samedi 3 mai 2008

Boris Johnson, I presume ?

Boris is the Mayor
Boris Johnson was crowned Mayor of London after a stunning election victory over Ken Livingstone.

Un homme de goût

video


London Assembly resultsThe BNP won its first seat on the London Assembly during a night of drama at City Hall

vendredi 2 mai 2008

"Je voudrais saluer les gens d'Aix-en-Provence"

a dit le roi d'Espagne Juan Carlos, à la sortie de la cérémonie organisée ce jeudi à Aix-la-Chapelle, au cours de laquelle Angela Merkel a reçu le prix Charlemagne.

Cela arrive, ce n'est pas grave et c'est plus marrant que de débiter le prix du kilo de steak devant quelques dizaines de pensionnés carolos.


video



Je me pose la légitime question de savoir où le camarade en chef Elio va-t-il acheter son kilo de steak un 1er mai matin ...

Tiens, voilà du Bouddha !

Tien An Men

Trente émeutiers tibétains condamnés par Pékin
La justice chinoise a condamné hier 30 personnes à des peines s’étalant de trois ans de prison à la détention à perpétuité. Ils étaient jugés pour leur implication présumée dans les émeutes meurtrières de Lhassa (Tibet) le 14 mars. L’audience a été filmée, près de 200 personnes dont des enfants, Han et Tibétains mêlés, y ont assisté dans la grande salle de la cour intermédiaire de la capitale tibétaine.
"Avec les JO, la Chine a progressé"
Le président du Comité international olympique (CIO), le Belge Jacques Rogge, affirme vendredi dans Le Soir que les Chinois ont respecté leur parole dans les domaines mis en avant par le CIO et que ce pays "a progressé" avec les JO.

jeudi 1 mai 2008

Woodstock

jeudi 01 mai 2008
16.00 - STUDIO 5 Woodstock
Michael Wadleigh - USA - 1970 - Documentaire - Couleur - 224’ - VO - Stt Fr


Santana




Crosby Stills and Nash


Jefferson Airplane - White Rabbit



Hendrix - Star Spangled Banner


Que reste-t-il de 68 ?
Quand un évènement sort-il de la chronique contemporaine pour entrer dans l'Histoire ? Quand échappe-t-il largement aux journalistes, aux sociologues et autres philosophes pour réclamer le regard, par définition plus distancié, de l'historien ?

le Guignol sur Caenal +

J'en parlais ici: 25 ans d'histoire ...
Updated 27.04.2008 Michel Daerden au coeur d’un sujet sur Canal+ .
Michel Daerden, dont la popularité ne cesse d’augmenter depuis le sacre du Standard, a été suivi ce dimanche par une équipe de Canal+ en vue d’un sujet pour « Le grand journal ».




video


Pénible, lamentable, ...


Updated
"ou on adore le côté décalé du personnage ou on le trouve pathétique et écoeurant. A vous de voir...", nous propose Mateusz qui publie aussi le "reportage" qui ne manque pas de nous faire passer pour encore plus crétins chez nos voisins.

Le "côté décalé" du personnage, c'est surtout le décalage par rapport aux normes éthiques politiques et démocratiques qu'on oublie malheureusement (de souligner ) ...

L'Irak pendant 100 ans

"5 ans", "500 milliards de dollars", "plus de 4.000 morts"




Lire aussi:

John McCain veut rester en Irak
Le candidat républicain à la présidence des Etats-Unis, John McCain, a estimé lundi qu'il était important de maintenir une présence américaine en Irak car selon lui le réseau Al-Qaïda n'y est pas encore vaincu même s'il a subi des revers. "Un retrait? Ca voudrait dire la victoire d'Al-Qaïda", a lancé M. McCain dans un entretien avec la chaîne de télévision CNN lors d'une visite à Bagdad.

Le candidat Barack Obama rompt avec le pasteur controversé Jeremiah Wright

mercredi 30 avril 2008

Sous les claviers, la plage !

Mateusz nous informe de la dernière campagne du PS sur le thème de la solidarité:

"Ce matin, le Parti socialiste belge (je précise pour les quelques lecteurs français, certainement égarés, du Politique Show ;-) lance une grande campagne dont le thème principal est la solidarité. Une valeur que le PS a, semble-t-il, quelque peu mis de côté en ces temps de crise. L'institutionnel aurait pris visiblement trop de place... La volonté est donc de frapper un grand coup avec moult tracts, T-shirts et affiches mais aussi avec un site Internet, Onygagnetous.be, et un blog, Jesuissolidaire.be."

Je suis pour la solidarité des Internautes.
La campagne nous propose de devenir ministre de la solidarité, mais on ne nous dit pas qu'il existe déjà le ministre de la censure (un peu comme en Chine, en fait - un passage de la flamme démocraticolympique au Blvd du Souverain serait-il nécessaire ?)
Essayez juste pour voir de publier des messages en rapport avec les thèmes , mais en dehors de la ligne du Parti ... mes petites oreilles ont déjà sifflé ... envoyez-moi (phineas.barnum at hotmail.com) la copie d'écran et je la publierai, ici.

En attendant, un peu de musique:








Updated
La solidarité en politique


Et la solidarité des secrétaires d'Etat, on y a pensé ?
Echevin déchu au chômage, avec solidarité cela donne: un poste au service de perception de radio-TV-redevance, un poste d'attaché de cabinet auprès du ministre wallon Michel Daerden, un poste de président de la société de logements sociaux "La Joie du Foyer", un poste de membre du conseil d'exploitation de la succursale "Meuse amont" de la Société wallonne des eaux, un poste d'administrateur du Port autonome de Namur et d'administrateur de la société de logements sociaux "Le Foyer jambois",un poste d'administrateur de la Tec Namur et pour bien terminer le mois: un poste de secrétaire d'Etat aux "petites gens".
Pour la solidarité entre potes politiques, c'est ici.

Nos ministres touchent plus de 200.000 euros par an
Les ministres belges gagnent en moyenne un peu plus de 200.000 euros bruts par an, mais le salaire des managers nommés par les ministres est de loin bien supérieur, indique mercredi La Libre Belgique.

mardi 29 avril 2008

Ouverture d'esprit

Au JT de 19H30 de la RTBF de ce 29 avril 2008, le sujet "la Commission Communautaire flamande incite les Flamands à habiter Bruxelles "suivait le reportage sur les actes crétins du TAK à Linkebeek, et nous avons eu la plaisir de voir s'exprimer la secrétaire d'Etat bruxelloise Brigitte Grouwels qui affirme que Bruxelles a tout a gagner de plus de flamands dans la capitale fédérale ... au motif, qu'ils sont "ouverts d'esprit" et que sais-je encore.
Certainement et à l'inverse de cette élue du peuple.

Sans autres commentaires et sans rires.
Ce n'est pas au Grand Barnum qu'il faut dire "Stop het circus"


Lire aussi:
Vanhengel veut réduire les impôts des citadins
Le ministre bruxellois des Finances Guy Vanhengel souhaite que les habitants des grandes villes du pays bénéficient d'avantages fiscaux en compensation des économies d'échelle qu'ils font réaliser à la collectivité, notamment en termes de déplacements, de services de proximité, de gestion des égouts, de soins de santé.

On lui a dit assez souvent d’arrêter ses bêtises

Patrick Avril, le bourgmestre de St Nicolas n'est pas inculpé (bien qu'il en a le statut), mais est cité à comparaître. Il faut encore que le parlement wallon lève son immunité parlementaire ...

A Saint-Nicolas, on n’a jamais connu qu’un PS archi-dominant, des amitiés où la politique se confond avec les responsabilités administratives. Dans cette commune la plus dense de Wallonie (3.316 habitants au kilomètre carré), on est socialiste depuis le grand-père ancien mineur au petit-fils ouvrier communal. Et, puisque ça marchait, on n’a pas cru bon de s’inscrire dans le vent de la « rénovation » insufflée par le boulevard de l’Empereur.
Ses pairs du PS liégeois ont toujours souri devant son désarroi, lorsque Daerden a vu une partie de son omniprésence emportée par le vent du « renouveau ».

Aujourd’hui, ils n’en rigolent plus : « On lui a dit assez souvent d’arrêter ses bêtises, il a toujours nié en se présentant en victime », conclut un ponte du PS liégeois fier de sa « rénovation ».
« On verra ce que donnera l’enquête, il est présumé innocent.
Mais s’il se casse la figure, il l’assumera. »


En savoir plus:


Repères
Fin 2005. Un ouvrier communal, Roger Boeckx, est licencié alors qu’il était en congé de maladie suite à un accident du travail. Se disant « victime de harcèlement moral », il porte plainte contre le bourgmestre Avril. Il émet aussi de premières accusations à l’encontre du mayeur : ce dernier aurait utilisé des ouvriers communaux pour sa campagne électorale de 2004, son bal communal de la même année, etc. Avril clame son innocence, crie qu’il s’agit d’une vengeance personnelle de l’ancien ouvrier.
Patrick Avril cité à comparaître par le parquet
Le parquet de Liège compte citer directement devant le tribunal correctionnel le député-bourgmestre de Saint-Nicolas, Patrick Avril (PS), affirme ce soiri, dans son journal télévisé, la RTBF.

Digital Innovation Valley

La "D.I.V.", c'est un "concept", lui-même associé à la candidature de Mons comme ville culturelle européenne en 2015, un autre concept fort éthéré, mais dont on aimerait comprendre les quelques lourdeurs financières publiques possibles, car "quand on aime, on ne compte pas", un autre concept que l'on a déjà pu vérifier ...

J'étais déjà relativement (fortement) critique sur l'arrivée prochaine et prévue de l'abuseur de position dominante dans le Hainaut en association avec ce qui pourrait paraître comme l' amuseur de démocratie local, mais j'attendais des chiffres plus précis, concernant l'implication financière du secteur public dans cette mascarade, car les premiers communiqués annonçaient d'une manière sibylline un investissement "de quelque 2 millions d’euros sur trois ans", sans savoir initialement de la part de qui: Microsoft, La Région, les deux ... ?
Cela me semblait tellement peu pour autant de show, que cela ne pouvait que paraître suspect pour ceux "qui voient le mal partout" et qui ne comprennent pas le bonheur de pouvoir promettre 250 malheureux emplois ... quelle qu'en soit l'éthique.

Quand certains critiquent l'ingénierie fiscale, certains (parfois les mêmes) pratiquent l'inceste financier, un proche parent au premier degré, qui vise dans sa version simplifiée à représenter à la fois le pouvoir subsidiant et l'organe subsidié, mais avec dans ses versions les plus perverses, une position cumulée de juge et partie, de pouvoir local et de tutelle sur l'organe décideur et d'autres formes encore dont seule la perversion a ses raisons.

Les premiers chiffres nous arrivent ... et j'essaie de résumer:

Les instances publiques soutiendront massivement ce projet multiple.
D'ici le début de l'an prochain, le Parc technologique Initialis, aménagé avec une visibilité certaine aux portes de Mons, accueillera un« Microsoft Innovation Center ».

Au stade actuel des engagements pris par Microsoft, ce dernier avancerait 1,2 million € sur trois ans, la Région Wallonne faisant apport de 1,5 million sur la même période.

Le bâtiment sera acquis, en co-propriété, pour 2,2 millions EUR par l'intercommunale Idea et la SA Virtual Incubateur en constitution (87,5 % Région Wallonne, 12,5 % groupe IMBC via sa filiale immobilière).
L'investissement de réaménagement complet de l'infrastructure ainsi que les équipements est estimé à 1,3 million €. La quasi-totalité des frais et des réaménagements de ce bâtiment ex-Telindus est assurée par la Région Wallonne (cabinets Marcourt et Antoine).

Digital Innovation Valley: Un quart de l'espace sera pris en location par le MIC, le solde des surfaces accueillera ce qu'on appelle à Mons la future « Digital Innovation Valley ».
C'est dans le cadre de ce programme que prend place la SA Virtual Incubateur, avec création d'un incubateur dit de « 3ème génération », infrastructure co-supportée par la Région Wallonne et l'invest IBC. Cet outil d'accueil pour les entreprises sectorielles naissantes bénéficiera également aussi aux start-up lancées sous l'égide du MIC de Microsoft.

La SA Virtualis (1,1 million € de capital annoncé), où les opérateurs privés approchés devraient détenir un peu plus de 66 % des parts. Gros effort encore ici de l'invest IBC qui apporte dans la corbeille 550 000 @ dont 200 000 en capital. Associé également, Hoccinvest, outil sœur du Hainaut occidental, apporte 250 000 @ dont 100 000 en capital.
A noter que Wallimage contribuera également au capital de la SA Virtualis à hauteur de 100 000 €, l'outil financier que pilote Philippe Reynaert devant aussi, à terme, rejoindre le site d'Initialis.

En marge de ces projets, il faut encore ajouter une enveloppe de 2,4 millions € consacrée à la formation et 5,5 millions injectés dans le projet Image et Son lancé en partenariat avec Multitel, une émanation de l'UCL.
A ce stade, l'émergence d'une « Digital Innovation Valley » à Mons, aura mobilisé une enveloppe publique, toutes sources confondues, de l'ordre de 12 millions €.

On est loin du 1,2 million € sur trois ans de la Région Wallonne , qui semble être seul organisme de la myriade susmentionnées, a être auditionnable par la Cour des Comptes ...
Les perversions incestueuses se passent toujours à l'abri des regards.

Updated
(27/04/2007) L'euphorie collégiale s'explique bien sûr par les emplois que générera le centre de données de Google, société internationale emblématique en croissance constante. Ses représentants se montrent d'ailleurs très élogieux envers leurs interlocuteurs dans ce dossier, que ce soit la Région wallonne et l'Ofi (Office for Foreign Investors), l'Awex (Agence wallonne à l'exportation), l'intercommunale Idea et les acteurs locaux.
Et quand on sait, en plus, que la Région wallonne octroie 5 millions d'euros (en aides à l'expansion économique) à son hôte de choix, qui en consacrera 50 fois plus, il est, en effet, permis de se réjouir. "C'est positif, à mon sens ! On nous demande toujours de veiller à l'argent public et il y aurait maintenant un étonnement parce qu'on a bien fait ça ?", a ironisé, détendu, Jean-Claude Marcourt, en réponse à la question d'un journaliste.

lundi 28 avril 2008

Des commentaires d'instances internationales

La RDC était à l'honneur ce matin sur Matin Première ... mais aussi BHV, avec une belle fourchette de ministres fédéraux: Karel De Gucht le Ministre Open VLD des Affaires étrangères, Charles Michel en charge de la coopération et le ministre de la Défense Pieter De Crem.

Ce dernier était aussi -et pas si anciennement- président de Commission au Parlement qui fièrement avait présidé l'équipée qui avait voté -flamands contre francophones- la scission de BHV, dans la seule optique de réduire les droits démocratiques francophones dans la périphérie bruxelloise.

Un certain nombre d'Institutions Internationales s'inquiète des dérives démocratiques spécifiques à cette région, au grand dédain et indignation des hommes "en vue" dans ces dossiers, tels que Marino Keulen qui est même allé jusqu'à suggérer que "le monde" devrait s'inspirer des lois flamandes, tellement elles sont justes ...

Malgré ce lourd historique, Pieter De Crem s'est pourtant laissé aller à affirmer (à propos de la RDC, faut-il le préciser):

"il y a des commentaires qui viennent d'instances internationales, qu'il ne faut pas comme par réflexe, avoir une attitude qui relève de l'indignation. J'ai répété aussi, devant nos collègues congolais : si à chaque fois il y a des rapports négatifs ou des rapports critiques de la part d'un FMI, vis-à-vis de la Belgique, de l'OSCD, vis-à-vis de la Belgique, on ne se trouverait pas ici dans un état d'indignation totale. C'est aussi très important pour le Congo (si on veut vraiment cette position de transition) que c'est aussi l'international qui relève du multilatéral."

Zonder komentaar

Clientélisme politique

Moult fois dénoncé ici (comme dans La foire au népotisme , par exemple) , le clientélisme politique et nominations partisanes ont fait des vagues dimanche sur le plateau de RTL-TVI.

Le président du Gerfa, Michel Legrand a été on ne peut plus clair. Il a fait hurler le pathétique Courard en dénonçant les examens du Selor et ce qu'il en est fait après. Ces accusations ont été relayées aussi par S. Kubla, Françoise Bertieaux, la Cheffe de groupe MR au Parlement de la Communauté française et Rudy Aernoudt, l'ancien chef de Cabinet de Fientje Moermans, l'ex-ministre démissionnaire libérale flamande mise en cause pour gestion inappropriée pour irrégularités dans le cadre d'une mission attribuée par le cabinet à Public Business Services (PBS).



video



S'il n'y a pas de suites politiques, administratives et judiciaires, après cela ...
Cela a fait des vagues?
Après la marée haute, la marée basse emporte tout sur son passage pour laisser une plage où rien n'aurait existé.
A force d'avoir estompationné à ce point les normes politico-démocratiques ... à en lire certains forum démocratiques ou partisans, peu de choses sont encore scandaleuses et judiciarisables dans l'esprit des gens.

Updated
Un peu de tout, comme les fromages belges

Le Journal Pan, nous relate quelques dessous de l'affaire Laloux qiu pour ma part, m'avaient échappé:

Et Damilot trompa Elio
une explication à la désignation erratique de Fredo qui a pour illustre oncle l’ex-syndicaliste José Damilot. Ce dernier est président de l’Union socialiste communale de Namur.

Laloux était employé au cabinet Daerden; si Fredo a rejoint les Finances régionales et communautaires, c’est parce qu’il fallait bien lui redonner un job quand il a perdu celui d’échevin. Et, renseignements pris, son travail y consistait principalement à diriger les subsides vers ses intérêts namurois…

Le MR enquête sur les mandats wallons
Le MR qui avait dénoncé la semaine dernière la façon dont la majorité, et en particulier le PS, traitait la fonction publique en Région wallonne et en Communauté française et qui avait réclamé un audit, exige la mise en place d'une commission d'enquête parlementaire, écrit Le Soir dans son édition de mardi.

dimanche 27 avril 2008

On ne change pas une équipe qui perd

Pire, dans le dossier Iris, la structure de gestion des hôpitaux publics de Bruxelles, on persiste dans une équipe qui perd.
Philippe Close a repris la barre (mais peut-on réellement parler de gouvernail pour ce bâteau ivre ?) le 23 avril; ce dernier, échevin de la Ville de Bruxelles, licencié en droit public de l’ULB voue « une admiration folle » à Elio Di Rupo et faisait déjà partie précédemment de l'équipe de la structure:
22 PS/ 24, d'après certaines sources: "un fromage pour les socialistes bruxellois" ou encore une structure d'hôpitaux publics qui ne se fout pas d'une charité bien ordonnée qui commence pour elle-même.
Philippe Close, heureux vice-président du projet foireux Citeo, est un proche d'Yvan Mayeur qui laisse derrière lui 21 millions de déficit en 2008, mais qui pourtant affirme que


"c'est peu par rapport à d'autres charges de la Région, et en regard de leur mission sociale"

Nous avons donc un gestionnaire hors-pair, près à soutenir la thèse Arenesque qui veut "pourchasser le discours détestable sur l’« assistanat », sur les « assistés », très en vogue."
Qui dit mieux, qui dit plus fort, qui dit plus de pognon, plus de déficit ?

Le site de TéléBruxelles propose une série de reportages sur le sujet aussi édifiants les uns que les autres ... on nage en plein surréalisme. Picqué, après avoir déjà souligné au sujet d'Yan le Terrible l' « absence de projet stratégique clair » préfère s'occuper avec le camarade Rudy de Cartes Blanches dans les Grands Quotidiens.


Mateusz proposera sans-doute prochainement un reportage sur le sujet, vu qu'il a aussi rencontré récemment le nouveau baron de la santé bruxelloise.



Plus sur le sujet:

Philippe Close remplace Yvan Mayeur à la tête d’Iris

Gosuin : “Il faut un Flausch”

L'ère Close ouvre un nouvel Iris
Philippe Close (PS) est le nouveau président d'Iris. Elu au conseil de mercredi, il se veut déjà rassembleur. L'échevin du Tourisme et du Personnel ajoute une corde à son arc et devient président d'Iris.

Le nom de Faouzia Hariche avait circulé et celui de Laurette Onkelinx fait débat. Mercredi, lors du conseil d'administration d'Iris, c'est finalement Philippe Close qui a été élu pour succéder à Yvan Mayeur à la tête d'Iris, la faîtière des hôpitaux publics bruxellois. Une mission délicate pour l'échevin du Tourisme et du Personnel de la Ville, président du BITC et… vice-président de la Stib. « J'ai téléphoné à Philippe Moureaux pour être déchargé de la vice-présidence de la Stib », dit-il. Repu ? Pas sûr puisqu'on l'annonce déjà sur les listes régionales en 2009.

La présidence d'Iris vacante MAJ 29/06/07
Faouzia Hariche devrait lui succéder à la tête de la faîtière chapeautant les hôpitaux publics
Mayeur jette un dernier regard à IrisSept et demi. C'est, sur dix, la cote que s'attribue Yvan Mayeur, pour ses deux années passées à la tête du réseau Iris (Interhospitalière régionale des infrastructures de soins), qui regroupe les 11 hôpitaux publics bruxellois. Une simple distinction qui cadre mal avec l'ambition du président du CPAS de la Ville de Bruxelles et député fédéral (PS). La voix de ses détracteurs aura, il est vrai, davantage porté que celle de ses thuriféraires. Tour à tour, Jacques Oberwoits, premier président d'Iris et conseiller communal MR à Bruxelles, feu Jacques Simonet ou le bourgmestre d'Etterbeek, Vincent Dewolf (MR), ont réglé leur mire en direction du président d'Iris, stigmatisant son « cumul », son mode de fonctionnement (passage en force, politique du fait accompli...) et, surtout, sa responsabilité dans le déficit abyssal (plus de 23 millions de déficit en 2006). On est, ici, plus près de la cote d'exclusion que des félicitations du jury. Même le ministre-président Charles Picqué (PS) en a remis une couche, parlant d'« absence de projet stratégique clair ».

Les débats dominicaux du 27 avril 08

Sur RTL-TVI, l'Invité sera Jean-Michel Javaux, le Co-président d'Ecolo et le débat de Controverse portera sur : Y a-t-il une éthique en politique ?

Les invités prêts à venir expliquer que non, sont:

Michel Daerden : Ministre wallon du Budget et des Finances - PS
Serge Kubla : Chef de groupe MR au Parlement wallon
Philippe Courard : Ministre wallon des affaires intérieures - PS
Françoise Bertieaux : Chef de groupe MR au Parlement de la Communauté française
André Antoine : Ministre wallon du Logement et de l'Aménagement du territoire - cdH
Jean-Michel Javaux : Co-président d'Ecolo
Pierre Vercauteren : Politologue aux Fucam
Michel Legrand : Président du Gerfa
Rudy Aernoudt : Professeur d'Economie .


Sur la RTBF, Mise au Point nous propose:
Interview : André Flahaut, Député PS
& le débat: "BHV : vers une nouvelle crise ?"

La aussi, pour venir nous expliquer que non:

- Joëlle Milquet, Présidente du CDH
- Laurette Onkelinx, PS, Vice-Première Ministre
- Isabelle Durant, Co-présidente d'Ecolo
- Daniel Bacquelaine, Chef de groupe MR à la Chambre
- Hugo Vandenberghe, CD&V, Sénateur
- Luk Van Biesen, Open VLD, Député fédéral
- Bruno Tobback, SP-a, Député fédéral
- Damien Thiery, Bourgmestre de Linkebeek ... ??


"het politiek debat" de zevende dag sur la VRT portera sur un sujet connexe:
In het politiek debat debatteren Bart De Wever (N-VA), Brigitte Grauwels (CD&V), Pascal Smet (Sp.a) en Guy Vanhengel (OpenVld) over het voorstel van Rudy Demotte en Charles Picqué om een federatie Wallonië-Brussel op te richten.
Spirit heeft vanaf zaterdag een nieuwe naam. Over die naam en de herprofilering van de partij hebben we het met voorzitster Bettina Geysen.


Les plus:

Une Flandre autonome, « sans la Belgique s’il le faut »
La Flandre doit devenir plus autonome, « avec la Belgique si c’est possible, sans la Belgique s’il le faut », affirme La Lijst Dedecker (LDD), réunie en congrès de parti samedi à Anvers. Le parti plaide pour une moindre intervention de l’Etat et pour moins de réglementations.
Le silence est d’or sur BHV
La réunion du premier ministre Yves Leterme avec les présidents de partis francophones -à l'exception d'Ecolo- à propos de BHV s'est tenue au Lambermont, la résidence du premier ministre, dans la plus grande discrétion et s'est terminée samedi vers 17 heures.
Le CD&V tente de désamorcer la bombe BHV
Le CD&V souhaite que les partis francophones enclenchent une nouvelle procédure en conflit d’intérêts pour éviter que la proposition de loi scindant l’arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde ne revienne trop vite à l’agenda de la Chambre.
De Gucht maintient ses dires sur le Congo
Le ministre belge des Affaires étrangères, Karel De Gucht, maintient ses déclarations controversées de la semaine dernière en République démocratique du Congo (RDC). « Nous avons dit ce qui devait être dit », a-t-il affirmé au micro de la VRT.