samedi 19 avril 2008

Gratouillage à un (ou deux) doigt(s)

Faut croire que je manque de subtilité étasunienne ou de subtilité tout court, car le gratouillage à un (ou deux) doigt(s) fait les gorges chaudes de l'autre côté de l'atlantique


Knock: « Les gens bien portants sont des malades qui s'ignorent »
Le tambour - Quand j'ai dîné, il y a des fois que je sens une espèce de démangeaison ici. Ça me chatouille, ou plutôt ça me gratouille.
Knock - Attention. Ne confondons pas. Est-ce que ça vous chatouille, ou est-ce que ça vous gratouille.
Le tambour - Ça me gratouille. Mais ça me chatouille bien un peu aussi...

Knock - Est-ce que ça ne vous gratouille pas davantage quand vous avec mangé de la tête de veau à la vinaigrette ?
Le tambour - Je n'en mange jamais. Mais il me semble que si j'en mangeais, effectivement, çà me gratouillerait plus.

VlaamsProgressieven

A l’occasion d’un congrès tenu à Mortsel, les militants de Spirit ont décidé du changement de nom et sa présidente Bettina Geysen a fixé à plus de 5 % les ambitions de sa formation pour les élections régionales de 2009.

Longue vie.

Laloux, suite et fin (au fédéral)

Updated
Je refuse de participer à la « star academy » de la politique
Le 20 mars dernier, dans le cadre de la mise en place du Gouvernement définitif, j’ai été appelé à assumer la fonction de Secrétaire d’Etat en charge de la Lutte contre la Pauvreté. C’est conscient de la situation politique particulière au Gouvernement fédéral que j’ai accepté cette mission.

On pouvait s'y attendre, vu la levée de bouclier (assez surprenante, côté du PS aussi et du PS bruxellois en particulier): F. Laloux démissionne.

Je vous invite à suivre le parcours assez surréaliste de Diederick Legrain, au sujet d'une pétition au sujet de l'olibrius désencarté.
Ce dernier avait déjà démissionné de ses autres mandats, mais il a enfin compris que faire partie d'un gouvernement, c'est quelque chose de sérieux.
Faites passer le mot, au suivant, donc :

Dans les prochaines démissions ? Julie la Brune ?

"Philippe m'a tuer"

Concernant le remplacement du démissionnaire, l’intelligence politique voudrait de laisser cette compétence à la ministre de tutelle et de ne pas remplacer le poste ; ce qui est valable au niveau des ministres-présidences, ne le serait-elle pas à ce niveau aussi ? La critique majeure était qu’il y avait trop de postes ministériels … et puis, foutu, pour foutu …

D’ailleurs qui voudrait reprendre ce poste dans des conditions pareilles ? Par conditions pareilles, j’entends être sous le feu croisé des médias comme « second choix », dans un poste de Secrétaire d’Etat sous la coupe de l’obtuse néo forestoise

Une pointure indiscutable ? Pourquoi ne pas l’avoir choisi en premier, d’abord ? Dans ces conditions (voir supra) ?
Un néophyte unilingue, tenancier de la buvette de Sart-les-Liège-de-herbeumont et échevin de la pétanque et des cimetières? On retomberait dans les mêmes critiques justifiées.

Un jeune chien fou : Luperto, Lalieux, Yvan le pas Terrible ? …outre les catastrophes à venir, vu leur arrivisme sectaire… cela ne fera que attiser les haines entre USC’s rivales et jalouses …
Par contre, cela permettrait de mettre à lumière du grand jour quelques choses intéressantes en matière de gestion publique, comme par exemple la gestion du réseau hospitalier Iris, par le président du CPAS bruxellois ...

Comme mon analyse se voulait approcher les choses sous l’axe de l’intelligence politique, il en sera donc tout autre : je propose donc au poste : Philippe Moureaux.

Réaction du PS à la démission de Frédéric Laloux
Le Président du PS, Elio Di Rupo, prend acte de la décision de Frédéric Laloux de remettre son mandat de Secrétaire d’Etat à la lutte contre la pauvreté.
Le Président regrette cette issue mais comprend et respecte les raisons qui ont motivé cette décision.
Frédéric Laloux estime que la polémique créée autour de sa personnalité risque de nuire à la mission essentielle qui lui a été confiée en matière de lutte contre la pauvreté.
Son retrait l’honore.


Petit péché d'orgueil, grosses conséquences
Les deux dernières semaines ont donc été dominées par les polémiques autour de Frédéric Laloux, puis par un débat sur l’organisation des institutions francophones. Je ne ferai pas l’injure aux deux ministres présidents de penser que les deux événement sont liés

Laloux se met en congé de divers mandats
L’Union socialiste communale (USC) de Namur a pris acte de la décision du secrétaire d’Etat à la Lutte contre la pauvreté, Frédéric Laloux (PS), de se mettre en congé de tous les mandats dérivés de celui de conseiller communal namurois.
Cette décision, communiquée dès lundi au groupe des conseillers communaux, « s’inscrit dans la volonté de Frédéric Laloux de se consacrer entièrement à ses nouvelles responsabilités, et également dans l’esprit des règles strictes de cumul des mandats prises par l’USC de Namur », a précisé cette dernière.

Le JT des Farc

"Un espace d’information qui cherche à casser la censure imposée par les médias du régime, qui désinforment et manipulent la réalité nationale"

Comment ça vanne aujourd'hui?

"Casse toi pauvre con" pour représenter la France à l'Eurovision!

US-Lobomatic


vendredi 18 avril 2008

Krollmania des Saints des derniers jours







La visite papale et Bush

Top 10 Questions President Bush Asked The Pope

Urugays

L'Uruguay est le premier pays d'Amérique latine à avoir voté une loi autorisant l'"union concubine", qui permet aux couples homosexuels (ou hétérosexuels) de conclure, après au moins cinq ans de vie commune un pacte civil offrant des droits similaires à ceux du mariage dans les domaines de la succession, de la pension ou encore de la sécurité sociale.

La première union civile d'un couple homo a été célébrée hier à Montevideo.
Vive les mariés sur qui je jette beaucoup de quinoa.

Une nouvelle Ministre Présidente de Bruxelles ...

C'est visiblement le rêve de ce nouveau parti qui vient de se créer: Pro Bruxsel, qui rêve de Bruxelles:

"cette région a réussi l'incroyable pari de conjuguer développement et bien-être dans une harmonie vraiment exceptionnelle.
Bruxelles est la première métropole mondiale qui a réussi le mariage efficace des différents modes de transport eau, fer et terre. Le trafic de transit des camions y a été réduit de moitié. Les congressistes sont d’ailleurs arrivés en TGV ou en avion à Brussels Airport réservé aux transports de passagers et ouvert uniquement en journée pour préserver la santé des Bruxellois.
Des secteurs économiques non polluants sont concentrés dans différents quartiers de la ville : medias, audiovisuel, mode, gastronomie et alimentation, informatique, ….
Un enseignement multilingue de qualité, des formations centrées sur les besoins réels de la société, une révision complète de l'urbanisme et de la fiscalité privilégiant l'habitation intra muros, un réseau de transport public 24h/24, il y a de quoi méditer pour bon nombre d'invités.
Les activités culturelles et sportives sont soutenues et subsidiées par l’autorité régionale sans chercher à distinguer la langue que parlent les usagers. Bruxelles est libérée de toute ingérence extérieure, elle dispose des moyens de ses ambitions sans devoir justifier ses choix.
En effet, pour financer la Capitale de l’Europe, le précompte professionnel de toutes les personnes qui travaillent à Bruxelles est perçu directement par la Région bruxelloise.
Les compétences sont réparties entre les différents niveaux de pouvoir : aux communes, les décisions sur tout ce qui touche à la proximité, à la Région ce qui dépasse le cadre local. Le maître-mot : efficacité et qualité de vie des habitants.
Bruxelles détermine avec une trentaine de communes de sa grande périphérie, territoire socio-économique naturellement relié à la région, des politiques de développement économique, de mobilité et de sécurité.
Bruxelles concurrence avec succès les grands centres urbains tels que Paris, Londres, Berlin ou Genève."

jeudi 17 avril 2008

Après le dinosaure, le loup sort du bois ...

On devait s'y attendre: c'est arrivé.
Il fallait juste lui tendre le micro, ou l'inviter comme dans ce cas-ci sur Mint et sur RTL, avec Fabrice Grosfilley.
Van Cauwenberghe s'est exprimé à propos de "caput mundi".
Je suis d'accord avec lui, je verrais bien aussi Rudy Demotte succéder à la présidence du parti dans les mois ou années à venir.



Je profite du sujet (le feuilleton est rebondissant et on est loin de l'avoir terminé) pour vous signaler les articles de deux pointures du journalisme - je ne voudrais pas oublier pour autant l'intarissable Mateusz, toujours à l'affût de la bonne news politique -
  • Le "Laloux doit partir"de Michel Konen
    Tirer sur une ambulance est formellement interdit par les lois internationales. Mais on ne peut empêcher un blessé maladroit d’aggraver son cas en se tirant lui-même une balle dans le pied. C’est un peu le sort du secrétaire d’Etat en charge de la Lutte contre la pauvreté.(...) Elio Di Rupo serait bien avisé de se débarrasser de son encombrant poulain. Sa désignation a été une erreur qui fait du Président du PS une cible. Di Rupo, dont le choix est mis en cause par les barons du parti, est aujourd’hui fragilisé. Pire, son inaction recolle sur le dos des socialistes l’étiquette d’un parti d’affairistes. Une étiquette pour laquelle le PS a été durement sanctionné aux précédentes élections.
    &
  • La "La conscience du PS" de Charles Bricman, un peu plus engagé et qui articule son article sur 4 points :
    -
    Laloux: Ce n’est pas que j’en aie contre ce pauvre secrétaire d’Etat - comment s’appelle-t-il déjà? - qui aurait fait quelques pleins d’essence en trop aux frais de ses administrés. Cette affaire est passablement ridicule et médiocre, un minuscule “scandale” villageois, pas même courtelinesque.
    Mais bon, on a les indélicatesses qu’on peut, il en est de plus graves qui reste(ro)nt probablement impunies.
    -
    Philippe Moureaux : j’applaudis aujourd’hui des deux mains à la sortie de Philippe Moureaux, hier matin dans Le Soir, pour appeler son président de parti à (enfin) faire le ménage dans ses écuries…(...) Et au-delà de l’anecdote qui fait mouche, ce que soulignait surtout Moureaux, je pense, c’est une mentalité trop répandue et qui fait tache dans ce parti qui ne semble toujours pas vouloir comprendre, après tant et tant d’”affaires”, le mal qu’il lui arrive de faire à la collectivité, et à lui-même. Pas par ses idées, ni par sa politique. Mais par les comportements de ses “parvenus”.
    -
    Rudy Demotte:la réplique de Demotte à Moureaux est particulièrement consternante. “S’il y a des choses à dire, même pertinentes, a-t-il commenté, c’est en interne qu’il faut le faire“. Propos de pur apparatchik, ça. (...) Sûr que c’est en invoquant la loi du silence et le huis-clos qu’on va restaurer la confiance ébranlée…
    et de conclure sur
    - Elio Di Rupo n’a pas encore voulu commenter les propos de l’ancien vice-premier. S’il ne les entend pas, ce sera tant pis pour lui. Et pour son parti.



L’arriéré judiciaire ... fiscal

J'ai repéré un articulet dans le journal PAN, à propos de l'arriéré judiciaire, ainsi que fiscal ...
Je l'écrivais ici, je n'ai jamais entendu/lu un argumentaire accusateur à l'égard de Didier Reynders qui puisse porter sur des éléments objectifs et tenir la route. Une attaque à son égard qui revient souvent est la couverture, voire pour certains l'organisation de la fraude fiscale par le ministre des finances lui-même.
Effacer l’arriéré judiciaire, qu’elle disait ...
Laurette serait passée outre à tous les avis autorisés – unanimement négatifs – et a imposé sa loi du 26 avril 2007 en vue de lutter contre l’arriéré judiciaire, nous raconte PAN.

La section financière du parquet de Bruxelles est en sous-effectif.
"Le (nouveau) ministre est préoccupé par le fait que cinq places vacantes ne sont pas occupées au parquet de Bruxelles"
En fait, les dossiers de fraude instruits au parquet de Bruxelles sont trop souvent sauvés par la prescription ce qui inquiète le nouveau ministre de la Justice qui désire s'attaquer à ce problème ; je n'ai pas retrouvé le nombre impressionnant de dossiers en attente de jugement, mais il y a pour l'équivalent de plusieurs milliards d'euros qui n'aboutissent jamais devant un tribunal pour cause de prescription.
A la chambre fiscale du tribunal de première instance de Bruxelles, les affaires sont fixées en 2010. L’aboutissement d’un appel est inimaginable avant 2012 ou 2013.

Plus sur Vandeurzen (et son affreux rejeton):
'Eigenlijk is papa een piske'
'Als papa een interview heeft gegeven, maakt hij zich meteen zorgen of hij dit of dat wel had mogen zeggen, en dan belt hij naar mama.' Heeft Toon (16), de zoon van Jo Vandeurzen, geen last van.

Les Chinois à Paris

Les JO's à Paris ?



Les français en Chine:
Chine: appels au boycott contre la France
La blogosphère cible notamment Carrefour, après le passage de la flamme à Paris.
A l’entrée de l’hypermarché Carrefour du quartier de Chaoyang, à Pékin, dimanche, quelques jeunes Chinois interpellaient les clients : «Si vous êtes patriotes, n’entrez pas ici, boycottez les produits français.» Une jeune fille brandissait un panneau avec l’inscription en français : «Le Tibet était, est et sera toujours une partie de la Chine», slogan diffusé dans toutes les langues sur Internet. Elle voulait «montrer à la France que la Chine savait ce qu’elle avait fait».

Une fédération Wallonie-Bruxelles

C'est ce qu'est venu défendre Charles Picqué et Rudy Demotte (au téléphone) sur Matin Première ce matin.
Rien de bien percutant dans les propos.
J'ai juste noté une exaspération certaine chez Demotte quand on a abordé les dissensions Moureau- Di Rupo - Laloux: ce serait une affaire interne au PS.

Facile et vite dit (pour le futur président du PS): un problème d'ordre démocratique est beaucoup trop important que pour être laissé dans les pattes de ce parti qui n'a de cesse de montrer une certaine incapacité à la gestion démocratique.


Plus sur le sujet:

Les Régions avant la Communauté
Le fait régional doit primer. C'est ce que proposent de concert Rudy Demotte et Charles Picqué dans un pleine page du journal Le Soir. C'est une prise de position importante pour l'avenir institutionnel des francophones…
Demotte et Picqué : primauté aux Régions
Les deux ministres-présidents enterrent d'une même voix la Communauté française au profit d'une fédération Wallonie-Bruxelles. Rudy Demotte et Charles Picqué dessinent en exclusivité dans « Le Soir » de ce jeudi l'avenir du pays. En affirmant les liens entre leurs deux Régions.
"Pour une fédération Wallonie-Bruxelles, un plaidoyer birégional"

Pauvre note ... un plein de fadaises sans carte

Serait-ce le début d'une certaine forme de pauvreté d'esprit et des politiques sociales particratiques menées ?


video


J'ai pensé un moment que la note aurait pu avoir été rédigée par l'IEV, mais non, semble-t-il ; quoi qu'il en soit, le bonhomme a été briefé sur la façon d'aborder les médias: "je travaille et ne perds pas mon energie en polémiques"; le problème est que si c'est cela son travail à en croire ses petits camarades de session, il ferait mieux, alors de polémiquer.

Hans Bonte: « On dirait qu’il n’a pas eu le temps de préparer sa note »

Wouter De Vriendt: « Vijf pagina's, zonder één concrete nieuwe beleidsmaatregel. In het licht van de problematiek is dat stuitend ; Het probleem is dat uw nota na de inleiding stopt'. Hij had het over een 'slechte grap, gezien de urgentie. We merken een gebrek aan daadkracht, visie en sérieux om de problematiek aan te pakken »

Le président frustré du CPAS de Bruxelles s'attaque aussi à son camarade, finalement sous forme d'aveux:


« Il faut sortir de la logique d’assistanat, dit-il. Il faut repenser la manière dont on aborde l’aide sociale. Cette réflexion doit être menée d’urgence»

Georges Dallemagne
Il mélange les concepts, nous dit-il à l’issue de la commission. Celui de situation de pauvreté et de risque de pauvreté. Cette note est une grande déception. Elle est totalement indigente. On aurait aimé avoir des vraies lignes de force. »

Zoé Genot : « Il n’y a rien. Seulement un budget en diminution. » « Quand on est ainsi mis sur la sellette, on peaufine sa copie. On essaie de convaincre. Des rapports sur la pauvreté, on n’en a plus besoin. Il faut des mesures et un budget. »

Lire plus:

Laloux n’a pas redoré son image
La note de Frédéric Laloux, secrétaire d’État à la pauvreté, est jugée indigente, même par les élus de la majorité.


Les idées de Marie Arena pour les grandes villes
Fallait-il vraiment un secrétaire d’État à la pauvreté ? En créant cette fonction, le gouvernement Leterme voulait sans doute donner un signal fort au moment où la baisse du pouvoir d’achat inquiète un nombre croissant de Belges...

'Laloux cumuleert en is in overtreding'
De nieuwe staatssecretaris voor Armoedebestrijding, Frédéric Laloux (PS), heeft het Waals decreet uit 2004 over de mandaten van openbaar bestuurder niet gerespecteerd. Dat schrijft La Libre Belgique woensdag. Laloux ontkent bij monde van zijn woordvoerder.

mercredi 16 avril 2008

François van Hoobrouck s’emporte ...

Lorsque Fabrice Grosfilley joue la provocation auprès du (futur ?) bourgmestre de Wezembeek-Oppem, en lui demandant si bloquer l’avenir du pays pour trois communes n’est pas excessif ?

« je ne suis pas d’accord, c’est le nœud du problème. Le respect des règles de droit pas le gouvernement flamand n’existe pas. En démocratie il faut pouvoir dire stop.
Si on ne dit pas stop on voit que les régimes qui dérivent continuent de violer la démocratie. Et la Flandre viole la démocratie »

L'Europe va enquêter sur la périphérie
Le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe envoie les 13 et 14 mai prochains une Commission d'enquête en Belgique chargée d'examiner la non-nomination des bourgmestres francophones dans les communes flamandes à facilités de la périphérie.
Le TAK manifeste à Wezembeek-Oppem
Environ 25 membres du Taalaktiekomitee (TAK) ont manifesté lundi soir, peu avant le conseil communal de Wezembeek-Oppem.
L'opposition flamande en périphérie ne veut pas de nominations
Les chefs de groupe des listes flamandes d'opposition des trois communes à facilités concernées d'affirmer que la nouvelle présentation des candidatures n'a d'autre but que de dresser à nouveau les communautés l'une contre l'autre et d'entraîner les communes concernées dans des négociations communautaires.
La Chine renvoie les Belges à leur Wooncode
Une résolution déposée à la Chambre concernant la situation des droits de l'homme en Chine et à l'organisation des Jeux olympiques à Pékin fâche ...

Julie la brune

Erreur de casting
Je n'avais jamais entendu l'amie très proche de l'inénarrable Alain Mathot s'exprimer sur les télés d'envergure nationale; c'est une première et ce sera à propos de son gros nombril avant de monter dans sa grosse voiture.
Il y a toujours eu des "gens de qualité" au PS (que nous rappele aussi Y. Mayeur sur la RTBF), surtout pour s'occuper des handicapés... dont elle ne dit mot; c'est dire les priorités et les mentalités.



video

Updated

Savoir Plus
Avec les bons voeux de Julie
Dans la composition du collège communal liégeois issu des élections de 2006, elle faisait déjà figure de surprise du chef. Née de parents originaires des Asturies et graduée en communication, Julie Fernandez Fernandez avait travaillé auprès de Laurette Onkelinx, Jean-Maurice Dehousse, Véronique De Keyser et Isabelle Simonis avant de devenir, en 2000, une conseillère communale dont pratiquement personne n'entendit le son de la voix. Un bon score électoral personnel lui ouvrit les portes de l'échevinat de l'Etat civil et de la Population. Pour sortir de l'anonymat, elle confia son image à un attaché de presse ex-présentateur vedette de la télévision locale RTC. Elle adressa aussi, grâce aux latitudes auto-accordées en la matière aux membres du collège, des voeux de Saint-Valentin à des jeunes mariés, à des couples ayant fêté leurs noces d'or ou de diamant ainsi qu'à des catégories plus ciblées. Des journalistes notamment, allez savoir pourquoi...

Jean-Marc Delizée, le successeur de Laloux
Lui, au moins, il sait ce qu'est une question parlementaire (ce qu'ignore la secrétaire d'Etat Julie Fernandez, à croire l'aimable Alain Mathot dans un "Pan" récent). Car Jean-Marc Delizée, 48 ans, qui a succédé dès hier à Frédéric Laloux, siège depuis 1993 à la Chambre, où il préside l'importante commission des Affaires sociales.
Une erreur durant le casting
Laloux out, Di Rupo riposte

Starko, le making off

mardi 15 avril 2008

Elio Di Rupo m’a sonné

Interview d'Alain Mathot dans le journal PAN, extraits:
Eh bien, je serai candidat !
C’est ce jour-là que j’ai pris ma décision. Comme l’avaient prédit certains, Marcel Cools a quitté le PS et a créé sa propre liste. J’ai fait le 5e score, toutes listes confondues. Ce qui était très emmerdant pour ceux qui ne voulaient pas m’avoir, parce que je me suis retrouvé là par hasard, c’était une erreur de casting.

Il me semble déjà avoir lu cela quelque part ...., non ?

Willy Demeyer m’a dit : « Elio Di Rupo m’a sonné pour me demander d’être secrétaire d’Etat. Je n’ai pas trop envie d’y aller ». En fait, c’est Michel Daerden qui a proposé Willy Demeyer. Mais Willy n’aurait pas supporté se retrouver secrétaire d’Etat avec Didier Reynders comme vice-Premier…. Je le comprends, c’est humain. C’est vrai qu’il a toujours gagné ses combats face à Didier Reynders à Liège !
Alors, il m’a dit qu’il allait refuser et me proposer à sa place. J’ai d’abord refusé : entre secrétaire d’Etat aux Handicapés et député-bourgmestre de Seraing avec plein de grands projets en cours, il n’y avait pas photo. Mais beaucoup m’ont convaincu du contraire, j’ai alors fini par dire oui. Mais Elio ne m’a jamais rappelé. Alors si Michel a fait ça, c’est malheureux pour lui. Mais pour moi, ça ne change rien. De plus, c’est une amie très proche, Julie Fernandez, qui l’est.
Updated:
Michel Daerden : "j'aime beaucoup Alain Mathot"
Le ministre du budget de la région wallonne et de la communauté française était mon invité ce matin à 7h50 sur Bel RTL. Evoquant la désignation récente des secrétaires d’état du gouvernement fédéral il a nié avoir fait barrage à une désignation d’Alain Mathot comme cela a été écrit par plusieurs journaux : « j’aime beaucoup Alain Mathot et j’étais l’ami personnel de son père. Il est promis à un grand avenir politique »

Le facteur ne sonne pas toujours deux fois

Une instruction à charge ...

Philippe Courard , à propos du cas "Laloux":
"D'un point de vue administratif et disciplinaire, l'ouverture d'une instruction à charge d'un ancien échevin n'a pas de sens, le gouvernement n'ayant pas les moyens de faire appliquer une éventuelle sanction"


Étonnant autant qu'étrange; dans nos contrées civilisées et judiciarisées, les enquêtes doivent s'effectuer à charge ... et à décharge, pour connaître les faits, quand il y a lieu de les connaître.

Accessoirement, on sanctionne si cela se justifie.
Une déchéance de droits est une sanction, une amende l'est aussi - des demandes de remboursements pourraient être aussi demandées, mais au préalable, il faut connaître les faits.
En final et au vu de la demande du dinosaure d'une démission, il est toujours possible que Laloux redevienne ... conseiller communal namurois bilingue, vu son immersion linguistique au CERAN au frais du contribuable.
N'était-ce déjà pas le cas de Van Gompel qui inculpé, était impropre à la fonction de bourgmestre, mais pas problématique pour celle de conseiller communal et président d'Igretec ...

"Tibetan monks"


No comment.

« Virez Laloux ! »

Philippe Moureaux à Elio Di Rupo:

« Je l'engage à donner une ligne claire. Qui va nous coûter dans l'immédiat, mais qui nous portera plus loin. Plutôt que de faire des choix frileux qui vont nous couper de toute perspective d'avenir. »
« le dernier casting gouvernemental du PS est un échec »; il doit « réparer ses erreurs dans ses choix »
« les dérives et les pratiques qui sont les nôtres »
« indiquer clairement à l'opinion que le parti n'accepte plus ce genre de choses »
« Que ceux qui ne sont pas d'accord fassent un pas de côté ou
aillent voir ailleurs. »


et Magnette élude la question sur Matin Première (il le dit lui-même: "j'esquive vos questions") ... bravo la rénovation des pseudo-rénovateurs ...

Coup de froid sur le "printemps"
Coup d'envoi du "printemps de l'environnement" par le ministre Magnette (PS).Les critiques pleuvent: Ecolo, CDH, MR se montrent (très) circonspects.

Monsieur,
Pourrions-nous actuellement résumer ainsi la situation : le maroquin du Climat, c’est beaucoup de vent avec beaucoup de perte d’Energie ?
Rédigé par:
himself le 15 avril 2008 à 06:25

Updated
Le camarade Demotte, qui semble devenir le fils spirituel désigné, se fait du Di Rupo, en parlant d' "Une démarche inélégante" du dinosaure:

Le ministre président wallon et de la Communauté française, Rudy Demotte, juge inélégante la démarche de Philippe Moureaux. Ce genre de débat doit être mené à l'intérieur du parti et non sur la place publique dit encore Rudy Demotte

Europe plus sociale

Divers journaux rapportent les aventures d'Yves Leterme à Dublin, parti au sommet spécial du Parti populaire européen. Il relayent tous une dépêche de Belga, en ces termes:


"le nouveau premier ministre belge a cité lundi en exemple le modèle rhénan de l'économie sociale de marché.
Très populaire il y a quelques années, cette version du capitalisme a peu à peu été délaissée au profit du modèle anglo-saxon, plus libéral.
Le président du PPE, Wilfied Martens, a également plaidé pour une régulation accrue. "Il est absolument nécessaire d'avoir un contre-poids à l'approche anglo-saxonne de l'économie""

Que faut-il encore craindre ??

Lire aussi:
L’école de Fribourg, l’ordolibéralisme et l’économie sociale de marché
Après l’effondrement quasi général des économies planifiées, l’ancienne concurrence entre les systèmes a cédé la place à une sorte de compétition entre les divers sous-systèmes ou variantes possibles de l’économie de marché, de l’économie individualiste de marché américaine jusqu’à l’économie collectiviste de marché chinoise en passant par des formes mixtes telles que l’économie sociale de marché allemande. Cette conception intermédiaire, appelée parfois aussi capitalisme rhénan par opposition au capitalisme anglo-saxon, a influencé fortement depuis 1958 la construction économique européenne. Les partisans du projet de traité constitutionnel actuellement en débat mettent généralement l’accent sur cette filiation, tandis que les adversaires estiment plutôt que ce projet entraîne l’Europe vers l’ultra-libéralisme et donc le modèle américain.

Le modèle rhénan est-il dépassé ?

lundi 14 avril 2008

LOBBY

"Dans l'Antichambre de l'Information Capitale" , nous affirme-t-on ...
Bonne chance !



Une nouvelle revue francophone haut de gamme, dont l'axe éditorial est d'apporter à ses lecteurs "un autre regard" sur les coulisses de la prise de décision au plus haut niveau.

Frittibet

J'adore !
Est-il besoin de préciser que c'est issu du Pan, toujours instructif... et LIBRE !


dimanche 13 avril 2008

Premier dérapage de Leterme comme 1er ?

Un peu dans le style auquel il nous avait habitué lors de ses déclarations singulières à "Libé" (le fameux entretien du 17 août 2006), en son temps, Yves leterme semble remettre le couvert, en se montrant ironique sur la qualification du "Wooncode" par des institutions internationales; Marino keulen a même pour sa part déclaré que le reste du monde devrait prendre en exemple ce règlement, car "La méconnaissance d'une langue en Belgique est source d'injustices sociales" affirme notre premier. Certes, mais où est le lien avec le droit au logement ?
On dirait du très mauvais Arena qui tente de justifier son dernier décret à l'objectif louable, mais aux méthodes pratiques inacceptables. Même combat.





EuroNews
La Commission européenne a regardé, disons avec une certaine difficulté la question du code de logement pour les logements sociaux, qu'est-ce que vous pensez de cette position européenne ?

Yves Leterme
En tout cas pour avoir décidé, j'étais un des décideurs concernant le Wooncode, le code de logement, je défends ce Wooncode. L'objectif du Wooncode c'est d'essayer d'utiliser la demande qu'ont des personnes individuelles, des foyers familiaux pour une maison sociale, une maison qui est mise à disposition à des conditions sociales, c'est d'utiliser cette demande comme méthode d'intégration et donc l'intégration ça passe entre autre par la disponibilité pour apprendre une langue et je crois qu'au delà de tous le traités, accords, règlements etc, il est important qu'il soit offert aux gens la possibilité de s'intégrer, de se sentir disons le bienvenue dans une communauté et ça passe par la maîtrise ou au moins la disponibilité d'apprendre une langue.

EuroNews
Est-ce que à votre avis il n'y a pas un peu de discrimination là dedans ?

Yves Leterme
Ce n'est pas à moi de juger.

EuroNews
Pour les Nations unies peut-être...Les Nations unies ont une position à ce sujet


Yves Leterme
Quelle est votre question ?


EuroNews
Justement est-ce qu'à votre avis il y a une forme de discrimination sur la base linguistique ?

Yves Leterme
Monsieur, moi j'ai participé à la prise de décision sur le Wooncode, je crois que l'objectif est très clair et net, c'est d'utiliser la demande que peuvent avoir des individus des foyers familiaux pour une maison sociale, comme moyen, comme moment, comme méthode d'intégration, je note d'ailleurs que plusieurs spécialistes francophones aussi dans ce pays ont dit qu'en effet l'intégration d'individus des familles, par exemple issues de l'immigration passe par une connaissance de la langue...Je crois que par exemple les juristes qui approchent ce dossier devraient savoir qu'au delà de leurs cogitations très intéressantes au niveau juridique, il y a un drame sociale qui se passe.
Vous savez la connaissance insuffisante d'une langue, par exemple le Français ou le Néerlandais en Belgique est source d'injustices sociales: il y a des gosses, maintenant, des enfants qui débutent leur scolarité sans connaître ni le Français, ni le Néerlandais. Et donc au-delà de Nations unies, l'Union, la Commission européenne etc, et les rapports très savants qu'ils ont publiés, il faut surtout essayer de résoudre cette question sociale et je crois qu'offrir tant aux enfants, à leur famille, en ce qui concerne le logement social, les demandeurs d'un logement social, la possibilité de s'intégrer via la langue, c'est vraiment offrir aussi un moyen d'émancipation sociale.

Lire aussi:

Karel De Gucht, a dit jeudi à la Chambre que le rapport du Comité des Nations Unies pour l'élimination de la discrimination raciale n'a pas de valeur juridique. Il a aussi indiqué que le rôle de son département dans l'élaboration de ce rapport a été purement administratif.
"Je n'ai pas à dire, en tant que ministre fédéral des Affaires étrangères, ce que je pense du Wooncode"
"Les francophones ne sont pas en état intellectuel d'apprendre le néerlandais ".
Yves Leterme le ministre-président de la Flandre vient de lancer une grenade à la moutarde dans le jardin des francophones.

La Flandre mène une politique « d’épuration linguistique »
Damien Thiéry, le bourgmestre (maire) de Linkebeek, une commune à majorité francophone de la périphérie bruxelloise, mais située en Flandre, a dénoncé, ce matin, la politique « d’épuration linguistique » menée par la Flandre et « le nationalisme agressif des politiciens flamands ».

Le Premier ministre haïtien renversé

Le président haïtien a annoncé samedi une baisse du prix du riz pour apaiser la colère de la population, qui a coûté le même jour son poste au Premier ministre Jacques-Edouard Alexis après les émeutes de la faim dans le pays. Des policiers haïtiens étaient déployés samedi aux abords du Sénat où s’étaient rassemblés des jeunes. Mais aucune manifestation n’était organisée à Port-au-Prince où l’activité économique reprenait progressivement. Des émeutes de la faim ont fait au moins 5 morts et 200 blessés, selon un bilan non officiel. Samedi soir, on apprenait qu’un soldat de l’ONU a été tué à Port-au-Prince, selon une porte-parole de la mission des Nations unies en Haïti.

«Gross Paris»

Bruxelles et sa périphérie, font-elles des émules ?

En France, le département de la Seine qui avait disparu en 1968 au profit de Paris et de 3 autres départements, revient à la mode avec le projet du Grand Paris.

Nous pourrions peut-être exporter une belle brochette de spécialistes du "droit du sol" pour s'occuper du dossier.

L’euthanasie en Belgique

Plus de 80 % des euthanasies pratiquées en Belgique l’ont été du côté flamand, selon l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité.

Ce billet se voulant volontairement de mauvais goût, l'histoire ne dit pas si les euthanasiés en Flandre seraient tous francophones.

Art, Coxyde, princesse Astrid


La sculpture "The Royal Sacred Four Legged Monster " de Delphine Boël, fille naturelle d’Albert II, a été retirée de la maison communale de Coxyde, où la princesse Astrid doit se rendre en visite, ce vendredi 18 avril.

Effet rebond

D’une manière très générale, l’effet rebond peut être défini comme « l’augmentation de consommation liée à la réduction des limites à l’utilisation d’une technologie, ces limites pouvant être monétaires, temporelles, sociales, physiques, liées à l’effort, au danger, à l’organisation...»
Il en découle le corollaire suivant : les économies d’énergie ou de ressources initialement prévu par l’utilisation d’une nouvelle technologie sont partiellement ou complètement compensées suite à une adaptation du comportement de la société.

A partir des années 1980, l’effet rebond a été appliqué à la consommation d’énergie. Si un progrès technologique rend l’équipement plus efficace en énergie, moins d’énergie est utilisée pour produire la même quantité d’un produit ou service, ce qui permet à l’entreprise de diminuer le prix de vente du produit ou du service. Cependant, la baisse du prix augmente la demande du produit ou service, donc la quantité produite augmente également. Les économies d’énergie initialement prévues sont donc en partie compensées par une plus grande production.

Vous ne comprenez rien ? Vous n'êtes pas les seuls.
je vous résume, alors:
La baisse de la TVA sur le mazout serait une belle couillonnade; le chèque mazout, l'est aussi.

Toi, tu n'es pas de la police !

Pas de problème, elle va arriver et s'exécuter.
La France, la patrie des droits de l'Homme ?
Un peu comme la Flandre, très soucieuse aussi du respect des libertés et du droit.





Dur, dur, d'être un journaliste ...




Lire aussi:
L’idéal olympique mis à nu par la mondialisation, par pierre delvaux.
Dans ses innombrables déclarations à l’emporte-pièce, Jean-François Khan rappelle parfois utilement des vérités quotidiennement occultées par les médias. C’est ce qu’il fit une fois de plus dans le magazine de France 5 « C dans l’air » consacré, Lundi 7 avril, à la flamme olympique.