samedi 11 octobre 2008

Cap48

J'adore ...

video


Lire aussi:
Nous vous donnons rendez-vous!
Dans un formidable élan de solidarité, des milliers de bénévoles se préparent pour participer activement à l'action de vente des porte-photos CAP48 du 3 au 12 octobre ! Merci à tous nos bénévoles de se mobiliser aussi nombreux! Vous désirez vous aussi nous aider? Contactez-nous: 02 737 48 81

AIG

Mais qui se souvient encore et déjà de ceci ... ?

video

Fin septembre 2008, les contribuables américains payaient 85 milliards de dollars pour sauver les assurances AIG de la faillite. Six jours après, les dix principaux cadres d'AIG dépensaient 443 000 dollars dans un séminaire de luxe.

Lire aussi:
Selon plusieurs médias,
Fortis Insurance Belgium aurait dépensé quelque 150.000 euros pour organiser ce vendredi un événement culinaire exclusif dans l'hôtel le plus cher de la Principauté de Monaco. "Le fait qu'une banque consacre une telle fortune uniquement pour soigner ses courtiers est, en soi, révélateur des dérives du capitalisme sauvage que condamne le parti socialiste. Le monde de la finance a perdu toute décence, et en vient ainsi à jouer avec des sommes dépassant tout entendement, tandis que d'autres triment pour boucler les fins de mois", s'insurge le PS.

Crise : la petite BD qui court de banque en banque

La Washington Mutual en faillite

Lehman Brothers trouve des repreneurs

De la crise des "subprimes" au krach boursier mondial
Retour sur la crise des "subprimes" aux États-Unis pour comprendre comment l'effondrement du marché immobilier américain s'est répercuté sur l'ensemble des places boursières de la planète.

Bush: "Nous avons besoin" d'un plan de sauvetage
Le président américain George W. Bush a réitéré vendredi la nécessité d'adopter rapidement le plan de sauvetage du secteur bancaire proposé par son administration, affirmant qu'il n'y avait "pas de désaccord sur le fait que quelque chose d'essentiel" devait être fait.

Le mauvais oeil de Lehman Brothers
La banque en faillite arrive en tête des classements 2007 de la profession. Chapeau les analystes ! S’ils ont raison, cela annonce des lendemains qui chantent dans les bourses du monde entier.
Ce vendredi 19 septembre, la revue américaine
Institutional Investor (II), une des « Bibles » de la haute finance mondiale a mis en ligne les résultats de son célébrissime classement annuel 2007 des meilleurs professionnels des métiers de l’argent, 17ème du nom.

Only you can silence yourself (II)

Le silence de l'agnelle: Jessica Alba dans une campagne publicitaire dont le but est d'inciter les jeunes Américains à voter.

Nos amis français de l'ACP

Je désirais aborder il y a peu dans un billet l'opportunité et les conditions réelles de messages publicitaires déguisés (l'étaient-ils, d'ailleurs ?) dans une communication du Ministre-Président de la Région wallonne à la RTBF, dans le cadre - me semble-t-il- des fêtes de Wallonie-la-gagneuse.
L'intérêt des internautes actifs sur ce blog (que je remercie au passage pour le courage d'essayer en permanence de décoder les ménadres de mon esprit très tordu) s'est plutôt porté sur "l'opportunité de la pub à la télé publique"; je vous renvoie aux "annexes" du billet sus-mentionné pour les réactions d' "époque", quand le débat semblait ouvert.

Il se fait qu'il y a peu, le sujet est venu sur la table, chez nos amis français via l'ACP -pas les Pays d'Afrique, Caraïbes et Pacifique!- , mais l'association des chaînes privées qui regroupe TF1, M6 et Canal+, qui a une nouvelle fois remis en cause les calculs de la commissions Copé sur le manque à gagner publicitaire de France Télévisions lié à la prochaine suppression de la publicité après 20H00 sur ses antennes.
L'ACP
"regrette que ce montant de 450 millions d'euros, établi par la commission pour la nouvelle télévision publique, ne tienne compte ni des véritables performances commerciales de France Télévisions ni de l'état du marché publicitaire en 2008 et n'ait fait l'objet à ce jour d'aucune analyse transparente et contradictoire"
L'ACP souhaite donc que les parlementaires
"ramènent cette dotation à un niveau reflétant réellement les conséquences économiques de l'arrêt partiel de la publicité sur France Télévisions"

Lire aussi:
Lettre ouverte au CSA concernant BFM

La CSA aurait décidé de ne pas retenir la candidature de BFM pour le plan de fréquence.
Cette lettre ouverte est envoyée à la CSA, à la presse et aux différents partis politiques.

La CSA "aurait" décidé de ne pas attribuer de fréquence à BFM radio.
"Aurait" puisque ce n'est pas encore officiel et qu'il est possible que cela change. Ce ne serait pas la première fois qu'une information serait démentie par les faits.
Pour rappel, BFM était une radio unique en son genre. Elle était axée sur l'information "en continu" à orientation économique.

Le jour de la pas-peur

François T aborde un sujet de société comme je les aime:

Le jour de la pas-peur
(...) L’Open Rights Group organise, ce 11 octobre, un Freedom Not Fear Day. De quoi s’agit-il ? De promouvoir la liberté et non la paranoïa dans les espaces publics. Autrement dit, de faire la promotion de l’ouverture contre le cloisonnement sécuritaire réalisé à l’aide de moyens techniques sophistiqués.
Le concept? Il est expliqué
ici et prend tout son sens dans le cadre d’une société britannique qui est déjà allée relativement loin en matière de bigbrotherisation de la société.

Merci François.
Paix sur terre,
With Love, himself

vendredi 10 octobre 2008

Les Grands Travaux inutiles

MR : le stade à Schaerbeek-Formation
A la veille de la rentrée parlementaire, le 1 er octobre, le MR s'est prononcé lundi ouvertement en faveur de la construction d'un nouveau stade international sur le site de Scharbeek-formation, dans la capitale.


L'extension de Charleroi Airport impayable?
Les premières études financières sur le coût d'une extension du hall d'accueil du nouveau terminal de l'aéroport de Charleroi (BSCA), de la construction d'un nouveau parking pour voitures (3.000 places) et de l'aménagement d'un nouvel espace de parking pour les avions, estiment ce coût à plus de 140 millions d'euros.

Reynders, sorte de Georges Clooney

Selon une étude de neuromarketing sondant l'inconscient des jeunes bruxellois âgés de 18 à 30 ans :

- Elio Di Rupo, a l'image d'un "bosseur soucieux des médias", pouvant "l'entraîner vers un côté hypocrite". Si on le voit comme un personnage "chaleureux", son look "soigné noeud papillon à l'italienne" peut rapidement lui donner un air "pompeux qui pourrait nuire à la proximité qu'il a avec le public".
D'une liste de 220 mots, est ressortie l'image d'un Elio Di Rupo concentrant les associations positives et négatives de la gauche ("sociale, humaniste, généreuse", ... mais aussi des "affaires, des magouilles et de la corruption")

- Didier Reynders a l'image d'un "performer, dynamique, compétent, courageux, et audacieux, expert en matières économiques et financières", mais son ambition le mène vers des perçus négatifs de "l'intello" à "l'arrogant", mais il possède aussi une dimension de "charmeur, associé aux femmes, un paradoxe confirmé à l'étranger où sa photo évoque, pour les femmes qui ne le connaissent pas un beau gosse, sorte de Georges Clooney de la politique belge".

Le nouveau compte d'épargne



Lire aussi:
'Le crédit bancaire sera plus difficile à obtenir'
"Il ne faut pas se voiler la face, on va vivre une situation économique difficile dans les prochains mois". Benoit Cerexhe, le ministre bruxellois de l'Economie a préféré ne pas donner d'illusions aux auditeurs de Bel RTL, ce matin alors qu'il répondait aux questions de Frédéric Cauderlier. Une des premières conséquences de cette crise: des crédits plus chers.
Explication: "Les institutions bancaires vont resserer un tout petit peu les boulons.

Le coucou sonne toujours deux fois

la suite ...

video

video

RAQ#1: Débriefing sauvach’

Chez et par Damien à propos de "Répondez @ la Question !"

C'est le deuxième, après le débriefing "sain et courageux" de Johanne Montay et François De Brigode



Lire aussi:
La blogosphère flingue la RTBF
Hier soir, en écrivant mon billet précédent, je me sentais un peu mal à l’aise (à moins qu’en réalité, j’aime plutôt ça…) à l’idée d’avoir à prendre la défense de Bart De Wever que la RTBF avait confronté à quatre inquisiteurs que j’avais trouvé plutôt agressifs et partiaux, peu intéressés aux réponses apportées à leurs questions.
Je me trompais. Dans la blogosphère, aujourd’hui, l’opinion est à peu près unanime: ce premier numéro de Répondez @ la question pouvait à la rigueur séduire les amateurs de catch à cinq (4 contre 1) et de télé-réalité un peu trash, mais comme émission politique, c’était partial, facile et de mauvaise foi. Et le grand vainqueur de la confrontation a été Bart. Ce qui n’était probablement pas le but recherché…


Bart @ R@Q‏ (I)

Répondez @ laquestion fait réagir
La nouvelle émission politique de la RTBF a suscité la polémique sur son site Web. L’audience, elle, était au rendez-vous


Oui … le pire est arrivé : un bide total !
Quelle déception !
Il serait temps que les journalistes qui se veulent être des référents politique aillent voire ce qui se passe en France (Serge Calvi entre autre) …
Il semble que ma déception est partagée par nombreux internaute (
voir sur le site de la RTBF)… car l’attente provquée par la chaine de service publique a été distillée dans tout les médias.

“Répondez @ la question !” mais surtout “Fermez-la !” by Pascal Alberty
Ce mercredi 8 octobre se déroulait la première de l’émission “
Répondez @ la question !” sur la Une télé (RTBF). Premier invité (de choix), Bart De Wever, président de la N/VA.
Je totalement contre les propos et les idées de Bart De Wever, mais je trouve encore plus scandaleux la manière dont cette émission se déroule. Parle-t-on de journalisme ou de mascarade ?



Mauvaise foi de journalistes Author: Francois
Mercredi soir, la RTBF proposait une nouvelle émission politique : “NOUS AVONS LES MOYENS DE VOUS FAIRE PARLER” ou plus sérieusement “REPONDEZ A LA QUESTION”.
Le microcosme de la blogo-twitto bulle francophone est assez unanime sur la façon pernicieuse dont l’émission s’est déroulée.
Tom, Diederick, Baudouin, Melissa, Zoltan, Damien, Charles, etc.

Nous n'en sommes pas (encore) là

Deux poids, deux mesures:

Dexia Vs Fortis ... et les autres, aussi.

Mariani Vs Dehaene, deux gabarits très différents et deux modes de communication :
la prudence du SiouX pour l'un et le bulldozer Cat' au diesel bronchitique et hoquetant de l'autre qui fait des ravages. Mariani au regard effaré et subitement nerveux ne sait plus quelle langue de bois utiliser pour tempérer les déclarations à l'emporte-pièce du bull et hébété répète à propos d'une éventuelle situation sociale difficile à venir à la banque ou surtout dans le groupe:


"Nous n'en sommes pas encore là"

video


Pas encore, donc ?
Ou comment foirer sa communication quand on doit travailler avec/sous un gros lourd?

Et Joëlle sur Matin Première qui nous explique la vie économique et "le budget difficile et responsable" du gouvernement.


Lire aussi:
PME wallonnes : accès facile au crédit
Les dégâts collatéraux de la crise qui secoue le secteur bancaire toucheront indéniablement les petites et moyennes entreprises (PME) et les très petites entreprises (TPE). En effet, confrontées à des problèmes de liquidités, les banques ne leur accorderont plus aussi facilement des crédits et demanderont davantage de garanties avant de libérer les fonds.

Jean-Luc Dehaene se veut rassurant
Le nouveau patron belge de Dexia estime que le geste posé hier devrait ramener la confiance
"Les mesures prises par les gouvernements français, luxembourgeois et belge sont très rassurantes", expliquait hier le nouveau président du conseil d’administration de
Dexia, Jean-Luc Dehaene (CD&V). L’ancien Premier ministre CVP a rappelé que ces mesures étaient indispensables : "La veille, il y avait de gros problèmes après que de nombreux crédits eurent été retirés de la filiale luxembourgeoise de la banque franco-belge."

"L'Europe est ma patrie"

La BBC n'en revient pas encore que l'on puisse enquiquiner les morts (qui n'en pipent plus une dans une langue ou une autre) dans certaines parties de ce pays et nous rapporte les déboires de la veuve du député européen Fernand Herman à Overijse.

The 20 strangest baby names

jeudi 9 octobre 2008

Je ne suis pas ta petite Rachida

Rachida Dati explique qu’au moment des déboires judiciaires de ses frères, au sortir d’un conseil des ministres à l’été 2007, Borloo lui a tapoté l’épaule en lui disant « ma petite Rachida, on te soutient ».
Réplique furibarde de Rachida :
« Je ne suis pas ta petite Rachida, ( … ) tu dirais ça à Christine Lagarde ? A Michèle Alliot-Marie ? En plus, tu me dis ça maintenant que c’est fini. Je n’ai pas besoin de toi ! »

Bart @ R@Q‏ (I)

Ce n'est pas spécialement juste un titre abscons; je faisais la promotion de cette nouvelle émission politique de la RTBF ici dont la première diffusion se tenait ce mercredi 8 octobre en direct des halles Saint-Géry à Bruxelles.
L'invité était Bart (De Wever), le président de la N-VA.

Comme le suggérait fort aimablement Damien Van Achter dans une communication, je vous propose "mes remarques et idées pour améliorer le schmilblick, qui est "une première fois" et comme toutes les premières fois, il y aura sûrement moyen de faire mieux à la suivante :-)" précisait-il justement fort à propos. Et décidément, ce Damien est dans le coup de beaucoup de nouvelles émissions à la RTBF- bientôt même une nouvelle télé, Damien ?

Préambule: je n'ai assisté qu'à l'émission à la télé, mais je n'ai pas participé (surprenant, n'est-il pas ?) à la partie "Ouaib" - himself est parti dormir, car fiévreux comme une bourse en attente d'une reprise de cotation de l'action Fortis.

Dans le désordre, bien que ... ou dans l'ordre, bien que, du moins un début de quelque chose :

- Certains aspects de la promotion de l'émission passée en boucle à la retebef (et les promotions en boucle à la retebef m'irritent déjà beaucoup) semblaient un peu "populeux" ou "cheap" et reflétaient ou laissaient transparaître déjà les faiblesses télégéniques de la vraie émission, pourtant très colorée "nouvelle tendance".
Je ne veux pas être désobligeant avec Bertrand Henne qui est un excellent homme de radio, mais son style a mis du temps à se fondre dans l'ensemble; sa première question -excellente du reste, tout comme la réponse pleine de dérision cynique (reprise dans le best-of maison) a été le premier (et aussi rapide que redouté) "plat" dans l'émission.
La remarque est la même que pour Johanne Montay et Luc Van der Kelen, un "petit bonjour" (pour la forme à la télé, même si je suis certain que cela s'est passé avant l'émission dans la vraie vie) est de mise, tout comme 3 mots d'introduction avant la première question par chacun, permettent une entrée en matière "moins brute de décoffrage" ou moins "peloton d'exécution" anonymisé, sans les sommations d'usage dans une parodie de justice stalinienne (Vichy, c'était déjà pris).

Question accueil, François de Brigode va même jusqu'à serrer la main de l'invité, jouant ainsi peut-être au gentil (journaliste/policier), voire même décontracté pour ne pas dire familier en s'asseyant plus tard, semble-t-il sur le desk; les autres jouaient-ils donc le rôle des méchants (et malpolis) ?

Le choix d'un panel de journalistes contradicteurs issus de médias différents était fort intéressant dans le concept.

Toujours côté prom', un "teaser trailer full embedded" aurait été sympa, d'autant plus que la deuxième partie était spécifiquement dédicacée ouaip. Cela aurait facilité la tâche des webophiles, mais peut-être quelque chose m'a échappé.
La vidéo prom de Damien possède ce côté sympa qu'on lui connaît et l'article associé est assez exemplaire, de même que les divers reportages qui seront projetés: pertinents, ad'hoc, légers, dynamiques et "punchy".

Le choix de l'invité

Le choix de ce Samuel Beckett du théâtre politique belge était bon dans l'absolu et en valeur relative, car Bart est un homme (politique) mort ou qui prépare ses obsèques (et je ne fais pas référence aux inadmissibles menaces réelles de mort à son égard), malgré des propos surprenants de pari sur une victoire de la N-VA lors des prochaines élections ... ??? alors que les sondages mettent déjà hors-jeu la N-VA. C'est aussi une personne qui répond de bonne grâce à toutes les questions - ce n'est pas un adepte de la langue de bois. Un bon client , quoi.

Mais/et il fallait faire vite, car dans un an, si on le ressortait de sa boite, ce sera déjà une antiquité, sauf si comme pour Dehaene, c'était pour le propulser président d'une grande banque "belge" ou mieux, flamande.

(to be continued)

Lire aussi:

Répondez @ la question Mis en ligne par melissa
Détournée par un ami à la sortie du bureau, je suis rentrée prendre au vol la nouvelle émission politique de la RTBF qui essuyait les plâtres à deux pas de chez moi. J’ai rejoint Marie, Baudouin, Zoltán, Frédéric et Thomas , tous branchés à leurs appendices (iPhones ou portables afin de Twitter tout cela en live) lors de la deuxième partie qui se déroulait uniquement sur internet. Le principe? les journalistes posent leurs questions, et celle du public qu’il soit sur place, par sms, e-mail ou webcam.
Alors, vu depuis le petit écran, qu’est-ce que ça donne?



Bart De Wever: ten points
Ils sont fous, à la Retebe??!? Hier soir, la nouvelle émission “Répondez @ la question” a remis un concept au goût du jour: le tribunal médiatique.

La première de RAQ, RTBF pur style
Le concept de l'émission "Répondez à la Question" réside dans l'interactivité proposée par la RTBF, avant, pendant et après le débat, en télé et sur le web.


Répondez@la question monsieur De Wever
Ce soir, les Halles Saint-Géry accueilleront une nouvelle émission politique de la RTBF : Répondez@laquestion qui sera diffusée en direct ce soir à 20 h 20 sur la Une.


Comment rendre Bart De Wever (presque) sympathique Published by Somebaudy
La réaction d’un homme politique quand un journaliste lui pose une question devant les caméras est de prendre la parole, pas forcément de répondre à la question. En ce sens, l’initiative de la RTBF est plutôt une bonne idée. L’émission d’hier soir ressemblait plus à un numéro zéro qu’à une version définitive

Le Dehaene code

Etait-ce réellement l' "effet Dehaene" escompté ? Une chute du cours Dexia de près de 30%.

Aujourd'hui, les trois Etats doivent apporter leur garantie publique sur les 4,5 milliards d'euros que Dexia va emprunter sur le marché, alors que la banque avait déjà été renflouée à hauteur de 6,4 milliards d'euros par ses actionnaires français et belge au début de la semaine dernière ...
+ les dépôts garantis jusqu’à 100 000 euros ?

L'action Dexia reprendrait ce qu'elle avait perdu.

Où allons-nous nous arrêter ?

Du premier choix !

Demotte n°10 au PS
« Rudy ?
Sont-ils devenus fous ou quoi ? Il n’est que le numéro 10 du top du PS ! »


Voici la réaction d’Elio Di Rupo, offerte à Dame Milquet, lorsqu’il apprit que son coreligionnaire Rudy Demotte avait été appelé par son homologue flamand, Kris Peeters (CD&V), pour jouer un premier rôle dans le dialogue de communauté à communauté.

Beaucoup d'appelés, mais peu d'élus (et même si on n'est pas élu, rien n'empêche de devenir Ministre ) ...


video

et kwé camarade ? et gougueule asteur ?

video

Le satisfomètre des Wallons











Brel, un mort encore vivant




Le 9 octrobre 1978, il y a trente ans donc, le Grand Jacques s'est éteint.

mercredi 8 octobre 2008

"Répondez @ la question !"

C'est la nouvelle émission que la RTBF diffusera ce mercredi 8 octobre en direct des halles Saint-Géry à Bruxelles. L'invité sera Bart De Wever, le président de la N-VA.


video


"Répondez @ la question !", la première émission « deux en un » : première partie (60 minutes) en direct à 20h10 sur la Une et sur le web ; deuxième partie (30 minutes) exclusivement sur la toile.


Lire aussi:
Les politiques sur le gril de la RTBF
La RTBF lance ce soir "Répondez@laquestion", sa nouvelle émission politique multimédia. Sur La une à 20 h 10 puis sur rtbf.be dès 21 h 40. C'est Bart De Wever qui essuiera, le premier, un feu nourri de questions. Depuis plus d'un an, la Belgique est en crise, politique d'abord et financière aujourd'hui... Une situation grave qui décuple la soif d'information du public et son intérêt pour la chose publique. Le timing est donc particulièrement bien choisi par la RTBF pour lancer "Répondez@laquestion", sa nouvelle émission politique. Une émission ambitieuse et audacieuse.

IPI: 93 sanctions disciplinaires

Brève: L'Institut professionnel des agents immobiliers (IPI) a reçu l'an dernier 591 plaintes concernant le travail d'agents immobiliers. 93 sanctions disciplinaires ont été prononcées au total. Il s'agissait de 37 radiations, 23 suspensions, 12 blâmes et 21 avertissements.

Le choix de Jean-Luc

Ma réaction épidermique à chaud était semble-t-il partagée par bon nombre de quidams, d'observateurs et plus fins analystes, tel ...



Voyez le trouble de Jean Blavier et le percutant Yves Delacollette que j'apprécie beaucoup comme analyste.

video

Lire aussi:
Jean-Luc Dehaene à la tête de Dexia
Le groupe Dexia a confirmé ce mardi matin, dans un communiqué de presse, que son conseil d'administration a coopté Jean-Luc Dehaene, ancien Premier ministre belge, et Pierre Mariani, membre du comité exécutif de BNP Paribas, comme membres du conseil d'administration.
Jean-Luc Dehaene a été élu président du conseil d'administration en remplacement de
Pierre Richard. Pierre Mariani a été désigné administrateur délégué et président du comité de direction, en remplacement d'Axel Miller. Leurs fonctions prennent effet immédiatement.

Le nouveau logo de Fortis

Bruxelles, c'est capitale

Bruxelles, capitale de la Flandre ?
Capitale des flamands, rendu possible par la fusion de la Communauté et Région.

Le déménagement de la capitale flamande devrait faire partie des prochaines discussions à propos des réformes de l'Etat.

video
Extrait JT RTBF du 09/08


Comment dit-on "décapitalisation" en flamand ? "Verhofstadt" ?



video
Extrait du 7ème Jour du 28/09/08: les flamands chassés du paradis ?

La "thèse flamande" pour Bruxelles, suivant Y. Mayeur ... et "c'est très grave", précise-t-il ...
La "thèse flamande", c'est la Goed Bestuur, si je comprends bien les propos de ce pape du culot de la mauvaise foi; SOS Racisme se penchera-t-il, néanmoins sur ce cas ?

video
Extrait de "Points de Vue", de l'émission "Mise au Point" du 05/10/08



Et pour finir, le Bulldozer qui n'a (plus) rien à dire à propos de BHV ... vous vous souvenez ?
Le bourgmestre qui incitait les autres bourgmestres à boycotter les élections dans le Brabant Flamand ...

video


Lire aussi:
PRO BRUXSEL, seul et unique parti politique bilingue, a de l'ambition pour Bruxelles !

Bruxelles, c'est un petit besoin ...

50% des sièges à des Bruxellois !
Tant du côté néerlandophone que du côté francophone, la moitié des négociateurs qui se réuniront aujourd'hui sous la houlette de Kris Peeters pour préparer la réforme de l’Etat habitent Bruxelles. On peut s’en étonner, mais faut-il s’en réjouir ?
Le dialogue ne se passera pas entre les 3 Régions, mais bien entre les deux Communautés.
Le fait que de nombreux négociateurs sont domiciliés à Bruxelles n’a dû échapper à personne, mais de là à en conclure que les intérêts de Bruxelles seront bien défendus …
Ces délégués sont désignés par leurs instances ou leurs partis, toutes et tous communautaires. C’est bien sûr là qu’ils iront prendre leurs consignes et iront rendre des comptes et non au gouvernement de la Région de Bruxelles.
Il faut cependant souhaiter que ce dialogue, qualifié par certains « de la dernière chance », ouvre la voie à un nouvel Etat belge qui repose sur 3 Régions adultes et solidaires.

Chou vert ou vers Maingain

Palin debate Flow Chart


Lire aussi:

John McCain et Barack Obama s'affrontent sur l'économie
A quatre semaines exactement du scrutin présidentiel du 4 novembre, Barack Obama et John McCain se sont retrouvés à Nashville (Tennessee), mardi 7 octobre, pour leur deuxième débat télévisé, dominé une fois de plus par la crise. Depuis leur première confrontation, la situation économique du pays a évolué : le plan de relance de l'administration Bush a été adopté après beaucoup d'atermoiements, mais la crise financière s'est répandue. Une chose est désormais sûre, le prochain président américain devra y faire face, et elle aura des effets sur les promesses économiques formulées pendant la campagne. Mardi soir, les deux prétendants à la Maison Blanche ont exposé des approches différentes pour en venir à bout.

Sarah Palin a un brontosaure dans le jardin
les dinosaures et les hommes avaient vécu en même temps sur Terre, il y a six mille ans
Déclaration de Sarah Palin, candidate à la vice-présidence des Etats-Unis d’Amérique, 1997.

"Der Untergang von Fortis"

Chou vert ou vers Maingain

Douteux comme propos, a fortiori de la part d'un ex-Premier qui soutenait les bourgmestres qui désiraient boycotter les élections en périphérie : Maingain = N-VA .
On y entendra clairement le lourd souffle du diesel rouillé du bulldozer de service (ce qui devra plaire à notre ami Chaos Theory)

video


Propos et thèse relayée et amplifiée par la RTBF qui y consacre une partie spécifique de reportage et une partie d'interview insistante et orientée de l'acrobatique Nathalie Maleux à Didier Reynders, qui semble un peu surpris (mais jamais déçu, cela lui donne l'occasion d'expliquer) par tant de platitude analytique:

video

NB: pourquoi au CDh avoir mis une personne qui ne parle pas un mot de néerlandais ... si cela, ce n'est pas de la provocation !

Lire aussi:
Dialogue communautaire: les objectifs du gouvernement flamand
Le dialogue de Communauté (flamande) à Communauté (française) s'ouvrira ce mercredi 8 octobre à 11 heures au Palais des académies, à Bruxelles. La délégation flamande est emmenée par le ministre-président flamand Kris Peeters (CD&V, "Chrétiens Démocrates et Flamands"), et est composée notamment des deux vice-ministres-présidents flamands Dirk Van Mechelen (Open VLD, "Démocrates et Libéraux Flamands") et Frank Vandenbroucke (SP.a, "Parti Socialiste"). Le gouvernement flamand, par la voie de son Président Kris Peeters, a rappelé ses exigences le 22 septembre 2008 lors du congrès "Vlaanderen in Actie" (La Flandre en Action, site web: Vlaanderen in Actie).

Dialogue communautaire: les "douze" sont connus Les douze délégués francophones et néerlandophones pour le dialogue communautaire qui doit débuter officiellement mercredi sont désormais connus. Le dialogue de Communauté à Communauté s'ouvrira mercredi à 11 heures au Palais des académies.

Ceci n'est pas un wit blad
De communautaire dialoog die vandaag begint moet uiterlijk in 2010 tot een grote staats-hervorming leiden, vindt Kris Peeters.

40% de salariés français


«Ce qui me fait mal, c'est de découvrir qu' il y a 40% de salariés qui vont chercher à manger dans les restaurants du cœur»

mardi 7 octobre 2008

Allahabad

Juste parce que c'est beau ... un peu de douceur dans ce monde de brutes !

Des ouvriers étendent des saris, en préparation des festivités de Navrati (Jitendra Prakash, Reuters)

Homer vote pour Obama

La finance russe

11H21 La Russie va octroyer un prêt de 4 milliards d'euros à la banque centrale d'Islande, afin de venir en aide au secteur financier islandais en grande difficulté.

12H09 Le président russe Dmitri Medvedev annonce l'octroi de crédits jusqu'à 900 milliards de roubles, soit environ 25 milliards d'euros, aux principales banques russes.

12H36 Le président russe Dmitri Medvedev a annoncé l'octroi de crédits allant jusqu'à 950 milliards de roubles, soit environ 26,7 milliards d'euros, aux banques russes pour consolider leurs fonds propres.

16H15 Le RTS, principale Bourse de Moscou, a clôturé la journée en léger recul de 0,95% à 858,16 points après l'annonce par les autorités russes de mesures en faveur des banques.

"dépôt McCain-Obama"

Brève: La banque portugaise Best détenue majoritairement par la Banco Espirito Santo, deuxième banque privée portugaise, va lancer un nouveau produit d'épargne, le "dépôt McCain-Obama", dont les intérêts seront indexés sur le résultat des élections américaines. Le nouveau client devra donner son pronostic: en cas de victoire de son candidat, son compte lui rapportera 8% d'intérêt, en cas de défaite, seulement 2%. Ces dépôts à 60 jours seront plafonnés à 50.000 euros et offerts à la souscription jusqu'au 3 novembre, veille du scrutin présidentiel aux Etats-Unis.

"En donnant le vainqueur des élections nord-américaines, le client peut gagner 533 euros nets d'impôts"



video

"Commission vie privée"

La Commission de la protection de la vie privée, dont la dénomination officielle est parfois abrégée en "Commission vie privée", est un organe de contrôle indépendant chargé de veiller à la protection de la vie privée lors du traitement de données à caractère personnel. La Commission a été créée suite à l'adoption par la Chambre des Représentants de Belgique de la loi du 8 décembre 1992.

"Il ne se passe pas de jour sans que nous soyons amenés à communiquer certaines de nos données à caractère personnel ou sans que ces données soient consultées et enregistrées dans des banques de données ou extraites de celles-ci pour être ensuite utilisées à des fins pas toujours légitimes. La Commission veille à ce que les données à caractère personnel ne soient pas utilisées d'une manière contraire à la loi. Elle a aussi pour mission de répondre aux demandes d'informations et de traiter les plaintes qui lui sont adressées. Elle peut en outre vous aider à mettre en œuvre des traitements de données respectueux de la vie privée. En un mot, son principal souci est de protéger votre vie privée et de vous aider à mieux préserver celle des autres. "

Politisation au plus haut niveau

Jean-Luc Dehaene à la présidence du conseil d'administration du groupe et donc aux commandes de Dexia !

Après avoir fustigé la place prise par les Politiques dans la démultiplication des opérateurs économiques de droit public, le signal me semble assez mauvais.

Yves Leterme:
"M. Dehaene est "fier et content" de ce nouveau poste, et pas seulement parce que Dexia s'affiche sur le maillot des joueurs du Club de Bruges, dont il est un ardent supporteur"

L'époque Dehaene, c'est la Sabena, ABX ou encore ... Lernout & Hauspie dont il était "un ami de la maison". Il avait déclaré que "s'il avait de l'argent, c'est là qu'il l'investirait" .
Il devint aussi président du "trust" Sail qui devait implanter le concept des "Language Valley" dans une conquête des marchés mondiaux.

Egalement, sa vice-présidence de la Convention européenne n'avait pas laissé des traces indélébiles. Son poste actuel de Député européen n'est-il pas incompatible avec la fonction ?

Quel mauvais signal.

J'oubliais - je me demandais depuis la "démission" (départ d' Axel Miller posé comme condition au sauvetage de Dexia par la France, la Belgique et le Luxembourg, pour 6,4 milliards d'euros) qui allait reprendre le flabeau : quel hasard ....un ancien directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy, quand il était ministre du Budget au début des années 90.
Pierre Mariani était à la direction de la division services financiers et banque de détail à l'international chez BNP Paribas.

Pourquoi avait-on sorti Dehaene de sa boite ce WE dernier ?
Maintenant, on a une réponse ...
Concernant les "organes de contrôle" ... "il ne faut pas politiser la chose"

video

Président d'un conseil d'administration d'un groupe , n'est-ce pas aussi un organe de contrôle ?
Oui, mais peut-être juste chez Fortis, quand il y a du Hollandais dans l'air - avec les Français, c'est pas la même chose. Non, peut-être ?

Jean-Luc Dehaene et Pierre Mariani aux commandes de Dexia
Le groupe Dexia a confirmé mardi matin, dans un communiqué de presse, que son conseil d'administration a coopté Jean-Luc Dehaene, ancien Premier ministre belge, et Pierre Mariani, membre du comité exécutif de BNP Paribas, comme membres du conseil d'administration.

lundi 6 octobre 2008

“Vivre Sport, Vivre l’Europe”

Cette journée à l’esplanade du Champ de Mars, dans le VIIe arrondissement de Paris dont Rachida Dati est maire, mettait à l’honneur les champions de(s) 26 pays de l’Union européenne (présents).

Reprenant le micro des mains de sa ministre de tutelle, Roselyne Bachelot, à l’issue d’un discours officiel en présence de la garde des Sceaux qui était à ses côtés, l'actuel secrétaire d’Etat aux Sports et ex-sélectionneur du XV de France de rugby, Bernard Laporte a déclaré:

« Je tenais à dire que je ne suis pas le père de l’enfant que porte Rachida »

Pour rappel, en septembre, l’ancien chef du gouvernement espagnol, José Maria Aznar, avait, lui aussi, formellement démenti dans un communiqué la rumeur selon laquelle il pourrait être le père de l’enfant de la ministre de la Justice, Rachida Dati. A qui le tour ?

Justice parachutée


Les parachutes dorés partent en torche
"Herman verwilst peut aller se brosser ..."

video


Lire aussi:
Parachutes dorés : nouveau procédé dilatoire du capitalisme marketing

Cela devient un des grands classiques de la société capitaliste marketing dans laquelle nous (sur)vivons : pour éviter d’attaquer le mal à la racine lorsque l’opinion publique quitte des yeux son écran plasma quelques instants pour esquisser un semblant de mutinerie, on lui offre en pâture (médiatique) une minuscule branche dépassant de la canopée, laquelle accomplit son merveilleux office de paille dans l’œil. Borgne mais heureux, le peuple s’en retourne alors voir la fin de l’émission de téléréalité que les vendeurs de temps de cerveaux disponible lui offrent gracieusement.

Les parachutes dorés... peut-être freinés
Le procédé du parachute doré a ses partisans et ses opposants. Quelques modifications légales du procédé sont prévues.(l'écho) - En ces temps de crise du crédit et de baisse de confiance des investisseurs, le phénomène des parachutes dorés ("golden parachutes") est à la mode en Belgique: certains managers furent contraints de prendre un nouveau tournant dans leur carrière moyennant le paiement d'une prime de départ confortable, mieux connue sous le nom de parachute doré.

Aernoudt et houspille

Alors qu'Inge Vervotte a préparé un plan destiné à moderniser les services publics dont elle veut améliorer la qualité et surtout l'efficacité par rapport à leur coût, Aernoudt et Destexhe publie ensemble: "Comment l'Etat gaspille votre argent - mauvaise gestion, clientélisme... en finir".


Des communes au fédéral, des écoles aux régions, nous vous emmenons dans un voyage édifiant au coeur de l'Etat : ses gaspillages, son inefficacité, son clientélisme et parfois sa corruption.
Nous plaidons pour une réduction de 1% par an des dépenses publiques et un Etat beaucoup plus efficace ; un objectif à 10 ans de 30% de réduction des impôts (3% par an).

Le bouquin et son sujet étaient abordés dans le Mise au Point de ce dimanche 5 octobre, dans un confrontation entre l'un de ses auteurs et un des papes du culot de la mauvaise foi sectaire, Y. Mayeur.

Introduction:


video


Un "Etat général" ? Qu'est-ce quoi donc ?


video


33 échevins et 20.000 attachés de cabinets

video

Fin
video

Lire aussi:
Fortis: ces ministres qui sont de grands enfants
Si le sujet n'était pas si grave (pour les "petits" clients et épargnants, pour les travailleurs de l'entreprise, mais aussi, ne l'oublions pas pour les "grands" épargnants et clients, ces personnes qui ont économisé 60 euros pas mois durant leur vie, pour les "petits" actionnaires, pour les "grands" actionnaires, bref un peu tout le monde.

Les Pays-Bas ont joué brutalement
La presse flamande de samedi n'est pas tendre pour les Pays-Bas, accusés de "brutalité" après leur décision prise la veille de nationaliser l'essentiel des activités néerlandaises de Fortis, y compris les actifs d'ABN Amro, pour 16,8 milliards d'euros.

Marcel Cheron: Courard, un "gentil ministre, gentil garçon"
La réponse de Courard qualifiée d'affligeante par Cheron
NAMUR C'était la première fois depuis la nomination, en juillet dernier, des hauts fonctionnaires de l'administration wallonne que le sujet faisait l'objet d'une interpellation au Parlement wallon. C'est l'écolo Marcel Cheron qui a ouvert le bal des questions au ministre en charge de la Fonction publique, Philippe Courard. "Je souhaite revenir sur la prédominance absolue du PS parmi les candidats retenus par le gouvernement (... ). Je souhaiterais disposer d'une évaluation objective de la politique de sélection des top managers wallons. J'aimerais connaître les mesures que vous entendez proposer afin d'augmenter à l'avenir le nombre de candidats lors de vos épreuves de sélection."

La SNCB appelle le fédéral à éponger sa dette
La holding SNCB, qui vient de répondre à des critiques formulées par la Cour des Comptes sur une augmentation de capital accordée à l'opérateur SNCB, filiale de la holding, demande au fédéral une solution globale pour sa dette et cette augmentation de capital de 510 millions d'euros