samedi 20 juin 2009

1.544.100 passagers à Zaventem

Brève: Au mois de mai, 1.544.100 passagers ont fréquenté l'aéroport de Bruxelles, ce qui représente une diminution de 9,8% par rapport à l'année dernière. La légère reprise constatée au cours des vacances de Pâques ne s'est donc pas confirmée.


Lire aussi:
L'aéroport de Charleroi veut investir 74 millions
Le "business plan" conjoint de l'aéroport de Charleroi (Brussels South Charleroi Airport, BSCA) et du consortium SAVE/Holding communal prévoit un investissement de 74,311 millions d'euros, peut-on lire vendredi dans un quotidien. Sur les 74 millions d'euros, 8,910 millions d'euros sont prévus pour l'addition de places de parking avions supplémentaires, 7 millions pour l'ajout de places parking voitures et 29,6 millions pour l'extension du nouveau terminal. Les frais de bureaux d'études (parkings avions et voitures, terminal) sont évalués à 4,55 millions et l'achat de nouveau matériel de "handling" chiffré à 12 millions. D'autres investissements sont estimés à 12,25 millions. A court terme, il est prévu une optimisation du terminal actuel, l'addition de sept places de parking avions pour porter la capacité à 19 positions, l'augmentation de la capacité du parking voitures "via la rénovation de l'ancien airport parking" (+ 2.200 places) et, ensuite, une extension des parkings sur les terrains disponibles (12.000 places). A moyen terme, et en vue d'accroître la capacité du terminal inauguré en janvier 2008 au-delà des 5 millions de passagers, BSCA et SAVE/Holding communal estiment que des travaux supplémentaires seront nécessaires. Ils ont donc planifié d'étendre le terminal actuel de 15.000 m2, l'augmentation du parking avions à 23 positions, l'extension de l'ancien airport parking (+ 1.500 places) et la création de 800 places supplémentaires.

Liège - Bierset : une fête pour la stimulation économique - 15 mai 2007



Bierset ou Liège airport. Un superbe hall de verre et d'acier ... entièrement vide. Le fruit du délire politique, du saupoudrage tant de fois dénoncé et une infrastructure inutile puisque l'aéroport de Liège se spécialise dans le fret et Charleroi dans les passagers (cela n'a aucun sens de développer deux aéroports régionaux sur le même marché et c'est un Liégeois qui le dit)
A une extrémité de l'immense hall, quelques ouvriers s'affairent à monter un podium et des projecteurs pour la grande affaire du lendemain : la fête pour l'inauguration de l'ASE. Non, c'est n'est pas l'Agence Spatiale Européenne, comme me l'a dit - sans perfidie - quelqu'un, mais l'Agence de Stimulation économique du Plan Marshall, opportunément inaugurée à 25 jours des élections en présence de
"forces vives" de notre Région, comme dit le communiqué.
Un luxueux hall vide et ... 3 vols programmés ce mardi, un seul mercredi (l'écran affiche aisément tous les vols de la semaine) et, puisqu'il y a de la place, une luxueuse fête, confiée à une
agence de copains (Cible). Le traiteur officiel de l'aéroport, qui avait gagné la concession, a été gentiment écarté (faut jamais négliger les détails). On est de fait en pleine stimulation économique ...des "amis" !



L'affaire des "collèges de signatures".

Brève: Sous la précédente mandature, l'ensemble du collège communal de Charleroi était tombé suite à l'affaire des "collèges de signatures".
On ne change pas aussi facilement les mauvaises habitudes: un extrait conforme d'une délibération du collège communal de Charleroi, qui ne reproduit que très partiellement l'original, a été soumis à la signature du bourgmestre Jean-Jacques Viseur, qui dénonce un faux qui "viserait à évaluer la capacité de contrôle de son équipe".
Jean-Jacques Viseur a informé le parquet plutôt que de mener une enquête interne, mais ce sont les services des Finances qui ont révélé l'affaire.

vendredi 19 juin 2009

Accord européen sur la régulation financière

Brève: José Manuel Barroso, entouré de Nicolas Sarkozy, de José Luis Zapatero et des 25 autres se sont accordés sur la création en 2010 d'autorités de supervision dotées de pouvoirs contraignants et sur un Conseil du risque systémique dont le président sera élu par le conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne


Lire aussi:
Ecomatin
17.06.09 - Et pour commencer cette question cruciale... Dans quel sens faut-il réformer le système de contrôle du secteur financier belge pour éviter une nouvelle crise grave ? C'est à cette question que s'est attelé le comité pour une nouvelle architecture financière... Il a remis son rapport final au gouvernement le 16.

Le petit oiseau va sortir ?

video

Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale

L'option de l'Olivier, véritable marché de dupes, a été prise en dépit de signaux assez clairs pour un changement général de moeurs.
Un mandataire PS menaçait :
« Il est plus prudent de nous prendre dans la majorité que de nous reléguer dans l'opposition. »

On est évidemment toujours dans de belles logiques démocratiques et parfois très loin des axes du premier round des melons qui tablaient tout sur l'éthique, sans pour autant "en être".
Quoi-qu'en dise la majorité sortante à Bruxelles, le bilan est plus que mauvais.
Oserais-je dire, pire encore qu'en Wallonie, en terme d'emploi, d'enseignement/formation et de logement, pour parler de thèmes majeurs, chers à la coalition. Si on ajoute la politique des transports, le traitement des minorités, l'aménagement du territoire, Bruxelles capitale européenne, la durabilité financière et administrative... on peut parler de véritable catastrophe et de future bombe socio-économique bruxelloise d'ici moins d'une 20aine d'années.





Twitter Side (Updated):

doulkeridis
est prêt pour les négociations

Phineas_Barnum @doulkeridis :Super ! je propose GuyCoëme comme ministre-prés ; Donfut, ministre des Fin; Daerden aux transports avec westphael com adjoint

doulkeridis entre en négociation conscient que le fonds et la méthode doivent changer à Bruxelles, comme ailleurs

Phineas_Barnum @
doulkeridis : "On" disait le bilan si positif à BXL? On ne change pas une équipe qui gagne ! #comprendsplusrienetaituneblaguealors?

GeoffroyCoomans @doulkeridis Pour un changement de FOND et de METHODES, il aurait été plus simple de changer de partenaire... #coalitionfoireuse

doulkeridis @GeoffroyCoomans Je ne pense pas. Sincèrement. L'alternance et le changement sont deux notions très différentes

Phineas_Barnum @
doulkeridis : L'alternance et le changement sont deux notions très différentes, ... mais souvent intimement liées.

Phineas_Barnum @olivierbaum : j'ai la très désagréable impression que c'est tout le contraire ; un vrai marché de dupes :-{

doulkeridis passe la matinée avec les représentants des syndicats et du monde patronal bruxellois

robertviseur @GeoffroyCoomans @doulkeridis: pour ce qui est du FOND, les METHODES du MR l'ont *malheureusement* touché depuis qq temps! Dommage :-(...

GeoffroyCoomans @
robertviseur Visiblement, les reproches face à un olivier en manque de résultats ont du mal à passer...

robertviseur @GeoffroyCoomans: non, espoir d1 projet POUR qqch plutôt que CONTRE qqn. 1 peu - d'arrogance, d'arrivisme; un peu + d'idées, de convictions.

robertviseur @GeoffroyCoomans - En résumé: un peu + d'"à faire" et un peu moins d'affaires dans la communication du MR! Bcp de déçus du MR en rêvent...


Lire aussi:
Un Olivier planté dans la bourrasque

Les partenaires de l'Olivier avaient choisi de rencontrer en premier lieu les interlocuteurs sociaux. La gestion de la crise a alimenté les échanges.

Côtés obscurs d'un olivier modérément désiré

Le système électoral en place à Bruxelles
La Région de Bruxelles-Capitale est l’une des trois Régions (Wallonie, Bruxelles, Flandre) qui composent la Belgique, la seule Région officiellement bilingue Français et Néerlandais. Elle dispose d'un territoire relativement réduit de 161 km², enclavée en Flandre par la loi du 8 novembre 1962 par laquelle les partis flamands ont fixé unilatéralement la "frontière linguistique", sans recensement linguistique ni consultation des populations concernées (La frontière linguistique en Belgique). La Région de Bruxelles-Capitale compte plus d’un million d’habitants dont 92% sont belges francophones. En effet, pour les élections régionales du 7 juin 2009, le nombre d'électeurs flamands dans les 19 communes de Bruxelles est de 49.540 par rapport à 538.148 électeurs de langue française (La Dernière Heure: "Sus au bilinguisme"). Il est important de signaler sur tous les électeurs bruxellois peuvent voter pour des candidats du collège francophone ou néerlandophone, seuls les candidats aux élections doivent choisir leur appartenance linguistique.

Bruxelles : Picqué forme
Le ministre-Président sortant est à la manœuvre à Bruxelles. Les négociations entrent dans le vif mercredi, autour du budget.
Il ne revendique certainement pas le titre, mais ne le rejette forcément pas non plus. C’est avec une casquette de formateur, adoubé peu auparavant dans cette fonction par les partis francophones qui ont opté pour un Olivier et par les partis néerlandophones enclins à former une Jamaïcaine - Bruxelles n’est-elle pas après tout la capitale du "half en half" ? - que Charles Picqué s’est présenté face à la presse après le premier tour de table avec les représentants des six partis appelés à composer le futur gouvernement régional.
Sans se fixer de "deadline", le ministre-Président actuel aimerait bien en finir pour le 10 juillet, question de mettre en place la nouvelle équipe pour la Fête nationale au plus tard. Pour ce faire, Charles Picqué, entouré de Philippe Moureaux (PS), Benoît Cerexhe (CDH), Christos Doulkeridis (Ecolo), Steven Vanackere (CD&V), Guy Vanhengel (Open VLD) et Bruno De Lille (Groen !) ont commencé par s’accorder sur une méthode et sur un agenda. En la matière, il n’y a guère d’alternatives : le premier tour de piste permet généralement de récolter les avis des différents acteurs régionaux, porte-parole de moult et éclectiques dimensions de la société plurielle bruxelloise.
Les interlocuteurs sociaux ouvrent le bal ce vendredi, mais Charles Picqué, qui installe ses pénates de formateur dans les locaux du parlement bruxellois, accueillera bien d’autres acteurs de la société civile jusqu’à mercredi prochain : les universités, les représentants des associations préoccupées par la défense de l’environnement, les opérateurs culturels et bien d’autres encore. Bref, tous ceux qui ont participé aux Etats généraux de Bruxelles à un titre ou un autre.
A noter aussi que les conclusions de ces Etats généraux seront également en bonne place parmi les memorandums envoyés au formateur. Charles Picqué sera aussi attentif aux priorités des autres niveaux de pouvoirs, notamment pour l’enseignement (les Communautés) mais aussi pour les thématiques transrégionales (les autres Régions).
Mais pas question cependant de prolonger indéfiniment ces contacts-là, d’autant plus que l’on négocie quand même la poursuite - avec une pincée verte flamande en sus - de la majorité sortante. Dès le mercredi 24 juin, le formateur Picqué entouré de délégations de trois membres de chacun des six partis concernés se penchera sur le cadre budgétaire. Un exercice rendu nécessaire quand on sait que l’on estime déjà que les recettes pour 2009 seraient inférieures à celles de 2008 de quelque 200 millions d’euros.
Pire, d’aucuns n’hésitent pas à doubler ce déficit car Bruxelles connaît pas mal d’arriérés de paiement. La dimension budgétaire marquera donc à l’évidence aussi les négociations gouvernementales bruxelloises, mais chaque parti peut toujours avancer ses priorités pour le non moins inévitable texte martyr qui lancera vraiment les pourparlers.
On sait que la majorité flamande est un peu étroite (9 élus sur 17), mais Charles Picqué a rappelé que ce fut aussi le cas dans le passé. Une certitude : il n’y aura pas deux programmes gouvernementaux parallèles. Les francophones et les néerlandophones se réuniront bien plus qu’à leur tour pour fixer des objectifs communs. Ce sera d’autant plus nécessaire que l’on déboulera tôt ou tard dans de nouvelles grandes négociations sur la réforme de l’Etat

Bruxelles, toujours prisonnière d’intérêts particratiques
Il y a plusieurs jours qu’une majorité s’est dessinée au sein du groupe linguistique néerlandais à Bruxelles : le libéral Guy Vanhengel a réussi à conclure très rapidement un accord avec le Cd&V et Groen qui lui permet de conserver hors du gouvernement le SP.A de son rival Pascal Smet.Et depuis hier soir, les dés semblent jetés du côté francophone aussi : à Namur, Ecolo a annoncé sa décision d’ouvrir des négociations avec, outre le Cdh, le parti socialiste, et cela, tant à Bruxelles qu’en Wallonie, et à la Communauté française.Pro Bruxsel s'insurge contre la façon dont la composition du futur gouvernement bruxellois se met en place.

L'argent des partis

Un contentieux oppose le fisc et quelques chefs de groupe politique dans les parlements, qui veulent obtenir l'exonération sur une partie de leur salaire complémentaire et l'autorisation de dépasser le montant forfaitaire maximum.

Daniel Bacquelaine, chef de groupe MR à la Chambre:
"Les réunions, les restaurants, les conférences de presse, tout le relationnel, cela coûte de l'argent"

Jean-Marc Nollet:
"ce qu'on reçoit suffit amplement"

L'administration, elle, attend une nouvelle réponse du ministre des Finances, interpellé en 2008, qui avait rendu une réponse favorable à cette demande, contre l'avis de son administration, ce qui a abouti à geler les dossiers fiscaux de plusieurs chefs de groupe, dont égalementcelui du PS au parlement wallon.

Lire aussi:
L'argent des partis après les élections

Ecolo devrait voir sa dotation publique grimper à 1,87 million d'euros, soit un bonus de 1,156 million d'euros, grâce à son score aux élections régionales de dimanche dernier, selon des calculs effectués par la presse francophone de mercredi.
Chaque groupe politique reçoit en effet une dotation de 33.095 euros par an au Parlement wallon, 15.411 euros au Parlement de la Communauté française et 12.970 euros au Parlement bruxellois. S'y ajoute une dotation au parti par voix obtenue (2,33 euros par voix) mais uniquement au Parlement wallon. A ce jeu-là, Ecolo est le grand gagnant des élections. Le PS devrait perdre 470.428 euros dans l'opération, le MR 98.340 euros et le cdh 90.048 euros. Enfin, le FN paie cher son éradication des Parlements: 239.421 euros.

jeudi 18 juin 2009

Fairtrade

video

Le Kamasutra des coalitions


Ou comment bien se faire niquer

Silvio Berluscon

video

Sans commentaire.

Toit, toit, mon toit pour un assistant social de luxe

Despiegeleer se décrit comme un "assistant social de luxe" , "400.000 euros, c'est le prix de la villa à Carcassonne où le prévenu se prélassera dans quelques semaines", répond le le substitut Sanhaji.

Phineas_Barnum #lacarolo Claude Despiegeleer a demandé que le tribunal déclare les poursuites irrecevables, n'ayant pas les moyens de se défendre ...

Chaos_Theory_Be #lacarolo @
phineas_barnum Camarades Socialistes, aidez le plus faible! Un logement et des sous pour Despi! #avotboncoeur

Non panic, camarade Claude: à Jamioulx, tu seras nourri et logé dans le quartier VIP (very important parvenu), entretenu, blanchi (blanchi ?!?); un vrai "assisté social de luxe".
On espère que les camarades ne t'oublierons pas pour que tu puisses cantiner à l'aise (chaudière pour les hivers rudes, vinasses pour accompagner ta pitance, T-shirt neuf et propre aux couleurs de Charleroi-la-sportive-sur-prurit pour les parties endiablées de pétanque, ... )

Pas la peine de demander l'abandon des poursuites, camarade, fais comme le camarade Guy qui bien que condamné 2X avec sursis ... n'est pas allé en prison.

Lire aussi:
Procès la Carolorégienne: audition de Claude Despiegeleer

A Charleroi le procès de la Carolorégiennne a débuté ce mercredi. Après une suspension, le procès a repris en début d'après-midi avec l'audition de Claude Despiegeleer.
L'affaire a éclaté à l'automne 2005 et a coûté leur carrière à trois échevins carolos qui comparaissent aujourd'hui aux côté de sept autres prévenus. Tout est parti d'un audit de la Société Wallonne du Logement révélé par Olivier Chastel.
L'audit constate à l'époque la mauvaise gestion de la Carolorégiennne, la plus importante société de logements sociaux de Charleroi, mauvaise gestion et négligences manifestes de ses dirigeants.
Au fil du temps, des pratiques étonnantes sont mises à jour: passe-droit et budgets utilisés à des fins peu avouables. Ce sera le point départ d'un véritable feuilleton politico juridique car le directeur de la Carolorégienne est Claude Despiegeleer, alors échevin des bâtiments communaux et homme de confiance de Jean-Claude Van Cauwenberghe.
Rappel des faits de l'affaire "Carolo"
Compte-rendu d'audience
17/06: les faits du procès de la Carolorégienne (F. Baré & H. Van Peel)
17/06: Maître Luc Misson (C. Loriaux)


Woluwe-Saint-Pierre : les habitations sociales inculpées
Ca y est. La tension monte d'un cran du côté des Habitations sociales à Woluwe-Saint-Pierre. Le juge d'instruction Van Espen vient d'inculper la société locale des logements sociaux, suite à la 1ère plainte déposée par la Société du Logement de la Région de Bruxelles-Capitale (S.L.R.B.) en octobre 2008 (révélé dans le Soir du19/11/08).

José Happart réagit après les perquisitions

Phineas_Barnum Perquisitions chez Happart : aurait-on retrouvé les preuves de remboursements waliforniens ? #elionouslapromis

Les domiciles de José Happart ainsi que les bureaux de Liège Airport ont été perquisitionnés en ce moment par la justice. Une plainte a été déposée, on évoque des fausses factures. José Happart est en ce moment entendu par la brigade financière de Liège.
La procureur du Roi de Liège, Danièle Reynders, l'a confirmé: des perquisitions ont été effecutées au domicile de José Happart ainsi qu'aux bureaux de Liège Airport, et au Parlement wallon. On comptait une dizaine d'enquêteurs dans les locaux de l'aéroport principautaire. Le juge d'instruction Philippe Richard enquête sur des soupçons de fausses factures, suite à une plainte déposée par un entrepreneur à l'encontre du président sortant du Parlement wallon.
Ces perquisitions concerneraient l'attribution d'un marché public à un entrepreneur lié à Liège Airport, dont José Happart est président. Il s'agirait de trouver des fausses factures: on parle du prix très écrasé d'une maison construite par la société Benelux Master Binet (BMB) à Esneux pour une connaissance de José Happart. La justice essaie de savoir qui a payé la différence.

Despi ne peut payer ses avocats
Ses frais s'élèveraient à 400.000 euros : Me Misson pourrait se déporter
Le procès de La Carolorégienne a débuté par un premier incident d'audience, hier matin. Dès l'entame des débats, Me Luc Misson, conseil de Claude Despiegeleer, a plaidé l'irrecevabilité pour la simple raison que son client ne peut assumer les frais de d'avocat(s) et, donc, se défendre équitablement.
Pour prouver ses dires , Me Misson s'est lancé dans une démonstration arithmétique : Despi est pour l'instant concerné par 4 procédures sur les 9 instructions qui le concernent. Ce qui représente d'ores et déjà l'équivalent de 255 heures d'audience. "À cela, il faut ajouter l'étude des 33.000 pages de dossier" , poursuit l'avocat.
"Au total, il y en a pour 3.570 heures de travail. Mes honoraires sont de 112 euros de l'heure, ce qui fait un montant total de près de 400.000 euros. La maison de mon client est saisie. Il ne touche plus qu'une pension de 2.800 euros par mois et La Carolorégienne lui réclame 15 millions d'euros au civil."
Me Misson constate en outre que, vu le montant de sa pension, Despi n'a pas droit à l'aide juridique. L'avocat a donc demandé à la juge de poser des questions préjudicielles à la Cour constitutionnelle à propos de cette législation qu'il trouve décalée par rapport à la réalité.
Du côté du parquet et de la scrl Carolorégienne, on trouve un peu saumâtre que Despiegeleer, qui est soupçonné d'avoir détourné des milliers d'euros, invoque l'indigence.
"400.000 euros, c'est le prix de la villa à Carcassonne où le prévenu se prélassera dans quelques semaines" , a clamé le substitut Sanhaji.
Me Misson pourrait se déporter dès la prochaine audience, laissant Despi sans avocat.



TC Charleroi : jugement le 17 juin dans le dossier Wagner
La défense de Bernard Wang, l'ancien haut fonctionnaire de la Région impliqué dans le dossier Wagner a également réclamé son acquittement mercredi devant le tribunal correctionnel. Le jugement sera rendu le 17 juin.
Après l'acquittement demandé par la défense de Robert Wagner lors de l'audience de mercredi matin, la défense de Bernard Wang, le haut fonctionnaire de la Région wallonne impliqué dans le même dossier a conclu elle aussi par une demande d'acquittement.
Me Marc Denève a expliqué que son client ne réclamait pas la clémence du tribunal, mais bien un acquittement pour l'ensemble des préventions mises à sa charge.
Il s'est tout d'abord penché sur sa complicité supposée dans le fait, pour Robert Wagner, de ne pas avoir restitué les 855.000 euros de subventions reçus de la Région wallonne. A l'époque, a-t-il plaidé, et alors qu'était mis en place l'Objectif 1, Bernard Wang n'avait pas de directeur général, parti sans être remplacé, et sa supérieure directe était régulièrement absente.
Le tribunal correctionnel de Charleroi a remis à huitaine le jugement qu'il devait rendre mercredi dans le dossier relatif à l'homme d'affaires carolorégien
Robert Wagner et à Bernard Wang.

REDPOWER 808.684.842





Le Délégué Général à la Rénovation est chargé de concrétiser les axes de rénovation du PS à travers toutes les fédérations, les USC et sections.

Gilles Doutrelepont est le Délégué Général à la Rénovation.

La dynamique de renouveau doit être concrétisée sur le terrain, partout en Wallonie et à Bruxelles. La fonction du Délégué à la Rénovation est positive et prospective. Elle s’inscrit résolument dans le processus de renouveau du PS, tourné vers l’avenir.

Le Délégué Général à la Rénovation doit plutôt être vu comme un animateur tout terrain. Il est au service des membres et plus généralement des personnes qui partagent les valeurs du PS. Il est chargé d’aider à redonner de la vie partout dans le Parti. Dans ce sens, il soutient auprès des fédérations et des sections et USC toutes les initiatives qui visent à remettre le débat au centre du PS.

Gilles Doutrelepont13 boulevard de l'Empereur1000 BruxellesTéléphone : +32 (0)2.548.32.17E-mail :
gilles.doutrelepont@ps.be


Soirée Matchs d'impro !
Les Jeunes Socialistes d'Anderlecht-Etterbeek-Ixelles-Jette-Molenbeek-Schaerbeek et les Étudiants Socialistes de L'ULB s'unissent pour vous offrir une soirée ludique et diversitssante où vous découvrirez les matchs d'impro ! Pour Molenbeek : François Cavenaille




Dans un souci de transparence totale
, le PS a confié la gestion de ses finances à l'asbl "Fonsoc", conformément à la loi du 4 juillet 1989 relative à la limitation et au contrôle des dépenses électorales ainsi qu'au financement et à la comptabilité ouverte des partis politiques.

L'asbl Fonsoc est gérée par Jean-Marc Lietart, Directeur financier du PS. Celui-ci contrôle toutes les dépenses du Parti. Ces dépenses concernent notamment les dotations aux fédérations *, les subventions, les frais de personnel et de fonctionnement, les frais d'information et de communication, les investissements et les dépenses électorales.

Les finances du PS proviennent :
des dotations accordées en vertu du chapitre III de la loi du 4 juillet 1989 relative à la limitation et au contrôle des dépenses électorales ainsi qu'au financement et à la comptabilité ouverte des partis politiques ;
des dons, donations ou legs ; ...


* Ce qui fait dire, que dans le cadre de la "totale transparence" déclarée, Fonsoc sera en mesure de répondre précisement quand le remboursement des vacanciers parlementaires PS aura été remboursé;


***********************


Au fait... l'Asbl RedPower domiciliée dans les locaux du PS fait gagner des cadeaux grâce à de beaux sponsors alors que c'est plutôt mal vu à proximité de la campagne électorale où les cadeaux sont interdits.... Mais j'oubliais, Elio a dit lors de "Répondez à la question" qu'il ne connaissait pas cette Asbl... Ben tiens !

Waterloo ou De Gaulle ?


appel du 18 juin 1940 par le General De Gaulle
L'info internationale vidéo.


Twitter side:

ludelory @Phineas_Barnum tu sais qu'il y a quatre ans d'écart entre l'appel et le débarquement, j'espère ? ;-)

Phineas_Barnum @ludelory : yes! C'était de l'humour décalé ... de quatre ans !


Lire aussi:
L’avenir du gaullisme

La mort de Napoléon alimente toujours les spéculations
Depuis quelques années, le mystère rode autour des circonstances de la mort et de l’inhumation de Napoléon. Un mystère qui planera au-dessus des traditionnelles reconstitutions qui se tiennent ce week-end autour du lion de Waterloo (www.waterloo1815.be).

mercredi 17 juin 2009

Une rustine verte sur un 4X4 polluant, rouge




Lire aussi:
http://nautilus.parlement-wallon.be/Archives/2004_2005/PRESSE/7657_02.pdf

http://blogonoclaste.blogspot.com/2007_06_01_archive.html

"Le PS reste le mâle dominant de l'Olivier", analyse le Crisp
Ecolo a fait le choix de l'Olivier pour diriger Bruxelles et la Wallonie. Ce choix du PS par les Verts déçoit certains électeurs. Le jeu est dangereux pour Ecolo analyse Jean Faniel, chercheur au Crisp, le Centre de Recherche et d'Informations socio-politiques.

Zarba sur le CREG

J'en parlais il y peu, ici.

Sur la twittosphère, Karine Lalieux et Tinne Van der Straeten s'expliquent:

karinelalieux Dans le Soir : "Les petits écarts de la Creg ajournés". L'audition de la Creg repoussée par plusieurs députés issus de partis flamands.

TinneVds @karinelalieux fout. Groen! steunde de vraag, maar wil geen lessen krijgen van de PS inzake deontologie. Waarom geen audit door Rekenhof?

TinneVds Wie bracht ook al weer de prakijken van Donfut aan het licht? En wie schrapte al die facturen?

TinneVds Wie verlaagde drastisch de gastransittarieven? En wie maakte vervolgens een wet om die beslissing ongedaan te maken?

TinneVds @blogderzuchten de CREG verlaagde de gastransittarieven. PS minister maakte vervolgens wet om die beslissing te omzeilen

karinelalieux @TinneVds : la malhonneté en politique n'ait jamais gagnante ! *

TinneVds @karinelalieux d'accord. voilà la raison de travailler via la cour des comptes, pour pouvoir travailler en toute sérénité et indépendance

* Phineas_Barnum @karinelalieux : Faut être relativement gonflée: un membre du PS qui fait la leçon à Groen!
Phineas_Barnum @TinneVdS : "A la Ségolène", je présente mes plus plates excuses aux néerlandophones, pour les inqualifiables dérives démocratiques de Fr.
Phineas_Barnum @TinneVdS : il est clair également que nous avons de fameux griefs à faire valoir (démocratie à BHV), mais cela n'excuse absolument rien.

Et quand Javaux viendra défendre (quoi donc encore ?) pour les francophones devant les Flamands et Bart de Waver, il aura l'air malin, en compagnie de ses nouveaux acolytes ...

Updated:
karinelalieux @
Phineas_Barnum : ma remarque concernait le contenu des débats en commission que Tvds semblait vouloir oublier et non 1 leçon de morale

Phineas_Barnum @
karinelalieux : ma remarque concernait les walifornicateurs toujours présents, mandataires, membres du parti et non sanctionnés.

Phineas_Barnum @
karinelalieux : PS: suivant la formule désormais consacrée: "J'en ai maaarre des parvenus" ©eliodirupo



Le quotidien de l'Iran (III)

Le quotidien de l'Iran, vu par la réalisatrice Soudabeh Moradian, née en Iran.

video

Une jeune femme de 24 ans et son petit ami décrivent les problèmes rencontrés par la jeunesse iranienne. Par « crainte de l’avenir », le couple a décidé de ne pas se marier pour le moment. Tous deux tentent de vivre avec insouciance et de faire la fête avec leurs amis en évoquant l’avenir de leur pays.


Lire aussi:
Ahmadinijad sucks at Photoshop

Téhéran accentue la pression sur les médias étrangers

Interdiction de couvrir les manifestations "illégales", arrestations de journalistes, brouillage des communications, photos et vidéos confisquées... Les autorités iraniennes entendent contrôler l'information diffusée par les médias internationaux.
Les autorités iraniennes ont interdit à la presse étrangère de couvrir les manifestations qu'elles considèrent comme illégales. Une décision qui vise implicitement le rassemblement des partisans du candidat malheureux à la présidentielle,
Mir Hossein Moussavi, ce mardi après-midi. Mais aussi la contre-manifestation organisée par le pouvoir et tout événement qui ne serait pas "au programme" du ministère de la Culture et de la guidance islamique.

Twitter, dernier espoir des Iraniens révoltés
Ceux qui ne sont pas encore convaincus de l’importance des médias sociaux et de leur puissance grandissante seront probablement intéressés d’apprendre une des dernières initiatives de l’administration américaine. Elle vient en effet de demander aux responsables du réseau social Twitter de postposer une maintenance de leur système pour permettre aux Iraniens de continuer à informer le reste du monde de ce qui se passe dans leur pays. Le dernier né des médias sociaux qui permet de communiquer des micro messages de 140 caractères à plusieurs destinataires à la fois est une sorte de micro blog qui permet à son utilisateur de rester en permanence en ligne avec son réseau professionnels et/ou privé. La puissance de l’outil est impressionnante. Dans le cas de L’Iran, on se rend compte que Twitter est le seul fil qui reste aux contestataires des dernières élections pour communiquer leur frustration et informer le monde entier des fraudes qui auraient bénéficié au président sortant.
De manière plus générale, le phénomène des médias sociaux dont les deux plus médiatisés sont aujourd’hui Facebook et Twitter n’a pas attendu pour envahir régulièrement nos médias tellement ils suscitent l’interrogation en matière de concurrence des médias traditionnels et de marketing. Depuis le début de l’année, la presse quotidienne francophone a évoqué Twitter dans 271 articles et facebook dans 978 articles.
Dans la presse néerlandophone, la tendance est la même.

mardi 16 juin 2009

34.000 postes de fonctionnaires supprimés

Brève rançaise : Le bain de sang social, déjà ?
Jusqu'ici le gouvernement français tablait sur un déficit à 5,6% du PIB. Le ministre du Budget n'exclut pas de dépasser le chiffre de 34.000 de postes de fonctionnaires supprimés dans le projet de budget pour 2010. Eric Woerth reconnaît que le déficit public dépassera les 6% en 2009


Lire aussi:
La crise a fait perdre à chaque Belge 12.000 euros d’avoirs financiers

"C'est le mal de la Région wallonne"

Extrait de l'invité du MAP du 14 juin 2009, avec Jean-Marc Nollet:


video





Lire aussi:
"le petit prince de Waremme"

Quand la bêtise et le manque d'éthique est une profession de foi
Brève: Le nouveau bourgmestre de Frameries Jean-Marc Dupont a envoyé hier à tous les habitants de la commune un courrier les appelant à voter pour l'ex-ministre régional Didier Donfut, candidat aux régionales, qui s'est retiré de la campagne sur "ordre" de son Président de Parti

Tractothèque: Bruxelles 2009 - Vincent De Wolf et Sandrine Es (MR-Lib)
Bruxelles 2009 - Vincent De Wolf et Sandrine Es (MR-Lib). Vincent De Wolf est bourgmestre d'Etterbeek, où Sandrine Es, une des deux seuls élus assyriens


Débats politiques dominicaux : Les cumuls
Conflits d’intérêts avérés ou potentiels

Irange vert, rouge

Comme bientôt en Francophonie ?

doulkeridis est prêt pour les négociations
@
doulkeridis : Super ! je propose GuyCoëme comme ministre-prés ; Donfut, ministre des Fin; Daerden aux transports avec westphael com adjoint






Lire aussi:
Iran : les "forçats de l'info" des médias en ligne adorent Twitter


20minutes.fr se concentre dans un premier temps sur le mouvement d'humeur qui a animé le réseau Twitter ce week-end : de nombreux utilisateurs de Twitter ont reproché à la chaîne américaine CNN de ne pas couvrir les manifestations anti-Ahmadinejad. "Le site Read Write Web implore même le puissant média de chercher des infos du côté de Twitter où les témoignages de personnes apparemment sur place et les commentaires d’internautes du monde entier défilent en un torrent continu. Avec toujours le même bémol: ces infos, qui défilent à toute vitesse, sont publiées sans vérification journalistique, donc sujettes à caution", indique l'article.


Iran: alors que la presse galère, l'info vient de Twitter et YouTube
De nombreux Posteurs soulignent l'avènement des médias sociaux, mais il convient de prendre ces infos avec prudence.
Pour savoir ce qu'il se passe en
Iran, c'est sur le Web qu'il faut être. Les informations et témoignages liés aux manifestations affluent sur les sites de médias sociaux comme YouTube ou Twitter, alors que les journalistes sur place ont, eux, du mal à travailler.

lundi 15 juin 2009

L'éco-accouchement

Updated

"Educate and inform the whole mass of the people... They are the only sure reliance for the preservation of our liberty."
—Thomas Jefferson


Jean-Michel Javaux et Isabelle Durant ont proposé la formule de l'Olivier.

ecololo vous rassure : ecolo est bien un parti qui porte des valeurs de gauche :-)
Karinelalieux Ecolo à 90% pour négociations avec le Cdh et le PS. Le projet progressiste pour Bxl et la Wallonie est en bonne voie.
MBux ECOLO pour l'Olivier: 47 pour, 2 abstentions, 5 contre
rwarmont @ecolo: peut-on savoir qui sont les 5 courageux qui voulaient un vrai changement et pas ramener les parvenus au pouvoir?

Sauf "quelques réticences", les régionales se sont prononcées largement en faveur d'une entrée en négociation avec le PS, "mais sans obligation de résultat" ?!? ... un nouveau ultra-concept de nouvelle gouvernance et d'éthique rénovée ?

zorrobiwan Ce soir, les bleus sont verts et voient rouge #bel09
PhilipHermann Entre le changement et la facilité, Ecolo a choisi... Il n'aura pas le changement et ce ne sera pas facile à assumer. Tant pis pour eux...
Chaos_Theory_BeDe Gaulle disait que les Francais etaient des veaux...que penserait il alors de Wallons? #apocalypsenow #babordtoute #femmesetenfantsdabord

Ce qui semble clair, c'est qu' Ecolo a raté l'occasion historique de donner à la Francophonie sclérosée par les dérives structurelles, une chance au changement tel qu'était très clairement le signal général des électeurs francophones et a privilégié le sectarisme retrograde à l'innovation/rénovation progressiste.

ikempeneers la bonne gouvernance selon Ecolo : " on prend les mêmes et on recommence"... Cherchez l'erreur...

Cette orientation pourrait s'expliquer pour grande partie, par la base historique qui forme le noyau dur du conseil de fédé (d’Ecolo) qui possède un profil plutôt idéaliste-fleur-(bleue)rouge anti-capitaliste "de droite".

melissa_bxl @Phineas_Barnum Pour une majorité d'Ecolos, une alliance avec le MR était une aberration. Ils ont voté sur les concordances de programme
melissa_bxl @Phineas_Barnum Mais ça ne me réjouit pas plus que ça... c'était choisir la peste ou le choléra...
Contrairement à la fine analyse du voyageur walifornien en chef, les 10% de majoration de l'électorat d'Ecolo viennent de déçus du PS qui se détournaient d'un parti à l"éthique politique défaillante et désespérante ... pour actuellement se retrouver embarqué avec ... d'où évidemment l'intérêt d'avoir changé son vote pour avoir un changement dans la continuité !

Quels que soient les résultats des prochaines négociations - cdH ne s'est toujours pas prononcé, me semble-t-il- Ecolo vient de perdre illico les dernier 10% de voix gagnées ces dernières semaines et mois.

dreynders je respecte le choix d'un parti mais je partage la déception des citoyens qui ont espéré le changement...

karinelalieux @
Chaos_Theory_Be : je crois que personne ne rentrera dans un gouvernement wallon, cf ou bxl sans connaître l'état réel des budgets MD ou pas
Phineas_Barnum @karinelalieux : Ah bon ? @micheldaerden nous cachait qqechose ?

Phineas_Barnum #3axes C'est marrant, la solidarité, la gouvernance et le développement durable ont déjà disparu du vocabulaire Guy Coëme ministre-président!
Mateusz Armand De Decker qui conduisait la liste MR à Bruxelles s'est également dit déçu du choix d'Ecolo.

dreynders vous avez cru au changement , ecolo a fait un autre choix....


Lire aussi:
« En coalition avec Reynders ? Non »

Jean-Claude Defossé, journaliste, ne mâchait pas ses mots. Elu le 7 juin député bruxellois, il persiste et signeLa semaine passée, au lendemain des élections, Écolo, incontestable vainqueur en Belgique francophone, a pris les choses en main, négligeant la tradition qui veut que le parti qui a obtenu le plus de sièges – le PS en Wallonie, le MR à Bruxelles – soit à la manœuvre. Innovation encore : Écolo a d’abord rencontré le CDH, avant de « convoquer » les deux grandes formations. Maintenant, les verts vont devoir choisir entre PS ou MR. Entretien avec Jean-Claude Defossé, nouveau député bruxellois

MR ou PS ? Ecolo-cdH décident ce soir, avec avantage au PS ?
15.06.09 - 18:43 Une semaine: le temps qu’il a fallu à Ecolo pour savourer, réfléchir, discuter et enfin décider. Tout au long de ce lundi, nous suivrons heure par heure la situation sur cette page.
18h30: Vers l'Avenir annonce l'Olivier
Les journaux du groupe Vers L'Avenir annoncent que Jean-Michel Javaux et Isabelle Durant défendront l'Olivier face aux régionales réunies à Namur, ce soir. A prendre, bien sûr, avec des pincettes.
17h: le cdH aussi discret qu'Ecolo
Alors qu'Ecolo réunit son conseil de fédération à 19 heures aux Facultés universitaires Notre-Dame de la Paix à Namur, le Bureau politique du cdH est convoqué à 20h30 à l'Hôtel des Trois clés à Gemboux. Les écologistes et les humanistes devraient dire à l'issue de ces réunions avec qui ils veulent entamer des négociations pour la formation des gouvernements wallon, bruxellois et de la Communauté française.
Le Bureau politique du cdH compte une cinquantaine de membres: les ministres, les parlementaires, les présidents d'arrondissement ainsi que les représentants des femmes, des jeunes, des aînés...
Dans la perspective de cette réunion, diverses personnalités du cdH se sont concertées pendant la journée de lundi mais ces rencontres n'avaient rien de structuré, précise-t-on au parti. Rien n'a filtré de ces réunions et de la proposition que la direction du parti défendra devant le Bureau politique.
Le cdH a aussi prévu pour ce lundi une petite fête pour les candidats aux élections du 7 juin et leurs équipes. Cette réception a lieu à Meux. La fête et le Bureau politique n'ont rien à voir l'un avec l'autre mais la proximité de Meux et Gembloux permettra aux dirigeants du parti d'aller rapidement de l'une à l'autre.
Comme à Ecolo, la réunion du cdH sera sans doute longue.
On peut supposer que les deux partis auront des contacts avant de sortir pour annoncer le résultat de leurs délibérations respectives.
"Tout a été bien préparé et les deux directions de parti devraient présenter à leurs instances respectives un choix similaire pour l'avenir. Mais il faut tenir compte du fait que nous sommes dans un cas de figure inédit", notait un observateur cdH.
15h: les coalitions possibles
C'est relativement simple: pour respecter le voeu de symétrie formulé, d'abord, par Joëlle Milquet, on devrait se diriger vers des gouvernements identiques: soit l'Olivier PS-Ecolo-cdH, soit la Jamaïcaine* (ou namuroise) MR-Ecolo-cdH. En Wallonie, l'Olivier donnerait 56 sièges sur 75 à la majorité, la Jamaïcaine 46 sièges. A Bruxelles, la Jamaïcaine dégagerait une majorité de 51 sièges sur 72 (francophones) alors qu'un Olivier pourrait compter sur 48 sièges. Arithmétiquement, le PS semble indispensable au sud du pays, le MR tout autant à Bruxelles. Que feront Ecolo et le cdH ? Pour rappel, la législature 2004-2009 était un Olivier à Bruxelles, une coalition rouge-romaine en Wallonie.
*A noter que l'utilisation du terme Jamaïcaine ne correspond pas aux couleurs des partis concernés en Belgique, mais bien en Allemagne: le drapeau de la Jamaïque est jaune, noir, vert, soit les couleurs de la CDU (démocrate-chrétien), du FDP (libéraux) et de Bündnis 90/Die Grünen (écologistes), la seule alternative, lors des législatives de 2005 outre-Rhin, à la grande coalition traditionnelle CDU-SPD. Par analogie, on parle donc d'une coalition jamaïcaine MR-Ecolo-cdH.

Reynders : « Ecolo a fait un autre choix que le changement attendu »
lundi 15.06.2009, 23:02 « Je respecte le choix d’une formation politique. Mais je comprends et partage la déception des très nombreux citoyens qui ont, jusqu’au dernier moment, cru qu’un véritable changement était possible », a dit lundi soir le président du MR Didier Reynders dans une première réaction à la décision d’Ecolo d’opter pour un Olivier en Wallonie, à Bruxelles et en Communauté française. Il a rappelé que son parti avait encore dans la journée de lundi fait des propositions concrètes sur les priorités et la façon de conduire les gouvernements des entités fédérées. « Ecolo a fait un autre choix que le changement attendu », a-t-il conclu.

De Decker: "Déception et tristesse des 30pc de Bruxellois qui ont voté MR"
"Je partage la déception et la tristesse des 30pc de Bruxellois qui ont voté pour le MR et qui se sentent trompés. Ils ont cru dans la capacité d'Ecolo et du cdH de choisir pour le changement", a dit lundi soir la tête de liste du MR à Bruxelles lors des élections régionales. Et de rappeler qu'Ecolo et le cdH ont gouverné avec le PS au cours des cinq dernières années ...

Attention, danger !


Prises d'ambiances et 7 juin (I)

Dans un premier temps, prises d'ambiances "plutôt Ecolo", lors du soir des élections du 7 juin ...

Un "futur ministre de l'agriculture" qui, après avoir affirmé encore que la Walifornie était une bonne chose, pense que le nouvel électorat d'Ecolo vient essentiellement du Front National.

Réaction et analyse aussi de Christos Doulkeridis:


video


Marcel Cheron réagit également ...

video


NB: Voir aussi, Marcel Cheron après la réaction de José Happart ET(/la réaction complète) de Didier Donfut, ici: Le passé e(s)t l'avenir de la Wallonie ? , mais voici un "avant-goût, avec la "pseudo affaire Donfut", soit "le donfutgate"...

video


Bernard Wesphael insiste sur le projet Ecolo pour une bonne gouvernance:

video


Lire aussi:
Une "namuroise" à la bruxelloise néerlandophone

Une situation claire ...

Le passé e(s)t l'avenir de la Wallonie ?

La vraie crise libérale

... nous est proposée par le Pan, avec plan de montage, s'il vous plaît bien !


Ni Waterloo, ni Berlin : le Mur n’est pas tombé. Pas plus de Grand soir. Mais il reste une claque, une gifle, une correction… Appelez-la comme vous voulez, mais ce 7 juin 2009 fut une élection de perdants. Qui, tous et contrairement à leurs rodomontades, écopent d’une magistrale leçon d’humilité.

video


Lire aussi:
Wallonie-Bruxelles: attendre Ecolo et le cdH qui se réunissent lundi soir
Le Bureau politique d'Ecolo se réunit lundi matin. Les verts réunissent ensuite à 19 heures le Conseil de fédération. Celui-ci devrait donner à la direction du parti un mandat de négociation en vue de la formation des gouvernements wallon, bruxellois et de la Communauté ...

PS ou MR : avec qui Écolo et CDH vont-ils négocier ?
Ce dimanche, sur les plateaux de télévision, rien n’a filtré. La journée de lundi devrait être décisive pour l’ouverture de négociations effectives pour la formation des gouvernements régionaux et communautaire du côté francophone. Écolo et CDH, qui ont la main, devraient annoncer avec qui du MR ou du PS ils veulent entamer les discussions.

Olivier pour le Parlement Wallon, Jamaïquaine pour le Parlement Bruxellois : fiction ou réalité ?

Javaux : Milquet est formatrice ? 29/06/07
Reynders avisé du « non » au Sud
Dix-neuf jours sans gouvernement. Di Rupo, Picqué, Arena, puis Kris Peeters ont été reçus chez l'informateur, vendredi. Tir groupé contre la réforme de l'Etat : Wallonie, Bruxelles et Communauté font barrage.En fait de « ministres-présidents des entités fédérées », Didier Reynders a surtout pu acter hier le « non » francophone à toute réforme de l'État qui consisterait à réduire les compétences de l'État fédéral, ou à modifier la loi de financement. À l'Hôtel des Finances, le « front » francophone était socialiste en l'occurrence, incarné par Elio Di Rupo, Charles Picqué et Marie Arena, les trois chefs des gouvernements wallon, bruxellois, et de la Communauté française, représentant leurs majorités PS-CDH (+ Écolo à Bruxelles).

BSCA, la société de voyages

Updated - lundi 15.06.2009, 22:38
Le CA de BSCA confirme sa confiance en sa présidente
Le Conseil d’Administration de BSCA a confirmé à l’unanimité, sa confiance en sa Présidente, Madame Edmée De Groeve. Il considère que les allégations et les insinuations calomnieuses reprises dans certains médias portent préjudice à la société, et il entend dès lors faire valoir ses droits en la matière. Le Conseil d’Administration rappelle qu’une société comme BSCA se doit professionnellement de développer une politique commerciale dynamique, axée sur la fidélisation de clients et de partenaires. Dans cet esprit, afin de lever toute ambiguïté, et même si les comptes avaient été arrêtés sur proposition de l’ancien Administrateur Délégué, le Conseil d’Administration demande au Comité de Nomination et de Rémunération de vérifier la nature des dépenses assumées dans ce cadre par l’ensemble du Management.

Brève: Edmée de Groeve dont je parlais récemment ici, siège au bureau du PS (l'organe exécutif du PS) avec voix délibérative,.
Elle aurait - d'après la Libre- organisé un voyage aux îles Canaries, payé par BSCA, la société gestionnaire de l’aéroport de Charleroi, qui avait licencié l’administrateur délégué, Marcel Buelens. Le coût du voyage "entre copains" (son compagnon Alphonse D’Angelo ainsi que Franco Di Rupo (frère du président du PS, Elio Di Rupo) et Pierre Magnette (frère du ministre fédéral PS de l’Energie, Paul Magnette). Les autres membres de la délégation sont notamment des connaissances privées.) aurait été remboursé par BSCA, malgré le fait que le CEO n’ait pas validé la dépense.

Toujours d'après la Libre:
Par ailleurs, la présidente de BSCA aurait invité, en VIP et durant un week-end, des membres de cette même délégation ainsi que des enfants, neveux et nièces de responsables politiques socialistes au Grand Prix de F1 à Francorchamps en 2007 et 2008. Chaque invitation avait une valeur minimale d’environ 2 000 €. Or, “ces places sont destinées exclusivement aux clients et relations d’affaires importantes de BSCA”, lit-on dans la citation de l’avocat de Marcel Buelens et dont “La Libre” a eu connaissance. La facture est ici aussi salée, elle s’élève, pour les deux éditions du GP de F1, à environ 50 000 € et entièrement prise en charge par la société gestionnaire de l’aéroport. Selon nos informations, la présidente De Groeve aurait également utilisé la carte de crédit de BSCA à des fins purement personnelles notamment l’achat de vêtements de luxe, le règlement d’ardoises de restauration à titre privé; sans oublier des retraits d’argent, sans justification, à la comptabilité de la société. Ces dépenses s’élèveraient à environ de 1 500 € à 2 000 € par mois depuis début 2007.

Ne pas oublier que, par exemple, l'illustre José Happart est (encore et toujours) président de la Société de gestion de l'aéroport de Bierset ...


Lire aussi:
Marcel Buelens éjecté de l'aéroport de Charleroi

Les conflits larvés entre l'administrateur de BSCA, sa présidente du conseil et son ministre de tutelle ont finalement eu raison de Marcel Buelens. L'homme est poussé à la démission après 2 ans et demi à la tête de l'aéroport carolo. Edmée De Groeve, présidente du CA, le remplacera ad interim.
Nous évoquions la fragilité du poste de Marcel Buelens, le patron de BSCA à la fin du mois de mai. Aujourd'hui, les divergences stratégiques sur l'avenir de l'aéroport de Charleroi ont eu raison de l'administrateur délégué de l'aéroport carolo. On sait qu'il entretenait de houleux rapports avec la présidente du conseil d'administration et le ministre wallon de tutelle. Après des mois de conflit larvé et de petites phrases assassines, Marcel Buelens a été poussé à la démission, comme le signale la RTBF. Et d'après nos sources, la présidente du CA, Edmée De Groeve, a été mandatée pour la gestion journalière de l'aéroport ad interim.

Saint-Hubert : Idélux reprend l’aérodrome - 15.05
Le conseil d’administration de l’intercommunale Idélux a marqué son accord, ce vendredi matin, sur une reprise de la gestion de l’aérodrome de Saint-Hubert. Depuis deux ans, la Région wallonne cherchait, sans succès, à confier l’exploitation de l’infrastructure à un privé. Le gouvernement wallon doit désormais avaliser le protocole d’accord.


BELGIQUE (Nov 06)
Parti Socialiste, PS
Elio Di Rupo
Etienne Godin
Franco Di Rupo


La direction a indiqué que les éléments étaient indépendants de sa volonté
L'attaché de presse du ministre wallon des transports André Antoine a confirmé lundi que la Région wallonne et le groupe SAVE ne signeront pas mardi les documents qui engagent la vente à la société italienne d'un pourcentage des parts de la société gestionnaire de l'aéroport de Charleroi, BSCA (Brussel South Charleroi Airport).
Dominique Jacques a par ailleurs précisé qu'il était incapable d'indiquer la date à laquelle cette signature interviendra. Les différentes parties doivent en effet parvenir à concilier leurs agendas, a-t-il affirmé.Dans un communiqué distinct, la direction de l'aéroport de Charleroi a indiqué qu'en raison d'éléments "indépendants de sa volonté", le point presse prévu à l'occasion de la signature de l'accord était reporté "de quelques jours".


Sowaer va émettre pour 25 millions de billets de trésorerie
Une diversification des sources de financement qui permettra à Sowaer, selon la direction, d’optimaliser la gestion de sa trésorerie.
A l'instar de la province du Hainaut ou de la ville de Charleroi pour se limiter à ces deux seuls exemples, la Société Wallonne des Aéroports (Sowaer) va, pour la première fois, mettre en place un programme de billets de trésorerie d'un montant de 25 millions EUR. Un programme qui bénéficiera de la garantie à 100% de la Région Wallonne.En janvier dernier, le gouvernement autorisait Sowaer, société d'intérêt public spécialisée dans le financement des infrastructures aéroportuaires, à lancer les procédures pour un emprunt d'un montant de 55 millions EUR.Des moyens à trouver pour satisfaire les programmes d'investissement dans les aéroports et aérodromes programmés sur l'année budgétaire 2009.Vu les conditions remises par les banques, le marché concernant cet emprunt, finalement attribué à Dexia, a été limité à 30 millions.Pour le solde, Sowaer passera donc par du papier commercial.Le cahier de charge est aujourd'hui à la rédaction pour sélectionner la banque partenaire."Cette diversification des sources de financement est une bonne chose puisqu'elle nous permettra de gérer de façon beaucoup plus planifiée notre trésorerie " commente Luc Vuylsteke, directeur général de Sowaer.


Y’en a marre monsieur Daerden
(...) Pour Francorchamps, il remet le couvert en paradant aux nombreuses tables [17 rien que ça !] réservées au nom de la Région wallonne dans les salons VIP de l’Eau Rouge à 2500 € le couvert le week-end de 3 jours. Sans la moindre gêne, alors que le Grand Prix réalise l’exploit de faire 5,5 millions € de déficit en 2 ans. C’est le même Daerden qui avait déjà investi plus de 15 millions € pour remettre le circuit à neuf.N’importe quelle boîte dans le privé aurait arrêté les frais devant des résultats financiers aussi négatifs. Mais ici, on s’en fiche : c’est quand même ce cochon payeur de contribuable qui raque !Et puis, ce grand prix, vous comprenez, c’est tellement bon pour l’image de la Wallonie. C’est surtout le prétexte idéal pour inviter les copains et se payer du bon temps. Pendant que les autres travaillent, bien entendu…

Des députés wallons peu dépités

L'Awex interrogée par la police

DH.be - José Happart contre-attaque
Le président de la Société de gestion de l'aéroport de Bierset (SAB), José Happart, a confirmé ce jeudi qu'un recours en suspension et en annulation ...


Allongement de la piste principale de l’aéroport de Bierset 09/07/2008
Le Ministre wallon en charge des aéroports, André Antoine, visité ce 4 juillet le chantier des travaux d’allongement de la piste principale de l’aéroport de Bierset.
Le Ministre wallon en charge des aéroports, André Antoine, visité ce 4 juillet le chantier des travaux d’allongement de la piste principale de l’
aéroport de Bierset après en avoir fait la présentation en compagnie de Monsieur José Happart, Président de Liège Aéroport, Monsieur Luc Vuylsteke, Président du Comité Exécutif de la Société Wallonne des Aéroports et Monsieur Luc Partoune, Directeur général de Liège Aéroport.