samedi 4 juillet 2009

Jadranka Kosor

Très brève: La conservatrice Jadranka Kosor devient la première femme Premier ministre en Croatie.


Updated
Lire aussi:
Les femmes au pouvoir dans le monde
Voici la liste des femmes actuellement au pouvoir dans le monde.
Chefs de gouvernement :
– ALLEMAGNE : Angela Merkel, élue chancelière en novembre 2005, a été la première femme à accéder à cette fonction dans l’histoire du pays.
– ISLANDE : Johanna Sigurdardottir, sociale-démocrate, est devenue le 1er février 2009 la première femme Premier ministre d’Islande.
– BANGLADESH : Cheikh Hasina Wajed, investie le 7 janvier 2009 Premier ministre, avait déjà occupé ces fonctions de 1996 à 2001.
– HAITI : Michèle Pierre-Louis, devenue Premier ministre le 17 juillet 2008. Elle est la seconde femme à exercer cette fonction en Haïti, après Claudette Werleigh (1995-1996). Une femme avait exercé la présidence haïtienne, Ertha Pascal-Trouillot (1990-1991).
– MOLDAVIE : Zinaida Greceanii depuis le 31 mars 2008.
– MOZAMBIQUE : Luisa Diogo depuis février 2004.
– UKRAINE : Ioulia Timochenko, Premier ministre de janvier à septembre 2005, puis de nouveau désignée le 18 décembre 2007.
Chefs d’Etat élues :
– LITUANIE : Dalia Grybauskaite, commissaire européenne, élue le 18 mai 2009.
– ARGENTINE : Cristina Kirchner, élue en octobre 2007. L’avait précédé à la tête de l’Etat, Isabel Peron (1974-1976), alors première femme à accéder à la magistrature suprême en Argentine et en Amérique latine.
– INDE : Pratibha Patil, élue en juillet 2007, première femme à accéder à cette fonction dans le pays.
– CHILI : Michelle Bachelet, élue en janvier 2006.
– LIBERIA : Ellen Johnson Sirleaf est devenue la première femme élue à la tête d’un pays africain en novembre 2005.
– PHILIPPINES : La vice-présidente Gloria Arroyo est nommée en janvier 2001 chef de l’Etat pour remplacer Joseph Estrada, destitué pour corruption. Elle est ensuite élue en 2004.
– FINLANDE : Première femme à accéder à la magistrature suprême en 2000, Tarja Halonen est réélue en janvier 2006.
– IRLANDE : Mary McAleese, élue en 1997, a succédé à Mary Robinson, première femme à ce poste dans ce pays. Elle a été réélue en octobre 2004.

vendredi 3 juillet 2009

« Job Sharing » pour un poste d’ambassadeur

Brève: Pour la première fois, un couple se partagera un poste d’ambassadeur dans la diplomatie suisse. Basés à Bangkok, Christophe Burgener, 47 ans, représentera les intérêts helvétiques au Laos et au Cambodge et Christine Schraner Burgener, 46 ans, assumera la charge d’ambassadrice pour la Thaïlande.
Le couple prendra ses fonctions à la mi-août en « job sharing »
Il se partagera la charge qu’assumait jusqu’alors un seul ambassadeur.

La notion de secret d'État n'existe plus


Karachi, une fille de victime critique Sarkozy - Ligne Jaune




Lire aussi:
DCN, un contrat qui Karachi dans la colle
La vente de 3 sous-marins français au Pakistan en 1994 a coûté bonbon au contribuable. Mais son lien avec l’attentat de Karachi, qui a couté la vie à 11 Français en 2002, reste à démontrer.
Depuis le vendredi 19 juin et la sortie de
Me Olivier Morice en fait, avocat des victimes de l’attentat de Karachi, le 8 mai 2002, les contrats passés avec le Pakistan sont à la une de l’actualité. En affirmant urbi et orbi que les onze ingénieurs de la DCN ont été tués en raison d’une guerre politico-financière, remontant à la présidentielle de 1995 entre le clan Chirac et le clan Balladur-Sarkozy, l’avocat a mis le feu aux poudres. Et des documents, signés par un ancien de la DST à la réputation mitigée, ont été publiés dans Libération selon lesquels la DGSE française aurait « brisé des genoux » de quelques gradés militaires. Autant de révélations à prendre avec prudence.
Jusqu’à présent, ce vieux contrat de 1994, trois sous-marins fournis par la direction des chantiers navals (alors établissement public) au Pakistan contre 826 millions d’euros –n’intéressait pas grand monde. Selon nos informations, cette campagne de presse soudaine est à prendre avec des pincettes.

Les travailleurs âgés de plus de 55 ans

Brève: Pieter Timmermans, directeur général de la Fédération des Entreprises de Belgique avait proposé de devoir travailler plus longtemps afin d' adapter les pensions à l'espérance de vie.


La grande visionnaire et accessoirement ministre des Pensions, Maria Arena et maman du décret éponyme, a fait valoir à nouveau ses vues:

"une augmentation de l'âge de la retraite n'est pas à l'ordre du jour. Il convient en premier lieu de d'accroître le taux d'activité des travailleurs âgés de plus de 55 ans"

jeudi 2 juillet 2009

"On a des raisons d'être contents"

Brève: Echoncynique a des raisons de ne pas être content, là ou les autres seraient "homogènes" ... fâché sur ce ministre Dupont, qui lui est content parce que près de 6.000 élèves n'ont pas réussi ce test, soit 1 élève sur 8 qui rate le test de fin de primaire : 87,6 % des élèves ont réussi le CEB.

L'enseignement et leurs ministres ou/où la bêtise est institutionnalisée.

Un député a 5300 euros de frais par mois

René Dosière, vous qui harcelez le président Sarkozy avec ses dépenses, pourquoi êtes-vous si conciliant avec les députés?

"Ce n'est pas pareil: il faut distinguer l'institution et l'individu. J'ai oeuvré pour la transparence du budget de l'Elysée, très opaque, mais aussi pour celui de l'Assemblée: on sait ainsi que les frais des députés c'est 45 millions d'euros par an. Mais je ne veux pas stigmatiser les personnes: c'est aussi pour être mieux écouté, pour améliorer les choses."

Vous ne proposez pas de contrôle?
"Si. Normalement, on a une loi qui permet de vérifier que le député ne s'est pas enrichi: il doit déclarer son patrimoine en début et en fin de mandat. Mais faire une fausse déclaration n'est pas puni... J'ai proposé de changer cela."

En attendant, aucun député n'abuse selon vous?
"Pour moi, les vrais risques d'abus sont à chercher chez les députés cumulards"

"Parmi eux, 100 à 150 cumulent des fonctions - et des frais - importants."

"Ils font partie du total des cumulards, dont je vous donne le total:
- 267 députés sont maires
- 44 députés sont adjoint au maire
- 46 sont président ou vice président de conseil général
- 13 sont président ou vice président de conseil régional"











Lire aussi:
Balkany : « Salut Rue89, vous êtes toujours les meilleurs ! »
Festival de provocations lors du conseil municipal de Levallois, après un rapport « accablant » de la cour régionale des comptes.


Clash Balkany / PS à Levallois
par rue89

Conway: la voie du con, ou la voix des cons

C'est vraiment marrant ce syndrome de Conway.

Un parti nuit gravement à la démocratie depuis des décennies ; il dit se rénover, mais un duo de néo-éthico-melons cryptocommunistes lui offre pour la deuxième fois en 2 ans une nouvelle virginité, alors que l’électeur lambda a indiqué une envie de changement de mentalité, tandis qu’un nombre certain d’électeurs très bêtas, persistent et signent pour la déviance.

Trois axes majeurs, dont l’éthique, qu’ils disaient…



Un autre parti, joue le jeu de la démocratie et de l'opposition (le seul, d'ailleurs au niveau des régions, enjeu des élections – les autres sont tous partenaires dans un Exécutif ou l’autre) dénonce les graves dérives démocratiques ; mais à posteriori, on l'accuse de s'être trop "mêlé des affaires des autres".
Aujourd'hui on vient reprocher à ce parti d'opposition son fonctionnement interne (qui ne nuit potentiellement qu'à lui-même), de n'avoir pas réussi à par exemple convaincre 60000 abrutis de mordre la main qui les nourrit, de n'être pas assez lié à des syndicats menaçants et/ou les potentiels futurs disfonctionnement fédéraux ...

C'est vraiment marrant ce syndrome de Conway.

Ceci dit, même si à mon sens Reynders n'a pas trop de choses à se reprocher individuellement, c'était un mauvais signal que de vouloir d'emblée continuer à cumuler - éthiquement, psychologiquement, il fallait faire un choix et laisser monter un des très très rares hommes "de qualité" à la tête du parti, par exemple. C'est par ailleurs une constante des 3 "vieux partis" que de n'avoir que peu de personnes de premier plan, au premier plan, à l'inverse d'Ecolo qui se protège plus que les autres, de cette déviance.

Ps : paraît qu’on doit encore s’attendre « à des choses », ce matin avec Didier Gosuin, invité de Matin Première ...


Updated:
Gosuin : le cumul de Reynders « n’est pas la priorité »

Entretien Dans le débat sur le cumul ministre/président de parti, le FDF se range globalement dans le camp de Didier Reynders. Didier Gosuin, bourgmestre d’Auderghem et chef de groupe au Parlement bruxellois, invite toutefois à « un discours vérité au lendemain du 7 juin, contre une certaine langue de bois ». Mais il n’apprécie pas pour autant les interviews de certains collègues…

La Revue de Presse belge 2/7/2009
02.07.09 - 09:04
Le sort du président du MR suscite toujours beaucoup de commentaires dans la presse francophone. Alain Carlier a parcourru les principales gazettes belges et vous en dresse un consensé.
La Libre n'hésite pas à titrer en une "Danse du scalp autour de Didier Reynders". Le journal plonge dans le MR, un parti que le cumul de son président divise profondément. Mais Didier Reynders a son sort en main et a entamé une course contre la montre. Il est le seul habilité à convoquer un scrutin présidentiel anticipé. Ce qu'il n'a aucunement l'intention de faire . Les cadres du parti sont majoritairement pour qu'il abandonne l'une de ses deux casquettes.
Didier Reynders, est-il le génie politique qu'il croit être s'interroge Francis Vandewoestyne.
Sa vraie erreur a été de vouloir imposer un cumul inadapté à ses fonctions.La vraie erreur de ses partisans a été d'accepter ce cumul. Son salut ne sera pas dans la fuite, mais dans la capacité qu'il aura d'écouter, à démocratiser le fonctionnement interne du MR. Cela suppose une certaine modestie, une grande capacité à pratiquer l'autocritique, une forme d'abnégation au profit de son parti.
Peut il encore cultiver ces qualités ou est il déjà trop tard?
C'est dans La Libre.

Au MR , on attend Reynders écrit Le Soir, aprés les dissensions affichées ces derniers jours, quelle sera la réaction du chef de file libéral? Pas sur que ce sera avant la rentrée pense Martine Dubuisson

La DH analyse aussi la rébellion au MR, la menace pour les libéraux est une spirale négative comme pour le PSC de Nothomb écrit Christian Carpentier, avec des déballages incessants, une image de cafouillage. et à un moment , une crise qui deviendrat irréversible.
Le climat est à l'orage au MR, mais la vrai question, écrit Vers l'avenir , qui serait en mesure d'hériter de la présidence des libéraux francophones


Lire aussi:
A bord du Titanic
Je n’ai malheureusement pas retrouvé sur son site ni sur celui du Soir ce dessin de Pierre Kroll que j’aurais voulu citer ici parce que, sans être le plus drôle du caricaturiste, il était sans doute le plus pénétrant des éditos qu’on ait lu vu sur le MR ces jours-ci. Didier Reynders, les yeux cernés par la pelle du 7 juin, y constatait sobrement, après la réunion de l’intergroupe parlementaire des réformateurs: « Je le savais, ils n’ont pas de couilles» .

Le MR au bord de l’explosion
Comment certains élus du MR persistent à croire que tout va bien dans le meilleur des mondes au sein du MR et que Didier Reynders doit rester à la tête du parti, ministre et vice-ministre du fédéral. Il ne se passe pas deux jours sans que les médias relaient le malaise persistant depuis le soir des élections au sein du MR. Après Maingain la semaine dernière qui soutenait Reynders, puis Deprez qui menaçait de quitter le parti, c’était au tour de Sabine Laruelle hier dans Le Soir de défendre Reynders. En suivant ce feuilleton, on a la conviction que certains sont aveuglés par leur foi et leur indéfectible fidélité. Malheureusement, lorsqu’on analyse jour après jour l’impact médiatique de cette incapacité à se remettre en question plus rapidement au sein du MR, on ne peut que se rendre à l’évidence, la situation ira en s’empirant si le parti demeure dans l’incertitude. La politique de communication et d’information du MR continue à faire des ravages. Aujourd’hui, après l’intervention de Laruelle, c’est au tour de Jacqueline Galant (aidée par Jean-Paul Wahl dans Le Soir) d’obtenir une pleine page dans la libre Belgique pour aller dans le sens contraire de ce que Laruelle a dit hier. Rien que ces deux pages de visibilité du MR en deux jours démontrent l’urgence de trancher et de se remettre en question. La lucidité de certains est inversement proportionnelle à l’aveuglement des autres. Béatrice Delvaux résume très bien la situation dans son édito du jour: Reynders a tout cadenassé depuis le 7 juin pour le pire et non le meilleur.


"Pour une élection interne au MR"
Jacqueline Galant veut rendre la parole aux militants du MR : "Il faut organiser un scrutin pour la présidence à l'automne". "C'est indispensable !"
Jean-Paul Wahl a ciblé Didier Reynders
Jacqueline Galant monte dans les tours. La bourgmestre de Jurbise, auteur d’un carton en voix de préférence le 7 juin dernier dans le Hainaut, demande l’organisation d’une élection présidentielle.
Pourquoi sonnez-vous une nouvelle charge contre Didier Reynders ?
Ce n’est pas une nouvelle charge. Il s’agit simplement de dire que le débat interne au MR est loin d’être clos. J’ai cru comprendre que certains entendaient remettre un couvercle sur la casserole, qu’ils niaient les évidences - à savoir que nous avons perdu les élections et que notre stratégie a été mauvaise - et qu’ils ne voulaient plus en débattre. Je les avertis : c’est la meilleure façon de faire tout exploser Aujourd’hui, je demande que l’on rende la parole aux militants du Mouvement réformateur !


Lundi, l’artificier Jean-Paul Wahl a ciblé Didier Reynders
C'était au tour du député- bourgmestre de Jodoigne de contester le président.
Ping-pong. A Charles Michel lundi ("Matin Première"), venu placer son refrain préféré "c’est à Didier Reynders à tirer lui-même les conséquences de la défaite du 7 juin", a succédé Sabine Laruelle mardi ("Le Soir") pour marteler que cette défaite était "une défaite collective" et que Didier Reynders conduirait bien le parti pour le scrutin de 2011. Aucun doute là-dessus, a assuré la Namuroise.



mercredi 1 juillet 2009

Le retour du concombre courbe

Brève: La Commission européenne fait amende honorable et reconnaît qu'elle n'avait aucune raison d'interdire le concombre courbe et la carotte noueuse.

Vive la PAC et le lait, qu'ils sont beaux.


Lire aussi:
Le prix du lait

Le président hondurien déchu

Drôle de coup d'état de militaires sous l'oeil des caméras, des civils qui hurlent et frappent les militaires armés, sans se prendre un coup de crosse ou un 9 mm bien ajusté ...
Cela me fait penser à un certain débarquement armé américain en Somalie, si mes souvenirs sont bons ...

video

Lire aussi:
Argentine: Cristina Kirchner refuse de tirer les conséquences de sa débâcle
La présidente argentine Cristina Kirchner se dit prête à "négocier" et à "trouver des consensus" au Congrès après la débâcle de son parti aux élections législatives de mi-mandat, mais elle refuse de tirer la moindre conséquence concrète pour son gouvernement.
La présidente argentine Cristina Kirchner se dit prête à "négocier" et à "trouver des consensus" au Congrès après la débâcle de son parti aux élections législatives de mi-mandat, mais elle refuse de tirer la moindre conséquence concrète pour son gouvernement.
Contrairement à son mari, l'ancien président Nestor Kirchner (2003-2007), qui, battu dans la province de Buenos Aires, a donné lundi sa démission "irrévocable" de la tête du parti péroniste, Mme Kirchner a fait savoir que cette déroute ne concernait pas son gouvernement.
"Le gouvernement aura besoin de trouver des accords pour assurer la gouvernabilité, mais pour bâtir des consensus il faut être deux", a-t-elle dit lundi, lors de la deuxième conférence de presse de ce genre depuis son arrivée au pouvoir en décembre 2007.

Un Eros Center à Liège

Brève: La question du projet de création d’un Eros-Center rue Varin a été évoquée lundi soir au conseil communal de Liège. Pour Willy Demeyer, c’est clair:
“ A titre personnel, je souhaite que l’Eros Center se fasse. Mais, en attendant, la balle est dans le camp des asbl qui s’occupent des prostituées et qui doivent constituer elles-mêmes une nouvelle asbl qui sera chargée de gérer la prostitution autorisée dans les bungalows. ”

Fun:


Je me suis inspiré de la sécurité sociale

Dans un dessin publié par le Herald Tribune, on voyait un policier en train d'interroger Madoff. Il lui demandait par quoi il avait été inspiré pour mettre en place son système qui consistait à demander aux nouveaux clients de payer pour les anciens clients. Et Madoff lui a répondu :
«je me suis inspiré de la sécurité sociale, monsieur! »

«Votre Honneur, pendant de nombreuses années, jusqu'à mon arrestation le 11 décembre 2008 dernier, j'ai fait fonctionner une chaîne de Ponzi dans le cadre de mon activité de conseil et investissement de mon entreprise, Bernard L. Madoff, basée ici même, à Manhattan, au numéro 885 de la Troisième Avenue, à New York. A vrai dire, je suis heureux d'avoir l'occasion, pour la première fois, de m'exprimer publiquement au sujet des crimes que j'ai commis et qui m'inspirent une peine et une honte profonde.»

mardi 30 juin 2009

Perquisitions chez Fortis

Brève: Des perquisitions ont été menées lundi au siège de Fortis, rue Royale à Bruxelles et les enquêteurs ont entendu Filip Dierckx, CEO de la banque en cours de reprise par BNP Paribas.


Lire aussi:
Fusions/acquisitions au plus bas en Belgique
Le marché des fusions et acquisitions impliquant des sociétés belges a connu son plus mauvais semestre depuis 2003. Il a atteint une valeur de 3 milliards d'euros pendant les 6 premiers mois de 2009, la plus mauvaise performance depuis 10 ans

Un petit pas pour l'homme ...


Neil Armstrong: il a marché sur la Lune

Maxime Prévot à Matin Première ce 30 juin

Maxime Prévot, invité de Matin Première, reçu par Bertrand Henne. "Maxime Prévot député régional (cdH) et pressenti à un poste de ministre. L'interview tournera autour du budget et des projets de l'olivier. "
D'abord, une que j'aime de Bertrand Henne, ce matin:

"Le lait, c'est plutôt à l'Europe que cela se traite"

Régis Warmont m'avait prévenu: "c'est un ministrable"
Je confirme après l'avoir entendu ce matin, il en a les dispositions: "langue de bois creuse"
Rien à retenir: totalement creux.
NB: L'autre grande variante fort répandue au sein de la caste politique, étant le populisme.
Autre remarque à propos du bonhomme, "les règles claires" réclamées en matière d'éthique et de cumul ... elle est belle la notion révolutionnaire de l'éthique chez notre melon namurois qui en ferait de l'ombre à la fraise de Wepion.

30.06.09 - 07:30 - Warmont Régis (passé à l'antenne)
Hello Max,
Tu sais l'estime que je porte envers ton travail et ton jugement. Néanmoins, vouloir faire passer l'impression que le cumul est nécessaire pour "garder un pied" dans les localités, ce n'est pas réellement crédible. Pour garder un pied dans les localités, pas besoin de cumul... Je conseille à nos grands cumulards d'essayer d'aller faire leurs courses dans les magasins, boire un verre en terrasse, faire les soldes, etc. Pas besoin d'être "mandataire" local pour garder un lien avec le terrain.
Les cumuls sont juste là pour gonfler certains revenus. Tout le reste n'est que littérature et s'il y avait moins de cumuls, on verrait peut-être plus vite les jeunes comme toi arriver à des tâches à responsabilités.
Qu'en penses-tu?
Amicalement,
Régis

30.06.09 - 08:37 - Anonymous
Ainsi être élu local, bourgmestre ou échevin, serait pour un député la seule manière de conserver contact avec la réalité de terrain. N'importe quoi. Qu'est ce qui empêche un simple député de parcourir la Région Wallonne, renconctrant industriels, citoyens..., s'intéressant à différentes thématiques... plutôt que de limiter son intérêt à 1/262° de la Région Wallonne uniquement ? Quoi donc que l'attrait du pouvoir ? Qui trop embrasse mal étreint;

30.06.09 - 08:00 - Jean-Paul Doeraene (passé à l'antenne)
Bonjour M. Prévot,Au niveau régional ou fédéral, les ministres n'ont qu'à larmoyer sur le sort des agriculteurs. Verser une larme ne mange pas de pain, et ça peut toujours rapporter des voix.
Mais les vraies décisions se prennent à l'Europe, et là votre parti, le PPE (ainsi d'ailleurs que celui des libéraux) n'est pas en reste pour prendre des décisions qui libéralisent les marchés et rendent l'agriculture belge invivable.Double langage, double langage, bouh ! c'est pas beau, ça !

30.06.09 - 08:47 - himself
Vous êtiez administrateur de la SOGEPA ...
Que pensez-vous de cette OIP ?
Utilité, redondance, coût, ...


30.06.09 - 08:44 - Anonymous
Attention, danger !Ce matin, on aurait cru entendre Mister Antoine : même bagout, même intonation, même arrogance, mêmes certitudes sur tout.Il a les dents longues, dit-on, j’en perçois déjà le tranchantMonsieur Prévost, successeur de Dédé ? Successeur spirituel en tous cas :-(



Twitter side:

MBuxSe dit que, du cote de Namur, certains doivent rayer le parquet tellement ils ont les dents longues. Sante, Max.

qui peut me dire le choix musical de l'invité de jour sur Matin Première ce matin? Pas pu écouter, j'étais en Vespa.
Phineas_Barnum : C'était effectivement peut-être le plus intéressant. http://bit.ly/Eo164

GeoffroyCoomans Bel exemple #bonnegouvernance PS-cdH, la compagne de G. Dallemagne (cdH) et Ch. Huyghens (PS) seraient nommés à la tête de 2 DG à la Ville !

Lire aussi:
Olivier : Comité parlementaire de prévention, d’éthique et de déontologie
Une de nos principales actions auprès des formations politiques depuis le mois de mai, consistait à prôner l’instauration d’un comité d’éthique parlementaire, neutre et crédible. Modèle basé sur ce qui se fait notamment au Canada et que nous avons déjà longuement traité à travers divers articles publiés sur ce blog.
Après avoir eu des réunions informelles avec les responsables des quatres formations politiques traditionnelles, ce nouvel outil semble être acquis, nous nous en réjouissons. Il restera à voir comment cet organe sera mis en place et les limites de sont rôles, sur ce point nous n’avons pas été consultés.
Ce qui apparaît comme primordial c'est d'assurer une pleine et entière crédibilité de cet organe au sein de l'opinion, en effet, à la lecture de nombreuses réactions, des citoyens probablement désabusés par les scandales et affaires répercutés dans l'actualité semblent y voir un 'bidule' de plus.

Parcours professionnel
J’ai débuté mon parcours professionnel au sein de PricewaterhouseCoopers Management Consulting (2001-2004). En ma qualité de consultant en performance organisationnelle des institutions publiques, j’ai été impliqué dans de nombreux dossiers ayant notamment trait à l’évaluation de politiques publiques. J’ai eu l’occasion de réaliser des missions en Belgique et à l’étranger (Europe, Afrique,…). Relevons à titre illustratif l’évaluation de la mise en oeuvre de la police intégrée à deux niveaux (réforme des polices), l’audit des processus de la coopération belge au développement, la réalisation du plan wallon d’allocation des quotas d’émission de gaz à effet de serre (processus Kyoto), l’amélioration des systèmes d’allocations familiales pour travailleurs salariés (ONAFTS), la réorganisation du ministère de l’Intérieur et de la Direction Médicaments du ministère de la Santé publique,… Depuis les dernières élections régionales de 2004 et jusqu’à ma prestation de serment comme échevin en décembre 2006, j’étais le Directeur politique du cdH et de sa Présidente Joëlle Milquet. Au travers de cette expérience professionnelle unique, j’ai eu l’opportunité de suivre et accompagner en première ligne les dossiers politiques généraux et plus sensibles des Exécutifs des entités fédérées et les sujets d’actualité du Gouvernement fédéral.
J’ai aussi pu exercer divers mandats (incompatibles depuis ma prestation de serment comme député) : Commissaire du Gouvernement wallon auprès de l’Agence wallonne de stimulation économique, Président de la Commission nationale Climat, Administrateur de la SOGEPA, Président de la Financière d’entreprise et de rénovation immobilière de la RTBF en Région wallonne,… Je siège actuellement au conseil d’administration du CHR de Namur en qualité de représentant du bourgmestre comme échevin de la santé et préside le CA de la société publique d’administration des bâtiments scolaires de la province de Namur.


Catherine Fonck ne déposera pas plainte contre Didier Donfut
La ministre cdH sortante Catherine Fonck ne portera finalement pas plainte pour diffamation contre Didier Donfut, a-t-elle indiqué mardi sur Bel-RTL. "J'ai voulu ramener de la sérénité dans les débats", explique la ministre sortante de l'Enfance et de la Santé

Les places seront chères dans l'Olivier
Si l'Olivier doit être planté en francophonie, il aura 10 jardiniers. Soit un de moins que sous la précédente législature, qui comptait 8 ministres wallons et 7 ministres de la Communauté française, dont 4 à la double casquette.
Dix postes pour trois partis : la tactique devrait être un 4-3-3, soit 4 PS, 3 Ecolo et 3 CDH. Le PS avait 7 ministres et le CDH, 4. Il y a donc surnombre. Qui de Daerden, Dupont, Laanan ou Tarabella chez les socialistes va-t-il devoir s'effacer ? Côté CDH, même si Lutgen devient comme déjà évoqué président du parti, les places restent chères. Cela explique sans doute pourquoi le jeune chouchou Maxime Prévot va devoir se limer les dents au poste (lot de consolation) de chef de groupe des humanistes au parlement wallon, où pourtant il vient seulement de faire son entrée.

Bruxelles 2009, l’autre campagne

Mehmet Koksal vient de publier Bruxelles 2009, l’autre campagne aux éditions Lulu.com. L’ouvrage illustré qui compte 184 pages revient sur la campagne électorale précédant le scrutin du 7 juin 2009 à Bruxelles.

"Bruxelles 2009, l'autre campagne" est en vente sur Lulu.com au prix de 15,06 euros

Lire aussi:
'La Mallonie' & Fred Degelas

A 41 ans, Fred Degelas, politologue et observateur, livre son premier roman de politique fiction.

Il y dépeint, souvent avec humour, les tribulations d’Alberto Monzalez, un jeune idéaliste, fils de réfugiés politiques antifranquistes. Tenté par le militantisme politique, Alberto rejoint naïvement et en confiance le Parti du Progrès, parti dominant de Mallonie, le pays d’accueil de ses parents. Sexe, luttes de pouvoir, arrangements entre petits copains et trahisons sont au menu des frasques de personnages gratinés qui incarnent la médiocratie de ce pays né de l’imagination débordante de l’auteur.

lundi 29 juin 2009

Un absent au festival de Beiteddine

Brève: Gad Elmaleh a annulé une tournée au Liban, qu'il devait effectuer du 13 au 15 juillet dans le cadre du festival international de Beiteddine, au sud-est de Beyrouth.

"Suite aux différentes manifestations d'hostilité et appels au boycott à l'encontre de la venue de M. Gad Elmaleh, c'est avec regret que nous nous voyons contraints d'annuler la participation de l'artiste au festival de Beiteddine, les 13-14 et 15 Juillet prochains, considérant que ces éléments pourraient mettre en danger la sécurité de l'artiste et entraver le bon déroulement des spectacles"

L'affaire a éclaté la semaine dernière, lorsque des sites internet et des médias libanais, notamment la chaîne du Hezbollah islamiste, Al Manar, ont présenté M. Elmaleh, d'origine marocaine et de confession juive, comme un ancien soldat israélien.




PS: Photo garantie sans recadrage, sur fond orange.


Updated
Je remercie "Un Homme" pour le lien dont j'ai extrait une illustration (celle qui est controversée ?)




"Cette affaire est catastrophique pour l'image du Liban"
Reina Sarkis est psychanalyste et chercheuse. Consternée par l’attitude du Hezbollah dans cette affaire et ses conséquences sur l’image du Liban, elle appelle à une résistance culturelle.
Je suis en colère et indignée. En imposant injustement sa loi, le Hezbollah exerce un terrorisme intellectuel. Il a pris en otage l’ensemble des Libanais, car à l’étranger nous avons été associés à ses idées. Quand 'Le Nouvel Observateur' titre : 'Le Liban voit en Gad Elmaleh un soldat israélien', le mal est fait. Cette affaire est catastrophique pour l’image du Liban.
Avec la surpolitisation des Libanais, il n’y a ni recul ni autocritique. Ainsi l’absurde amalgame entre juif, sioniste et soldat israélien devient possible. J’estime que nous avons droit au rire. Que vont-ils faire la prochaine fois ? Interdire les films de Woody Allen et les livres de Freud ? Alors pour répondre à cette propagande, il faut exercer une résistance culturelle et ne pas se laisser faire par la censure qui nous a été imposée et qui ne représente qu'elle-même. Nous en sommes victimes, tout comme Gad ! Je compte m’impliquer et participer à l’initiative qui est apparue sur Facebook et qui prévoit la projection sur grand écran du spectacle de l'artiste, idéalement à Beiteddine, le jour où il devait s’y produire. Et si le comité du festival ne collabore pas, on ira le faire ailleurs.

dimanche 28 juin 2009

Méthode Assimil : le turc sans peine

Update: Twitting live on MAP:

ludelory#MAP une bonne fois pour toutes, si l'Etat ne finançait pas les cultes, ce débat n'aurait absolument aucune raison d'être

olivierbaum #MAP@PierreKrol Ce qui m'a frappé c'est l'agressivité des 2 femmes voilées, ca a pourri le débat. Merci Pierre !

Thrine: suis d'accord avec le fait que le port du voile doit rester un choix, une liberté individuelle. #MAP
Phineas_Barnum @
Thrine : Qui dit le contraire ?
Thrine: @Phineas_Barnum Le MR. Et Nadia Geerts, sur #MAP
Phineas_Barnum @Thrine On n'a pas du voir le même #map
Thrine: @Phineas_Barnum ha ? qu'as-tu entendu alors ?
Phineas_Barnum@Thrine : liberté individuelle, sauf dans institutions publiques pour cause de neutralité - la question est posée pour organes politiques

olivierbaum: #MAP : Conclusion : plus d'un millions d'arméniens massacrés c'est un sujet TABOU, Aznavour appréciera, je ne félicite pas les médias...

olivierbaum: #MAP defendront-il avec la même force le droit de s'exprimer dans sa langue maternelle dans tous le pays ? (cf. le français en flandres)

Somebaudy: #controverse Nadia Geerts joint le geste à la parole. Bien vu...
olivierbaum#MAP@nadiageerts Bonnet 'Dieu n'existe pas' sur la tête, provocation un peu tirée par les.... cheveux : contreproductif

olivierbaum #MAP@nadiageert c'est autorisé de montrer son décolleté comme ca ? :o)

AlainGerlacheAvis aux spécialistes de la com' des partis: l'hyper drill ça se sent et ça décrédibilise #MAP

olivierbaum#MAP Mahinur Ozdemir, on fustige la Turquie pour les droits de l'Homme,on la prend en exemple pour le foulard, paradoxe (toujours agressive)
olivierbaum #MAP Ozdemir apprend vite : Moi j'ai été élue avec 2687 voix ! je suis élue des Schaerbeekois, cqfd...
olivierbaum #MAP Ozdemir apprend vite : Madame Geert vous n'avez pas à intervenir dans ce débat...

Phineas_Barnum #map @ChristianCarpentier "les bidules socialistes"

Phineas_Barnum #MAP @BéatriceDelvaux : "@MichelDaerden : il faut arrêter de rigoler"

Phineas_Barnum #MAP @FrancisVandeWoestyne : "@MichelDaerden est un espèce de clown"

Somebaudy: #map quel euphémisme va -t- on trouver pour "austérité" ? - Magnette bientôt empereur du boulevard (??)
Chaos_Theory_Be@Somebaudy ...tout va tres bien...Madame la Marquise, tout va tres bien tout va tres bien...

Phineas_Barnum#MAP Le génocide arménien aussi au menu ?
olivierbaum @Phineas_Barnum : ca m'étonnerait, j'ai envoyé un mail à Daout hier soir, on verra si il ose ou si il... peut...
olivierbaum Ce qui est clair, c'est qu'on nous as soigneusement évité...
Chaos_Theory_Be@olivierbaum ce qui est clair c'est qu'avant les elections, tu faisais de l'audience mais qu'aujourd hui tu indisposes le pouvoir...
olivierbaum@Chaos_Theory_Be probablement oui, mais comme je ne brigue pas de mandat, je m'en fout ;-)

Phineas_Barnum: #MAP Le créationnisme sera-t-il abordé ? NB : Kir l’ "oppose" à la « contraception » ;-)


"Je connais mieux le néerlandais que le turc" ; c'est moi qui l'affirme et c'est vrai.

Je ne suis pas le seul à l'affirmer ...

Langue turque, néerlandaise et langue de bois

Le jour de votre prestation de serment, on vous a accusée de nier le génocide arménien. C'est le cas ?

Je refuse d’être traitée de négationniste. Je suis membre d’un parti qui a une position claire là-dessus. Et je n’ai pas à la remettre en question. Moi, j’aimerais qu’on me demande d’abord quel est mon programme.

Etes-vous pour ou contre le créationisme ?


C’est une question qui me dépasse. La théorie de l’évolution est enseignée à l’école. Et cela ne me pose aucun problème. Mais les gens peuvent y croire ou pas.

Est-ce que l'islam prescrit le port du foulard ?

Je ne suis pas théologienne. Dans ma conviction personnelle, j’ai décidé un jour
de le porter. Je demande juste qu’on respecte ce choix.

Ce n'est pas celle qui porte le voile qui pose question. C'est le voile lui-même. Pourquoi le portez-vous ? Par conviction religieuse ? Vous a-t-on forcé à le mettre ?

"Entre parenthèses, je parlerai de foulard et pas de voile. C’est une conviction religieuse. Et je l’assume. J’ai commencé à porter le foulard vers 14-15 ans. Ma famille est une famille démocrate. Mes parents se sont même inquiétés de mon choix. Ils se sont dit que je pourrais avoir quelques ennuis parce que les Turcs sont plutôt des laïques. Ma grand-mère y était d’ailleurs fort opposée. Ma sœur ne le porte pas. Mes tantes ne le portent pas. Il n’y a vraiment pas de quoi polémiquer. Je ne ressens sa présence que quand les autres m’interrogent là-dessus."

Le voile est parfois présenté comme un signe de la domination des hommes sur les femmes.

Pas pour moi. Je suis tout aussi opposée au fait d’obliger quelqu’un à le porter que d’obliger quelqu’un à l’enlever. Le foulard ne peut être porté que par choix individuel, librement consenti. Je voudrais qu’on sorte de cette peur. Je n’ai jamais demandé qu’on autorise le voile partout. Je demande juste qu’on me respecte et qu’on prenne connaissance de mes idées avant de s’arrêter à ce voile. Moi, je porte un foulard. Mais certains ont un voile de préjugés. Ils se voilent les yeux. Car moi, je suis un exemple d’émancipation.

Il représente quoi le foulard pour vous ?

Il fait partie de mon identité. C’est une question de pudeur.



D'un autre côté, Olivier Baum nous a trouvé une petite vidéo sympa





Mahinur Özdemir cdH listesinden 21. sıradan aday..
par donmezhuseyin

avec le commentaire suivant: "Madame Milquet, Mademoiselle Ozdemir, arrêtez de nous prendre pour des idiots svp, ca devient ridicule et intellectuellement lamentable. "

Lire aussi:
LE DEBAT:
"Voile: autoriser ou interdire?"

Mahinur Özdémir, fraîchement élue députée
bruxelloise, a fait parler d'elle cette semaine.
Elle est la première députée d'Europe continentale
a avoir prêté serment voilée. Si les partis de
l'Olivier n'y voient aucun inconvénient,
le fait qu'elle soit voilée dérange le MR.
Les libéraux veulent interdire aux élus tout
signe religieux ou philosophique ostentatoires.
Quelle est la place du voile dans notre société?
Faut-il l'accepter dans l'administration,
comme le service du personnel du ministère
de la Justice le recommande?
Et à l'école, faut-il des règles plus claires
vis-à-vis des signes religieux?

Pour y répondre, Olivier Maroy et Sacha Daout ont invité:

- Mahinur Özdémir, CDH, députée bruxelloise
- Denis Ducarme, MR, député fédéral
- Isabelle Durant, ECOLO, co-présidente d'Ecolo
- Emir Kir, PS, secrétaire d'Etat - Région de Bruxelles Capitale
- Edouard Delruelle, Directeur du Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme
- Isabelle Praile, vice-présidente francophone de l'Exécutif des Musulmans de Belgique
- Eliane Deproost, secrétaire générale du Centre d'action laïque
- Nadia Geerts, initiatrice réseau RAPPEL


Négationnisme : Un enterrement de première classe
Suite à notre plainte auprès du centre d’égalité des chances, pour propos négationnistes attribués à l’élue CDH Ozdemir Mahinur et subsidiairement contre Joëlle Milquet en qualité de présidente du Cdh, nous vous livrons ici une longue liste d’articles en rapport liés à cette problématique de la reconnaissance et de la pénalisation de la négation du génocide arménien.
Réveille-toi Voltaire, Ducarme déraille…
C’est à la fois viscéral et raisonné: je n’aime pas le voile islamique, pour ce qu’il représente à mes yeux en termes de soumission à un ordre et de domination du mâle. C’est ma conception, mais je ne suis pas en droit de l’imposer à qui que ce soit. J’aimerais que mademoiselle Ozdemir, cette nouvelle élue du cdH, se libère de l’irrationnel au point d’accepter l’idée de pouvoir paraître, un jour, « en cheveux» comme on dit à Bruxelles, et d’affirmer autrement ses convictions. Mais il faut que ce soit sa décision, non l’effet d’un règlement qui n’aurait lieu d’être que pour des raisons impérieuses, de sécurité par exemple.

Alléluia : une femme voilée au Parlement bruxellois !
Mahinur Özdemir, la fameuse candidate CDH dont le portrait avait été malencontreusement recadré afin de gommer son voile, a donc été élue. Et, chose curieuse, des esprits progressistes s’en réjouissent.
Commençons par préciser les choses : oui, dans l’état actuel des choses, Madame Özdemir avait parfaitement le droit de poser voilée sur ses affiches électorales. Et oui, elle a parfaitement le droit, comme elle a affirmé en avoir la ferme intention, de siéger voilée au Parlement bruxellois, comme elle le fait d’ailleurs depuis trois ans au conseil communal de Schaerbeek.
On connaît mes positions en matière de laïcité. A mes yeux, la séparation des cultes et de l’Etat, qui définit la laïcité, impose nécessairement que les mandataires politiques évitent de faire intervenir leurs convictions religieuses (privées) dans l’exercice de la prise de décision politique. Cela ne leur interdit évidemment pas d’en avoir, mais leur impose (dans l’idéal, je le répète, puisque la Belgique n’est pas un Etat laïque) d’argumenter sur le terrain politique en utilisant des arguments relatifs au bien commun, partageables par tous donc, et non des arguments d’ordre religieux, nécessairement non recevables pour certains de leurs collègues.

Les « novo casual ».

Extrait d'Ecotidien: Les pères prennent le pouvoir

Avec le Mouvement de Libération de la Femme, et maintenant que près de 80% des mères de famille ont un emploi à plein temps selon l’INSEE, on en demande encore plus à ces messieurs. Ils doivent changer les couches, préparer les repas, acheter eux-mêmes les tartes aux pommes et participer à la kermesse de l’école.

Dernièrement, un nouveau nom a même été donné à ces nouveaux-pères par une grande marque de cosmétiques : les « novo casual ».

Après le métrosexuel (David Beckham) qui tartinait son visage imberbe d’anti-rides à 150 € les 100 ml, puis l’über sexuel (Georges Clooney) qui se tartinait aussi d’anti rides mais ne se rasait plus en signe ostentatoire de virilité, place, donc, au novo casual.

Les magazines people (plus de 500 000 exemplaires de Public vendus par semaine, et près de 400 000 de Closer) ont unanimement élu Patrick Dempsey, égérie de L’Oréal, pour incarner ce renouveau masculin. Son atout charme ? C’est un bon père de famille. Tout simplement.