samedi 12 septembre 2009

Un "autre" Expert Energie

Quand il n'y en a plus, il y en a encore .... une réserve inépuisable, tant que le crétin de contribuable continue à douiller sans broncher ...

Diane UBU nous explique
(en mai 2008, mais qu'en est-il réellement aujourd'hui ?):

Coucou me revoilà
Chacré Henri Chimons [on prononce tous les s comme lui en ch, tiens il aurait pu tourner dans Bienvenue chez les Ch'tis sans doublage, lui]. L'homme des boules [de l'Atomium], ex-Echevin Ecolo de Bruxelles, ex-Député et ex-futur sénateur PS non élu semble se recaser
partout.
Ainsi à la lecture de l'organigramme du Cabinet Ministériel du sieur Paul Magnette [ne dites plus Cabinet de Ministre, mais cellules stratégiques], nous apprenons qu'un certain Henri Simons y officie comme Expert Energie.

Simple coïncidence ? Toujours dans le même cabinet, à gauche toute, nous retrouvons Anne-France Rihoux, qui fut directrice d'Inter-Environnement Bruxelles et qui avait curieusement fait un passage éclair vers le centre d'études du cdH, et qui preste maintenant chez le Paul [pas le pâtissier de Lille, mais l'idole d'Elio] comme Conseillère en Développement Durable.

L'Istrie au frigo

Brève: Borut Pahor, Premier ministre Slovène, accompagné de son homologue croate Jadranka Kosor ont annoncés que le gouvernement slovène avait décidé de
"proposer à la commission parlementaire slovène des Affaires étrangères et européennes que la Slovénie lève son blocage aux négociations d'adhésion de la Croatie à l'Union européenne"



Updated -Lire aussi:
Zagreb peut renouer avec son rêve européen

En mettant fin au différend frontalier avec son voisin slovène, le Croatie devrait voir les négociations pour son adhésion à l'Union Européenne avancer très vite.

Depuis des mois, la progression du dossier croate était bloquée à Bruxelles. La raison? Un différend frontalier entre la Croatie et la Slovénie: depuis leur indépendance en 199A, les deux ex-républiques yougoslaves s'opposent sur le tracé de leur frontière terrestre et maritime dans le golfe de Piran, sur l'Adriatique.

La Slovénie, membre de l'Union Européenne depuis 2004 et soucieuse de conserver un accès aux eaux internationales via une étroite bande côtière, bloquait l'adhésion de Zagreb à l'UE. Depuis décembre 2008, Ljubljana bloquait l'ouverture de tout nouveau chapitre de négociation sur les 35 qui jalonnent le processus d'adhésion de la Croatie à l'UE, estimant que Zagreb avait transmis à Bruxelles des documents préjugeant de la délimitation de leur frontière commune.

Le blocage a cessé ce vendredi.

Les Hmongs y vivent depuis près de 30 ans ...

Le Premier ministre thaïlandais a réitéré vendredi sa volonté de renvoyer au Laos quelque six mille réfugiés hmongs d’ici la fin de l’année, cela en application d’un accord entre les deux pays signé récemment.

Le problème de ces réfugiés n’est pas nouveau en Thaïlande, mais le renvoi systématique de ces derniers suscite bien des critiques notamment du côté des organisations humanitaires qui craignent pour leur vie.

Les Hmongs vivent en effet depuis près de 30 ans dans les camps de réfugiés du nord-est de la Thaïlande avec pour principal crainte d’être rapatriées dans leur pays d’origine où ils sont persécutés pour avoir aidé les Américains à combattre les communistes durant la guerre du Vietnam. Des allégations que le gouvernement laotien infirme alors que sur le terrain au Laos, le sort de ces rapatriés n’est pas clair, peu d’ONG ayant accès à cette minorité ethnique sur place.

Une chose est sûre, la poignée de Hmongs qui vivent cachés dans les forêts du Laos sont depuis trois décennies à la merci d’une armée qui les traque sans cesse.

La Thaïlande, de son côté, affirme que ces réfugiés le sont pour des raisons économiques et ne risquent rien de rentrer dans leur pays. Le porte-parole du gouvernement thaïlandais affirmant même que les rapatriements qui ont lieu depuis près d’un an ont été faits de manière volontaire alors que sur le terrain les spécialistes, notamment Médecins sans frontières (MSF), ont clairement dénoncé le caractère forcé de ces déplacements.

Source: RFI à Bangkok, Frédéric Belge


Lire aussi:

La cause de la persécution des Hmongs.

« Ce peuple hmong au Laos, (est une) ethnie du nord du pays, coincée entre les frontières de la Chine, de la Thaïlande et du Vietnam » (André Santini, député U.D.F. des Hauts-de-Seine). « Depuis la prise du pouvoir par le Pathet Lao en 1975, cette ethnie fait l’objet d’une politique de persécution et d’oppression particulièrement violente dont les premières et principales victimes sont les plus jeunes enfants. Si certains ont réussi à trouver refuge dans des pays occidentaux tels que la France, beaucoup n’ont pu quitter le Laos et sont pourchassés par les forces armées de cet État » (Nadine Morano, députée U.M.P. de Meurthe-et-Moselle). « Il semble qu’un certain nombre d’entre eux aient été combattants de l’armée française au Laos » (Jérôme Rivière, député U.M.P. des Alpes-Maritimes). « C’est pour avoir servi dans les rangs de l’armée de l’Union française à l’époque de la bataille de Dien Bien Phu en 1954, puis sous les ordres de l’armée américaine durant la guerre du Vietnam, que nombre de ces Hmongs vivent cette situation abominable dans la jungle, aux côtés de leur famille » (Patrick Balkany, député U.M.P. des Hauts-de-Seine). « Ces populations (...) fuient depuis plus de trente ans les exactions commises par l’armée communiste » (Jean-Marc Roubaud, député U.M.P. du Gard). « Affamés, encerclés et pourchassés par les soldats laotiens et vietnamiens, dans les provinces de Xaysomboun et de Bolikhamxay », (Sylvie Andrieux, députée PS des Bouches-du-Rhône), « réfugiés dans la jungle montagnarde du Nord, enfants, femmes et hommes survivent dans la peur et le dénuement le plus total » (Marc Francina, député U.M.P. de la Haute-Savoie) « Les ressortissants (de la communauté hmong) sont perçus par le gouvernement laotien comme des opposants au gouvernement et sont victimes de graves atteintes à leurs droits humains les plus élémentaires » (Jack Lang, député PS du Pas-de-Calais). « Cette communauté continue à être l’objet d’exactions de la part du gouvernement laotien » (Odette Duriez, députée PS du Pas-de-Calais).

vendredi 11 septembre 2009

Les autres victimes du 11-Septembre





Lire aussi:
Remembering September 11th
Eight years after the terrorist attacks of September 11th, 2001, we remember and here, take a look back, and a look at the present. This year's remembrance is emphasizing volunteerism and service, honoring the private citizens that volunteered after the attacks and encouraging the observance of the anniversary to be a day of service. Construction at Ground Zero, the site of the former twin towers, is years behind because of construction delays, design disputes and litigation involving developers, state and local officials and insurance companies. At this point, One World Trade Center (formerly the Freedom Tower), the 120-story anchor building on the site, is scheduled for a 2013 completion. (38 photos total)



The Architect of 9/11
A month after 9/11, Fouad Ajami wrote in the New York Times Magazine, "I almost know Mohamed Atta, the Egyptian [at] the controls of the jet that crashed into the north tower of the World Trade Center." While the Middle East scholar had never met the lead hijacker, Ajami knew his type: the young Arab male living abroad, tantalized by yet alienated from Western modernity, who retreats into fundamentalist piety.

Brice Hortefeux ...




Twitter side:
Chaos_Theory_BeLes ministres incompetents, quand y'en a un ça va. C'est quand y'en a beaucoup qu'il y a des problèmes. #buzz #wallonie #hortefeux


Lire aussi:
Internet, bouc émissaire des lâchetés journalistiques

On croit rêver : un des principaux ministres de la République fait une plaisanterie raciste sous les regards d'une caméra de télévision, et le problème, ce serait … internet ! Dans la déferlante des commentaires qui entoure l'« affaire Hortefeux » depuis deux jours, il n'y a rien de plus stupéfiant, de plus consternant à mon sens, que ces brillantes analyses qui ne voient qu'un seul coupable : le web.

Notre confrère Jean-Michel Blier, dans le journal de Soir3 vendredi, en a donné l'exemple le plus caricatural, en opposant les « rumeurs » et le « caniveau » véhiculés par Internet, et « les informations vérifiées comme celles du journal télévisé ».

Pourquoi réagir à ce commentaire en particulier ? Parce que cet excellent confrère n'a cité qu'un seul site internet dans son éditorial, Rue89, en déformant la réalité. Il a donné comme exemple de désinformation sur le web le fait que le livre sur les fraudes électorales au PS aurait été « lancé sur Rue89 », sous le titre, a-t-il dit, « Comment Martine Aubry a été élue à l'issue d'une vaste fraude ».

Affaire Hortefeux : pataquès sur l’origine de la vidéo

Gilles et Gérard Leclerc: L'info est un combatRespectivement nommés à la tête de Public Sénat et de LCP, Gilles et Gérard Leclerc ont vécu un week-end d’enfer, contraints de gérer l’affaire de la vidéo d’Hortefeux. Soumis à la fois à la pression du pouvoir et à celles de leurs rédactions. Ils ont tranché en faveur du premier. La vidéo a fait fureur. Une gestion presque parfaite.

Il est des jours où on aimerait pas être président d’une chaîne parlementaire. Prenez Gilles Leclerc et Gérard Leclerc. En un week-end les Leclerc et Leclerc, nommés respectivement par Gérard Larcher à la tête de Public Sénat et Bernard Accoyer à la Chaîne Parlementaire ont dû jouer serré le week-end dernier pour sauver leurs peaux respectives.

Un journaliste de Public Sénat part à Seignosse le 5 septembre 2009 couvrir l’université d’été UMP : « Hey, coco, tu nous ramènes des belles images de ministres en chemise, des débats et des jeunes UMP qui font la fête avec Nadine ».
Le journaliste obtempère. Mais sur zone, laissant sa caméra fureter au gré des tentes et des allées, la caméra saisit les images d’un ministre de la République se laissant aller à quelques blagues douteuses. Hop, c’est dans la boite. Retour à la rédaction.

C’est l’heure du dérushage pour le sujet bien-comme-il-faut-chaîne-parlementaire. Restent les images d’un ministre de la République multipliant les blagues douteuses. La question se pose: les passe ou pas ? Après moults tergiversations, la direction tranche - étonnant… - pour la seconde solution « en raison des conditions dans lesquelles elle a été enregistrée et l’absence de journaux d’information sur nos antennes ce dimanche » explique un communiqué.

jeudi 10 septembre 2009

Behind Closed Doors

Journée internationale de prévention du suicide

Brève: Au moins un million de personnes se donnent la mort chaque année dans le monde.
L'OMS demande de renforcer la lutte contre la dixième cause de mortalité mondiale, en ce jeudi Journée internationale de prévention du suicide.

mercredi 9 septembre 2009

Asbl de titres-services

A force d'avoir des dirigeants déviants, on ne s'étonne plus que les acteurs majeurs de nos démocraties soient attaqués globalement et fragilisés ....

Raniero Petrucci, le pasteur évangélique qui dirigeait l'asbl de titres-services BrasilEuro, a été placé sous mandat d'arrêt et inculpé des chefs d'escroquerie, main d'oeuvre étrangère illégale et blanchiment d'argent. Il est soupçonné par l'auditorat du travail d'avoir mis au travail des étrangers en séjour illégal en abusant de leur crédulité, leur faisant miroiter une régularisation par le travail.
Des perquisitions avaient été menées début avril au siège social de l'asbl de titres-services BrasilEuro par l'Inspection sociale et la police fédérale.

Le collectif des avocats des travailleurs sans-papiers et le CIRE ont soutenu que le pasteur évangélique Raniero Petrucci n'était pas le seul auteur de cette affaire d'escroquerie,

"pointant la responsabilité du gouvernement belge dont l'accord sur la régularisation était resté lettre morte"


Lire aussi:
Danièle Reynders continue de crisper la famille socialiste

C’est une première. Mardi, au palais de justice de Liège, un avocat de la défense (celui de l’ex-député socialiste Patrick Avril) a accusé ouvertement la procureure du Roi Danièle Reynders de partialité. Devant les tribunaux, il a dénoncé la « forte politisation d’un dossier pour lequel il n’y a pas eu de mise à l’instruction ». Des mots très forts. Danièle Reynders se défend de manière cinglante.
Dossier complet dans Le Soir en PDF.

Joëlle Milquet se succéderait-elle à elle-même ?

Extrait de la chronique politique de Philippe Walkowiak

Les Démocrates-Humanistes se sont réunis une bonne partie de la journée hier à Wépion. On y a évoqué la succession à la présidence. On le sait, Joëlle Milquet avait annoncé qu'elle passerait la main à la mi-octobre après 10 ans à la rue des Deux Eglises. Benoît Lutgen a été pressenti pour lui succéder. Mais l'Ardennais ne serait pas chaud, préférant son poste de ministre à Namur. De plus, il y a des négociations communautaires qui se profilent et l'expérience de Joëlle Milquet pourrait y être utile au CDH. Des éléments qui font dire à nos confrères que Joëlle Milquet en fin de compte rempilerait bien pour un petit temps à la présidence du cdH.

En direct dans le journal de huit heures de la Première, Joëlle Milquet a nié en bloc les informations publiées par les Editions de l'Avenir.
"J'ai toujours dit que je remettais volontairement le mandat parce que je suis vice-Première ministre par ailleurs et que j'avais accepté pour un an ce cumul. Je ne change absolument pas d'avis."


Ecoutez ci-dessus ou ici l'interview dans son intégralité de Joëlle Milquet.

"Hold-uPS, arnaques et trahisons"

Brève: Ce mercredi sort un livre intitulé "Hold-uPS, arnaques et trahisons", aux Editions du Moment.
Les auteurs sont les journalistes Karim Rissouli de Canal+ et Antonin André d'Europe 1.
Le livre revient sur les conditions de l'élection de Martine Aubry au poste de première secrétaire.


Lire aussi:
Triche au PS : Ségolène Royal, choquée, promet de réagir

Lors de l’élection de la Première secrétaire du PS, « on savait que cela avait triché, mais pas avec cette ampleur », a réagi Ségolène Royal à la publication d’extraits de « HOLD-UPS, arnaques et trahisons », d’Antonin André et Karim Rissouli. Selon les deux journalistes, « la victoire de Martine Aubry a été fabriquée de toutes pièces ». Ségolène annonce « une déclaration solennelle dans quelques jours ».

mardi 8 septembre 2009

Des partisans du président Hamid Karzaï ...

D'après le The New York Times :
"Des partisans du président Hamid Karzaï ont enregistré avant l'élection présidentielle du 20 août des centaines de bureaux de vote fictifs où ont été ensuite comptabilisés des centaines ou des milliers de bulletins en sa faveur."

Gordel ou Bretelle ?

"Je ne regrette rien et je n'ai pas du tout l'intention de présenter mes excuses à Marianne Thyssen (la présidente du CD & V). Je n'ai jamais reçu d'excuses de ce parti et je ne vois donc pas pourquoi je devrais commencer. Effectivement, c'est moi qui ai placé un cadenas sur son vélo dimanche pendant le Gordel."

"La police m'a embarqué et retenu le temps nécessaire au commissariat. Après quoi, je suis retourné sur le Gordel pour reprendre ma distribution d'affiches. J'ai même recroisé Mme Thyssen qui prenait un verre avec Kris Peeters, à deux tables de la mienne.
Kris Peeters m'a même dit que mon action était une bonne action et qu'il en tiendrait compte. Ce n'est pas mon premier coup..."

video




Lire aussi:
La Bretelle

Gordel: la présidente du CD&V bloquée, quelques clous sur le parcours
Si les responsables du BLOSO (administration flamande des sports) qui organise le "Gordel", l'annuelle ballade cyclo-pédestre flamande autour de Bruxelles, craignaient d'éventuelles "tracasseries" francophones, c'est des rangs des extrémistes flamands du "Werkgroep BHV" (groupe de travail BHV) que le premier incident est survenu.Des militants extrémistes ont cadenassé la roue avant du vélo de la présidente du CD&V Marianne Thyssen. Le ministre-président flamand Kris Peeters a porté secours à l'infortunée présidente, qui a pu repartir une dizaine de minutes plus tard, équipée d'une nouvelle roue, et rejoindre le peloton de sa vingtaine d'amis du CD&V, parmi lesquels les ministres fédéraux Steven Vanackere et Stefaan De Clerck. Le groupe BHV, qui rassemble des membres des organisations extrémistes du Vlaamse Volksbeweging, du Taal Aktie Komitee et du Halle-Vilvoorde Komitee, voulait ainsi manifester sa mauvaise humeur envers les démocrates-chrétiens flamands, qu'ils accusent de tolérer le fait que la scission de l'arrondissement Bruxelles-Hal-Vilvorde ait pris deux ans de retard en raison de la procédure en conflit d'intérêts engagée par les Francophones.

La Flandre ne veut pas libérer Bruxelles
Lors de la huitième édition de l'IJzerwake (veillée de l'Yser) qui s'est tenue ce dimanche 23 août 2009 à Steenstrate près d'Ypres (Lien), Frans Crols, ancien rédacteur en chef du magazine Trends-Tendance, a déclaré que la Flandre ne doit pas compter sur Bruxelles comme capitale: "Nous devons nous libérer de Bruxelles et faire sauter ainsi un lourd verrou qui pèse sur l'indépendance. La perte de Bruxelles ne signifie pas la fin ou la chute de la Flandre tout au contraire" (en néerlandais: "Wij laten Brussel los" pour contredire l'accord du gouvernement flamand, conclu le 9 juillet 2009, "Vlaanderen laat Brussel niet los", Lien). Cette déclaration a suscité de nombreuses réactions parmi les éditorialistes et les politiques flamands (Source: VVB: "Crols en Brussel: de reacties"):
Bart De Wever, Président de la N-VA, "Quel est le sens d’annoncer cela maintenant? Nous sommes encore à des années de la première discussion sur l’indépendance flamande ... Renoncer à Bruxelles, tu peux l’inscrire dans la série des années historiques tragiques, comme 1585 (ndlr la chute d’Anvers pendant la guerre de quatre-vingt ans) et 1830."

La Bretelle de Bruxelles

"Je sors de mon dîner avec Mme De Tandt"

Sur la boîte vocale du GSM de l'homme d'affaires Pierre Salik, qui désirait s'habiller en Kid Cool :
"Je sors de mon dîner avec Mme De Tandt [...]. Très, très bon dîner, nous avons longuement parlé. Pour te donner un indice, elle est partie en m'embrassant. Donc très positif, mais demain [...] je t'expliquerai un peu aussi son idée. Je pense en tout cas que c'est très positif. Bonne nuit, Pierre."


Lire aussi:
Le créancier de Mme De Tandt déjà condamné cette année
Luc Vergaelen, le créancier de la présidente du tribunal de commerce de Bruxelles Francine De Tandt, actuellement suspendue, a été condamné en mai dernier à sept mois de prison pour escroquerie. C'est ce qu'écrit mardi un journal flamand.
Agissant en tant que comptable pour un client, il a systématiquement falsifié des bilans. Malgré cette condamnation, il a été redésigné en tant qu'expert judiciaire en comptabilité par le tribunal de commerce de Bruxelles.

Qui ? "on a cassé ma pipe"

l_a_u_r_e_n_t On a déchiré mon loden, on a cassé ma pipe... j'ai retrouvé VDB : http://tinyurl.com/mkxaor



Journée internationale de l'alphabétisation

8 septembre, Journée internationale de l'alphabétisation dédicacée à Maria Arena et à Christian Dupont.

L'alphabétisation est un motif de célébration pour l’humanité qui a accompli des avancées spectaculaires en la matière, le monde compte en effet aujourd'hui près de 4 milliards d'analphabètes. Cependant, l’objectif de l’alphabétisation pour tous – enfants, jeunes et adultes – n’a toujours pas été atteint, et reste une cible mouvante.


Lire aussi:
Chômage des non-diplômés : la Belgique mal lotie
L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) appelle à investir davantage dans les études supérieures pendant la crise. Mais elle met en garde contre les problèmes de financement et de qualité des universités.

Publiée ce lundi 7 septembre, l'édition 2009 des Regards sur l'éducation de l'OCDE intéressera les décideurs politiques (auxquels elle s'adresse) mais aussi les chefs d'entreprise, les enseignants, les étudiants... Que nous dit ce rapport (plus de 500 pages) au regard de la crise ? Que les inégalités vont s'accroître davantage.

« Les impacts sur le marché de travail sont lourds de conséquences, mais les impacts sociaux potentiels pourraient se révéler encore plus durables », résume Barbara Ischinger, directeur de l'éducation à l'OCDE.

Dans tous les pays de l'OCDE, la crise a aussi rappelé que le chômage des jeunes est dû à un manque de qualification. Oui, les pouvoirs publics ont réussi au-delà de leurs espérances à faire passer le message de l'importance du diplôme, mais ne sont pas parvenus à enrayer l'échec scolaire.

La proportion d'élèves francophones qui, par exemple, quittent l'école secondaire sans diplômes est d'environ 30 % ! Or ils gagnent à poursuivre leurs cursus, surtout en temps de crise. Pour autant, dit l'OCDE, un diplôme supérieur est plus ou moins « rentable », selon les pays.

Anciens articles 9 et 9bis

Précisions relatives à l’application de l’instruction du 19 juillet 2009 concernant l’application de l’ancien article 9, alinéa 3 et de l’article 9bis de la loi sur les étrangers.

lundi 7 septembre 2009

« Je suis payé pour agir, il faut se battre! »

« Le Président ne veut voir qu'une seule tête, cela fait de belles images mais pas sûr que les Français soient dupes »




Lire aussi:
La RTBF fâche l'Elysée

Dans un reportage de la RTBF, une ouvrière d'une usine normande visitée le 3 septembre par Nicolas Sarkozy a assuré avoir été sélectionnée pour sa petite taille, afin de ne pas apparaître à l'image plus grande que le président français. La présidence française a qualifié cette affirmation de « grotesque ».

Les zones érogènes des députés européens

Brève: Graham Watson, l’ancien chef des libéraux :
“Je pense que monsieur Barroso a intelligemment touché ou carressé les zones érogènes de tous les députés européens. Il s’est clairement engagé pour un futur basé sur le développement durable de l’environnement.
Il s’est suffisament engagé en matière de politique sociale pour satisfaire les socialistes. Il a montré qu’il avait de l’imagination et une vision. Et je m’attend à ce que les eurodéputés lui donne le bénéficie du doute et le reconduisent.”

"Il y a de l'argent à récupérer"

Les indépendants ont gagné en moyenne l'an dernier 18.146,97 euros, alors que les salariés ont déclaré en moyenne 35.258 euros de revenus imposables au fisc

Jef Maes, chef du service social de la FGTB :

"Ces chiffres révèlent une fraude massive"
"Si les indépendants ne gagnent pas plus que ce que l'INASTI indique, nombre d'entre eux doivent se rendre au CPAS"

Il y a de l'argent à récupérer dans la lutte contre la fraude fiscale, estime la FGTB.


Christine Mattheeuws, la présidente du SNI :

"La crise économique frappe durement, comme en témoigne le nombre record de faillites mais aussi le cri d'alarme de nombreux indépendants qui prennent contact avec nous. Un indépendant sur trois vit sous le seuil de pauvreté"

Le SNI estime également que le syndicat socialiste ferait mieux de se taire et d'examiner comment il serait possible de mieux soutenir l'entreprenariat.
"Les PME restent en effet le plus grand employeur du pays et la clef contre le chômage"



Lire aussi:
Racisme: choisissez vos cibles

J'avais montré que parler de certains événements relevait de la haute voltige si on voulait éviter de passer pour raciste.

J'avais oublié que l'on peut insulter certains groupes, les traiter de tous les noms, à la condition expresse de bien les choisir.

Si j'écris que les Mognaliens sont des fraudeurs, j'aurai le MRAX, la FGTB, Ecolo, et d'autres associations contre moi. Parce que j'aurai porté atteinte à l'intégrité de ce brave peuple.

Mais, je peux sans aucun problème affirmer que les indépendants sont des fraudeurs invétérés. Ce qui montre bien la "qualité" de ce syndicat, c'est la raison pour laquelle ils lancent cette accusation grave.

10.948 demandeurs d'emplois

Brève: 10.948 demandeurs d'emplois ont été sanctionnés rien que pour l'année 2008 en Belgique.
90% des chômeurs sanctionnés ont arrêté leurs études après le fondamental ou le secondaire.


Lire aussi:
Etat grugé

Prescription pour des milliers de fraudeurs aux allocations ?
Brève : L'auditorat du travail de Bruxelles confirme que la première série d'informations judiciaires sur les réseaux de fraude découverts en 2005, qui aidaient des milliers de personnes à obtenir des faux C4 et autres faux documents pour l'obtention d'allocations, est menacée par la prescription, en raison d'une mauvaise approche

dimanche 6 septembre 2009

Omar m'a accoucher


Génial ! (autant que tragique)

Sonaca bien se tenir

A lire sur le blog d'Olivier Baum : Bain de sang social à la SONACA

"Sans nous, ce sera le bain de sang social (Elio di Rupo Président du Parti Socialiste –Juin 2009) Bain de sang social à la SONACA (3 septembre 2009)"

dessin-sonaca-80K

Le couperet est tombé. La SA SONACA (Société Nationale de Construction Aérospatiale) confirme la suppression de 440 emplois et a enclenché la procédure Renault pendant que le Ministre PS de l’Economie de la Région Wallonne, Jean-Claude Marcourt déclare que ces licenciements massifs sont la conséquence de la crise financière mondiale, propos supportés par la Ministre cdH fédérale de l’Emploi, Madame Milquet. Monsieur Marcourt a par ailleurs estimé au JT de la RTBF du 3 septembre que cet épisode n’était pas de nature à affecter le Plan Marshall.
La crise financière est-elle responsable de ce « bain de sang social » que le Président du PS avait promis d’éviter à l’électeur du 7 juin 2009 ? Pas certain …

Environ 5 millions d'euros

Brève : Le déficit de l'édition 2009 du GP de F1 s'élèverait à environ 5 millions d'euros.

Les énormes retombées économiques, sont un budget régional va être catastrophique.
Bravo les gars ! Renoncer à l'organisation de la compétition après 2012 à la fin du contrat actuel signé Ecclestone ?

Etienne Davignon, président de Spa Grand Prix, la société organisatrice du GP à Francorchamps :
"C'est assez évident que de telles idées soient évoquées, mais j'attends d'avoir les discussions prévues avec les autorités wallonnes pour être fixé. Le problème de la Région, c'est son budget pour les trois prochaines années. Si on me parle des conditions d'amélioration du GP de F1, je suis d'accord, mais prendre une mesure de suppression ne me paraît pas être une bonne méthodologie"

Comme d'hab', la grande clarté règne .... au royaume des intercommunales ....

Jean-Claude Marcourt (qui a oublié d'annoncer cette année la graaaaaaaaaaaaaaande réussite et les énooooooooooooooooormes retombées économiques du plus beaaaaaaaaau circuit du monde):

"Rien n'est arrêté pour l'instant et il n'y a pas d'agenda. La chose à faire aujourd'hui est la mise en œuvre du décret wallon sur la fusion de l'intercommunale immobilière (ISF) et la société de promotion (SPCSF)"

NdlR: chose que l'on pensait déjà faite ...


"En accord avec mon collègue Benoît Lutgen, j'ai demandé qu'on lance les opérations techniques préalables à la fusion effective des deux structures. Il sera question des opérations d'évaluation par les réviseurs d'entreprises. Ce serait raisonnable que la fusion puisse intervenir au 1er janvier 2010 pour pouvoir démarrer avec un exercice comptable plus clair"

NdlR: réviseurs d'entreprises et exercice comptable clair ... et les poursuites judiciaires, on en parle plus ?

Bilan:
L'édition 2007 du GP de F1 à Spa-Francorchamps a attiré 66 000 spectateurs payants en 2007 et s'est soldé par un déficit de deux millions d'euros. L'an dernier, environ 53 000 tickets ont été vendus et la perte s'élève à quelque quatre millions d'euros. Pour 2009, le premier bilan fait état d'environ 51 000 tickets vendus. Quant au déficit, pas encore de chiffres définitifs, mais les premières estimations laissent entrevoir un trou de 4,5 à 5 millions d'euros que la Région doit encore boucher. Comme pour les éditions précédentes...