vendredi 18 décembre 2009

Obama Vs Berlu


7 inculpations à Libramont

Paul Furlan, ministre wallon des Pouvoirs locaux, aurait confirmé avoir reçu un courrier du parquet l'informant des sept inculpations en série à Libramont.

Jacques Langlois aurait inculpé le 26 novembre dernier (dans le cadre d'une prise d'intérêts relative à l'attribution de 11 chantiers de travaux publics à la SA Jérouville -dont l'administrateur délégué et actionnaire est le premier échevin Paul Jérouville, en charge des Travaux publics- entre 1996 et 2005) le bourgmestre de Libramont Pierre Arnould, le secrétaire communal, ainsi que plusieurs échevins de l'actuel et l'ancien collège,.

Les inculpés -tous sont MR- seraient :
- Pierre Arnould, bourgmestre de Libramont
- Paul Jérouville, anciennement premier échevin en charge des Travaux publics
- Etienne Goffin, l'échevin de l'Agriculture
- Nestor Talbot, échevin entre 2002 et 2005
-Charles de Fierland Dormer, échevin entre 1996 et 2002
- Pol Lejeune, l'échevin de l'Urbanisme
- Eddy Jacquemin, le secrétaire communal qui lui est inculpé pour sa part de faux et usage de faux.


Lire aussi:
Corruption à la Régie des bâtiments: 71 inculpés
Le parquet de Bruxelles vient de clôturer une vaste enquête dans un dossier qui compte 71 inculpations, des entrepreneurs, mais aussi des fonctionnaires et des hauts responsables de la Régie des bâtiments.
Ces 71 inculpations concernent des des fonctionnaires et des responsables de la Régie des Bâtiments qui auraient fonctionné avec des dessous de table pour attribuer des marchés publics.


jeudi 17 décembre 2009

Actiris à l'eau ...

Je l'avais pensé très fort .... ils l'ont fait !


Les Grenailles de l'environnement ...





Rien de grave, juste des coquilles

Exercices des comptes manquants pour l'AWIPH ...


L’AWIPH est un organisme public
placé sous la tutelle du ministre wallon de la Santé, de l'Action sociale et de l'Egalité des chances. Elle est chargée de mener à bien la politique wallonne en matière d’intégration des personnes handicapées.


Twitter Side:
Phineas_Barnum
Exercices des comptes 2004 et 2008 manquants pour l'AWIPH ... après les scandales Rovillard et Vienne ... et qui était responsable en 2008 ?

Depuis le
20 juillet 2007, Paul Magnette était ministre de la Santé, de l’Action sociale et de l’Égalité des chances du Gouvernement Demotte I , mais en janvier 2008, Didier Donfut le remplacera et deviendra membre du gouvernement wallon en tant que ministre de la Santé, de l'Action sociale et de l'Égalité des chances, jusqu'en mai 2009, date à laquelle il devra honteusement partir.

Le tout nouveau "conseil de déontologie" du PS va-t-il se réunir, afin d'entendre les intéressés ?

mercredi 16 décembre 2009

"Je n'en peux plus ! "


Rachida dati incompetente


Lire aussi:
Quand Rachida Dati fait sa maligne !

Rachida Dati nie toute exaspération à l'égard du Parlement européen
Rachida Dati a réfuté mardi toute frustration à l'égard de son statut de députée européenne, après avoir été piégée par une caméra de télévision, et a jugé "indigne" sa mise en cause par son collègue écologiste Daniel Cohn-Bendit.

"Je suis très surprise par l'ampleur que ça a, c'est très microcosmique" mais "on ne m'a jamais rien épargné, cela je le savais", a-t-elle déclaré à l'AFP à Strasbourg où elle participait à une session du Parlement européen.

A l'origine de la polémique: un reportage diffusé dimanche soir sur M6 et remontant à septembre. Oubliant les micros, Mme Dati y confie sa lassitude par téléphone à une amie.

"Je suis dans l'hémicycle du parlement de Strasbourg. Je n'en peux plus, je n'en peux plus ! Je pense qu'il va y avoir un drame avant que je finisse mon mandat", explique-t-elle. "Je suis obligée de rester là, de faire la maligne, parce qu'il y a un peu de presse et, d'autre part, il y a l'élection de (José Manuel) Barroso" à la présidence de la Commission européenne, poursuit Mme Dati.

Rachida Dati au parlement européen : j’y suis, j’y peste !
L’ex-ministre française Rachida Dati s’ennuie-t-elle au Parlement de Strasbourg ? Les états d’âme de la nouvelle députée européenne, piégée par une télévision lors d’une conversation privée, embarrassent la majorité et suscitent des sarcasmes dans l’opposition. Rachida Dati nie toute exaspération, affirmant que ses propos se rapportaient à sa vie privée.


Ambiance au gouvernement wallon

Jean-Marc Nollet :

« Il n’y a pas de mauvaise ambiance au sein du gouvernement wallon, comme au sein de celui de la Communauté française. Bien entendu, il y a des débats mais c’est quand même normal »
« il y a des fortes personnalités »

« Demotte est un concentré d’intelligence et de patience »

« il y a bien eu un problème de recette d'un milliard d'euros, mais la solution a été trouvée et celle-ci a été de recourir à l'emprunt. Il n'y a donc pas de dette cachée et les chiffres sont aujourd'hui publiés, tout se trouve clairement dans les travaux budgétaires »


Lire aussi :
Geert Noels:"Le marché du travail wallon semble mort"


Basant son analyse sur un rapport publié par Manpower sur le marché international du travail, l'influent économiste Geert Noels a lancé un jugement sans appel concernant la situation de la Wallonie.

Geert Noels est un économiste (très) lu et écouté en Belgique. Ses chroniques hebdomadaires dans le Trends-Tendances en ont notamment fait un des noms les plus connus du grand public dans sa discipline. Sur son blog, Econoshock.be, ce dernier a publié jeudi le commentaire d'une étude publiée par Manpower. Son analyse ne s'encombre pas d'ambages concernant le cas wallon: après avoir souligné au préalable qu'il n'y a "pas de pays ou de région du monde où le marché du travail est aussi anémique qu'en Wallonie", Geert Noels conclut que "le marché du travail en Wallonie semble comme mort".


La Cour des comptes ne reçoit plus les comptes wallons depuis 5 ans
La Cour des comptes ne reçoit plus les comptes généraux de la Région wallonne depuis 2004, une carence qui l'empêche de mener sa mission de contrôle de manière adéquate, a indiqué lundi le président de l'institution, Philippe Roland, à l'occasion d'une présentation à la presse du cahier d'observations que la Cour adresse chaque année au Parlement wallon.

La Région wallonne et la Communauté française sont les dernières entités du pays contrôlées par la Cour des comptes à accuser du retard à ce niveau. Le processus de résorption du retard wallon a été bien suivi jusqu'en 2006, mais aucun compte n'a plus été transmis à la Cour depuis celui de 2004, déplore l'institution, qui en appelle donc au gouvernement wallon.

En l'absence de comptes, les observations de la Cour se sont notamment focalisées sur la légalité et la régularité des marchés publics. La Cour formule "de nombreuses remarques" sur des manques de rigueur pour l'octroi de subsides (parfois déjà versés avant leur octroi formel), ou sur une confusion récurrente entre marché public et subvention.

Vol de CO2


L'ONU estime que 40.500 tonnes de dioxyde de carbone seront dégagées dans l'atmosphère pendant la conférence de 12 jours, dont 90% dus aux vols
.


Extrait d'un article décalé de Lalibre, mais lire aussi: 7 ministres ou les 7 nains ?

Poseur, ce Magnette ? du 09/12/09

On s’amuse comme on peut, en marge du sommet de Copenhague. La Belgique, ladies and gentlemen, sera représentée dans la capitale danoise non pas par un, deux ou trois, mais bien par cinq responsables ministériels (Yves Leterme, Paul Magnette, Evelyne Huytebroeck, Philippe Henry et Hilde Crevits).

Tout ce petit monde rejoint le sommet - soit en avion soit en train. Les verts l’ont fait savoir haut et fort : ils ont embarqué dans le "Green express" à destination de Copenhague samedi dernier - avec, notamment, escale à Cologne. Paul Magnette, lui, le ministre du Climat, s’y rend en avion. Mais après avoir posé et s’être fait photographier devant le train en compagnie du climatologue Jean-Pascal Van Ypersele "Quel poseur, quelle franche rigolade, ce Magnette !", pouffe un Ecolo.

"C’est vrai que Paul Magnette fait beaucoup dans la communication", ricane à son tour la CDH Véronique Salvi. Alors, Paul, il n’était pas assez bien pour vous ce train vert ? "Désolé, mais j’ai du travail - notamment pour fournir les réponses aux questions parlementaires à la Chambre", riposte le socialiste. Et puis, explique-t-il, "je n’ai absolument pas pris la pose devant ce train, je suis juste venu participer à la cérémonie d’inauguration". A noter (également), rayon amabilités, cette pique d’un ponte humaniste à destination du vert Henry : "Evelyne Huytebroeck représentera la Belgique à Copenhague dans les réunions européennes, Yves Leterme et Paul Magnette seront avec les autres ministres, et Philippe Henry boira du café avec les ONG." Même pas vrai !, s’étrangle-t-on chez les verts, "il était réellement indispensable que la Région wallonne soit représentée à ce sommet".

Allez, que ces cinq-là aillent faire un tour dans le célèbre quartier de Christiana - histoire de se détendre un peu

Stratège, ce Magnette ! (Bye-bye Van Cau ?)

A peine le socialiste Paul Magnette débarquera-t-il de son vol retour Bruxelles-Copenhague qu’il laissera choir sa cape de ministre du Climat et de l’Energie pour enfiler son costume de big boss du PS sur Charleroi. Car, samedi, c’est soir d’élection à l’USC...


Lire aussi:
Minitrip de De Crem aux Seychelles
Un député SP.A dénonce un long week-end dans l’océan Indien, aux frais de la Défense (50.000 €)
“Au moment où des dizaines de militaires d’Arlon, par exemple, apprennent qu’ils vont devoir déménager à Bourg-Léopold, ce voyage me semble un peu hors propos. Oui, j’ai l’impression que le ministre et les huit membres de son cabinet se sont offert un petit trip exotique de 4 jours.”
David Geerts, député SP.A qui adore décortiquer les comptes de la Défense (il avait obtenu l’année passée en interpellation publique la liste des déplacements des avions de l’armée et leurs coûts), vient de planter une nouvelle épine sous le pied du ministre Pieter De Crem (CD&V).

“J’ai le plan de vol de l’avion Dassault 900 de la Défense qu’ont emprunté le ministre et les huit membres de son cabinet. J’ai d’ailleurs tous les noms”, martèle David Geerts, qui explique que l’avion a décollé le samedi 7/11 à l’aube (coût estimé du vol : 25.000 €).

Une escale à Djeddah plus tard (pour faire le plein), l’avion se posait aux Seychelles et la délégation descendait à l’hôtel Méridien Fisherman. Pas le plus moche de l’archipel puisque la chambre la moins chère de ce 5 étoiles (elles ont toutes vue sur l’océan) est à 361 €. “Officiellement, c’était dans le cadre de l’opération Atalanta” de lutte contre la piraterie dans l’océan Indien, poursuit David Geerts, “mais en octobre, le ministre s’était déjà rendu au Kenya dans ce but”.

En attendant l’interpellation à la Chambre sur ce dossier exotique, le cabinet De Crem a déjà détaillé le programme de la visite aux Seychelles. “Elle était à la fois diplomatique, militaire, opérationnelle et économique”, explique un porte-parole.

mardi 15 décembre 2009

Présidences et "fils de"

En complément au post "cdH et présidenceS " ...


video

Remarquons également les qqes similitudes entre le fils Lutgen et le fils De Croo ...
l' "intolérance" en moins , cfr la non nomination des bourgmestres.
Cela aurait pu être pire encore avec Marino Keulen, intransigeant jusqu'au bout, comme un fasciste qui se respecte lui, mais pas les autres.

video


video

Lire aussi:
"le parti progressiste de Flandre"
Faudrait-il parler d'un nouveau parti national-progressiste de Flandre ?


Conflit d'intérêts: un problème chez les sociaux-chrétiens

Le problème qui se pose à propos des mesures contenues dans le plan de la ministre fédérale de l'Emploi, Joëlle Milquet, concerne en premier lieu la famille sociale-chrétienne, a-t-on fait remarquer dimanche au MR, qui attend une concertation entre les ministres concernés.

"C'est d'abord un problème pour la famille sociale-chrétienne qui compte dans ses rangs la ministre de l'Emploi, le premier ministre et le ministre-président du gouvernement flamand. Nous espérons qu'ils vont se concerter afin de prendre les mesures les plus efficaces en matière d'emploi", a expliqué l'attachée de presse du parti.

Conflit d'intérêts: Kris Peeters renvoie la balle au fédéral

Il ne revient pas au CD&V de résoudre le problème qui se pose à propos des mesures fédérales en matière d'emploi mais aux ministres Milquet et Muyters, a expliqué dimanche le ministre-président flamand, Kris Peeters, au cours de l'émission "De Zevende Dag" sur la VRT.

La Flandre, à l'initiative de son ministre de l'Emploi Philippe Muyters (N-VA), a menacé vendredi d'enclencher une procédure en conflit d'intérêts contre certaines mesures d'activation du plan de la ministre fédérale de l'Emploi, Joëlle Milquet. L'une d'elles vise à stimuler l'embauche des jeunes.
Mme Milquet a clamé son indignation après cette annonce. Selon elle, si une telle procédure était lancée, il s'agirait d'un "problème politique majeur" pour son parti, le cdH. Elle en a appelé au CD&V qui compte dans ses rangs le premier ministre et le ministre-président flamand. M. Peeters a renvoyé la balle à Mme Milquet. "Qui est la mieux placée pour résoudre ce problème? (...) Son raisonnement devrait être: si c'est une demande qui vient de Flandre, je vais trouver un compromis", a-t-il dit.

Les points du plan emploi qui fâchent la Flandre

Le gouvernement flamand prévoit de déclencher un conflit d'intérêts contre certaines mesures d'activation à l'embauche de la ministre fédérale de l'Emploi Joëlle Milquet. L'équipe de Kris Peeters juge que ces mesures sont désavantageuses pour la Flandre.

  1. L'une d'entre elles concerne l'octroi pendant deux ans d'une prime de 1.000 euros aux jeunes de moins de 26 ans qui recherchent de l'emploi depuis plus de 6 mois. La Flandre veut qu'une différence soit prévue entre les jeunes avec ou sans diplôme de l'enseignement secondaire. "Les jeunes disposant d'un diplôme du secondaire trouvent souvent du travail dans l'année", dit constater le ministre de l’Emploi flamand, Philippe Muyters (N-VA), qui réclame dès lors de porter à 12 mois la période sans emploi donnant droit à la prime.
  2. Le gouvernement flamand demande également de prévoir aussi une prime pour les personnes sans emploi depuis 1 à 2 ans, afin d'éviter que ce groupe ne tombe dans un chômage structurel.
  3. L'équipe Peeters s'oppose aussi contre la suppression des subsides salariaux pour les travailleurs de plus de 50 ans. Le parlement flamand a déjà lancé un premier conflit d'intérêts cette année contre le projet de loi de Mme Milquet, mettant ainsi la mesure au frigo.
  4. La création d'un fonds pour la formation au sein de l'Office national de l'emploi (Onem) suscite également l'opposition de la Flandre, qui affirme que ces compétences sont régionales par excellence. "Si ces projets sont approuvés, nous lancerons probablement une procédure devant la Cour constitutionnelle", a indiqué Kris Peeters.

7 ministres ou les 7 nains ?

Sept ministres belges feront le déplacement à Copenhague pendant la seconde semaine de la conférence que l’ONU ...
Yves Leterme, le ministre fédéral du Climat Magnette, le ministre de la Coopération au développement Michel et le secrétaire d’Etat à la Fiscalité verte Clerfayt en ce qui concerne le niveau fédéral.
Pour les ministres régionaux de l’Environnement :Huytebroeck, Schauvliege et Henry.
Trop occupés à sauver la planête à Copenhague, que pour régler urgemment un gravissime problème environnemental à la méga-station d'épuration de Bruxelles Nord ...

Quoi qu'il en soit, cela fait beaucoup (trop) de monde ... l’Espagne par contre, de son côté envoie une trentaine de ministres et représentants régionaux ... de quoi réchauffer l'ambiance, non ?


Twitter Side :

Phineas_Barnum
@algore Hi Al(l) ! Belgium will send 7 ministers to #COP15 - Will it be enough to stop snow and ice from melting ? Tx #climate


Libe_Copenhague @algore, co-prix Nobel: Les climato sceptiques sont aidés par des lobbies industriels qui ont lâché jusqu'à 1 milliard de dollar par an...

cop15live vers 22h30, des barricades sont montés vers Christiana, puis cocktail molotov contre les flics #copenhague #COP15

Libe_Copenhague Grand prix "de la sirène en colère". Monsanto en tête: 37% du total des voix; Shell (18%), 2e. Le bilan? Là: http://www.angrymermaid.org/

Un membre de la délégation française: "On me dit qu'il y a 35 types de la protection rapprochée pour la sécu de Sarko: beaucoup, non?"

On résume. Les badges ONG vont passer de 15000 à 7000 demain et après demain. Puis 1000 jeudi. 90 vendredi. Un vrai scandale.

Un négociateur africain commente une rumeur: "Paraît qu'Obama ne passera que 4 heures, vendredi? Un festival de n'importe quoi, ce truc..."

Scène de la vie COP. Corinne Lepage croise un Français: "Raconte-moi où on en est, j'ai passé la journée à faire la queue. J'ai rien vu..."

Overdose? 45000 demandes: 11.500 délégués, 23.000 observateurs (ONG, business), 3.500 journalistes et 7.400 staff technique et sécurité...

lundi 14 décembre 2009

Les PIGS

Selon la nouvelle appellation à la mode des pays européens endettés et déjà au nombre de quatre:
le Portugal, l’Irlande, la Grèce et Spain.

Bientôt la Roumanie et ausi l'Islande ?



Lire aussi:
Le FMI demande à la Belgique de réduire son déficit
Le projet des autorités de parvenir à un budget en équilibre en 2015 est "opportun". Mais si la croissance économique reprend plus vigoureusement que prévu, le gouvernement devra consacrer ces recettes complémentaires à la réduction du déficit, selon le FMI.

Selon les experts du Fonds monétaire international, qui ont effectué une mission économique en Belgique, le Produit intérieur brut (PIB) du pays devrait progresser de 0,8% en 2010. Une prévision plus optimiste que celle du gouvernement en octobre (0,4%) mais plus pessimiste que celle de la Banque nationale la semaine dernière (1%).

Pour le FMI, les mesures gouvernementales destinées à soutenir le secteur financier ont permis de stabiliser l'économie. Mais désormais, ce management de crise doit laisser la place à une politique permettant de remettre sur les rails le budget et de contrôler la dette fédérale.

Le Fonds estime également qu'une norme de croissance de 4,5% pour les dépenses en soins de santé sera difficilement supportable si la croissance économique ne dépasse pas les 2%.

Par ailleurs, ajoute le FMI, le niveau d'emploi reste trop bas en Belgique. Le ramener au niveau de la moyenne de la zone euro permettrait d'obtenir 0,5% de croissance supplémentaire chaque année. A cette fin, des mesures d'activation sont nécessaires, affirme le Fonds qui évoque notamment une réduction progressive des indemnités de chômage ou leur limitation dans le temps.

dimanche 13 décembre 2009

Attentat pâtissier ?







Lire aussi:
Berlusconi agressé à coup de statuette: on en rigole déjà?


1- Jetez des tours de Pise sur Berlusconi!Ce jeu flash fait déjà fureur
2- L'agresseur, Massimo Tartaglia, est déjà une star!40.000 fans sur Facebook en moins d'une journée.
3- Les rétrospectives de politiques boxés se multiplient
Made in UK sur le Daily Telegraph
4- Décidément, les hommes politiques ne sont pas bien protégés
Remember le couple qui s'était incrusté à la Maison Blanche? (Slate)

"le parti progressiste de Flandre"

Faudrait-il parler d'un nouveau parti national-progressiste de Flandre ?

Le nouveau président de l'OPen VLD a encore affirmé après sa tout récente élection, que la nomination des trois bourgmestres de la périphérie n'était pas négociable.


Sur la même longueur d'ondes que Marino Keulen, Alexander De Croo est d'avis que les bourgmestres de Crainhem, Wezembeek et Linkebeek ne peuvent être nommés au motif qu'ils n'ont "pas respecté la loi flamande", celle qui veut nier les droits de "minorités" locales, et pourtant majoritaires dans ces trois communes et ce au mépris de lois électorales fédérales qui priment.
Voir aussi ce qu'en pense le Conseil de l'Europe, compétent en droits de l'homme, démocratie et Etat de droit

D'un côté, des fascisants et de l'autre des gauchisants: un vrai pays d'abrutis.
There's No Future




Lire aussi:

Marie-Rose Morel in partijraad Vlaams Belang
De partijraad van Vlaams Belang heeft zaterdag Marie-Rose Morel als lid gecoöpteerd. Leden van het partijbestuur en mandatarissen maken automatisch deel uit van de partijraad, het hoogste orgaan van Vlaams Belang. Maar sinds de samenstelling van het nieuwe bestuur viel ze uit de boot.

Olivier Maingain jugé le plus respectueux de la population flamande
Le président du FDF Olivier Maingain est le meilleur bourgmestre de Bruxelles selon une enquête du quotidien flamand Het Nieuwsblad menée auprès de l'opposition dans les 19 communes de la Région-capitale.
Bourgmestre de Woluwe Saint-Lambert, Olivier Maingain reçoit la cote de 7,5/10 de la part de l'opposition au Conseil communal composée notamment d'élus CD&V et Vld. Cette opposition se félicite entre autres choses de l'attitude du bourgmestre à l'égard de la population flamande de la commune.
Président du Front Démocratique des Francophones (FDF), Olivier Maingain est régulièrement dépeint dans les médias et le monde politique comme l'un des tenants des thèses radicales sur le plan communautaire.

Comment les Flamands trustent les meilleures places
Van Rompuy et De Gucht au firmament européen, Leterme, Vanackere et De Crem sur le devant de la scène internationale : les Flamands trustent les postes de représentation de la Belgique.
Par Olivier Rogeau Trop is te veel ! clamait, début janvier, Louis Michel dans les colonnes du Vif/L'Express. Encore commissaire européen à l'époque, « Big Loulou » dénonçait la perspective d'une mainmise flamande sur les principaux postes de représentation internationale de la Belgique. Karel De Gucht (Open VLD) briguait alors la succession du libéral francophone à la Commission et on chuchotait, avec raison, qu'Yves Leterme, Premier ministre CD&V évincé, irait se refaire une santé aux Affaires étrangères.
« Je n'ai pas le sentiment que les francophones accepteront ça, pronostiquait un peu vite Michel. Pas moi en tout cas ! Trois Flamands ( NDLR : avec le Premier ministre Herman Van Rompuy) à trois postes à haute visibilité internationale, sans compter le département de la Défense, ce ne serait ni convenable ni équilibré. »
Pourtant, les ténors politiques francophones « accepteront ça » sans barguigner. Pis : moins d'un an après la mise en garde de Louis Michel, le déséquilibre apparaît encore plus flagrant sur le devant de la scène extérieure, sans provoquer, une fois de plus, de réaction francophone. Seul le Rassemblement wallon, réuni samedi dernier à Charleroi, a déploré l' « inexorable flamandisation de l'Etat belge ».

Joëlle Milquet dreigt met een regeringscrisis
Het belangenconflict dat de Vlaamse regering woensdag wil aankaarten in het overleg met de andere regeringen, zet de regering-Leterme II onder hoogspanning. De Vlaamse regering heeft het opnieuw moeilijk met een maatregel van minister van Werk Joëlle Milquet (CDH). Aanleiding is de premie van 1.000 euro voor jongere (-26) en oudere (+50) werklozen. Vlaanderen wil dat alleen jongeren zonder diploma daarvoor in aanmerking komen.


Hiérarchie des normes
Classement des règles de droit qui permet de déterminer quelles règles de niveau supérieur doivent être respectées par les règles de niveau inférieur.

Les règles de droit, ou normes juridiques, adoptées par les pouvoirs politiques sont diverses : Constitution, lois, arrêtés Il existe une stricte hiérarchie entre elles, de sorte que chaque norme de niveau inférieur doit être conforme aux normes de niveau supérieur, ce qui permet d'éviter de nombreux conflits entre des normes qui, sans cette hiérarchie, se concurrenceraient ou se contrediraient. Le respect de la hiérarchie des normes est assuré par de nombreuses juridictions, dont le Conseil d'État, la Cour constitutionnelle et les cours et tribunaux.