions européennes, Yves Leterme et Paul Magnette seront avec les autres ministres, et Philippe Henry boira du café avec les ONG." Même pas vrai !, s’étrangle-t-on chez les verts, "il était réellement indispensable que la Région wallonne soit représentée à ce sommet".

Allez, que ces cinq-là aillent faire un tour dans le célèbre quartier de Christiana - histoire de se détendre un peu

Stratège, ce Magnette ! (Bye-bye Van Cau ?)

A peine le socialiste Paul Magnette débarquera-t-il de son vol retour Bruxelles-Copenhague qu’il laissera choir sa cape de ministre du Climat et de l’Energie pour enfiler son costume de big boss du PS sur Charleroi. Car, samedi, c’est soir d’élection à l’USC...


Lire aussi:
Minitrip de De Crem aux Seychelles
Un député SP.A dénonce un long week-end dans l’océan Indien, aux frais de la Défense (50.000 €)
“Au moment où des dizaines de militaires d’Arlon, par exemple, apprennent qu’ils vont devoir déménager à Bourg-Léopold, ce voyage me semble un peu hors propos. Oui, j’ai l’impression que le ministre et les huit membres de son cabinet se sont offert un petit trip exotique de 4 jours.”
David Geerts, député SP.A qui adore décortiquer les comptes de la Défense (il avait obtenu l’année passée en interpellation publique la liste des déplacements des avions de l’armée et leurs coûts), vient de planter une nouvelle épine sous le pied du ministre Pieter De Crem (CD&V).

“J’ai le plan de vol de l’avion Dassault 900 de la Défense qu’ont emprunté le ministre et les huit membres de son cabinet. J’ai d’ailleurs tous les noms”, martèle David Geerts, qui explique que l’avion a décollé le samedi 7/11 à l’aube (coût estimé du vol : 25.000 €).

Une escale à Djeddah plus tard (pour faire le plein), l’avion se posait aux Seychelles et la délégation descendait à l’hôtel Méridien Fisherman. Pas le plus moche de l’archipel puisque la chambre la moins chère de ce 5 étoiles (elles ont toutes vue sur l’océan) est à 361 €. “Officiellement, c’était dans le cadre de l’opération Atalanta” de lutte contre la piraterie dans l’océan Indien, poursuit David Geerts, “mais en octobre, le ministre s’était déjà rendu au Kenya dans ce but”.

En attendant l’interpellation à la Chambre sur ce dossier exotique, le cabinet De Crem a déjà détaillé le programme de la visite aux Seychelles. “Elle était à la fois diplomatique, militaire, opérationnelle et économique”, explique un porte-parole.

mardi 15 décembre 2009

Présidences et "fils de"

En complément au post "cdH et présidenceS " ...


Remarquons également les qqes similitudes entre le fils Lutgen et le fils De Croo ...
l' "intolérance" en moins , cfr la non nomination des bourgmestres.
Cela aurait pu être pire encore avec Marino Keulen, intransigeant jusqu'au bout, comme un fasciste qui se respecte lui, mais pas les autres.



Lire aussi:
"le parti progressiste de Flandre"
Faudrait-il parler d'un nouveau parti national-progressiste de Flandre ?


Conflit d'intérêts: un problème chez les sociaux-chrétiens

Le problème qui se pose à propos des mesures contenues dans le plan de la ministre fédérale de l'Emploi, Joëlle Milquet, concerne en premier lieu la famille sociale-chrétienne, a-t-on fait remarquer dimanche au MR, qui attend une concertation entre les ministres concernés.

"C'est d'abord un problème pour la famille sociale-chrétienne qui compte dans ses rangs la ministre de l'Emploi, le premier ministre et le ministre-président du gouvernement flamand. Nous espérons qu'ils vont se concerter afin de prendre les mesures les plus efficaces en matière d'emploi", a expliqué l'attachée de presse du parti.

Conflit d'intérêts: Kris Peeters renvoie la balle au fédéral

Il ne revient pas au CD&V de résoudre le problème qui se pose à propos des mesures fédérales en matière d'emploi mais aux ministres Milquet et Muyters, a expliqué dimanche le ministre-président flamand, Kris Peeters, au cours de l'émission "De Zevende Dag" sur la VRT.

La Flandre, à l'initiative de son ministre de l'Emploi Philippe Muyters (N-VA), a menacé vendredi d'enclencher une procédure en conflit d'intérêts contre certaines mesures d'activation du plan de la ministre fédérale de l'Emploi, Joëlle Milquet. L'une d'elles vise à stimuler l'embauche des jeunes.
Mme Milquet a clamé son indignation après cette annonce. Selon elle, si une telle procédure était lancée, il s'agirait d'un "problème politique majeur" pour son parti, le cdH. Elle en a appelé au CD&V qui compte dans ses rangs le premier ministre et le ministre-président flamand. M. Peeters a renvoyé la balle à Mme Milquet. "Qui est la mieux placée pour résoudre ce problème? (...) Son raisonnement devrait être: si c'est une demande qui vient de Flandre, je vais trouver un compromis", a-t-il dit.

Les points du plan emploi qui fâchent la Flandre

Le gouvernement flamand prévoit de déclencher un conflit d'intérêts contre certaines mesures d'activation à l'embauche de la ministre fédérale de l'Emploi Joëlle Milquet. L'équipe de Kris Peeters juge que ces mesures sont désavantageuses pour la Flandre.

  1. L'une d'entre elles concerne l'octroi pendant deux ans d'une prime de 1.000 euros aux jeunes de moins de 26 ans qui recherchent de l'emploi depuis plus de 6 mois. La Flandre veut qu'une différence soit prévue entre les jeunes avec ou sans diplôme de l'enseignement secondaire. "Les jeunes disposant d'un diplôme du secondaire trouvent souvent du travail dans l'année", dit constater le ministre de l’Emploi flamand, Philippe Muyters (N-VA), qui réclame dès lors de porter à 12 mois la période sans emploi donnant droit à la prime.
  2. Le gouvernement flamand demande également de prévoir aussi une prime pour les personnes sans emploi depuis 1 à 2 ans, afin d'éviter que ce groupe ne tombe dans un chômage structurel.
  3. L'équipe Peeters s'oppose aussi contre la suppression des subsides salariaux pour les travailleurs de plus de 50 ans. Le parlement flamand a déjà lancé un premier conflit d'intérêts cette année contre le projet de loi de Mme Milquet, mettant ainsi la mesure au frigo.
  4. La création d'un fonds pour la formation au sein de l'Office national de l'emploi (Onem) suscite également l'opposition de la Flandre, qui affirme que ces compétences sont régionales par excellence. "Si ces projets sont approuvés, nous lancerons probablement une procédure devant la Cour constitutionnelle", a indiqué Kris Peeters.

7 ministres ou les 7 nains ?

Sept ministres belges feront le déplacement à Copenhague pendant la seconde semaine de la conférence que l’ONU ...
Yves Leterme, le ministre fédéral du Climat Magnette, le ministre de la Coopération au développement Michel et le secrétaire d’Etat à la Fiscalité verte Clerfayt en ce qui concerne le niveau fédéral.
Pour les ministres régionaux de l’Environnement :Huytebroeck, Schauvliege et Henry.
Trop occupés à sauver la planête à Copenhague, que pour régler urgemment un gravissime problème environnemental à la méga-station d'épuration de Bruxelles Nord ...

Quoi qu'il en soit, cela fait beaucoup (trop) de monde ... l’Espagne par contre, de son côté envoie une trentaine de ministres et représentants régionaux ... de quoi réchauffer l'ambiance, non ?


Twitter Side :

Phineas_Barnum
@algore Hi Al(l) ! Belgium will send 7 ministers to #COP15 - Will it be enough to stop snow and ice from melting ? Tx #climate


Libe_Copenhague @algore, co-prix Nobel: Les climato sceptiques sont aidés par des lobbies industriels qui ont lâché jusqu'à 1 milliard de dollar par an...

cop15live vers 22h30, des barricades sont montés vers Christiana, puis cocktail molotov contre les flics #copenhague #COP15

Libe_Copenhague Grand prix "de la sirène en colère". Monsanto en tête: 37% du total des voix; Shell (18%), 2e. Le bilan? Là: http://www.angrymermaid.org/

Un membre de la délégation française: "On me dit qu'il y a 35 types de la protection rapprochée pour la sécu de Sarko: beaucoup, non?"

On résume. Les badges ONG vont passer de 15000 à 7000 demain et après demain. Puis 1000 jeudi. 90 vendredi. Un vrai scandale.

Un négociateur africain commente une rumeur: "Paraît qu'Obama ne passera que 4 heures, vendredi? Un festival de n'importe quoi, ce truc..."

Scène de la vie COP. Corinne Lepage croise un Français: "Raconte-moi où on en est, j'ai passé la journée à faire la queue. J'ai rien vu..."

Overdose? 45000 demandes: 11.500 délégués, 23.000 observateurs (ONG, business), 3.500 journalistes et 7.400 staff technique et sécurité...

lundi 14 décembre 2009

Les PIGS

Selon la nouvelle appellation à la mode des pays européens endettés et déjà au nombre de quatre:
le Portugal, l’Irlande, la Grèce et Spain.

Bientôt la Roumanie et ausi l'Islande ?



Lire aussi:
Le FMI demande à la Belgique de réduire son déficit
Le projet des autorités de parvenir à un budget en équilibre en 2015 est "opportun". Mais si la croissance économique reprend plus vigoureusement que prévu, le gouvernement devra consacrer ces recettes complémentaires à la réduction du déficit, selon le FMI.

Selon les experts du Fonds monétaire international, qui ont effectué une mission économique en Belgique, le Produit intérieur brut (PIB) du pays devrait progresser de 0,8% en 2010. Une prévision plus optimiste que celle du gouvernement en octobre (0,4%) mais plus pessimiste que celle de la Banque nationale la semaine dernière (1%).

Pour le FMI, les mesures gouvernementales destinées à soutenir le secteur financier ont permis de stabiliser l'économie. Mais désormais, ce management de crise doit laisser la place à une politique permettant de remettre sur les rails le budget et de contrôler la dette fédérale.

Le Fonds estime également qu'une norme de croissance de 4,5% pour les dépenses en soins de santé sera difficilement supportable si la croissance économique ne dépasse pas les 2%.

Par ailleurs, ajoute le FMI, le niveau d'emploi reste trop bas en Belgique. Le ramener au niveau de la moyenne de la zone euro permettrait d'obtenir 0,5% de croissance supplémentaire chaque année. A cette fin, des mesures d'activation sont nécessaires, affirme le Fonds qui évoque notamment une réduction progressive des indemnités de chômage ou leur limitation dans le temps.

dimanche 13 décembre 2009

Attentat pâtissier ?







Lire aussi:
Berlusconi agressé à coup de statuette: on en rigole déjà?


1- Jetez des tours de Pise sur Berlusconi!Ce jeu flash fait déjà fureur
2- L'agresseur, Massimo Tartaglia, est déjà une star!40.000 fans sur Facebook en moins d'une journée.
3- Les rétrospectives de politiques boxés se multiplient
Made in UK sur le Daily Telegraph
4- Décidément, les hommes politiques ne sont pas bien protégés
Remember le couple qui s'était incrusté à la Maison Blanche? (Slate)

"le parti progressiste de Flandre"

Faudrait-il parler d'un nouveau parti national-progressiste de Flandre ?

Le nouveau président de l'OPen VLD a encore affirmé après sa tout récente élection, que la nomination des trois bourgmestres de la périphérie n'était pas négociable.


Sur la même longueur d'ondes que Marino Keulen, Alexander De Croo est d'avis que les bourgmestres de Crainhem, Wezembeek et Linkebeek ne peuvent être nommés au motif qu'ils n'ont "pas respecté la loi flamande", celle qui veut nier les droits de "minorités" locales, et pourtant majoritaires dans ces trois communes et ce au mépris de lois électorales fédérales qui priment.
Voir aussi ce qu'en pense le Conseil de l'Europe, compétent en droits de l'homme, démocratie et Etat de droit

D'un côté, des fascisants et de l'autre des gauchisants: un vrai pays d'abrutis.
There's No Future





Lire aussi:

Marie-Rose Morel in partijraad Vlaams Belang
De partijraad van Vlaams Belang heeft zaterdag Marie-Rose Morel als lid gecoöpteerd. Leden van het partijbestuur en mandatarissen maken automatisch deel uit van de partijraad, het hoogste orgaan van Vlaams Belang. Maar sinds de samenstelling van het nieuwe bestuur viel ze uit de boot.

Olivier Maingain jugé le plus respectueux de la population flamande
Le président du FDF Olivier Maingain est le meilleur bourgmestre de Bruxelles selon une enquête du quotidien flamand Het Nieuwsblad menée auprès de l'opposition dans les 19 communes de la Région-capitale.
Bourgmestre de Woluwe Saint-Lambert, Olivier Maingain reçoit la cote de 7,5/10 de la part de l'opposition au Conseil communal composée notamment d'élus CD&V et Vld. Cette opposition se félicite entre autres choses de l'attitude du bourgmestre à l'égard de la population flamande de la commune.
Président du Front Démocratique des Francophones (FDF), Olivier Maingain est régulièrement dépeint dans les médias et le monde politique comme l'un des tenants des thèses radicales sur le plan communautaire.

Comment les Flamands trustent les meilleures places
Van Rompuy et De Gucht au firmament européen, Leterme, Vanackere et De Crem sur le devant de la scène internationale : les Flamands trustent les postes de représentation de la Belgique.
Par Olivier Rogeau Trop is te veel ! clamait, début janvier, Louis Michel dans les colonnes du Vif/L'Express. Encore commissaire européen à l'époque, « Big Loulou » dénonçait la perspective d'une mainmise flamande sur les principaux postes de représentation internationale de la Belgique. Karel De Gucht (Open VLD) briguait alors la succession du libéral francophone à la Commission et on chuchotait, avec raison, qu'Yves Leterme, Premier ministre CD&V évincé, irait se refaire une santé aux Affaires étrangères.
« Je n'ai pas le sentiment que les francophones accepteront ça, pronostiquait un peu vite Michel. Pas moi en tout cas ! Trois Flamands ( NDLR : avec le Premier ministre Herman Van Rompuy) à trois postes à haute visibilité internationale, sans compter le département de la Défense, ce ne serait ni convenable ni équilibré. »
Pourtant, les ténors politiques francophones « accepteront ça » sans barguigner. Pis : moins d'un an après la mise en garde de Louis Michel, le déséquilibre apparaît encore plus flagrant sur le devant de la scène extérieure, sans provoquer, une fois de plus, de réaction francophone. Seul le Rassemblement wallon, réuni samedi dernier à Charleroi, a déploré l' « inexorable flamandisation de l'Etat belge ».

Joëlle Milquet dreigt met een regeringscrisis
Het belangenconflict dat de Vlaamse regering woensdag wil aankaarten in het overleg met de andere regeringen, zet de regering-Leterme II onder hoogspanning. De Vlaamse regering heeft het opnieuw moeilijk met een maatregel van minister van Werk Joëlle Milquet (CDH). Aanleiding is de premie van 1.000 euro voor jongere (-26) en oudere (+50) werklozen. Vlaanderen wil dat alleen jongeren zonder diploma daarvoor in aanmerking komen.


Hiérarchie des normes
Classement des règles de droit qui permet de déterminer quelles règles de niveau supérieur doivent être respectées par les règles de niveau inférieur.

Les règles de droit, ou normes juridiques, adoptées par les pouvoirs politiques sont diverses : Constitution, lois, arrêtés Il existe une stricte hiérarchie entre elles, de sorte que chaque norme de niveau inférieur doit être conforme aux normes de niveau supérieur, ce qui permet d'éviter de nombreux conflits entre des normes qui, sans cette hiérarchie, se concurrenceraient ou se contrediraient. Le respect de la hiérarchie des normes est assuré par de nombreuses juridictions, dont le Conseil d'État, la Cour constitutionnelle et les cours et tribunaux.

samedi 12 décembre 2009

Jacques Chirac, président




Lire aussi:
Lip Dub UMP 2009

cdH et présidenceS

Il y a peu, il y avait des élus qui contestaient et se rebellaient contre un président de parti élu largement par ses membres, aujourd'hui (vendredi soir) un ticket formé par Joëlle Milquet et Benoît Lutgen a été élu par les membres du cdH à la présidence du parti, à 87,07 % des voix (8.103 voix), contre 12,93 % (1.203) à leur concurrent Jan Lippens.

Il ne faut pas croire que tout ceci ne serait que pure cuisine interne, car les partis sont principalement financés par le contribuable et les présidents de parti payés par cette grasse manne (céleste, en l'occurrence pour ce parti "chrétien") , par la même occasion.

La menace flamande de conflit d’intérêts indigne CDH et PS

Lire aussi:

La menace flamande de conflit d’intérêts indigne CDH et PS

L’annonce par le gouvernement flamand du possible déclenchement d’un conflit d’intérêts contre des mesures d’activation à l’embauche de la ministre fédérale de l’Emploi Joëlle Milquet a soulevé « l’indignation profonde » de cette dernière. Elle en appelle au CD&V. De son côté, le PS déplore vivement cette annonce tout en mettant la priorité sur la relance de l’économie.


Paul Magnette élu président de l'union socialiste communale
Paul Magnette a été élu président de l'union socialiste communale ce samedi. 92%des mille militants socialistes carolos qui se sont rendus aux urnes ce samedi se sont prononcés en faveur de P. Magnette.

Nieuwe voorzitter Open Vld sowieso tegen benoeming 3 burgemeesters

De twee kandidaten voor het Open Vld-voorzitterschap: Marino Keulen en Alexander De Croo.
Zelfs als onderdeel van onderhandelingen "zullen we ze niet benoemen", benadrukte Alexander De Croo, kandidaat-voorzitter van Open Vld, op de Franstalige radio Bel RTL. Hij bevestigt daarmee opnieuw op dezelfde golflengte te zitten als zijn tegenstander Marino Keulen wanneer het gaat over de benoeming van de drie burgemeesters in de rand.

vendredi 11 décembre 2009

Lip Dub UMP 2009

Rires et chansons


Lip dub: comment continuer à narguer l'UMP?
Et voilà, le lip dub officiel de nos bons amis de l'UMP est désormais disponible sur la toile.

L'Express, notamment, ose introduire ainsi le clip de l'UMP sur son site : "Pour les Jeunes UMP, Xavier Darcos, Rama Yade, Xavier Bertrand ou Nadine Morano chantent en playback "Changer le monde". Après la version piratée et tronquée diffusée par BFM-TV, leur lipdub est la risée d'Internet... qui ne parle que de ça. Opération réussie? A vous de juger'.

"À vous de juger" ? Mais dites-moi, les gars, c'est beau comme du Arlette Chabot, ça !



Le lip dub des jeunes de l'UMP... piraté!
par LePostfr


L'avis d'un expert de Mons-Borinage



Lire aussi:
Pour «changer le monde», le lipdub gratiné des jeunes UMP

Version longueLes Jeunes Populaires mettent en ligne un clip dans lequel des ministres et personnalités du parti présidentiel dansent sur une chanson de Luc Plamondon. Déconcertant.

Après la vidéo de campagne, présentée au conseil national du parti, qui puisait ses images prétextes dans la banque d’illustrations de l’agence américaine Getty images, c’est au tour des Jeunes Populaires de lancer leur lipdub (clip musical en play-back) sur l’air de l’ancien tube de Luc Plamondon, «Tous ceux qui veulent changer le monde». Ceux-ci n’ont pas lésiné sur le casting, enrolant dans leur chorégraphie une vingtaine de personnalités du parti.



Les Artisans du Progrès




Yann Barthès

mardi 8 décembre 2009

La grande distribution et la baisse des prix agricoles ...

Des milliers de lettres !

On se souviendra des perquisitions qui ont eu lieu dans les locaux de la CILE à Angleur, qui faisait la une de l'actualité il y a un an et demi : en cause, l’attribution d’un marché public sans avoir lancé d’appel d’offres ... mais il était également question d'une filiale de la CILE, la SA Versô, dont le financement de la société intriguait les experts de la section économique et financière de la police judiciaire fédérale de Liège ... la filiale devait être ... liquidée
Avec 600.000 € de capital de départ, la société était considérée comme importante dans son secteur d’activité, la consultance. Versô aurait reçu des sommes importantes et les enquêteurs tentaient de savoir où l'argent avait disparu ...


Offres d'emplois : la CILE recrute 5 ingénieurs
Cette offre vous intéresse ? téléchargez-là en cliquant ici

Collège des Contrôleurs aux comptes
: BCG et associés

Soyons surpris ...

Aujourd'hui, la CILE opèrerait des recrutements politisés, en "étiquetant" les candidats placés sur une liste de réserve de recrutement (après avoir réussi des examens) selon les noms des hommes politiques qui les font bénéficier de leurs recommandations ...
On parle de Michel et Frédéric Daerden, Isabelle Simonis, Marc Tarabella, Jean-Claude Marcourt, etc...

Un éternel recommencement ou continuation ...





Voir aussi (Daerden et mourir) :
Un autre coup médiatique contre lui ... à l'insu de son plein gré ...

Paris Match dit avoir sollicité une interview du ministre, "comme prévu". Son attaché de presse a cependant demandé que celle-ci se fasse à proximité de la diffusion de la soirée de divertissement présentée mardi sur la Une, pour en favoriser l'audience.







Twitter Side:
nblanchart Thielemans trompé par Daerden trompé par Paris Match... des machiavéliques à Paris Match c'est sûr

GeoffroyCoomans
Maintenant qu'il est mis à mal, le bougmestre préfère mettre fin à la discussion en refusant la parole à l'opposition :-/ #Daerden #photo

catherine_lem
il paraît que personne n'a remarqué que les photos de Michel et Aurore Daerden avaient été faites dans le bureau du bourgmestre, c'est vrai?

GeoffroyCoomans
Le bourgmestre tente de se justifier concernant les photos de #Daerden et de la fille, mais ne regrette rien #fail

marienagy
photos chez le bourgmestre c'est la faute à Paris Match.... mais Daerden & famille ont tout foiré par manque de goût!

GeoffroyCoomans
@JacopoGio Je doute vraiment que Thielemans fasse payer son pote #Daerden pour occuper son bureau, tant pis pour les finances communales :-/

GeoffroyCoomans
interpellera cet après-midi le Bourgmestre concernant les photos de #Daerden et de sa fille à l'hôtel de Ville de #Bruxelles #clown #fail


GeoffroyCoomans: On m'apprend qu'Aurore #Daerden courait en ptite culotte dans les couloirs de l'hôtel de Ville durant le shooting, ...

Phineas_Barnum Et si Daerden se déguisait en Empereur Donfut, qu'il avait sollicité comme expert ... http://bit.ly/7MedXy #voieroyale

Phineas_Barnum @olivierbaum Le Daerden qui cache les Daerden et ses 63.580 ****** #AveElioMorituriTeSalutant

Michel_Peters Daerden nous réapprend que l'art, parfois, peut être de très mauvais goût ! Quand je pense que 60.000 personnes ont... http://fb.me/3kpiqro

Quentin_be La #rtbf qui va faire une émission spéciale Michel Daerden ... ils ont rien d'autres à foutre ?!


Lire aussi:
Des sacs à vomi pour un quizz VRT sur De Crem

La ministre flamande de l'Audiovisuel a appelé la VRT à faire la part des choses entre satire et déontologie, après une émission au cours de laquelle l'animateur a offert des sacs à vomi à des candidats qui s'apprêtaient à répondre à des questions sur le ministre Pieter De Crem.
L'incident qui se voulait humoristique est survenu au cours d'une émission du quizz populaire de la VRT
Canvascrack, à la mi-septembre. Interpellée sur le sujet par le député flamand Bart Tommelein (Open Vld), la ministre flamande des Médias Ingrid Lieten (sp.a) a observé que la satire, et plus spécifiquement la satire politique, relevait de la programmation classique de la VRT, mais qu'il convenait de tenir compte de certains principes déontologiques. Elle a ainsi évoqué un comportement respectueux et honnête vis-à-vis de l'intéressé, ainsi qu'une déontologie qui doit tenir compte du contexte. En même temps, ajoute-t-elle, "la VRT est un organe créatif qui doit pouvoir jouer sur les limites et les déplacer".


Investissement de 240 millions d'euros en 5 ans à la CILE

La Compagnie Intercommunale des Eaux de Liège (CILE) va investir 240 millions d'euros dans les 5 années à venir, grâce à l'augmentation du prix de l'eau. La moitié de la somme sera prêtée par la Banque Européenne d'Investissement (BEI) avec une garantie de 100 millions de la province de Liège. L'autre moitié sera financée sur fonds propres. Les 240 millions d'euros seront remboursés en 20 ans, grâce à l'augmentation du prix de l'eau.

Cette augmentation sera cependant limitée pour le citoyen, a annoncé la CILE. Ainsi, par exemple, l'impact de l'augmentation du CVD (Coût Vérité de Distribution) sur un ménage moyen est de 14,95 euros pour l'année 2010, soit 1,25 euro/mois/ménage.


A Liège, certains transformaient-ils l’eau en or ?

En juin dernier, des perquisitions avaient lieu dans les locaux de la Compagnie Intercommunale Liégeoise des Eaux (CILE) à Angleur. En cause, les allégations d’un informateur qui dénonçait des entorses aux règles sur l’attribution de marchés publics, des surfacturations et des faux et usage de faux. Ce témoin, Benoît Nicolay se confie pour la première fois dans le cadre de « L’Info Confidentielle Paris Match ».

Complément à l’article publié dans Paris Match

Effet d’annonce ?

Le 2 mai 2007, dans son rapport de gestion, la SA VerSô déplorait une perte de 291.000 euros et expliquait ce mauvais résultat par « l'absence de chiffre d'affaire » et « les aléas du marché ». Ce même document attaquait Benoît Nicolay sans citer son nom : « Depuis la clôture de l'exercice au 31 décembre 2006, la société Proxibel et la société VerSô ont été victimes de propos indélicats, mensongers et calomnieux tenus par un salarié suite à son licenciement pour faute grave notifié par la société Proxibel. Ces faits ont porté atteinte à l'image et à la réputation de la société VerSô ainsi qu'à celle de ces mandataires sociaux. En conséquence, nous vous informons que les conseils de la société Proxibel ont été mandatés par le Groupe Proxiserve pour déposer plainte contre ce salarié ».

Réaction amusée de Benoît Nicolay : « C’est du vent comme le reste. Cette plainte je ne l’ai jamais venu venir ! Maintenant qu’ils vont me lire, peut-être vont-ils la déposer pour avoir un autre effet d’annonce mais cela ne m’impressionne pas ». Au Parquet de Liège, on nous indique qu’à la date du 28 novembre 2008 aucune plainte en diffamation n’avait été enregistrée à charge de M. Nicolay… Hector Magotte (CDH), le président du CA de Verso reconnaît n’avoir jamais vu cette plainte : « C’est les gens de Proxibel qui en ont parlé. Moi, je ne suis pas au courant du contentieux entre les Français et M. Nicolay dans le cadre de Proxibel… ».

Jean-Claude Phlyppo : « Je tombe des nues »
Au moment où Benoît Nicolay a commencé à remplacer des compteurs pour la CILE et quand Proxibel est entré en scène, trois personnes composaient le Comité de direction de l’intercommunale. José Stes, désormais pensionné, se refuse à commenter les propos de M. Nicolay. « Je ne veux pas polémiquer dans les médias. Si les enquêteurs ou le juge m’interpellent, je leur répondrai ». Roger Husson, l’actuel directeur ff de la CILE ne désire pas non plus s’exprimer, vu qu’une instruction est en cours. Jean-Claude Phlypo (PS) qui a aussi été président du CA de VerSô au moment de sa création en 2005 explique qu’il lui semble tout à fait impossible que la CILE ait attribué des marchés à Proxibel ou à n’importe quel autre prestataire de travaux sans appel d’offre préalable. Il affirme n’avoir jamais entendu parlé de surfacturations ou de manipulation des stocks par Proxibel. « Je n’ai pas été entendu par la justice. Je ne connais même pas ce Monsieur Nicolay. S’il avait passé des contrats avec la CILE, j’aurais du le savoir. Je tombe des nues ».

M. Phlypo explique aussi avoir été à la manœuvre pour la constitution de la société VerSô qui est née à la suite de contacts avec les français de Véolia. Il admet que cette société n’a pas très bien réussi… Raison pour laquelle lui et les autres administrateurs ont renoncé après un an de participation au CA d’être rémunérés. M Phlypo signale enfin que, depuis deux ans, il ne joue plus aucun rôle au sein de la CILE ou de VerSô.

Photos de Daerden : Thielemans dit avoir été trompé


Paris Match stupéfait par les propos de Michel Daerden

A la suite des allégations de Michel Daerden, dimanche dernier, sur le plateau de RTL-TVI, laissant sous-entendre qu’il aurait été piégé par Paris Match et qu’il avait refusé de poser en photo aux côtés de sa fille déguisée en Cléopâtre, Paris Match confirme que le ministre et son attaché de presse Jérémie Demeyer avaient bien donné leur accord pour cette séance de photos basée sur le thème « César et Cléopâtre », Michel Daerden étant jugé comme un empereur en Wallonie.

Après avoir été averti que les clichés seraient publiés dans Paris Match, son collaborateur a confirmé cet accord, et s’est même inquiété de savoir si une interview accompagnerait les photos et si Paris Match comptait « faire une couverture » avec le sujet. Un autre collaborateur du ministre a ensuite précisé que Michel Daerden ne se déguiserait pas « de la tête aux pieds », ce que Paris Match comprenait parfaitement.

Hoyos2.ethique

Emily Hoyos a écrit au ministre-président Rudy Demotte pour se plaindre des absences répétées de membres du gouvernement dans l'hémicycle namurois alors qu'ils y étaient attendus :

"Les premières semaines, on pouvait dire qu'il fallait que tout le monde trouve ses marques. Mais on n'est plus dans les premières semaines ! C'est la raison pour laquelle j'ai envoyé un courrier au ministre-président Demotte, qui dit en substance 'une fois mais pas deux' "


D'autre part, il y a peu, après avoir reçu la médaille de Grand Officier de l’Ordre de Léopold des mains d'Emily Hoyos dans une allocution prononcée au nom des jubilaires, José Happart :

« Je n’ai pas apprécié la façon dont vous nous avez traînés dans la boue, moi et mes collègues, sur nos indemnités de départ »


Happart a rendu hommage aux parlementaires

« qui ont tout sacrifié à la vie politique avec honnêteté, sérieux et un engagement profond »

Et de revenir à son successeur en s’adressant au doyen de l’assemblée, Serge Kubla :

« On a mis un Jean-Luc Dehaene pour escorter M. Leterme. M. Kubla, si vous avez un peu de temps, accompagnez de vos bons conseils la jeune présidente. Le parlement wallon en tirera profit »



Lire aussi:
Rivalité, chacun pour soi: un Olivier ou un bac à sable?
Selon le quotidien Le Soir, des tensions se font sentir au sein du gouvernement wallon entre le ministre de l'Economie Jean-Claude Marcourt et le ministre du Budget, de l'Emploi et de la Formation André Antoine, à propos des dispositions du plan Marshall2.Vert concernant la création d'activités et d'emplois de qualité. Les journaux du groupe Vers l'Avenir font également état de ces tensions, parlant aussi d'un problème de rivalité entre M. Marcourt et le ministre président Rudy Demotte, tous deux PS. Le deux ministres revendiquaient le pilotage de ces dispositions, qui serait finalement revenu à M. Antoine. Cela expliquerait l'absence de M. Marcourt à la conférence de presse du gouvernement wallon jeudi passé pour présenter le nouveau plan. Le quotidien fait état d'autres sujets de tension au sein de la majorité PS-Ecolo-dH: "cavalier seul" du ministre-président Rudy Demotte pour l'organisation de cette conférence de presse, sans tenir compte de la présence des ministres dans les parlements régional et de la Communauté française pour les débats budgétaires; corrections budgétaires successives des ministres Ecolo; rumeurs sur "la faiblesse relative" des ministres Philippe Henry (Ecolo) et Eliane Tillieux (PS). Selon Vers l'Avenir, le fait que Jean-Claude Marcourt, l'un des principaux auteurs du premier plan Marshall, ne devait parler qu'en 4e place à la conférence de presse l'aurait décidé de ne pas y participer.

lundi 7 décembre 2009

«une espèce de transparence totalitaire, mesquine»


France Inter - Henri Guaino
par franceinter



Lire : Son salaire révélé, Guaino dénonce «une transparence totalitaire»
Le Canard Enchaîné évalue le salaire annuel du conseiller spécial de l'Elysée à plus de 290.000 euros annuels. L'intéressé, très remonté, refuse de confirmer ce montant.


Les vrais chiffres des cabinets ministériels
LE TRAIN de vie des cabinets ministériels est-il excessif ? La question est désormais posée après l’analyse minutieuse du fonctionnement de chaque ministère par le député René Dosière (apparenté ). Longtemps spécialiste des dépenses de l’Elysée, le parlementaire a épluché les annexes du projet de loi de finances 2010 recensant les conseillers et les employés de chaque ministère en même temps que leur rémunération.
Conclusion du parlementaire : « Au moment où le conduit une politique de réduction des effectifs de l’administration (- 2 % en deux ans), ceux des cabinets ne cessent d’augmenter (+ 14,5 %). Il y a manifestement trop de monde dans les cabinets ministériels. » Visiblement embarrassés, les services du Premier ministre ont répliqué, hier soir, dans un communiqué dénonçant la méthode et affirmant qu’entre 2008 et 2009 le nombre des conseillers n’avait augmenté que de 1,1 %.
Des rémunérations importantes Mais la polémique ne porte pas que sur les effectifs. L’examen des documents annexés à la loi de finances pour 2010 a également permis à René Dosière d’établir le niveau des rémunérations des collaborateurs de chaque ministre. Selon lui, l’évolution des salaires entre 2008 et 2009 est supérieure à 16 % pour l’ensemble des conseillers.
Sans entrer dans la querelle politique, « le Parisien » - « Aujourd’hui en » a recensé le nombre des conseillers et des employés des principaux ministères. Nous avons également établi la rémunération moyenne de chacun et proposé à chaque ministre de les commenter. Les chiffres sont saisissants. Cette photographie instantanée devrait relancer le débat sur la transparence autour du fonctionnement du gouvernement.
Si nul ne peut contester que les ministres doivent bénéficier de conseillers aussi bien que de fonctionnaires dédiés à leur protection, le nombre de cuisiniers ou de chauffeurs est plus aléatoire. Il appartient désormais au gouvernement de faire la transparence sur ses effectifs et son fonctionnement.

Le budget des cabinets ministériels explose. Et les citoyens dans tout ça? L’examen du budget adopté pour 2010 par l’Assemblée Nationale il y a quelques jours révèle quelques surprises. Voici une revue non exhaustive, franchement subjective de quelques « anomalies » du budget proposé par le gouvernement Sarkozy. Gageons que certains se saisiront de certaines d’entre elles...


Le salaire de Jean-Marie Cavada :
9 730 euros brut par mois en cumulant seulement deux mandatsL'entrée de Jean-Marie Cavada dans la vie politique ne s'est pas faite sans difficulté. D'abord engagé au côté de François Bayrou, il est élu une première fois au parlement européen en 2004 sur une liste UDF. En 2007, il se présente aux législatives, sans succès. L'isolement du MoDem et les risques électoraux qui en découlent ont fini par le convaincre de quitter son parrain en politique pour rejoindre la majorité présidentielle. C'est donc sous les couleurs du Nouveau Centre que l'ancien journaliste s'est présenté aux municipales à Paris en 2008, avec une lourde défaite à la clé, et aux Européennes en 2009. Avec trois mandats, celui qui s'est fait plutôt discret ces derniers temps fait partie des élus les mieux payés puisqu'il atteint le plafond maximal autorisé : 9 730 euros brut par mois.

Une disposition de la loi du 17 février 2005

Inspiré de la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'homme, la Cour constitutionnelle rappelle (dans l'affaire Vlaams Belang Vs une disposition de la loi du 17 février 2005 ) le droit pour un Etat de préserver son caractère démocratique:

"Un Etat peut imposer aux partis politiques, dont la vocation est d'accéder au pouvoir, le devoir de respecter les droits et libertés garantis par la Convention européenne des droits de l'homme et leur interdire de proposer un programme politique en contradiction avec les principes fondamentaux de la démocratie"


Une disposition de la loi du 17 février 2005 permet de sanctionner un parti pour l'hostilité qu'il manifeste à l'égard des droits et libertés garantis dans la Convention européenne des droits de l'homme sans pour autant qu'un délit ait été commis.



Lire aussi:
Des messes célèbrent les fascistes les plus connus

Il y a presqu’un an, en janvier 2009, l’affaire Williamson éclatait. Williamson, un évêque intégriste de la Fraternité Saint-Pie X, s’était exprimé sur une télévision scandinave et avait soutenu les négationnistes. Les propos avaient fait le tour du monde, donnant lieu à un scandale international.

Lorsque l’évêque intégriste Williamson a exprimé ses propos négationnistes, l’opinion publique avait pensé qu’il s’agissait d’un fait isolé. Mais la Fraternité Saint-Pie X compte des dizaines de milliers d’adeptes dans le monde et dix mois après le scandale, ils agissent toujours de façon assumée en organisant notamment des messes à la gloire de Franco, Léon Degrelle ou le Maréchal Pétain par exemple.

La dotation du FN (provisoirement) supprimée
Le Front national est provisoirement privé de sa dotation. En ligne de mire : l’inculpation de son président, Daniel Féret, et de sa compagne Audrey Rorive pour faux, usage de faux et abus de confiance.

Jeudi 4 septembre, Herman Van Rompuy (CDV) et Armand De Decker (MR), respectivement présidents de la Chambre et du Sénat, ont décidé de suspendre à titre conservatoire la dotation du Front national, a indiqué « Le Soir » des 6 et 7 septembre. Une bonne nouvelle bien que ce ne soit que temporairement que le parti d’extrême droite est privé du nerf de la guerre.

Les raisons de la décision : l’inculpation de son président Daniel Féret et de sa compagne Audrey Rorive pour faux, usage de faux et abus de confiance ; l’exclusion de Féret ; la mise sous séquestre du patrimoine du FN ainsi que le rapport accablant de l’Inspection spéciale des impôts (Lire à ce sujet les articles : « Mise sous séquestre de l’association de financement du FN » et « Le FN risque un redressement fiscal de 600.000 euros »).

A l’heure actuelle, le Front national perçoit une dotation mensuelle de 21.400 euros versés par la Chambre et de 23.500 euros versés par le Sénat. Pour 2008, le FN devrait donc bénéficier de 538.000 euros. Enorme ! Avec la rentrée parlementaire, la commission de contrôle de la comptabilité des partis devrait bientôt se pencher sur le dossier du parti d’extrême-droite. Par le passé, le FN a déjà été touché par une suspension préventive de sa dotation : « L’une, de trois mois, pour défauts et retards dans le dépôt de ses comptes 2005. Et l’autre, d’un mois, sur base de l’instruction judiciaire ouverte par le parquet de Bruxelles. C’est le maximum prévu par la loi. », précise « Le Soir ». Et à ce jour, le FN n’a toujours pas présenté ses comptes certifiés pour 2006...

dimanche 6 décembre 2009