samedi 23 mai 2009

How much Trump is worth ?

Le soleil se lève

Le soleil qui se lève sur le Grand Soir a fait fondre le scotch qui cartélisait les partenaires de la majorité wallonne (et fédérale). C'est indubitablement le tournant de la campagne qui arrive au petit matin d'un long week-end ensoleillé, suite au dérapage dirupesque lors d'un débat sur RTL, entre Catherine Fonck et Elio Di Rupo qui joue plus que sa tête, si l'avenir pointe aussi cette responsabilité individuelle du Camarade-Président (de l'IEH) dans la catastrophe électorale qui s'annonce pour le PS.


"Le contrat du cdH avec le PS se termine le 7 juin"

Lutgen est pressenti pour remplacer Milquet après les élections. Son avis compte, donc au cdH.
Il dit son "dégoût" face aux amalgames d'Elio Di Rupo et affirme que le contrat entre les humanistes et les socialistes se terminera le 7 juin.
Il affiche aussi sa préférence pour une coalition rassemblant cdH, Ecolo et MR.


Suite à la démission de Didier Donfut Benoît Lutgen indique que
"le cdH est submergé par un sentiment d'écoeurement" et un "profond dégoût"
Il condamne aussi les "propos et les méthodes extrêmes" d'Elio Di Rupo, qui a comparé le statut de Didier Donfut et celui de Catherine Fonck, ministre cdH.

Comment avez-vous vécu l'affaire Donfut ?

C’était totalement imprévisible dans la mesure où Didier Donfut n’a jamais dit
a vérité. D’ailleurs, il persiste - ce qui veut bien dire qu’on peut décréter toutes les règles éthiques que l’on veut : à partir du moment où quelqu’un ment
Aujourd’hui, le CDH est submergé par un sentiment d’écœurement. La colère peut-être aussi, mais surtout l’écœurement. Et un profond dégoût.

video


Lire aussi:
"L’écœurement et le dégoût"
Benoît Lutgen, ministre wallon de l’Environnement, expédie une volée de bois orange au président du Parti socialiste, Elio Di Rupo. Et vante les mérites d’une coalition associant CDH, Ecolo et MR - une "Namuroise".

Où Di Rupo et Fonck ne se serrent pas la main
C’est le baton de dynamite qui a pulvérisé les relations entre le PS et le CDH. Dans un débat électoral diffusé jeudi soir, sur Bel-RTL, entre Di Rupo (PS), Fonck (CDH), Miller (MR) et Disabato (Ecolo), le président du PS a titillé la ministre (sortante) de la Santé au sujet de la SPRL médicale qu’elle cogère.
"Je ne connais pas votre situation mais cela mériterait au moins une enquête indépendante, a lancé Di Rupo en toute fin de débat. Car ce cabinet médical a profité de votre prestige de ministre." Fonck s’étrangle : "Mais c’est scandaleux, c’est de la délation." Di Rupo : "Répondez, madame. Etes-vous encore propriétaire de ce cabinet médical, oui ou non ?"
Fonck : "C’est indicible, c’est honteux, j’espère que l’électeur ne votera pas pour un parti touché par les affaires !" Ambiance. Le maître de cérémonie, Fabrice Grosfilley, rapporte sur son blog politique que les deux lutteurs hennuyers ont refusé de se serrer la main en se quittant. Tu m’étonnes...

André ANTOINE veut CENSURER internet‏

URGENT. A FAIRE CIRCULER SVP

« Docteur André, Mister Antoine... Un site internet qui dénonce les abus de pouvoir du ministre cdH André Antoine. Attention, il n'est pas ici question de quelconque détournement de fond, ou autre double salaire, mais bien de pratiques jugées despotiques. » Yves RAISIERE, journaliste aux Editions de l'Avenir, 17/05/2009.
Simples techniciens des matières gérées par le Ministre, nous avons décidé de mettre en lumière la face cachée du Ministre. Nos idéaux démocratiques constituent notre seule motivation. Mister-Antoine.be a été inauguré à trois semaines du scrutin du 7 juin 2009, pour que l'électeur puisse voter en connaissance de cause.

André ANTOINE a d'abord essayé de nous intimider. Il a ensuite tenté de décrédibiliser notre action. Ce mardi 19 mai 2009, il a déposé une requête unilatérale « pour que le site soit fermé au plus vite ». Il a également attaqué en justice « pour calomnie et diffamation ». Cette plainte est totalement contraire à la jurisprudence en matière de liberté d'expression, fondement de notre démocratie.
Nous vous invitons à soutenir cette démarche citoyenne en diffusant largement ce courriel, en faisant entendre votre voix, après avoir visité Mister-Antoine.be ... et avant sa censure éventuelle.

Les initiateurs de Mister-Antoine.be


Lire aussi:
Docteur Antoine joue l'intimidation


La démocratie filtrée de Monsieur Président
107ème semaine de Sarkofrance. La crise à contraint le Président de la République à assouplir sa politique anti-sociale. En se redéployant sur le front de la séurité et des la surveillance du territoire et de ses fortes têtes, nombreuses sur le Web.

"Sarkozy je te vois"

On sait déjà que brandir un petit panneau sur lequel est mentionné
"Casse toi pôv' con! "
est punissable d'une amende de 30 euros; avec le
"Sarkozy je te vois"
pour le moment estimé à 100 euros, on progresse. Mais peut-on encore faire mieux?
Donc, le "Sarkozy je t'em..."?
Combien?

"La réglementation en vigueur"

Selon le cabinet du ministre flamand des Affaires Intérieures, il faut comprendre "par réglementation en vigueur", la circulaire prise en 1997 par le ministre régional flamand, Léo Peeters qui impose l'envoi systématique de tous les documents de l'administration des communes à facilités d'abord en néerlandais à tous leurs habitants majoritairement francophones. A charge pour ceux qui le veulent, de demander, à chaque fois une traduction.

Le ministre fédéral de l'Intérieur Guido De Padt, et le ministre des Affaires Intérieures flamandes Marino Keulen:

"Dans le cas contraire, le gouverneur du Brabant flamand interviendra pour qu'il en soit ainsi"

Un ministre fédéral qui fait appliquer des lois flamandes et non la constitution; ou rien du tout, comme à Halle. Combien d'interpellations pour les comportements agressifs, antidémocratiques et liberticides ?


video


Lire aussi:
Bruxelles: N-VA et LDD en infraction de la loi en matière d'affichage électoral
Plusieurs communes de la Région bruxelloise organisent elles-mêmes l'affichage électoral. Dans la commune d'Anderlecht, le règlement a été adopté par le Conseil communal et il restera en vigueur jusqu'au 21 juin 2009 à 17 heures. Chaque parti "officiel", c'est-à-dire disposant d'au moins un élu au Parlement bruxellois et au Parlement européen bénéficie d'une surface d'un tiers de panneau. Ces partis sont, dans l'ordre: SPa, PS, CDH, Groen, Vlaams Belang, MR, CD&V, Ecolo et Open VLD. La dizaine de "petits" partis doit se partager un seul panneau, avec la même surface pour chacun.

Boîtes aux lettres flamandes à Overijse, Violence ethnique à Hal
Overijse: Boîtes aux lettres flamandesLes citoyens d'Overijse, une commune située au sud-est de Bruxelles, ont reçu un avis officiel des autorités communales avec un autocollant, en néerlandais, à apposer sur leur boîte aux lettres, demandant au facteur de ne plus y déposer d'imprimés non néerlandophones. Overijse fait partie des communes flamandes dont le bourgmestre a annoncé qu'il n'organisait pas les élections européennes faute de scission de l'arrondissement électoral de Bruxelles-Hal-Vilvorde (BHV).


Des colleurs d'affiches francophones refoulés
Quelques candidats et militants de la liste Union des Francophones ont tenté en vain, vendredi, d'apposer des affiches électorales en français à Hal. La commune interdit la présence de telles affiches sur ses panneaux officiels.

Droits de l'Homme: La Flandre veut préparer son image
La Belgique fera l'objet en 2011 d'une évaluation de la part du Conseil des droits de l'Homme des Nations unies, un organe dont elle fait partie depuis trois ans. Dans cette perspective, le "Strategische Adviesraad Internationaal Vlaanderen" (SARiV-"Conseil consultatif stratégique Flandre internationale"), un organe officiel d'avis du gouvernement flamand, estime dans son rapport annuel du 15 mai 2009 que la Flandre, présentée comme une Nation à part entière, doit mieux préparer l'image qu'elle devra donner d'elle-même aux instances internationales (La Libre Belgique: "Droits de l'Homme: La Flandre soigne son image"). Le Conseil flamand constate en effet que les affaires du code du logement flamand, de la non ratification du Traité du Conseil de l'Europe sur la protection des minorités, ou de non nomination des trois bourgmestres francophones de communes de la périphérie bruxelloise, ont considérablement flétri l'image de la Flandre à l'étranger. L'enjeu est de taille parce que le Conseil des droits de l'Homme se renseignera aussi auprès d'organisations comme le Conseil de l'Europe, qui a épinglé la Flandre pour ses graves violations des droits fondamentaux des francophones de Belgique.

Des conseillers francophones pour les convocations à Rhode
La commune de Rhode-Saint-Genèse a chargé dix conseillers communaux francophones d'envoyer les convocations électorales aux habitants de cette commune à facilités pour le scrutin du 7 juin prochain, sans préciser dans quelle langue.
La décision a été prise ce samedi matin à l'occasion d'une réunion extraordinaire du conseil communal chahutée par une dizaine de militants nationalistes flamands. L'opposition flamande a aussitôt annoncé le dépôt d'une plainte.Elle estime que les conseillers communaux ne sont pas compétents pour agir en lieu et place du collège des bourgmestre et échevins.
L'échevine flamande Anne Sobrie a dit supposer que les convocations en français seraient envoyées aux francophones, ce qui est "contraire à la réglementation flamande.
"Même si rien n'a été formellement décidé dans ce sens, on peut le déduire du fait que la majorité francophone a rejeté notre amendement qui visait à faire explicitement respecter la réglementation flamande", a-t-elle dit.

Linkebeek : destruction des panneaux électoraux officiels
J – 15 Les panneaux électoraux officiels de la commune à facilités de Linkebeek ont été détruits au cours de la nuit de vendredi à samedi, a affirmé le bourgmestre de la commune Damien Thiéry.

"Frictions entre nationalistes flamands et l'UF à Hal"

Un parti tchèque propose "la solution finale" pour les Roms
En République tchèque, le "Parti National" d'extrême-droite soulève une tempête politique, dans le contexte des prochaines élections européennes. Le Parti National a tourné un clip télévisé pronant "la solution finale pour régler la question tzigane".
La communauté tzigane de tchéquie est sous le coup, et ce n'est pourtant pas le premier du genre venant d'une extrême-droite qui monte en puissance depuis deux ans. Cette fois, le scandale est venu par la télévision, qui a diffusé un spot électoral explosif en ce début de semaine. Un spot destiné à vanter les mérites du Parti National, l'un des deux partis radicaux qui essayent d'attirer les électeurs extrémistes et racistes. Le programme de ce parti à l'égard d'une communauté régulièrement stigmatisée est simple: employer la "solution finale", une formule sinon employée pour traduire la politique hitlérienne d'extermination des Juifs, des homosexuels et des handicapés, et aussi des Roms.
La première phrase de la séquence dit textuellement: "La solution finale de la question tzigane proposé par le Parti National est un mode d'emploi pour tous les états européens."

vendredi 22 mai 2009

Un peu de justice de camarades ...

Links

Anne-Marie Lizin attaque Philippe Courard en justice
L'ex-bourgmestre de Huy, Anne-Marie Lizin, et son avocat, Me Samuel D'Orazio, ont envoyé une lettre recommandée de "dénonciation" au parquet général de Liège visant le ministre wallon des Affaires intérieures et de la Fonction publique Philippe Courard. C'est ce qu'annonce vendredi La DH - Les Sports.

Des perquis à Liège - 22/05/2009
La justice liégeoise enquête sur une confusion d'intérêts publics et privés
Le dossier qui dormait depuis près de deux ans sur un bureau de la police judiciaire de Liège vient d'être ravivé par une série de perquisitions menées le mardi 12 mars dernier notamment au domicile d'entrepreneurs.
La justice liégeoise enquête sur une confusion entre intérêts publics et privés. L'affaire avait débuté en 2007 lorsqu'un entrepreneur français avait fait des révélations sur ce que la justice soupçonne être la pointe visible de l'iceberg.
Un entrepreneur français désireux de s'implanter à Liège avait signé un protocole d'accord avec José Happart. Il s'engageait en échange de marchés publics notamment à Bierset à réaliser à un prix défiant toute concurrence la maison d'une amie de José Happart.


O. Chastel va porter plainte contre X pour diffamations
Olivier Chastel, secrétaire d'Etat et président du MR du Hainaut, annonce qu'il déposera plainte, ce vendredi contre X avec constitution de partie civile, à la suite d'un article paru dans l'édition du week-end des 16 et 17 mai du journal Le Soir.

D. Donfut: la convention controversée est suspendue
La convention de consultance controversée qui lie l'ex-ministre wallon Didier Donfut (PS) aux intercommunales hainuyères IGH et IEH sera suspendue pendant un mois, le temps d'obtenir des informations supplémentaires sur sa pertinence et sa légalité, a-t-on appris mercredi soir au terme de conseils d'administration des deux intercommunales.

Procès suspendu dans le dossier de la pelouse du Sporting - 04/05/2009
L'ancien bourgmestre Jacques Van Gompel, l'ex-échevin Claude Despiegeleer, deux anciens fonctionnaires et le manager du Sporting Charleroi sont parmi les accusés
Le procès a été suspendu après une heure d'audience, lundi, dans le dossier de la pelouse du Sporting devant le tribunal correctionnel de Charleroi, où comparaissent l'ancien bourgmestre Jacques Van Gompel, l'ex-échevin Claude Despiegeleer, deux anciens fonctionnaires et le manager du Sporting Charleroi.La défense a plaidé l'irrecevabilité des poursuites et l'absence de certaines pièces dans le dossier.Ce dossier évoque une procédure de marché public non respectée, à propos de la mise en synthétique d'un terrain de football appartenant à la ville de Charleroi et sur lequel jouait le Sporting.Cette pelouse devait être rénovée. Cela obligeait la Ville à un appel d'offres qui risquait d'en retarder la réalisation. Une convention a alors été passée, prévoyant que le Sporting effectuerait les travaux. Société privée, il n'était pas tenu de passer par le même de marché, ce qui raccourcissait les délais. En échange, la Ville s'engageait à acheter 75.000 places au Sporting, à 8 euros pièce pour les distribuer ensuite.

« Vlaamse postbussen »

Brève scandaleuse: Les citoyens d'Overijse ont reçu un avis officiel des autorités communales avec un autocollant, en néerlandais, à apposer sur leur boîte aux lettres, demandant au facteur de ne plus y déposer d'imprimés non néerlandophones.


Lire aussi:
Hal: des militants UF décontaminés de la "grippe wallonne"
Quelques candidats et militants de la liste Union des Francophones ont tenté en vain, vendredi, d'apposer des affiches électorales en français à Hal, commune qui interdit la présence de telles affiches sur ses panneaux officiels.
Les militants et candidats ont été refoulés, non pas par la police locale qui avait délégué une poignée d'agents sur place, par moments dépassés par les événements, mais par plusieurs dizaines de militants nationalistes flamands dans un climat très tendu.
Emmenés par le bourgmestre non-nommé de Linkebeek, Damien Thiéry, et par l'échevin de Rhode-Saint-Genèse, Eric Libert, ils ont tenté en vain de s'approcher des panneaux de la commune de Hal situés sur la Oudstrijdersplein (place des Anciens Combattants), devant lesquels avaient pris place une septantaine de militants notamment du TAK et du Vlaams Belang, bien décidés à ne pas les laisser s'approcher.
Les deux agents communaux n'ont pas été en mesure d'empêcher que les nationalistes arrachent brutalement les affiches et le seau de colle que les candidats avaient emportés.
Devant la tension palpable, ceux-ci ont renoncé à leur projet au bout d'une vingtaine de minutes, arrosés à plusieurs reprises à l'aide d'un pulvérisateur par des hommes déguisés en infirmiers pour les décontaminer de la "Waalse griep" (grippe wallonne).
Photos de Baudouin Van Humbeeck, ici.


Overijse: boîtes aux lettres avec sexe linguistique !
Overijse fait partie des communes flamandes dont le bourgmestre a annoncé qu'il n'organisait pas les élections européennes

Convocations: annuler la décision de Maingain
Pascal Smet réagit.
Le ministre bruxellois Pascal Smet (sp.a) a appelé vendredi, sur les ondes de La Première, le ministre-président de la Région bruxelloise Charles Picqué (PS) à annuler la décision du collège communal de Woluwe-Saint-Lambert

Dérapage dirupesque

Extrait de "Fonck versus Di Rupo : la haine", par Fabrice Grosfilley:

Je voudrai mentionner un moment particulièrement fort : une altercation vive entre Elio Di Rupo et Catherine Fonck. En fin de débat la ministre CDH veut reprocher au président du PS un tract local la visant. Elle évoque de la diffamation. Elio Di Rupo va répondre sèchement et indiquer qu’il ne connait pas la situation personnelle de la ministre.
En jeu : la participation de la ministre à un cabinet médical où oeuvre également son époux.

“Si vous avez des parts, ce cabinet a pu profiter de votre notoriété”
lâche en substance Elio Di Rupo, renvoyant ainsi au CDH les accusations de mal-gouvernance et de cumuls divers. De l’autre coté de la table Catherine Fonck s’énerve et suffoque.



Outre le crapuleux des propos, à fortiori dans le contexte donfutien - qui n'aurait rien à se reprocher (alors que cette histoire cumule la panoplie complète des irrégularités éthiques qui puissent exister) - n'est-ce pas le camarade Elio qui met sempiternellement en avant son "élégance" politique?



video


Lire aussi:
Limbourg: Lettre ouverte à Elio Di Rupo
L'opposition cdH, Ecolo, MR de Limbourg, rejointe depuis février dernier par Natacha Beckers, dissidente socialiste, a adressé une lettre ouverte au président du PS afin que ce dernier intervienne personnellement "pour débloquer la situation et obliger les élus socialistes de Limbourg à prendre leurs responsabilités".

Exclure Donfut ? 17 088 euros
Se priver de Donfut sur la liste, c'était voir s'envoler 17 088 euros de subsides... Alors le PS a-t-il feint de vouloir l'évincer ? "Non", assure aujourd'hui le parti.
Money time. Cinq jours après que le Parti socialiste eut affirmé avoir tout entrepris pour rayer Didier Donfut de la liste PS Mons-Borinage pour les élections du 7 juin, il apparaît que le désistement de l’ex-ministre wallon de l’Action sociale aurait eu une répercussion négative de 17 088 euros en terme de comptabilisation des dépenses électorales.
Petite leçon d’arithmétique électorale : avec les règles en vigueur en matière de dépenses (N + 1), le Parti socialiste, dans l’arrondissement Mons-Borinage, avait droit à 4 x 14 588 euros. Soit 58 352 pour les quatre premiers candidats de la liste (Di Rupo, Kapompolé, Donfut, Senecaut). Mais si Didier Donfut quittait le navire rouge, pas question de conserver telle quelle l’enveloppe attribuée au candidat n°3. La commission des dépenses électorales veille strictement au respect des règles en la matière.

jeudi 21 mai 2009

Ça m'énerve

"Une pratique nauséabonde"

Didier Reynders: "une pratique nauséabonde"
Interrogé lundi midi, Didier Reynders dit qu’il n’a rien à retirer à ses propos:

"nous avons été particulièrement choqués par la succession des affaires qui ont frappé la Région wallonne et la Communauté française à travers le Parti socialiste. Nous avons particulièrement choqués par les propos de Monsieur Moureaux qui veut jeter l’opprobre sur tous les responsables politiques et qui utilise l’amalgame. C’est une pratique nauséabonde que l’on a vécue dans d’autre temps que nous ne voulons pas voir revivre aujourd’hui. Ce genre de propos rend un certain nombre de responsables socialistes infréquentables"


video

Le mot "infréquentable" utilisé par Didier Reynders pose problème à Laurette Onkelinx car "ce sont des termes particulièrement forts que généralement on donne pour des partis qui sont en-dehors du champ démocratique. On ne va pas accepter d’être insulté. Si nos valeurs, si nos idées dérangent, qu’on le dise et on fera un pas de côté".



Le western spaghetti :
Le scénario le plus probable? Toute cette histoire ne serait finalement qu'un accident de campagne. Un petit jeu puéril qui se dégonflera de lui-même dans les jours à venir. Une tempête dans un verre d'eau. Et même une gaminerie.






Lire aussi:
Coup de poker de Laurette Onkelinx : trois façon d'abattre ses cartes
La guérilla PS-MR fait rage. Après le coup de poker de Laurette Onkelinx, lundi, celle-ci peut abattre les cartes de trois façons.
1. Le coup stratégique: elle part seule
Scénario très couru : le coup stratégique personnel. L'acte de pure audace. En réclamant une clarification de Didier Reynders, Laurette Onkelinx se positionne. Elle se met en avant et se rappelle très clairement aux militants socialistes de base, face à un Elio Di Rupo affaibli par des années d'affaires.

Si elle est infréquentable, Onkelinx quittera le gouvernement
La ministre de la Santé et vice-premier ministre Laurette Onkelinx (PS) réclame des "clarifications" aux propos tenus par son collègue des Finances et président du MR Didier Reynders, samedi, faute de quoi elle quittera le gouvernement.
Samedi, à l'occasion d'un congrès européen de son parti, M. Reynders a jugé l'appareil socialiste "infréquentable".
Dans une réaction cinglante, sa collègue socialiste au fédéral a réclamé "d'urgence une clarification". "Est-ce à dire que le PS est devenu 'infréquentable' pour la majorité fédérale?", s'interroge-t-elle dans les colonnes du journal
Le Soir.


Di Rupo: "C'est indigne d'un démocrate"
Elio Di Rupo se sent traité comme un parti d'extrême droite
Regardez le Dubus du jour
NAMUR Après les propos tenus le week-end dernier à Mons par Didier Reynders au sujet de l'infréquentabilité du PS, nous avons voulu entendre le président du PS, Elio Di Rupo, sur le sujet.
Ce dernier aimerait d'ailleurs savoir si son homologue libéral s'est exprimé à titre de président de parti ou comme vice-Premier ministre et ministre des Finances.
Elio Di Rupo remet ainsi au centre du débat la question du cumul de Didier Reynders dans le cadre d'une campagne électorale où, semble-t-il, tous les coups sont désormais permis.

André Antoine: "La campagne la plus odieuse que j'ai connue"

Reynders: "Moureaux doit s'excuser !"

De la drogue "beaucoup meilleure"

Extrait "sur la drogue" du Huis Clos du 20 mai: face à face entre Joëlle Milquet et Isabelle Durant
Emission animée par la très charmante Johanne Montay.

video


Globalement, Isabelle Durant assez fluide, cohérente et claire, face à une Joëlle mal à l'aise, brouillonne, vite déstabilisée (malheureusement, "comme d'hab' " pourrais-je dire.)

Le vaste plan d'investissement massif contre la drogue de Milquet, il faudra s'en souvenir ... le beaucoup meilleur de Durant, aussi.


Lire aussi:
Saisie de plus de 10 tonnes de haschisch
Au cours d’une perquisition effectuée mercredi dans un hangar dans la proche périphérie de Bruxelles, les policiers ont mis la main sur plus de 10 tonnes de haschisch. Selon les prix du marché, la valeur de cette saisie s’élèverait à 25 millions d’euros.

L'approche un peu con ...

Inge Vervotte :
"Vouloir persister dans le conflit, c'est ne pas comprendre que de plus en plus de gens vont se désintéresser de la politique"

#huisclos "pour l'image de la Politique", sic Durant ; c'est pas de l'image, mais du fond qu'il faut, miss !

mercredi 20 mai 2009

Gag communautaire

Brève: Les Fouronnais invités à voter pour le... parlement wallon
Selon le bourgmestre, il s'agit d'une erreur d'impression.
Sera-t-il sanctionné par Marino Keulen ?

Lire aussi:
Maingain envoie des convocations en périphérie
J-18 La commune de Woluwe-Saint-Lambert – dont le bourgmestre est Olivier Maingain (FDF) – a fait imprimer et envoyer 25.000 convocations pour le 7 juin, en français, à destination des électeurs francophones des communes à facilités de Linkebeek, Wezembeek-Oppem et Crainhem.

zone interdite
Quoi de plus anodin a priori que des vieilles cartes ? En publiant des plans historiques de Tokyo et d'Osaka datant de l'époque des shoguns Tokugawa (1606-1868), Google Earth ne savait pas qu'il allait enfreindre un tabou. Le moteur de recherche est l'objet depuis des semaines d'une enquête du ministère de la justice en raison des préjudices causés par la localisation sur ces cartes de quartiers habités par des franges de la société autrefois discriminées, où vivent à présent certains de leurs descendants.

Une simple histoire de fesses

Sebastian Pirlot, tête de liste PS sur Neufchâteau-Virton, revient sur le changement de majorité à Rouvroy. Il défend le ministre Courard et son code de démocratie et explique le revirement par... "une affaire de fesses".


Le député PS Pirlot: "Je ne crois pas aux sondages...."
par actu24



Lire aussi:
Fourny (cdH) : Pirlot (PS) s'est contenté de 85 interventions à Namur, Mathieu (MR) de 35
INTERVIEW / Dans la circonscription de Neufchâteau, Dimitri Fourny (cdH) préfère ne pas pavoiser trop tôt. « Avec la publication de votre sondage, une nouvelle campagne commence », dit-il. Le député devrait néanmoins conserver son siège.

Conclusions waliforniennes

Brève: la mission walifornienne revient
"avec le sentiment que les USA ont pris la mesure de l'importance de la crise" et la conviction que "la nature fédérale du régime en place en Amérique n'est pas sur le point de disparaître"


video


Ça, c'est de la mission californicative !


Lire aussi:
Plagiat
Messieurs les parlementaires, vous venez de donner vous-même la preuve de l’inutilité de votre voyage, car les enseignements que vous prétendez en avoir tirés –et notamment à la page 21 , sur la crise et l’administration Obama-, sont plagiés de la Lettre économique de Washington publiée en janvier 2009, et accessible sur internet. Démonstration?

L'Amérique pour les nuls
La mission du Parlement wallon livre son rapport. Le divertissement de l'été.
Le rapport du Parlement wallon
Il est là, sous nos yeux, signé du président José Happart et du rapporteur Jean-Pierre Dardenne : le rapport tant attendu de la fameuse mission de nos parlementaires wallons en Arizona, au Nouveau-Mexique et en Californie, du 4 au 15 avril dernier.
Bon, tout ne s'y trouve pas, malgré 61 pages bien tassées. Rien, par exemple, sur la visite du Grand Canyon, sur la vieille ville de Santa Fe ou sur la prison d'Alcatraz. On a, par contre, la liste des 48 " officiels " que la délégation a rencontrés. Pas plus car, sur les 11 jours de voyage, " cinq étaient des jours fériés " (pas de chance : les cow-boys ne travaillent pas le week-end). Et puis les 59 heures de " réunion sur place ", dûment comptabilisées, ont nécessité " 16 heures de bus ". Dur, dur, le métier de Phileas Fogg wallon.

Rapport van het Minderhedenforum

Brève: De Vlaamse regering heeft onvoldoende resultaten geboekt in het minderhedenbeleid. Vlaams minister van Inburgering Marino Keulen pikt de kritiek niet.


Olivier Maingain a fait imprimer et envoyer mardi deux fois 25.000 convocations pour le 7 juin (une fois pour les élections régionales, une fois pour les européennes), en français, à destination des électeurs francophones des communes à facilités de Linkebeek, Wezembeek-Oppem et Crainhem.


Lire aussi:

Droits de l'Homme: La Flandre veut préparer son image
La Belgique fera l'objet en 2011 d'une évaluation de la part du Conseil des droits de l'Homme des Nations unies, un organe dont elle fait partie depuis trois ans. Dans cette perspective, le "Strategische Adviesraad Internationaal Vlaanderen" (SARiV-"Conseil consultatif stratégique Flandre internationale"), un organe officiel d'avis du gouvernement flamand, estime dans son rapport annuel du 15 mai 2009 que la Flandre, présentée comme une Nation à part entière, doit mieux préparer l'image qu'elle devra donner d'elle-même aux instances internationales (La Libre Belgique: "Droits de l'Homme: La Flandre soigne son image").


Epuration politique et linguistique dans la périphérie bruxelloise
La commune de Hal, située dans l’arrondissement électoral de Bruxelles-Hal-Vilvorde (BHV) a adopté un règlement selon lequel seuls les partis flamands pourront coller leurs affiches sur les panneaux mis en place par la commune à l'occasion des élections régionales et européennes du 7 juin prochain en Belgique (Le Soir: "Les partis francophones interdits d’affichage"). A Affligem, les autorités ont décidé de surcoller les affiches francophones avec des affiches blanches (Affichage électoral en francais interdit dans la périphérie bruxelloise).


Des étudiants nationalistes flamands manifestent à Bruxelles contre les “Rats Français”


Environ 2.000 personnes, 1.500 selon la police, ont participé ce dimanche 3 mai 2009 à Bruxelles, à une marche organisée par la "Katholiek Vlaams Hoogstudenten Verbond" (
KVHV), une association d'étudiants catholiques flamands (Lire aussi: Elections 2009: les milices flamandes à l'offensive). Les manifestants ont réclamé l’indépendance de la Flandre et l’intégration de la Région de Bruxelles dans un Etat Flamand souverain. Parmi les slogans lus et entendus: "Brussel Vlaams" ("Bruxelles Flamand"), "België Barst" ("Belgique Crève"), "Voor 't Belgiekske niekske, voor Vlaanderen alles" ("Rien pour la Belgique, Tout pour la Flandre") et "Franse ratten, rolt uw matten" ("Rats Français, Foutez le camp"). Liens: Het Gazet van Antwerpen: "Rechtse studenten betogen tegen 'Franse ratten'"; Brusselnieuws: "Nationalistische studenten eisen onafhankelijk Vlaanderen".


Van Rompuy: "2 milliards de moins pour la Flandre"
"Le gouvernement flamand disposera d'1,5 à 2 milliards d'euros en moins en 2010 en raison de la crise", a déclaré mercredi le Premier ministre Herman Van Rompuy (CD&V) dans la presse flamande. L'Etat fédéral va recevoir moins d'argent des impôts et va donc distribuer moins aux autres entités fédérées.
Herman Van Rompuy réagit ainsi aux projets électoraux de différents partis, comme l'Open Vld qui prévoit de doubler la prime à l'emploi en Flandre et une allocation supplémentaire à l'enfance en Flandre.

mardi 19 mai 2009

17 sièges néerlandophones

Il y a 17 sièges au parlement Bruxellois, dédiés aux néerlandophones, sur 89: c'est une répartition fixe, quel que soit le nombre de néerlandophones dans la capitale.
Deuxième certitude: les partis flamands fourniront un ministre au gouvernement bruxellois et deux secrétaires d'état, dont une femme.
C'est la règle, quelle que soit l'issue des urnes.
Une règle qui fait encore grincer des dents en région bruxelloise: un électeur sur 10 y vote flamand, mais un siège sur 5 y est dédié aux Flamands, ce n'est pas représentatif, mais c'est le système.

Dans le malheur, une bonne nouvelle ?
Au gouvernement Bruxellois le sp.a Pascal Smet est crispé. Guy vanhengel, Brigitte Grouwels, Pascal Smet. Quel ministre néerlandophone gardera ses galons?
Il y a une règle qui impose une femme parmi les élus flamands du gouvernement bruxellois. Et la traditon assez sexiste veut que cette femme soit entre autre"fournie" par le parti flamand le plus faible du gouvernement.
Il y a 11 listes néerlandophones à Bruxelles.
Les sondages le présagent: dans l'hypothèse d'une majorité à trois Open VLD, CD&V et sp.a, le sp.a pourrait être le plus faible. C'est le parti de Pascal Smet ...

Richard Biefnot: infréquentable

Brève: La commission de vigilance du PS de Mons-Borinage a décidé d'exclure "de manière immédiate" l'échevin montois Richard Biefnot du PS, qui avait été inculpé lundi après-midi pour détention d'images à caractère pédopornographique.


"Pour le PS, de tels faits, s'ils sont avérés, sont d'autant plus insupportables qu'ils seraient le fait d'un mandataire public, en qui les citoyens doivent pouvoir placer une légitime confiance"

No comment

Lire aussi:
Les Experts de Mons-Borinage
Un article de la RTBF explique que "comme à son habitude", la camarade-président n'a rien vu, rien entendu, et rien su ...

Didier Donfut au rapport
Mercredi soir, les instances dirigeantes des deux intercommunales hennuyères (IGH et IEH) ont invité leur Conseil d’administration à se réunir à Mons dans la foulée du "Donfugate".
Il s’agit pour les administrateurs de statuer sur les missions d’expertise de IDEE, la société de Didier Donfut. L’actuel représentant d’IDEE délégué dans ces intercommunales est Vincent Urbain, mais certains administrateurs réclament que Didier Donfut vienne s’expliquer en personne sur ses missions d’expertise énergétique. "Nous voulons savoir en quoi consistaient exactement ces missions, explique un administrateur, sous couvert d’anonymat. Nous voulons savoir pourquoi les indemnités étaient cachées et pourquoi elles n’apparaissaient pas clairement et explicitement dans les bilans." Un autre : "Nous allons probablement demander qu’il soit mis un terme à la convention entre l’intercommunale et la société de IDEE."

Rappel, auprès d’IGH (Intercommunale gazière du Hainaut), les indemnités de IDEE se montaient à quelque 13 000 euros par mois. Quelle position adoptera Didier Donfut mercredi soir ? "Il est en droit , fait valoir un observateur de premier plan, de demander que la convention ne soit pas arrêtée." D’autant qu’il n’est plus ministre mais "simple" parlementaire wallon.


Les logements sociaux montois insalubres
Une enquête est en cours au parquet de Mons sur des problèmes de salubrité de certains logements de la société de logements sociaux Toit et Moi, à Mons. Mais cette dernière intéresserait également les services de la répression des fraudes de la police fédérale, selon La Dernière Heure.

Une enquête est en cours, à Mons, suite à la plainte déposée par des locataires dont les enfants souffrent d'allergies à répétition et qui s'estiment floués, eux à qui on avait promis un logement complètement rénové.
Dans le cadre de cette enquête, des scellés ont été placés sur un appartement vide du domaine d'Epinlieu et sur un local voisin, qui présentaient les mêmes problèmes d'humidité que dans d'autres habitations. Des prélèvements ont été faits, notamment pour déterminer la nature des champignons qui y ont été trouvés.

Où sont les 200 millions d'euros accordés par la région wallonne ?
Mais selon une source proche de l'enquête, l'affaire pourrait bien ne pas en rester là et intéresse les services de répression des fraudes de la police fédérale qui s'interrogent sur l'utilisation des quelque 200 millions d'euros, accordés par la région wallonne, dans le cadre d'un programme d'investissements exceptionnels.
"Selon cette même source, certains travaux auraient été réceptionnés alors qu'ils n'étaient pas conformes, voire qu'ils n'avaient même pas été effectués", affirme La DH.


140 policiers débarquent dans une maison à Quaregnon
140 policiers ont débarqué dans une maison qui abrite une famille bien connue de Quaregnon. Neuf personnes ont été interpellées. Ils sont notamment soupçonnés de corruption de fonctionnaires, escroquerie, vol...
Cent quarante policiers ont été mobilisés et sont intervenus dans une propriété située rue de la Justice à Quaregnon. L'ensemble du site a rapidement été bouclé et les personnes visées dans cette affaire interpellées.
Les auditions sont en cours depuis 08h15 du matin. Un dossier de criminalité organisé avait été ouvert pour vol, recel, racket, extorsion, trafic de chevaux, trafic divers, travail frauduleux, corruption de fonctionnaire, etc.

lundi 18 mai 2009

Excédent commercial dans la zone euro

Brève: Le commerce extérieur de la zone euro a enregistré en mars un excédent de 0,4 milliard d’euros, après un déficit de 1 milliard en février.

Egypt's pigs



No comment.

Lire aussi:
Dr Michel S. F. Vermeulen
Je vous conseille la lecture de mon article intitulé :"Lettre ouverte (pour compléter l'information) au coordinateur de la cellule Influenza (commissariat interministériel)" de la part "du médecin présent à l'émission "Contreverse" de Pascal Vrebos, et assis à la droite de Laurette Onkelinx" ...

"Science sans conscience n'est que ruine de l'âme"

Poursuite des entretiens de candidats ... avec
Réginald, qui êtes-vous ?

Je m'appelle Réginald de Potesta de Waleffe, je suis né le 17 avril 1973 à Etterbeek. J'ai partagé ma vie entre Bruxelles et un petit village d'entre Sambre et Meuse, "Arbre", situé dans l'entité de Profondeville. J'ai terminé mes études secondaire à Malonne puis commencé une formation économique à Faculté Saint-Louis et pour plusieurs raisons arrivé à Louvain-la-Neuve, j'ai bifurqué en Sciences Politiques après la 1ere licence et obtenu mon diplôme en Relations Internationales avec un mémoire sur l'intégration européenne de la Bulgarie.

A l'âge de 7 ans j'ai demandé à mon père où allait les gaz d'échappement que je respirais du haut de mes 95 centimètres. Papa a dit que l'atmosphère était assez grande pour contenir ces vilains gaz et de ne pas m'inquiéter. J'ai rangé ma question dans un tiroir et l'ai rouvert seulement à la remise de mon diplôme et me suis tout de suite engagé chez Ecolo en 2002. C'est dans ce cadre que je décidai de tout savoir sur le réchauffement climatique.

A la faveur de mon entraînement universitaire, j'ai poursuivi sur le mode étudiant avec la matière que j'avais choisie : le climat. En 2003 j'ai réalisé un site web pour rendre tout ce que j'avais compris sur l'effet de serre : http://www.candide.be/climat
C'est là que j'ai compris qu'on allait devoir changer rapidement nos vies si on ne voulait pas voir s'éteindre l'humanité au XXIe siècle.

En 2006, Après avoir été témoin d'une manoeuvre d'appareil totalement anti-démocratique à l'intérieure de la locale ixelloise du parti, après avoir aussi compris que le développement durable était une supercherie consumériste, je quitte le mouvement pour prendre mon indépendance et propose une première liste d'objecteurs de croissance au élections régionales du 10 juin 2007 sur l'arrondissement BHV avec Vélorution et sans campagne nous faisons un score très honorable de 1.453 voix, et dépassant plusieurs petits partis extrêmes sur l'arrondissement en question.

Depuis 2005 je travaille un jour par semaine pour OXFAM dans un bookshop qui revend livres, disques et dvd que les gens nous apportent. Et l'été 2007 je rejoins l'habitat solidaire et militant de la rue Royale, dit le 123 (http://www.123rueroyale.be/), où habitent environ 60 personnes plus ou moins précarisées et plus ou moins engagées.

Je milite activement contre l'envahissement plublicitaire avec les cacheurs de pub.

Je participe à d'autres actions tournant autour des thèmes du climat et de la décroissance. Nottament le train qui ira à Copenhague avec Climat et Justice Sociale pour sauver le climat lors de la prochaine conférence climat début décembre.


Quelles sont vos valeurs/convictions appliquées au quotidien ?

La simplicité volontaire, la solidarité, la culture de la différence plutôt que celle de l'indifférence, l'objection de croissance, la justice, la vérité.
J'ai un pouvoir d'achat limité, pour être heureux je n'ai pas besoin de plus de toutes façons, j'ai des joies simples que me procurent la vie en semi-communauté, j'ai démissionné plus ou moins de la consommation, je ne suis plus malheureux de ne pas avoir tout ce que la pub voudrait que je désire. Néanmoins, j'ai encore quelques séquelles, j'ai décidé de me faire plaisir cette semaine et j'ai acheté une veste neuve. C'est la première fois que je fais ça depuis 15 ans. Sinon pour le reste, à part les sous-vêtements et les chaussures, tout est de seconde main ou trouvé en rue, vous n'imaginez pas tout ce qu'on jette dans les grandes villes. J'ai un loyer très modéré qui monte à environ 15% de mon pouvoir d'achat, une part normale dans un budget il y a 30 ans. Aujourd'hui, pour le bruxellois moyen, c'est impossible de rivaliser avec le pouvoir d'achat des 150.000 fonctionnaires et lobbyistes qui émanent des institutions internationales présentes à Bruxelles (UE, OTAN, ...).
Une partie certaine de mon alimentation vient de la récup. Tous les jours la maison s'organise pour faire le tour de 5 supermarchés et marchés des environs qui nous réservent les invendus du jour (laitages, viandes, charcuterie, et salades principalement), parfois même des canettes de bières cabossées.La maison a reçu des subsides et une formation pour un habitant afin d'ouvrir et tenir un atelier vélo pour les habitants du quartier, on a aussi une fripperie.


Quelle est votre implication politique actuelle ?

Je n'ai pas de mandat, mais je suis un citoyen actif et tente d'élever le débat avec l'objection de croissance. Au vu du nouveau seuil d'éligibilité fixé à 5%, je ne risque pas d'entrer dans un parlement avant un moment. Néanmoins on se donne beaucoup de mal pour faire parler de l'objection de croissance au prochain scrutin et ça nous réjouit déjà, c'est une aventure humaine en soi et vous n'imaginez pas les amis et donc le plaisir que l'on se fait dans une telle entreprise en dehors des schémas traditionnels des partis institutionnels.

J'ai tout récemment intégrer le CA de l'association qui me procure mon logement pour m'impliquer un peu plus dans la gestion de l'asbl et les luttes que nous menons pour offrir un toît à ceux qui en ont besoin : http://www.123rueroyale.be/

Je me rends régulièrement encore à des conférences de plus ou moins haut niveau, soit dans les écoles, soit dans le sein du sein des institutions communautaires où même là on parle de décroissance !!! C'est encourageant.En fait, toutes mes activités sont en fait militantes... tout est politique.

Et à venir, surtout ?

Je ne lis pas dans les astres, mais je continuerai sur le même mode à faire ce que je fais et quand j'en aurai marre, j'irai retrouver mon Arbre. Et j'en ai souvent marre j'avoue mais je me retiens encore un peu tant qu'il y a encore de l'espoir.

Quels sont vos projets politiques principaux et ceux défendus par votre parti ?

Le projet c'est celui de l'AN 01 de la bande dessinée de Gébé, dont Jacques Doillon a fait le film en 1972 avec pour la première fois sur grand écran, Depardieu, Coluche, Clavier, Lhermite, Jugnot, Cabut, etc. et dont le synopsis est simple : "Un consus règne dans la société qui a décidé de tout arrêter mardi à 15h". On arrête tout, on réfléchit et c'est pas triste est le sous titre du film. Et en effet, il est temps stopper cette mégamachine industrielle et il est temps aussi de réfléchir un bon coup à ce que l'on va faire à la place, au lieu de passer des semaines et des mois à se demander comment on va scinder BHV ! Cela peut vous paraître simpliste mais c'est bien ça le projet, arrêter et réfléchir ! La décroissance, serait déjà un bon compromis !

Plus conventionnellement je vous dirais, des transports en communs décuplés, gratuits et non polluants.Une allocation universelle servant à couvrir le minimum vital : notamment un toît et de la BONNE bouffe.Une plus grande intégration/participation politique de la population, une éducation plus civique.Une abolition de la publicité commerciale et du moteur à explosion.Une sortie complète des énergie fossiles avant 2030. La revalorisation des arts de vivre, et laisser du temps pour les développer.Traduire toute augmentation de la productivité par une réduction du temps de travail.Rendre toute production réparable, lutter contre l'obsolescence programmée.En finir avec les poisons, les produits chimiques, les intrants agricoles, les monocultures...Pour le développement de la biodiversité, et des jardins....


La Belgique, la Francophonie et Bruxelles, dans tout cela ?

La Belgique je l'aime, pourvu qu'elle vive, mais avec la mer qui monte, la Flandre est très menacée. La francophonie continue de fournir de nombreux intellectuels qui trouvent les mots de l'objection de croissance et Bruxelles serait tellement plus chouette à vivre sans cette pollution crasse et sonore que nous devons à l'automobile.

Un avis sur:

Le nucléaire est une technologie toxique, totalitaire et non durable, une pure folie. Pour moi la loi de sortie du nucléaire a déjà réglé l'affaire, je ne veux pas qu'on y revienne, surtout que la probabilité d'accident monte en flêche avec l'âge de la centrale, et je n'ai pas envie d'un Tchernobyl en Belgique, ni même de déchets pour des milliers d'années et des dizaine de civilisations plus tard pour le caprice d'une génération qui a un peu trop vite cru à la science fiction.

Les transports : Le vélo par dessous tout, j'ai un handicap qui m'empêche de jouir de la marche, alors je roule à vélo et je me sens vraiment libre. La voile plutôt que la vapeur avec un ami dans les bras de mer hollandais, le train, couchette si possible, mais plus d'avion, non ça c'est vraiment un crime. Et je n'ai pas de permis, mais j'ai déjà piqué l'auto de mon père une fois ou l'autre, mais chut, c'est fini ce temps là.

La population allochtone: Je suis un immigré de la 14e génération et j'ai un type méridionnal encore bien marqué. Bien que de bonne naissance (c'est pour ça que je peux remonter jusqu'à 14 générations en arrière), j'ai grandi en me faisant souvent questionner sur mes origines et me suis senti plus d'une fois comme un étranger dans ma propre cour de récréation belge, c'était troublant mais pédagogique. Je vis avec plusieurs sans papiers dans la maison. J'adore les voyages et les gens en général. Je pense que les frontières ne devraient pas exister. Je regrette que de nombreux étrangers quittent des vies stables et pérennes après avoir été séduits par les sirènes de la consommation et arrivent en occident pour en profiter et grossir le rang des consommateurs, mais je ne peux pas reprocher à ces gens de demander leur part car nous leur avons beaucoup plus pris et avec notre fameux développement, nous avons désorganisé et détruit des traditions millénaires.


J'aime/j'aime pas ...

J'adore le soleil, j'aime qu'il me réchauffe.J'aime faire la fête, ou faire l'amour, plutôt que faire les magasins.
J'aime les gros petit-déjeûner. Les oeufs à la coque, le pain avec plein de céréales différentes. J'adore mon vélo ou mes vélos et quand ils sont tous en panne, je suis extrêmement malheureux et me sens tout démuni et j'attends que l'atelier vélo ouvre pour le réparer comme en ce moment.
J'aime recevoir Marie-Jeanne et discuter le coup avec un petit canon.
J'aime mon chat, qui est très indépendant et revient me dire bonjour presque une fois par semaine.
J'aime dormir mais j'aime pas aller dormir.
J'aime Grenade et je me demande si mes gènes ne viennent pas de là car je m'y sens encore irrésistiblement attiré.
J'aime pas le développement durable parce comme je l'ai dit, c'est un supercherie, le critère économique prime sur le social et la disparition de la nature. La compétitivité est source de graves dysfonctionnement sociaux et écologique.

En dehors de la politique …

Ben tout est politique non ? Sinon, j'avoue avoir une accoutumance sévère à Internet et que cela doit certainement peser dans mon empreinte écologique, mais il s'agit pour moi d'un outil de travail, de communication et de recherche avant tout. Les questions sont nombreuses autour de ce phénomène et mes doutes en la matière non des moindres. Une petite passion pour les livres, les 33 tours, le théâtre, les belles chemises, les garçons mais aussi les filles.

Je voulais aussi ajouter pour terminer que …

Qu'il y a 200 ans on travaillait 14h par jour et que aujourd'hui la productivité est 30 fois supérieure, donc on devrait travailler 30 fois moins, soit une demie heure par jour... mais non, on travaille encore 8 heures, et ça c'est bizarre je trouve. Un autre truc bizarre, c'est que si on vous dit qu'il faut travailler plus, ça veut dire qu'il y a plus d'offre de travail, donc le prix du travail diminue, donc on gagne moins, donc pour gagner plus, il faut travailler moins !

Merci beaucoup pour ces passionnantes explications !
Bonne chance et à bientôt.

dimanche 17 mai 2009

Docteur Antoine joue l'intimidation

Dans un communiqué, André Antoine menace et dénonce une
"critique qui ne peut cependant se confondre avec une politique de calomnie et de délation, qui plus est lorsque celle-ci est faite de façon masquée et illégale" à propos du site Docteur André, MisterAntoine qui liste les 13 dérapages de "Mister Antoine"
Il ajoute: "Outre le fait que les auteurs du site web en question publient des informations totalement mensongères, injurieuses et calomnieuses, ceux-ci profitent également des nouvelles technologies afin de garder un anonymat empêchant toute forme de contradiction et de débat public."
"Les auteurs de ce site web, adeptes de méthodes dignes d'un passé que l'on croyait révolu, incitent les internautes à poster uniquement des messages critiques à charge du Ministre André Antoine, ouvrant de la sorte la voie à la délation."

J'ai consulté le site Docteur André, MisterAntoine.
Il est rigoureux dans sa méthode. Parler de "démarche diffamatoire et calomnieuse" est une insulte au débat contradictoire, à la liberté d'information démocratique. Il n'y a strictement aucune intention de nuire délibérément et encore moins de calomnier.
Le ministre se paie d'emblée un joli point Goodwin avec son "adeptes de méthodes dignes d'un passé que l'on croyait révolu". Disqualifié et cela fait peur !

D'une manière générale, tout est sourcé ( j'ai même eu la surprise d'y retrouver un lien vers le Grand-Barnum, à propos du prêt Tremplin) et fait référence à des articles publiés et écrits par des journalistes. Procédé identique à ce blog, finalement.
Le reste est d'accès public et le tout est emballé par des gens du terrain qui savent de quoi ils causent, vu que c'est leur quotidien.

Conclusion: 0/20 à André Antoine, qui démontre par A+B ce qu'on essaie d'illustrer sur ce site. Je dis bravo à leurs auteurs.

Monsieur Antoine: Répondez aux questions !

PS: Un message dans le "cahiers de doléances" constituerait un soutien à cette salutaire initiative.



Lire aussi:
André Antoine (cdH) : Oui au débat public, non au cyber corbeaux
COMMUNIQUE // Le Ministre André Antoine a pris connaissance de la mise en ligne du site "Docteur André, Mister Antoine, la face cachée du ministre Antoine". Selon lui, la démarche est diffamatoire et calomnieuse par rapport à son action politique.

Docteur André, Mister Antoine, la face cachée du ministre Antoine


Une autre initiative à travers un site : Mister Antoine
Une autre initiative à travers un site
Depuis vendredi, un site intitulé Mister Antoine est online sur le net.
http://www.mister-antoine.be/
.Sur la page d'accueil on peut y lire :
''S’il veut émettre un vote réfléchi, l'électeur a besoin d’être informé sur l’action des élus sortants. D'autres hommes politiques mériteraient de faire l'objet d'un tel site. Cette initiative se centre sur André ANTOINE car, en tant que Ministre, il a pris des décisions qui posent questions en terme de démocratie. Evitons le poujadisme, les « tous pourris ». Chaque parti démocratique compte un grand nombre de candidat(e)s intègres et de qualité.
Mister-Antoine.be relève d'une démarche citoyenne, non partisane. Il vise à améliorer la culture politique en Wallonie.''
.D'après la presse, ce site est à l'initiative de fonctionnaires Wallons:
15.05.09 - 18:43
Un site internet a été mis en ligne ce vendredi matin. Ce site se montre très critique envers un seul homme : le vice-président du gouvernement wallon, le CDH Andre Antoine. Et l'attaque vient dans ce cas de l'intérieur, c'est à dire de l'administration wallonne.

Des femmes ont été élues au Koweït

Brève: Des femmes ont été élues pour la 1e fois au parlement du Koweït à l'issue des élections législatives de samedi.

Le quotidien de l'Iran (II)

Le quotidien de l'Iran, vu par la réalisatrice Soudabeh Moradian, née en Iran.

video

Qui sont les vrais clients qui franchissent les portes des bouquinistes du grand marché aux livres de Téhéran ? Quels types de livres achètent-ils ? Le nombre de livres publiés est inversement proportionnel à la demande. Beaucoup d’acheteurs recherchent des livres qui ne sont plus publiés.
La censure gouvernementale et le coût élevé du papier font la part belle à un marché noir en pleine expansion...

Les Experts de Mons-Borinage

Un article de la RTBF explique que "comme à son habitude", le camarade-président n'a rien vu, rien entendu, et rien su ... pourtant, succédant à Patrick Moriau, Elio Di Rupo est arrivé en 2000 à la tête du conseil d'administration de IEH .



Elio voulait que les patrons de banque soient traînés devant la Justice pour établir leur responsabilité dans la crise financière ?
Que l’on fasse de même avec les administrateurs indélicats des structures publiques, qui
« de prime abord, ne se souvenait même plus qu'il avait été président de cette intercommunale (sic). »

De si grands gestionnaires, avec de si grandes responsabilités et des si grandes rétributions et on ne s’en souvient de rien ?
Ceci explique peut-être aussi, cela:
« Le consultant pourra organiser ses activités avec la plus grande liberté et avec la plus complète indépendance»

Au Bld de l'Empereur, on précise aussi que la convention a été "directement intégrée par Electrabel" ?? (cela veut dire quoi ?), l'actionnaire privé de l'IHE, et que jamais après sa signature en 2000, son existence n'a été évoquée au conseil d'administration de l'intercommunale.

De si grands experts, aussi incoutournables que brillants, et aussi chers aussi... et on ne s’en souvient pas ?

Camarade-président et ses Experts de Mons-Borinage : démission et mieux, dissolution immédiate de cette association de malfaisants populistes, menteurs, profiteurs, tricheurs, usurpateurs, faux experts …
Même l'enseignement, ce pilier majeur de notre société de demain, a été saccagé par ces iconoclastes et ne parlons même pas de la culture : Mons, candidate au titre de Capitale européenne du brigandage en 2015

Elio, dehors !
Maaaaaaaaaaaaaaaaaarrrrrrrrrrrrrrre de ce système !
Tchao pantin


NB: cet article, juste pour le "hasard" de la publicité Electrabel en banner, au-dessus de l'article incriminé.


Lire aussi:
Acharnement contre le PS?
C'est en tout cas ce que déclarait Elio Di Rupo.Il avait affirmé haut et fort qu'il "’avait toujours imaginé que les ministres qui disposaient d’une société, n’interféraient pas dans leur gestion."

DEUXIEME DEBAT:
"Donfut: couac éthique? "


Didier Donfut a défrayé la chronique
cette semaine. Le ministre socialiste cumulait
un job de consultant auprès d'une intercommunale
(payé 13 000 euro par mois) avec son mandat
ministériel à la Région wallonne.
Bien que légal, ce cumul a provoqué une
levée de bouclier (éthique). Didier Donfut a
démissionné de son poste de ministre ainsi
que du maïorat de Frameries. Les partis sont
ensuite montés au créneau et ont voté une
circulaire anti-cumul.
Est-ce définitivement la fin des affaires?
Le PS, dans la tourmente, a-t'il vraiment
réussi à se rénover?
Faut-il vraiment "laver plus blanc que blanc"?


André Antoine (cdH) démissionne de l'IBW et de la PBE
L'affaire Donfut n'a pas que des conséquences sur le PS. Jeudi, au sein du gouvernement wallon, la décision a été prise qu'un ministre, dorénavant, ne pourrait plus disposer d'autres mandats. Sauf si ce mandat est presté sans qu'une rémunération soit perçue.

A propos de Didier Donfut : petite précision

20 000 euros par an à la Socofe
Mais ce n'est pas tout. Didier Donfut, via sa société travaillait aussi pour la Socofe, un holding wallon (et structure publique) actif dans le secteur de l'énergie, dont le ministre Jean-Claude Marcourt vient de quitter précipitamment la présidence. Pour cette consultance, la société de Donfut touchait environ 1 700 euros par mois. Plus encore que dans le cas de l'IGH, le conflit d'intérêt paraît ici évident.
Et pourtant, malgré tout cela, Donfut n'a jamais compris. Il n'a jamais cru bon choisir. Parce que rien ni personne ne lui interdisait de la faire. Légalement, rien ne peut lui être reproché. Seulement voilà, il a commis une faute déontologique et éthique grave qui met aujourd'hui un sérieux coup d'arrêt à sa carrière politique.