samedi 11 juillet 2009

Obama au G8



Voir aussi:
Le G8 condamne fermement la Corée du Nord

Le journal de Berlusconi accuse Carla de « goujaterie »
Il Giornale, le journal de la famille Berlusconi, accuse Carla Bruni-Sarkozy, l’épouse du président français, de « goujaterie », pour avoir « snobé » les rendez-vous organisés pour les épouses des dirigeants du G8 – dont une rencontre avec le pape. « Avec son comportement, même la charité pue », déclare notamment Il Giornale.

vendredi 10 juillet 2009

La sécurité privée à Zaventem

Guido De Padt :
« depuis plusieurs années le département de l’Intérieur essaie de contrôler les agents de gardiennage sur le site de Brussels Airport mais que le Directorat-général de l’aviation s’y oppose »
« Le SPF Intérieur n’a procédé à aucun contrôle conforme à la législation sur la sécurité privée à l’aéroport de Zaventem en 2007 et 2008»



Lire aussi:
Tihange : Chasse administrative pour la sécurité
“ Pourtant, on les sentait à plein nez ”, nous dit Armand Lemaire (Gives), traqueur. Au briefing de 8 heures, à l'hôtel de police de Huy, on sent les chasseurs gonflés à bloc. Ils sont 22, viennent parfois de loin, avec tout leur attirail kaki , leur fusil et leurs munitions à la ceinture. L'inspecteur principal Dejardin, de la police de Huy, leur promet du gibier. “ Les riverains en ont ras-le-bol des sangliers dansleur jardin. Ils sont très contents de vous voir aujourd'hui. Cela fait une semaine qu'on prépare cette chasse, il s'agit d'une destruction reconnue par la DNF. Soyez prudents! Le matin, la battue se passe près des maisons ”. “ Si on ne sait pas enterrer sa balle, on ne tire pas! ”, ajoute Armand Lemaire, chasseur de Gives qui chapeaute l'opération avec M. Dejardin. “ On n'épaule pas au bruit. Uniquement à la vue. Si vous voyez une voiture, une maison dans le champ,... on ne tire pas. On ne vous en voudra pas de rater un sanglier ”. Le briefing s'achève sur le partage du “ butin ”. “ Comme le CPAS de Huy n'est pas intéressé par les sangliers que nous abattrons, on les donnera aux
Tihangeois préjudiciés par les sangliers et le reste, on se le partagera ”.

L‘OCDE appelle la Belgique aux réformes

Brève: L'OCDE a appelé la Belgique à adopter des réformes structurelles audacieuses, dont voici quelques-unes des recommandations avancées :

  • élever l'âge de la pension,
  • encourager les Régions à développer leurs propres impôts,
  • limiter les taux réduits de TVA (why ?) ,
  • réduire la fiscalité sur le travail
  • ...

video


Lire aussi:
La fiscalité freine la croissance belge
Selon un rapport de l'OCDE.Dommage que les Wallons ne l'aient pas compris le 7 juin...

Pas de poursuite pour Gavroy et Laloux

Brève: Vers l'Avenir annonçait que l' "affaire des cartes essence" à la ville de Namur était close.
Le parquet de Namur ne donnerait pas suite aux deux informations judiciaires ouvertes à charge des deux mandataires namurois Frédéric Laloux et Arnaud Gavroy.


La tornade éthique, c'est le nettoyage par le vide.

BSCA, inculpation

Updated:
Twitter side:


CharlesBricman a blogue: "Le PS est-il imporpre à gouverner? http://blog.pickme.be/2009/07/10/1099/

Chaos_Theory_Be @CharlesBricman voyons Charles, pas d'inquietude... La tornade ethique 2.verte arrive et va faire une operation Mani Pulite. #IHADADREAM

Phineas_Barnum @Chaos_Theory_Be @CharlesBricman Rectification... La tornade ethique 2.verte est en marche et cela fonctionne !

mehmetkoksal Facteur: "bjr, c'est un recommandé.Vous êtes cité à comparaître devant la ch. du Conseil. Un élu PS vous attaque en justice" ; Moi:Encore?

CharlesBricman @mehmetkoksal Quel élu? Il n'est pas encore en taule? :-)

francoisperl @charlesbricman : vous nous aviez habitué à mieux....

CharlesBricman @francoisperl Il y a des mome nts où le vase déborde...

francoisperl @francbelge = je ne trouve pas que l'amalgame élu PS = forcément en taule soit juste et mesuré comme argument. Question de point de vue.

francoisperl @charlesBricman : il déborde pour tout le monde mais même dans ces moments, la nuance reste toujours une valeur sûre et appréciée

Phineas_Barnum @francoisperl : poujadisme 2.PS #Toutlemondeilestpasbeautoutlemondeilestpasgentiltoutlemondeilestpourri #cestnousquonestdesvictimes

CharlesBricman #edmee Qui demande à Philippe Moureaux si la corruption, c'est dans les gènes du PS? :-)

francbelge @francoisperl je pensais à son dernier billet sur son blog qui, je crois, précise sa pensée en un peu plus de 140 caractères

francbelge @francoisperl je trouve @CharlesBricman très mesuré. On sent juste poindre une froide colère, légitime.


Jean-Jacques Cloquet a été désigné directeur général faisant fonction du Brussels South Charleroi Airport, pour une période temporaire, suite à la réunion extraordinaire du Conseil d'administration de la BSCA demandée par le ministre wallon en charge de la politique aéroportuaire, André Antoine.

Le nouveau directeur général faisant fonction sera assisté dans la gestion journalière par Denis Tellier, directeur financier et Patrick Lambrechts, directeur technique.
Jean-Jacques Cloquet était depuis le 1er février directeur des Ressources humaines de l'aéroport, après avoir exercé des fonctions similaires au Sporting de Charleroi et à la société de logements sociaux "La Carolorégienne", ce qui est une solide garantie en matière de moralité.

Edmée De Groeve avait été interpellée mercredi après-midi et interrogée durant plusieurs heures pendant la nuit, pour finalement être inculpée pour trois motifs. Elle avait été relâchée dans l'après-midi.

Elle a été inculpée pour trois motifs: faux et usages de faux, détournement par fonctionnaire et escroquerie.
On lui reproche l'usage abusif de la carte visa de l'aéroport de Charleroi. Des frais de représentation auraient été présentés et remboursés à la fois par la SNCB et par l'aéroport de Charleroi.

Edmée De Groeve avait déjà été entendue pendant plusieurs heures jeudi dernier par la police judiciaire fédérale de Charleroi et interrogée sur des dépenses jugées "somptuaires et privées". Elle faisait l'objet d'une information judiciaire, dans un dossier où elle était soupçonnée d'abus de biens sociaux, ce qu'elle niait.
Selon le journal Le Soir, il y avait des entorses à la bonne gouvernance à l'aéroport de Charleroi

D'autre part, Edmée De Groeve, la maintenant ex-présidente de la société gestionnaire de l’aéroport de Charleroi avait porté plainte contre X pour vol de documents (les souches de ses dépenses). Les premiers éléments de l’audit de BSCA confirmaient des entorses à la bonne gouvernance au sommet de la société, ce qui impose de perfectionner son fonctionnement.
Le PS n'avait jugé utile de réagir suite aux suspicions de ce membre du bureau du parti.

Devait-on encore s'étonner de cette inertie, alors que l'éthique est supposé être au centre des négociations du melon rouge ? Interrogé au sujet de l'affaire et toujours aussi prolixe, André Antoine déclarait que "personne n'était concerné autour de la table de négociation de l'olivier".
Juste un ministre de tutelle défaillant autant que controversé et un président de parti toujours aussi scandaleux.


Lire aussi:
PS: impropre à gouverner?
La présidente de l’aéroport de Charleroi (PS) a été inculpée pour faux et usage de faux, détournement et escroquerie.
Cette dame, bien sûr, est présumée innocente jusqu’à ce que son éventuelle culpabilité soit établie par un juge impartial. Et en soi, son inculpation n’est qu’un incident comme il s’en produit dans toutes les familles. Tourner la page? On aimerait bien. Mais le peut-on? A chaque fois, on espère que c’est la dernière. Et un nouveau chapitre commence aussitôt à s’écrire.


Du poil à gratter à la Crat
André Antoine va revoir d'urgence sa composition. Oliviers obligent...On aurait pu y voir (encore) un œuf à peler entre Ecolo et le CDH, et singulièrement entre les verts et le ministre humaniste (sic) sortant André Antoine. Mais on devrait en faire l’économie. (...)Bref, André Antoine jure de sa bonne foi (resic) : il n’a pas voulu cadenasser la trajectoire pour celui qui le suivra. Reste que l’apparence au moins est bien celle-là : l’arrêté de nomination des membres effectifs et suppléants pris en gouvernement wallon le 27 mars dernier n’a été publié au "Moniteur" que le 19 mai (non sans modifications entre les deux copies) et il vaut pour cinq ans. Autrement dit, pratiquement, pile pour la nouvelle législature.

Edmée De Groeve ou l’inexcusable dérive
Je ne peux m’empêcher de revenir sur le cas De Groeve, ce cas est atypique sous divers aspects, le premier c’est que cette mandataire socialiste n’est pas une élue, elle est entrée au PS et bombardée administrateur de sociétés publiques par la volonté de la hiérarchie du parti et pour son compte en vertu d’accords qui régulent le partage du contrôle des organismes publics entre les partis.

A nouveau, c’est un cas qui fait la une de l’actualité suite à la célérité de la justice, mais vous savez la justice ne peut se trouver à chaque carrefour et derrière chaque citoyen, cette affaire laisse donc une sale impression, combien de cas réels par rapport aux cas avérés d’abus débusqués par la justice ?

"Un pas de côté à la SNCB aussi"
Edmée De Groeve est suspendue par le PS qu'elle représente dans des CA.
En inculpant jeudi Edmée De Groeve de détournement par fonctionnaire et d’escroquerie, le parquet de Charleroi a frappé fort. Car la présidente de BSCA, société gestionnaire de l’aéroport de Charleroi fait partie de la garde rapprochée d’Elio Di Rupo, le président du PS. Elle participe d’ailleurs aux réunions du bureau élargi du parti et c’est elle qui avait organisé en mars dernier, une rencontre (à l’insu du ministre de tutelle des aéroports wallons, André Antoine) entre les dirigeants du groupe chinois HNA, candidat à la privatisation partielle de BSCA. Femme de confiance du président Di Rupo dont elle serait d’ailleurs le "professeur particulier de néerlandais", Edmée De Groeve détient, pour le compte du PS, des mandats d’administrateur dans plusieurs entreprises publiques.
Le parti a d’ailleurs réagi jeudi après-midi en lançant à son encontre une procédure de suspension en sa qualité de membre du PS et ce, "sans préjudice du respect de la présomption d’innocence. Par ailleurs, dès qu’un contact sera possible, le secrétaire du PS demandera à madame De Groeve de se mettre en congé de tous les conseils d’administration où elle siège en vertu de son appartenance au PS".
Outre son mandat de présidente de BSCA et de BSCA Security, Edmée De Groeve préside, depuis 2004, le conseil d’administration (CA) de l’opérateur SNCB qui semble être aujourd’hui lésé par ses agissements. "Nous collaborons entièrement avec les autorités judiciaires et nous attendons la fin de l’enquête pour déterminer si nous avons subi un préjudice et prendre les mesures qui s’imposent", nous a confié Marc Deschemaecker, administrateur délégué de la SNCB. Mais, nous a indiqué un administrateur de l’entreprise ferroviaire, "dans un souci de bonne gouvernance, il sera bon qu’elle démissionne d’elle-même de son mandat à la SNCB, même si elle a été nommée par arrêté royal. Sa situation n’est plus tenable vu le contexte et les faits que la justice lui reproche". Cela dit, l’entreprise ferroviaire a eu vendredi 3 juillet son dernier conseil d’administration d’avant les vacances et le prochain est prévu pour début septembre. Edmée De Groeve vient d’ailleurs d’endosser un nouveau mandat d’administrateur à la holding SNCB.
A La loterie nationale, on estime qu’elle n’incarne pas encore l’image de l’entreprise, dans la mesure où elle ne préside le conseil d’administration que depuis quelques mois. Mais, nous a commenté un administrateur, "quand on est inculpé par la justice pour des faits d’escroquerie ou de détournement, on fait un pas de côté de tous ses mandats pour pouvoir notamment se consacrer à sa défense".
Reste maintenant à voir l’attitude qu’adoptera Edmée De Groeve qui est également administrateur notamment à la Sofico et au Port autonome du centre et de l’ouest (Paco).
A 58 ans, Edmée De Groeve est un pur produit du secteur privé où elle a fait toute sa carrière et c’est probablement en raison de l’expérience acquise qu’elle est a été désignée juge consulaire au tribunal de commerce de Charleroi, présidé par Jean-Philippe Lebeau. Après un diplôme en sciences économiques, elle a commencé sa carrière au service commercial du fabricant de peintures industrielles, Sigma Coating (Manage) où elle a passé 33 ans pour finir comme directrice générale. C’est en cette qualité qu’elle a été séquestrée en 2003 durant trois jours et trois nuits par des syndicats opposés aux mesures de restructurations que la maison-mère, Sigma Kalon voulait leur imposer.
Femme de caractère et décrit par des observateurs comme une femme compétente, elle aussi présentée comme une femme de pouvoir et autoritaire ne laissant que peu de place à la critique. "Elle a apporté beaucoup de choses à l’aéroport, mais elle est trop autoritaire, ce qui empêche toute possibilité de dialogue avec elle. Elle met les gens sous pression notamment le management de BSCA qui se retrouve en difficulté", nous avait confié un administrateur de la société gestionnaire de l’aéroport.
Contrairement à leur décision du 16 juin dernier où ils lui avaient apporté leur confiance lorsque nous avions dévoilé les dépenses somptuaires et privées d’Edmée De Groeve, les administrateurs de BSCA vont désormais prendre leur distance vis-à-vis de leur présidente que la justice a fini par rattraper. Et d’autres développements ne sont pas exclus.

Il y a cumul et cumul…
D’après les journaux, l’Olivier discuterait à propos d’une éventuelle interdiction du cumul entre une fonction de parlementaire et celle de bourgmestre d’une grande ville pour 50 élus sur 75. Ce serait déjà une avancée….Si c’était pour en arriver là, on pouvait aussi bien tenter une association sans le PS qui n’aurait eu aucun pouvoir de changement de règlement, non ? Pourquoi ?Simplement parce que l’Olivier ne parle que de faire quelque chose qui aura un impact minime sur le comportement des élus.En effet, croyez-vous réellement qu’il y ait 25 parlementaires wallons qui soient bourgmestres d’une grande ville ? C’est quoi une grande ville ? Y a-t-il déjà 25 grandes villes wallonnes ?

jeudi 9 juillet 2009

Le G8 condamne fermement la Corée du Nord

C'est avec cette photo que le Soir illustre ce titre ...


Les travaux se poursuivent, à L'Aquila... dans la bonne humeur. Les dirigeants du G8 ont fermement condamné l'essai nucléaire et les tirs de missiles effectués ces derniers mois par la Corée du Nord qui mettent en cause "la paix et la stabilité".

Disques d'or, d'argent, de platine et de diamant

Brève: La Snep a indiqué que les seuils des disques d'or, d'argent, de platine et de diamant ont été abaissés pour la deuxième fois en trois ans en raison de la crise des ventes attribuée au téléchargement illégal.

Des conclusions « bla-bla »

Selon les associations environnementales, les conclusions de la Commission Gemix « ne dépassent guère le stade du bla-bla redondant et n'offrent pas aux politiques les clés de l'action urgente et ambitieuse que la situation exige ».
Cette Commission avait été initiée par Paul Magnette pour se pencher sur l'avenir énergétique de la Belgique ...

Et qui parlait de la sieste à la météo fédérale de monsieur 37.503 voix, avant de retourner dans son pays de la médiocrité politique notoire ?
There's no future.


Lire aussi:
Les principaux pollueurs renoncent à diviser par 2 leurs émissions
Le MEF rassemble les principales économies de la planète, les huit pays les plus industrialisés du G8 et les grands émergents comme la Chine, l'Inde, la Corée du sud ou le Brésil.
Les principales économies qui représentent 80% des émissions mondiales de gaz à effet de serre ont renoncé à leur objectif de les diviser par deux d'ici 2050, a indiqué mercredi une source européenne.
Cette décision a été prise mardi soir, lors d'une réunion à Rome des représentants des dirigeants du MEF, le Forum des économies majeures, dont le sommet est prévu jeudi à L'Aquila.
"Il y a un très fort engagement (de leur part) à réduire de façon substantielle les émissions mondiales d'ici 2050, mais il n'y a pas de 50%", a précisé ce responsable. En revanche, l'objectif d'une limite de réchauffement à +2° est maintenue, a indiqué un négociateur occidental.
Dans un précédent projet de déclaration, le MEF "soutenait l'objectif de réduire les émissions mondiales de 50% d'ici 2050", sans toutefois préciser l'année de référence par rapport à laquelle cette division devait s'opérer. Le MEF rassemble les principales économies de la planète, les huit pays les plus industrialisés du G8 et les grands émergents comme la Chine, l'Inde, la Corée du sud ou le Brésil.

Le G8 s’engage pour le climat comme jamais
« Inacceptable », décrète déjà la Russie. Le G8 a décidé de diviser par deux les émissions mondiales de gaz à effet de serre d’ici 2050 par rapport à 1990 et de « 80 % ou plus » celles des pays industrialisés, afin de limiter le réchauffement global à 2ºC. C’est la première fois que le G8 s’entend pour reconnaître le seuil maximal des 2ºC de réchauffement et adopte un objectif pour les seuls pays industrialisés, considérés comme les « pollueurs historiques » de l’atmosphère.

Station d’épuration Bxl Nord: encore Un marché truqué
Le marché du siècle. C’est ainsi qu’était qualifié l’attribution du marché public d’appel d’offres européen pour la construction de la station d’épuration Bruxelles-Nord.
Plus d’un million d’habitants devaient bénéficier du traitement de leurs eaux usées, ce qui en faisait une des plus importantes au monde. Un projet phare en terme d’environnement et un investissement colossal : construction, financement, exploitation et portage pendant 20 ans avant rétrocession à la Région.D’un budget initial estimé à 1 milliard €, la facture est déjà aujourd’hui, un an après sa mise en service, de 2 milliards €.
Ce marché colossal attira bien des convoitises, notamment de la part de nos voisins français. En réalité, ils feront tout pour le décrocher, en bafouant les règles élémentaires de droit, d’éthique et d’honnêteté. Quatre acteurs répondirent au cahier des charges fin 2000 : Bouygues [qui avait peu d'expérience en la matière], B.S.U.B. [consortium belgo-américain regroupant Seghers, Besix, Bechtel et United Utilitis], Hydronor [Suez ex Lyonnaise des Eaux] et Aquiris [Véolia division Vivendi Environnement].

mercredi 8 juillet 2009

Ecclestone présente ses excuses

Brève: Bernie Ecclestone, a présenté des « excuses sans réserves » pour ses propos sur Adolf Hitler et sur Saddam Hussein lors d’une récente interview, assurant qu’il ne « soutiendrait jamais » de tels dictateurs.


Lire aussi:
UCL asile de facho ?
Depuis 2008, Georges-Pierre Tonnelier affirme avoir quitté le Front national. Abonné de Dame Justice, en tant que plaignant, prévenu et condamné, il multiplie et téléscope les affaires judiciaires. Ce « délinquant politique » (sic) tente pourtant de se faire oublier. Pour cela, il a lancé une opération de révisionnisme : il veut blanchir toutes les pages du Net qui se rapportent à ses activités politiques. Quasi 24h/24, il inonde d’e-mails les fichiers d’adresses qu’il possède.

La Ligue de Défense Juive

Le 3 juillet 2009, des individus se réclamant de la Ligue de Défense Juive, saccagent la Librairie Résistances à Paris.


Agression de la librairie 'Resistances', hébergé par Radio Rouge

De Gucht succèderait à Michel

Brève: Comme négocié lors de la formation du gouvernement Leterme, De Gucht devrait succéder à Louis Michel en tant que Commissaire européen. Bien que l’information ait été confirmée, il reste encore un certain nombre d'inconnues, telles que si Guy Verhofstadt devient haut représentant de l’UE pour les Affaires étrangères, et donc vice-président de la Commission, il n’y aurait pas de place pour un autre Belge au sein du collège européen ...




A la question de savoir si Yves Leterme ferait un bon remplaçant comme ministre des Affaires étrangères :
« il se sent très à l’aise en politique internationale ». « Nous avons les mêmes idées sur la politique internationale, ce qui permettra d’assurer une grande continuité dans la politique »


Updated

Ouf, on est sauvé. Le Grand Sachem a parlé et n’est pas opposé au retour de Leterme .


Lire aussi:
Au secours, Leterme est de retour!
Et voilà, on a beau être familier de ces jeux de chaises musicales, on est à chaque fois surpris des petits arrangements qui régissent l’occupation des postes ministériels ou des représentations à l’étranger. Les envies des uns servent l’ambition des autres. Les scénarios les plus farfelus s’étaient succédés ces derniers jours depuis que Louis Michel souhaitait intégrer le parlement européen, fort de son score le 7 juin. Sous la pression médiatique, Karel De Gucht a donc décidé de démissionner de son poste de ministre des affaires étrangères pour assurer l’intérim à la coopération et au développement à la place de Louis Michel.

Deux formations politiques du XXIe siècle

Un négociateur Ecolo anonyme:
"Curieusement, cela se passe mieux avec le PS. Le CDH va moins loin que lui sur le thème de la bonne gouvernance. Le discours humaniste est très beau. On parle de tornade éthique. Mais la réalité de la négociation, c’est tout autre chose. Il y a un abyme. Quand on aborde la bonne gouvernance, on arrive vite à un fond conservateur, plus conservateur qu’on croit."
ou encore
"Joëlle Milquet veut tout contrôler, tout relire, tout réécrire. Parfois, dans les notes qui nous reviennent, on retrouve l’inverse de ce qui avait été négocié. Cela complique les choses. D’ailleurs, la négociation est beaucoup plus sereine à Bruxelles.
Comme par hasard, Joëlle Milquet n’y participe pas"

Côté CDH, un négociateur orange peste et fulmine contre "la mauvaise volonté d’Ecolo" dans ces négociations.
"Avec les verts, il faut toujours tout évaluer. Rien de concret, que des études !
Mais que pensent-ils ?, s’agace-t-on. Qu’on les a attendus pour commencer à faire de la politique ?
Allez, prenez cette magnifique idée sur la suppression de la publicité à la RTBF Fantastique : Ecolo n’a pas le début d’une première piste pour éventuellement financer la contrepartie. Les seuls à qui ça peut profiter, c’est RTL.
Ecolo arrive dans les négociations plein de certitudes - que ce soit dans les domaines de l’Energie, de l’Aménagement du territoire ou du Transport. Ils balancent leurs idées loufoques et puis c’est aux autres à se débrouiller avec ça."

Lire aussi:
Ma chronique politique en vidéo




Bisbilles dans l’Olivier

La négociation entre PS, Ecolo et CDH avance. Mais des tensions sont apparues entre verts et oranges. Les partis cherchent encore leurs marques.

L’Olivier bruxellois aborde la mobilité
Les négociateurs bruxellois ont entamé mardi le chapitre consacré à la mobilité et plus spécifiquement la mobilité douce (piétons, vélos, etc.) et le métro. Sur ce dernier point, les divergences de vue se font sentir entre les partis de la majorité. Mais les sombres perspectives financières semblent inciter au réalisme.

Un demi-milliard pour une Vl.Energie verte
Via la Société de participations flamande (PMV), la Flandre est déjà co-propriétaire de Thenergo et Biofer (biomasse) entre autres. Il y aura également une injection de capital, le chiffre de 200 millions d'euros circule.

Mister-Antoine.be relève d'une démarche citoyenne, non partisane. Elle a permis d'informer des électeurs sur l’action d'André ANTOINE. Au lendemain du scrutin du 7 juin 2009, l'objectif est d'éviter qu'il soit encore Ministre. Cette initiative a également pour ambition plus globale d'améliorer la culture politique en Wallonie. Quelques autres élus mériteraient de faire l'objet d'un tel site. Celui-ci se centre sur André ANTOINE car, en tant que Ministre, il a pris des décisions qui posent questions en terme de démocratie.

Rififi dans l’Olivier
La Libre du jour nous livre un cliché révélateur de l’ambiance politicarde qui règne à la table des négociateurs du futur Olivier.

Les cumuls qui posent vraiment question
Peu avant le scrutin, Le Soir livrait son « bulletin des parlementaires. » Pour ce qui relève du parlement wallon, nous avions médaillé d'or les élus suivants : Bernard Wesphael, Marcel Cheron, Véronique Cornet et Willy Borsus. Ecologistes, les deux premiers ne cumulent pas. Les statuts de leur parti l'interdisent. Ils se donnent exclusivement à leur devoir parlementaire. Les deux autres sont MR. Ils sont aussi maïeurs. Ils sont donc bons députés et nous n'avons pas été avertis que leurs administrés se sentaient négligés.
Allez : il n'y a pas de Vérité en matière de cumul. Et si l'on connaît des députés-maires qui n'en touchent pas une au parlement, on connaît des non-cumulards aussi inactifs qu'eux. Au fond, c'est une affaire de dignité. Des élus honorent leur(s) mandat(s). D'autres non. Et le projet de l'Olivier de réduire à 1/3 la part de cumulards dans les parlements régionaux n'y changera rien.
Sauf que la règle privera le parlement régional d'expériences locales utiles. Et que, à l'inverse, en amenant des élus à choisir la Région, on va priver le terrain local de personnalités d'envergure. Bien plus utile de notre point de vue : le projet de créer un organisme de contrôle indépendant destiné à détecter les risques de conflits d'intérêts. Mais pour en revenir au cumul, le débat s'est engagé par son bout le plus dérisoire. Car quels sont les cumuls qui, comme on dit, posent question ? Trois exemples.
a. En son temps, Elio Di Rupo a cumulé la présidence du PS avec la ministre-présidence de la Région wallonne. C'était insensé.
b. Le MR serait à 31 % et le ministère des Finances serait un modèle de gestion que le cumul pratiqué par Didier Reynders nous poserait question. C'est dire que là, vu l'état du MR et vu l'état du ministère en question, il ne pose plus question ; il pose problème.
c. Après une campagne dans laquelle elle s'est impliquée avec l'ardeur qu'on lui connaît, Joëlle Milquet, présidente du CDH, s'est mise à négocier les accords Olivier. Sans désemparer. Six jours sur sept. Du lever au couchant. Et à l'automne, la même Milquet s'impliquera dans le débat communautaire. Sans désemparer. Du lever au couchant.
Quand est-elle donc ministre
fédérale de l'Emploi ?
La nuit ?

mardi 7 juillet 2009

"Nous sommes contraints à un résultat convaincant"

Jean-Claude Trichet, président de la Banque centrale européenne (BCE), lors des Rencontres économiques d'Aix-en-Provence, organisées par le Cercle des économistes :

"La situation présente est le premier test en grandeur réelle de la résistance ou plutôt de l'absence de résistance, de l'absence de solidité (...) de l'économie financière et de l'économie mondialisée"
"Nous avons créé progressivement (...) une entité complètement nouvelle et cette entité totalement nouvelle prouve qu'elle est fragile"

"Il serait impardonnable et d'ailleurs il ne nous serait pas pardonné par les citoyens de laisser l'économie internationale dans un tel état d'instabilité économique"

"Nous sommes contraints à un résultat convaincant"
"Il faut à la fois savoir agir vite et audacieusement quand c'est nécessaire (...) et aussi par le même mouvement, crédibiliser le moyen-long terme"

La politique de la BCE "nous a protégés contre les risques d'inflation quand il y avait un risque d'inflation" et "jusqu'à présent" contre le risque de déflation.

"Nous ne prêchons pas seulement l'orthodoxie mais nous pensons que nous prêchons ce qui est efficace aujourd'hui" pour sortir de la crise, a ajouté le président de la BCE, évoquant notamment les actions jugées non-conventionnelles prises par son institution.

"J'ai eu la chiasse"


Lors de la dernière Assemblée Générale du groupe Carrefour

Waalse export groeit sneller dan Vlaamse

Brève: De export van Wallonië groeide met 10,7 procent tot 45,1 miljard euro, blijkt uit cijfers van het Instituut voor de Nationale Rekeningen. De uitvoer van Vlaanderen groeide slechts met 5,5 procent tot 200,9 miljard.
De Waalse uitvoer is in 2008 dubbel zoveel gestegen als de Vlaamse export. Vlaanderen presteerde zwak omdat de uitvoer van de belangrijke diamant- en autosector zwaar werd getroffen door de wereldwijde recessie.

lundi 6 juillet 2009

Les « leaders forts »

Bernie Ecclestone, leader incontesté du plus flagrant abus de position dominante, a fait part de ses commentaires à propos des dictateurs et de la démocratie, dans une interview au « Times ».

Morceaux choisi:


La démocratie « n’a pas fait grand bien à beaucoup de pays, y compris la Grande-Bretagne »

« C’est terrible à dire je suppose, mais, mis à part le fait que Hitler s’est laissé emporter et persuader de faire des choses dont je n’ai aucune idée s’il voulait les faire ou pas, il était en position de donner des ordres à beaucoup de personnes et il était capable de faire en sorte que les choses se fassent »
« A la fin, il s’est perdu, il n’était donc pas un très bon dictateur »

Pendant ce temps, on s'apprête à fêter le Xième "grand succès" à Francorchamps dans une région qui aime aussi les Grands Leaders charismatiques.



Updated:

La lutte contre la fraude fiscale

Brève: La lutte contre la fraude fiscale a rapporté 4 milliards en 2008, dont 2,5 milliards proviennent de "la lutte quotidienne" et 1,5 milliard de "la lutte spécifique", "plus efficaces car mieux ciblés"via le "datamining" et une évaluation de la gestion des risques.
En 2008, il y a eu pour 8,029 milliards de majorations de revenus résultant des contrôles classiques quotidiens, ce qui a rapporté 2,5 milliards d'euros.
La lutte spécifique a rapporté quelque 1,5 milliard d'euros dont 768,5 millions grâce aux actions de l'Inspection spéciale des impôts (ISI), 207,5 millions d'euros grâce au datamining et 260,1 millions d'euros provenant des actions spécifiques.
La lutte contre les carrousels TVA a rapporté 251,5 millions d'euros.



Lire aussi:
Schouppe impliqué dans un délit d'initié ?

Le secrétaire d'Etat à la Mobilité Etienne Schouppe (CD&V) est soupçonné de délit d'initié. Début mai, M. Schouppe avait vendu des actions KBC Ancora, juste avant que l'Etat fédéral ne doive venir à la rescousse de la banque et que le cours de bourse ne chute.

dimanche 5 juillet 2009

Les cons de papa

video



Lire aussi:
La politique comme un moyen d’obtenir un service
"PS et CDH jouent avec des électeurs qui ne voient la politique que comme un moyen d’obtenir un service ou un passe-droit : " Je vais demander à mon bourgmestre ou à mon échevin ceci ou cela ." Secundo, les allocations de chômage. Dans des communes populaires comme Saint-Josse, Schaerbeek ou Molenbeek, des candidats PS et CDH ont sillonné les rues en disant que la droite allait supprimer le chômage. Or, tout le monde est affecté par le chômage dans ces quartiers..."Analyse dans Lalibre

Siéger comme élu ? Non merci !
Au lendemain de toute élection, il y a invariablement ceux qui sont très déçus de ne pas être élus ou réélus. Et puis, il y a ceux qui, au contraire, annoncent d’emblée que, bien qu’ayant été élus, ils ne siégeront pas. Ou alors qui quittent une assemblée en pleine législature. Choquant ?

217.276 chômeurs

Brève: En un an, le chômage wallon a donc augmenté de 7,1 pc.
La Wallonie comptait au mois de juin, 217.276 chômeurs, soit une augmentation de 1.700 demandeurs d'emploi par rapport au mois de mai, selon des chiffres du Forem.
Au mois de juin 2008, le Forem comptabilisait 202.835 chômeurs, soit 14.441 de moins qu'aujourd'hui.
En Flandre, le nombre de demandeurs d'emploi inoccupés a grimpé de 23,5 pc entre le mois de juin 2008 et le mois de juin 2009, soit une augmentation de 37.000 unités environ, selon le VDAB.

La suite des satisfactions annoncées à propos des défuntes législatures régionales et en puissance de renaissance. De son côté, vu son cumul, la Ministre fédérale de l'Emploi sera encore occupée pendant de nombreuses semaines à la constitution de divers Exécutifs, alors qu'elle était déjà occupée depuis de nombreuses semaines/mois pour la campagne et sa préparation.
Les négociateurs de l’Olivier s’était réuni samedi sur le thème de la gouvernance. « On est à la moitié du chemin », disait-on chez Écolo après la réunion. Mais d’après le CDH, on n’a guère avancé sur les conflits d’intérêt ... on peut comprendre.