samedi 28 juin 2008

Le "Nouveau Parti Anticapitaliste"

Les comités du NPA, successeur de la LCR, ouvrent aujourd'hui leur 1ère réunion nationale sur un appel à constituer une nouvelle force "face à une gauche en état de sinistrose".



Bizarrement, plus "être à gauche", plus c'est être capitaliste.

Quand la bise fut venue…

Pas un seul petit morceau
De mouche ou de vermisseau


No comment

Trix et Flix sont sur un terrain

Le paquebot merchandising coule; qu'est-ce qui reste dans le bateau ?

90%, soit 450 000 pièces en stock d'invendus.
«Trix et Flix n'ont pas marché du tout»

Triste et Fric? Trix et Flic? Ce sont des "nobodies"
A l'UEFA, on explique:
"Nous savons que Trix et Flix n'ont pas rempli leur mission, mais comment voulez-vous que ça marche quand les médias ne jouent pas le jeu? Pas d'image de Trix et de son acolyte dans les journaux. Pas d'image TV ni d'invitation sur les plateaux. Ce sont des 'nobodies'."

La conclusion de La Liberté: "Reste que l'UEFA peut voir la vie en rose malgré l'échec de ses mascottes. Jusqu'à aujourd'hui, l'Eurofoot a fait le plein de spectateurs, un million environ. Les matches ont été bons. Le suspense a été au rendez-vous. Et l'organisation de Platini sait déjà qu'elle fera son milliard de francs de bénéfice. De quoi oublier la mésaventure de Trix et Flix, qui se sont noyés dans la mare à fric."

Un pitoyable commandant dans une armée mexicaine

"Coup de patte" sort ses griffes (et ne permet toujours pas -par essence (et voir Laloux)- les commentaires) à propos de l'opposition PS namuroise dont les sièges au Conseil Communal seraient alors bien vides… si le ridicule tuait...



"le Camarade José ferait un bien piètre chef de chœur incapable de faire chanter ses choristes à l’unisson, et serait un pitoyable commandant militaire, sauf dans une armée mexicaine.
Par contre il réussit très bien à donner une image bien décevante de président de parti (local).

Et bien soit, le PS namurois n‘aura plus de chef de groupe, puisqu’il paraitrait que ce n’est pas obligatoire mais bien, comme l’écrit un journaliste namurois qui, on le suppose a interrogé le principal intéressé puisqu’il cite l’ami José : “Nous allons faire de Frédéric Laloux l’interface entre le Conseil et nous, mais cela ne lui confère pas de statut particulier.”


Rappelons au passage que le camarade José avait déjà fait secrétaire d'Etat son neveu, avec le succès dont on se souvient encore.

Lire aussi
“L’interface” Laloux
Cela vire à la farce: le PS a décidé officiellement de… se passer de chef de groupe.


La guérilla du PS : une stratégie payante ?
octobre 16, 2007
La vie politique communale à Namur vire à l’affrontement. La tactique de guérilla menée actuellement par le PS est-elle toujours dictée par un souci de défendre l’intérêt public ?

vendredi 27 juin 2008

Chronique de sexe et politique (I)

Dans la série ... les séries de l'été:

Petite chronique d’ambition, d’argent, de sexe et de religion dans une société que – faute d’autres mots – on appelle démocratie et dans laquelle 10% de salauds font la leçon à 90% d’imbéciles.
"Lewalle se souvient des soirées du « Gotha » un bar à putes des hauteurs de Liège, où tout le monde était à poil (mais où mettait-il ses enveloppes, Lewalle ?). Guy Mathot y était l’enfant de la maison. Il était, paraît-il, irrésistible, vêtu d’un seul mirliton en bouche, pourchassant la faunesse. Entre deux galops, on parlait affaires, on discutait des marchés, des commissions, etc. dans la joie et la bonne humeur. De temps à autre, un notable quittait l’honorable assemblée pour une urgence. Il allait s’injecter à l’étage sur les sofas entre les bras d’une inoubliable qui redescendait après une séance de bidet avec son petit pourboire (Mais, elle aussi, où était son porte-monnaie ? On n’ose y penser !)"

La révolte continuera à gronder

Coïncidence à nouveau (?), le dernier article (en date) du PAN me confirme que la révolte continuera à gronder ... encore longtemps chez les "pauvres", en Belgique.

Ath tes souhaits

Je le mentionnais ici, Bruno Van Grootenbrulle, le bourgmestre d'Ath démissionne, certainement pour aller plus loin encore.

Mateusz, dont le Politique Show semble un peu en roue libre ces derniers temps, vu ses occupations légitimes ailleurs, nous rappelle très correctement que Jean-Luc Crucke, député fédéral et bourgmestre de Frasnes-lez-Anvaing nous faisait part d'irrégularités à Ath:


Interpellation de Philippe Bracaval à l'attention du Ministre Courard. Oct 2007
Interpellation de Monsieur le Député Philippe BRACAVAL à l'attention de Monsieur Philippe COURARD, Ministre de la Fonction publique et des Affaires intérieures, relative à « l'existence de nombreuses irrégularités à Ath ».

Monsieur le Ministre,Lors de la dernière séance publique de notre Assemblée, je vous interrogeais sur l'existence de doubles procès-verbaux à Ath dans le cadre de l'acquisition par la commune d'une propriété de la SNCB. A en croire le faux procès-verbal en question, le Conseil communal avait marqué son accord pour cet achat et un montant avait même été arrêté. Pourtant, dans les faits, il n'en est rien ! Le conseiller communal de l'opposition, qui a relevé ces faits, les a très justement qualifiés de faux. C'est une accusation grave qui souvent amène à des discussions sans fin. Ici, point de tout cela. Le bourgmestre, Monsieur VAN GROOTENBRULLE, a reconnu benoîtement que c'était vrai. Il ne conteste rien. Et d'ajouter qu'il ne s'est pas enrichi? Il ne manquerait plus que cela, tiens !

jeudi 26 juin 2008

Le Quick d'Overijse

Dans le prolongement du post "Welke taal spreekt u nu? ", la population s'est soumise :



PS: Je sens que Guillaume va aimer ...

The Times Archive

The Times Archive invites you to explore 200 years of history as it appeared in the original pages of The Times newspaper from 1785-1985.

La médaille d'or de la lâcheté

Edito par Michel Konen
Là, pour faire fort, ils ont fait fort. Très fort même ! Ils obtiendront, sans aucun doute, la médaille d'or dans la discipline. Cela tombe bien, c'est précisément de Pékin et des Jeux olympiques qu'il sera question ici.



J'emprunte à "Apologie de la lâcheté" de Diogène - qui anime le site Démocratie directe (www.ddfrance.com) - la définition suivante : "A ce niveau (NdlR. : la politique), la lâcheté est un culte !... Il est indispensable de posséder, à un haut degré, deux qualités primordiales : le mensonge et la dissimulation, et une qualité supplétive : l'opportunisme, ou autrement dit, une grande aptitude à la trahison."
Eh bien tout y est ! Le mensonge et la dissimulation ? Yves Leterme, le cachottier, avait soigneusement caché à ses petits camarades ministres qu'il se rendrait à Pékin. A titre privé, à titre de supporter, à titre de tout ce que vous voudrez mais pas à titre officiel. D'ailleurs il paierait de sa poche.

Enfin presque : il est invité par le Comité olympique et interfédéral belge. Mais pas en tant que Premier ministre, non, songez donc !, en tant, sans doute, que citoyen lambda. Un peu comme s'il avait gagné à la tombola du COIB.

Welke taal spreekt u nu?

Updated
Groen! veut supprimer l'exigence linguistique
La présidente de Groen! , Mieke Vogels.
Groen! déposera une proposition de décret qui supprime l'exigence linguistique dans le Code flamand du logement (Wooncode). Celle-ci établit que les candidats à un logement social doivent être disposés à apprendre le néerlandais. Les écologistes flamands espèrent de la sorte freiner les exigences linguistiques qui fleurissent çà et là en Flandre.Aux yeux des Verts, il est inacceptable que la langue ou l'origine d'un individu deviennent des critères décisifs pour obtenir un logement social, comme à Vilvorde, ou un revenu d'intégration, comme à Grammont. "On porte atteinte à des droits sociaux fondamentaux", dénoncent-ils.


Vilvoorde, waar Vlamingen thuis zijn
Chaque semaine apporte son lot de désolation. Il y a eu Zaventem, qui avait édicté des règles linguistiques strictes pour l'attribution de logement. Puis c'est Overijse qui s'est "distinguée" en demandant à ses administrés de faire la chasse aux publicités non formulées en néerlandais. Voici Vilvorde (Vilvoorde, pardon) qui vend des logements aux seuls néerlandophones.

La commune de Vilvorde vient de franchir une nouvelle étape dans la politique discriminatoire des autorités publiques flamandes
Les mandataires FDF de Vilvorde entreprendront tous les recours auprès des autorités européennes afin d’obtenir, devant les juridictions compétentes, l’annulation du nouveau règlement de la commune de Vilvorde qui réserve la vente de 15 logements, propriétés de la commune, à des personnes ayant fait la preuve préalable de la connaissance de la langue néerlandaise à la suite d’un test linguistique.
Par ce règlement, les autorités communales de Vilvorde viennent de franchir une nouvelle étape dans la politique discriminatoire des autorités publiques flamandes qui cherchent à interdire l’établissement en périphérie bruxelloise de personnes qui ne sont pas d’expression néerlandaise. Il y a là une atteinte caractérisée à la liberté de circulation et d’établissement garantie par les traités de l’Union européenne.
Pour les mandataires FDF de Vilvorde, la Commission européenne doit une nouvelle fois se saisir d’un tel dossier car la Flandre nationaliste nie les valeurs et les principes de l’Europe démocratique.


A Grammont, le CPAS exige le néerlandais
Depuis un an, il existe à Grammont un système par lequel on lie l’attribution du minimum d’insertion à une connaissance élémentaire du néerlandais, a indiqué mercredi le président du CPAS de la commune, l’Open VLD Guido De Padt. Selon lui, dans un premier temps le minimum d’insertion est attribué à des allochtones mais après un an ils doivent démontrer qu’ils ont une connaissance élémentaire du néerlandais. La décision de Grammont a été prise il y a un an environ et très prochainement la commune vérifiera si les allochtones ont fait des efforts pour apprendre le néerlandais. La philosophie qui sous-tend la décision est le fait qu’un minimexé doit chercher du travail et que pour cela il faut connaître la langue de la région, indique encore le président du CPAS.

Pas de terrain à Londerzeel pour les non néerlandophones
Le conseil communal de Londerzeel a pris la décision de principe de lier la vente de terrains communaux à différents critères dont la connaissance du néerlandais ou la disponibilité à apprendre la langue. Une commission du Conseil devra préciser le texte en vue de sa mise en oeuvre. Le Conseil communal de Londerzeel a ainsi suivi une proposition de la conseillère N-VA Nadia Sminate.


Manque de dépliants en français
L'Office des consommateurs francophones a traité pas mal de dossiers liés à La Poste et à la SNCB
Les entreprises privées ou publiques belges respectent-elles un équilibre lorsqu'elles diffusent des informations dans les deux langues nationales ? Certains citoyens ne le pensent pas et ils ont décidé de le dénoncer auprès de l'Office des consommateurs francophones (OCF).

Ne m'appelez plus jamais SMAP

Je le relatais déjà ici, Léon Lewalle remontre son grand nez pour montrer patte blanche:

video

"Ce lundi 13 janvier s’ouvre devant le tribunal correctionnel de Liège le procès Smap. Léon Lewalle, ancien directeur de la société mutuelliste va comparaître avec son prédécesseur, Joseph Haverland et deux hommes d'affaires suisses. Ils devront répondre de faux, usage de faux et détournement au détriment de la Smap. Entré à la SMAP en 1976, Léon Lewalle en est nommé directeur général en 1987. Il a fait toute sa carrière dans le giron du Parti socialiste. Il doit d'ailleurs sa position à André Cools avec qui il entretient d'excellents rapports. Mais ses relations vont se dégrader lorsque l'ancien Ministre d'Etat devient président de la Smap. Deux hommes de pouvoir, deux fortes personnalités à la tête de la société, ç'en est assez pour susciter la tension"."
Cela replonge dans la fange des "pratiques du passé" qui bien évidemment n'existent plus.
Il reste juste encore quelques parvenus dont la chasse a été ouverte par le Camarade-Président; la traque est organisée par le grand patron lui-même, dont la gibecière est encore vide, car ils préfèrent se rendre d'eux-mêmes: En juin, découvre-toi d'un avril.
Le député-bourgmestre de Saint-Nicolas-lez-Liège, Patrick Avril, fait l'objet d'une demande de levée d'immunité à la suite d'une information judiciaire ouverte à son encontre pour l'utilisation de main-d'oeuvre et de matériel communaux à des fins privées pour sa propre campagne électorale lors des élections régionales de 2004.

Upated
Le bourgmestre d'Ath démissionne

Le bourgmestre d'Ath, Bruno Van Grootenbrulle (PS), a annoncé jeudi qu'il démissionnait du maïorat de sa commune et de son mandat de conseiller communal, qualifiant sa décision de "très personnelle", et qu'il demandera la levée de son immunité parlementaire de député fédéral à la suite de son renvoi devant la chambre du conseil de Tournai dans le cadre du dossier de la catastrophe de Ghislenghien."Il s'agit là d'une décision très personnelle, à un moment de ma vie publique où j'ai souhaité prendre un peu de recul", a-t-il indiqué dans un communiqué, alors que le parquet a requis son renvoi devant la chambre du conseil de Tournai à la suite de son inculpation dans le dossier de la catastrophe de Ghislenghien, qui a fait 24 morts et 132 blessés le 30 juillet 2004.

Léon Lewalle [SMAP] parle : tous les politiques arrosés !
Né à Verviers le 19 septembre 1934, Léon Lewalle travailla pendant plus de 33 ans à la SMAP [la Société Mutuelle d’Administration Publique, devenue en 2003 "Ethias"].Il y occupa des postes à responsabilité, avant d’en être le Directeur Général de 1987 à 1994, année où ses ennuis judiciaires débutèrent.Il les raconte dans un livre à paraître la semaine prochaine et intitulé Je valais 3 milliards…, publié aux éditions de l’Arbre.

Rideau de fumée aux Mésanges ?

Reportage et entrevue surprenante des victimes des Mésanges avec la ministre Onkelinx, alors que si on en croit les archives (2003) de Solidaire, "Plusieurs proches des victimes, avec l'aide de leurs avocats et du Mini-parlement, une asbl locale, sont décidés à faire aboutir leur plainte déposée le 25 mars. Elle vise, pour homicide involontaire, le directeur Zdanov et les autres administrateurs de la Sorélobo, dont nombre de dirigeants socialistes de la région: Di Rupo et Lafosse (actuel et ancien bourgmestre de Mons), Durieux (président de la fédération PS Mons-Borinage), Donfut (bourgmestre de Frameries), Biefnot (ex-bourgmestre de Colfontaine et ex-président du parlement wallon), etc.

Un autre socialiste, Raphaël Pollet, président de la fédération PS du Brabant wallon, récemment éjecté du conseil d'administration de Belgacom, vient d'être recasé à la Sorélobo. Il a obtenu un mandat de trois ans, renouvelable, pour «développer une nouvelle stratégie de gestion» à la société de logement. Il touchera des émoluments annuels de 149.000 euros (6 millions de FB). Et dire que 70.000 francs, c'était trop pour le système d'alarme...
".

Une ministre fédérale socialiste au secours via les deniers publics fédéraux de victimes "ignorées" par son propre président de parti, à la cause ?
Solidarité, qu'ils disent.

La révolte continue à gronder ...

Il mettrait actuellement la dernière main à son plan d'action contre la pauvreté qui serait présenté au gouvernement le 4 juillet, afin d'éviter "la révolte des pauvres".

Il organise et surtout honore de sa présence des petites réceptions campagnardes dans son fief (vu qu'il est au gouvernement fédéral, il ne devrait plus avoir aucun mandat officiel local) pour le nouveau patron Bruxelles-Wallonie, avec petits fours ... combien de ministres, combien de pauvres à ces petites sauteries ? Est-ce prévu dans la job-description du secrétaire d'Etat au remplacement de Laloux qui est rentré au bois ?

Où en est l'indice révolte ? Très bas, devrait-on comprendre des propos verbeux du 1er francophone, car "tout va mieux" ... dans les prochaines années.


video


A la fin des années 1970, le taux de chômage moyen en Belgique était de 6,6 %. Depuis la régionalisation de 1980, l'emploi wallon n'est jamais sorti de sa crise. Le chômage a franchi le seuil des 17 % voici près de deux décennies. Il n'est plus repassé dessous. Pire, ces quatre dernières années, le chômage est reparti fortement à la hausse après un recul de courte durée au début du millénaire. En septembre 2006, le chiffre des demandeurs d'emploi indemnisés a même battu son record absolu : 289.423 unités, selon le Forem, l'agence wallonne de l'emploi. Soit un taux de chômage de 19,4 %. Du jamais vu.


Lire aussi:
Qu’est-ce que la pauvreté ?
Au regard des derniers développements sur le pouvoir d’achat, une évidence vient à l’esprit : oui, la question de la précarité croissante se pose avec une acuité particulière ; non, le pouvoir d’achat n’est pas cette solution miracle qui réglera tous les problèmes, tout au plus une formule qui fait recette. En vérité, elle s’avère beaucoup trop réductrice et mal adaptée pour restituer le malaise des plus démunis.

La crise du pouvoir d'achat


Updated
Le chômage passe sous les 10%

Le taux de chômage en Belgique a baissé en mai à 9,9%, passant ainsi sous la barre des 10% pour la première fois depuis juin 2002, selon des chiffres publiés mercredi par l'ONEm.Au niveau régional, le taux de chômage a baissé de 0,3 point en Flandre, à 5,4% de la population active. Il a également diminué en Wallonie, de 0,7 point à 15,4%, et à Bruxelles, de 0,3 point à 19,5% de la population active. Fin mai, la Belgique comptait 394.608 chômeurs indemnisés, ce qui représente une progression de 4.800 unités par rapport au mois précédent, mais une baisse sensible (-21.000) en rythme annuel.

mercredi 25 juin 2008

Sur la route de BHV (IV)

La RTBF propose une retrospective sous forme d'interviews exclusives, concernant les négociations qui ont eu lieu en mai 2005 pour tenter de résoudre le problème de Bruxelles-Halle-Vilvorde.
Quatrième interview et épisode : Joëlle Milquet.

“ lacune dans la loi ”

Selon la substitute du procureur du roi Geneviève Seresia, la loi relative à la révocation des libérations conditionnelles ne dit pas si un pourvoi en cassation est suspensif.

“ Donc, qu’on aille ou non en cassation, M. Carette doit être libéré dès ce soir (17/06/08). ”

Een België van de gewesten

Rudy Demotte déclare à Knack


'Alleen een constructie die steunt op drie gelijkwaardige gewesten kan leiden tot een stabiel en volwassen institutioneel evenwicht.'

Updated à la suggestion de Guillaume
Lire aussi:
Demotte plaide pour une Belgique des régions

Rudy Demotte, le ministre-président de la Région wallonne et de la Communauté française, plaide, dans une interview publiée dans l'hebdomadaire "Knack", pour un Etat fédéral avec trois régions fortes. "La Région bruxelloise, avec des compétences propres et un territoire propre, peut encore avoir une place de capitale du pays, mais ne peut plus constituer la capitale de la Flandre", selon M. Demotte. Depuis la fin mars, M. Demotte occupe à la fois le poste de ministre-président de la Wallonie et de la Communauté française. Peu après sa nomination, il a lancé l'idée, aux côtés du ministre-président bruxellois Charles Picqué, d'une fédération Wallonie-Bruxelles, favorisant un rapprochement entre les deux régions.

Panique à Tel Aviv


INCIDENTS À L'AÉROPORT DE TEL-AVIV

mardi 24 juin 2008

La crise du pouvoir d'achat

Updated
Je Valais 3 Milliards...
Le mardi 5 juillet 1994, à six heures trente du matin, on sonna à ma porte. C'était la police judiciaire. C'est à cet instant que ma vie et celle de ma famille ont basculé. Ce jour là, la foudre m’a terrassé, et ceux-là même dont j’attendais aide et assistance m’ont au...

La crise politique coûte cher à la Belgique
"La Belgique paie le prix fort pour son obsession des réformes institutionnelles", estime le professeur américain Erik Jones, auteur d'un livre consacré à la politique et à l'économie des petits pays, avec un angle sur la Belgique

Le nombre de réservations pour les vacances d'été ont augmenté de 5%.

Les vacances bientôt plus chères
Il est fortement probable que les voyageurs des tours-opérateurs Jetair et Thomas Cook aient à payer un troisième supplément carburant avant le 1er juillet.

Un Belge sur 5 partira plusieurs fois en vacances
Un Belge sur cinq partira plusieurs fois en vacances cet été, selon le 8e Baromètre d'Europ Assistance sur les vacances des Européens et des Belges.

72.000 Belges millionnaires en dollars en 2007
Le nombre de millionnaires en dollars a augmenté de 5,2% en Belgique, passant de 68.000 en 2006 à un total de 72.000 en 2007.

Prolongation du moratoire sur le soja en Amazonie

Abiove, l’association des revendeurs de soja, a annoncé qu’elle avait décidé, en accord avec le ministre brésilien de l’Environnement, Greenpeace et d’autres ONG, de prolonger le moratoire sur le soja en Amazonie jusqu’en juillet 2009.
Greenpeace se réjouit de cette annonce.
Le moratoire, en vigueur depuis juillet 2006, interdit tout achat de soja provenant des zones récemment déboisées de l’Amazonie et empêche les agriculteurs de recourir à des travailleurs forcés ou précaires.


Appel à la webosphère
Le journal Le Soir "papier" avait publié il y a quelques mois toute une série de cartes qui reprenaient les productions de protéines végétales et autres ors verts, par pays.
Serait-ce publié sur le web qqepart ou connaissez-vous un équivalent ?
Merci.

Un voleur de nains de jardin interpellé


Devrions-nous protéger nos nains politiques ?

Le Mardi de l'heptalogue (II)

Charly n'a pas peur des mots:
"Après l'hystérie du "lundi" au travail, Ben & Charly versent dans la folie douce en s'attaquant à l'argent. Ils ont fumé la moquette, en ont fait un tapis volant, un ovni déjanté légèrement décalé à l'ouest de l'air du temps. Un plaidoyer pour le troc et la cueillette, marxiste, ou libertaire ou autogestionnaire, va savoir, tendance poétique… L'internet continue de s'inventer ici, et ça dure 3'45 !"


Mardi
envoyé par charlydupuis


Le commentaire du jour: avant de redistribuer l'argent de la communauté, ne faut-il pas d'abord créer de la richesse ?

De Wever accuse

C'est celui qui le dit qui l'est, quand
Bart De Wever estime que Le Soir s'est rendu coupable de racisme à son égard, à l'encontre de son parti et contre les Flamands en général et a saisi le Centre pour l'Egalité des Chances et la Lutte contre le Racisme (CECLR) pour incitation « à la haine et à la violence ».


"Les accusations de Bart De Wever sans fondement"
La rédaction en chef du quotidien Le Soir juge les accusations de racisme portées par Bart De Wever, président de la N-VA, à l'encontre du journal, dénuées de tout fondement."Monsieur De Wever est actuellement éclipsé par la présence de Jean Marie Dedecker et semble embêté par le plus ou moins bon déroulement des négociations institutionnelles. Avec ces accusations, il cherche donc à réaliser un coup politique à peu de frais"
Béatrice Delvaux s'étonne enfin des accusations d'incitation à la haine portées à l'encontre d'un quotidien qui "depuis plus d'un an a multiplié les initiatives de coopération avec des quotidiens du nord du pays, notamment De Morgen et De Standaard, pour contribuer à une meilleure compréhension entre les Communautés", précise-t-elle.


Les flamands sont devenus séparatistes à cause de la persistante mauvaise gouvernance au sud du pays:
Carrousel judiciaire au Pays noir, par Michel Konen
A Charleroi, le manège judiciaire n'en finit pas de tourner. Depuis trois ans maintenant - trois longues années qui ont dû paraître interminables à la population toute entière - Charleroi est stigmatisée mois après mois. Plus que jamais la capitale du Pays noir fait figure de symbole de la mal-gouvernance, de société gangrenée par le mariage incestueux de la politique et du monde des affaires.

Beaucoup de francophones en ont maaaaaaaaaaaaaaaaarre aussi; mais "on" persiste dans la création de structures publiques à caractère privé, dans la politisation à outrance, à faire le guignol à la télé-achat, à chercher à faire peur tout en mettant en avant le plus de mesures populistes possible en avant et surtout à détourner l'attention de l'essentiel.

Lire aussi:
Le coup de pub de Bart D. W.

Bart De Wever, président de la NV-A, qui demande au Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme, de ramener Le Soir dans le droit chemin : on ne sait s’il faut en rire ou en pleurer. Non seulement parce que l’histoire du Soir est liée à la dénonciation de toutes les discriminations, mais surtout parce que dans le conflit communautaire à l’œuvre, notre journal est le lieu où l’on se bat constamment depuis des mois pour maintenir le dialogue et les échanges entre Flamands et francophones.

Mêmes méthodes: Intelligent, dangereux, extrême-droite

lundi 23 juin 2008

Sur la route de BHV (III)

La RTBF propose une retrospective sous forme d'interviews exclusives, concernant les négociations qui ont eu lieu en mai 2005 pour tenter de résoudre le problème de Bruxelles-Halle-Vilvorde.

Troisième interview et épisode : Geert Lambert.

"John Kerry, whichever way the wind blows"



Lire: Aux Etats-Unis, les deux candidats s'accusent mutuellement de "flip-flops"

Bilan plaintes du CWTA

Sur base du bilan du Conseil wallon du troisième âge (CWTA), 143 plaintes ont été enregistrées en 2007 auprès des inspecteurs de la Région wallonne concernant 118 établissements wallons pour personnes âgées, rapporte blogs.sudpresse.
En 2006, 157 dossiers avaient été introduits auprès des instances compétentes.
Après analyse, il s’avère que 60 de ces plaintes étaient non fondées, 51 partiellement fondées, 24 tout à fait fondées et 8 non vérifiables.

"les pauvres vont se révolter"

C'est la nouvelle prédiction de l'élu Delizée, qui contre-attaque - décidément le "Grand Barnum" fait réagir les envoyés de Dieu:

Le Secrétaire d'Etat à la lutte contre la Pauvreté, Jean-Marc Delizée, met en garde, dans Het Laatste Nieuws, contre "une révolte des pauvres".
"15 pc des Belges vivent sous le seuil de pauvreté et des dizaines de milliers de personnes avec un emploi s'ajouteront à eux si nous ne faisons rien"
Comme Magnette, il oublie qu'il est au gouvernement et que c'est à lui à faire des propositions.

Delizée met actuellement la dernière main à son plan d'action contre la pauvreté qui sera présenté au gouvernement le 4 juillet. Il déclare aussi vouloir hisser le revenu d'intégration et les pensions les plus basses au-dessus du seuil de 861 euros, tout en augmentant parallèlement le revenu minimum.

Ceci met d'autant plus en évidence le travail de coordination des envoyés de Dieu, car Marie Arena et ministre des Pensions dévoilait ce samedi son plan pension pour les cinq ans à venir qui prévoit une augmentation de celles-ci de 6pc, avec un montant de 1.050 euros pour chaque pensionné après une carrière complète.


Lire aussi:
Le courage de réformer : les retraites(1)
Je me suis apperçu dans de précédents articles que je me permets de critiquer... mais qu'en est-il des pistes de changements?Aujourd'hui, un des problèmes les plus oppressant (je veux dire à part la scission de la Belgique...enfin, pour ce que ça a d'oppressant... pour le moment, on prépare l'opinion publique hein.) de notre société est le financement futur des retraites.Depuis les années 70, on sait très bien que vu l'évolution de la pyramide des âges, le système en place ne peut pas tenir le coup. On a mis en place un "Fond Argenté" qu'on ne finance pas et qui de toute façon est bien incapable de résoudre le problème. Alors comment agir?

Philippe Suinen, CEO of AWEX

Dans le cadre du dossier le plus scandaleux de ces dernière décennies, mêlant politique, népotisme, économie, mauvaise gestion publique, je vous relatais que Jean-Claude Van Espen avait inculpé dans le dossier Sabena 9 personnes pour faux et usage de faux, blanchiment, fraude fiscale et sociale et abus de confiance fiscale ... le nom du « 10ème ministre wallon » serait souvent cité; normal, Philippe Suinen lauréat du Prix du Wallon de l'année 1999 et ancien chef de cabinet de Di Rupo était vice-président du conseil d'administration de la Sabena et représentant de l'Etat.

En 2001, ce dernier s'exprimait comme suit:
"«La situation me rend immensément triste et je dois m'exprimer» gémit Suinen dans une lettre au Soir. «M'exprimer pour dire aux sabéniens mes regrets et mes excuses.» Mais les sabéniens ne veulent ni regrets ni excuses. Ils veulent leurs emplois et leur entreprise. Et pour cela, ils demandent des comptes à tous ceux qui, comme Suinen, ont mené à terme la privatisation complète de Sabena.
D'ailleurs, Suinen n'en démord pas: la privatisation était la seule voie possible. «En 1995 sans le partenariat avec Swissair, sans l'action, à l'époque, d'Elio Di Rupo, la Sabena n'aurait pas survécu car, compte tenu de son réseau, la survie passait par un partenariat avec un opérateur». Donc, Elio Di Rupo est bien le ministre de la privatisation de la Sabena. Venant de la part d'un de ses chefs de cabinet, cela a le mérite d'être clair."

Actuellement, Philippe Suinen est devenu "C.E.O" (mazette !) de l' Agence wallonne à l'Exportation et aux Investissements Etrangers .
Il n'y a pas de nominations politiques en Région wallonne, il n'y a que des mauvaises langues et d'excellents gestionnaires.

Lire aussi:
À Paris, un coût élevé aussi !
Les travaux prévus au bâtiment de la délégation Wallonie Bruxelles ont été réduits par la ministre. Ils ont été de 6,5 millions d'€
Procès Swissair : Corti acquitté en appel
La Cour suprême du canton de Zurich a confirmé vendredi le jugement du Tribunal de district de Bülach et acquitté en 2ème instance Mario Corti. La Cour a écarté l'ensemble des accusations à l'encontre du dernier patron de Swissair pour sa responsabilité dans la faillite de la compagnie aérienne.
Les points examinés faisaient référence au défaut d'information des créanciers lors de manœuvres financières opaques à l'intérieur du groupe Swissair. Durant l'assemblée générale du 25 avril 2001, Mario Corti était accusé d'avoir mentionné de fausses données : il prétendait que Swissair bénéficiait d'un crédit d'un milliard de francs suisses, crédit garanti par plusieurs banques. Or, au moment de l'assemblée générale, le contrat en vue de l'obtention de ce prêt n'avait pas encore été signé. Selon le tribunal, Mario Corti avait menti, mais pas de manière intentionnelle.

dimanche 22 juin 2008

Intelligent, dangereux, extrême-droite

Philippe Moureaux, ça secoue
Et si pour Jean-Marie Dedecker les libéraux ont "complètement glissé à gauche", pour le stalinien de sévice :


video


"Intelligent, dangereux, extrême-droite sur le plan fiscal et sur le plan sociétal mais pourtant un homme très respectable"

Il faut savoir partir à temps, répond Reynders à Moureaux
Le MR n'a guère voulu s'étendre sur les propos qu'a tenus Philippe Moureaux à l'égard de Didier Reynders. "Tout ce qui est excessif est insignifiant. En politique, il faut savoir partir à temps. C'est peut-être trop tard pour Philippe Moureaux", a déclaré la porte-parole du président du MR.



Il n'y a pas d'âge pour devenir sage mais s'il y a un homme politique en qui je n'ai aucune confiance, c'est bien lui. Il a contribué à la destruction de Bruxelles avec son islamo-socialisme, une politique qui a surtout importé de la criminalité, et c'est le pape du clientélisme. La Flandre en a assez des personnages "à la Moureaux".

video

"C'est assez clair que Mme Milquet fait de l'électoralisme. En plus, elle a une petite tendance au mensonge"

video

Joëlle Milquet lâchera devant une caméra de la RTBf : « C'est la dernière erreur que j'ai jamais entendue de la part d'un francophone »


Lire aussi:
Moureaux mord, Reynders riposte
Le sénateur et vice-président du PS, Philippe Moureaux, n'a pas mâché ses mots dimanche, sur le plateau de RTL-TVi, à propos du président du MR et vice-premier ministre, Didier Reynders.


Moureaux classe Reynders à l'extrême-droite
Comme à son habitude, Philippe Moureaux n’avait pas sa langue dans sa poche ce dimanche, sur le plateau de RTL-TVi. Le sénateur et vice-président du PS n'a pas mâché ses mots à propos du président du MR et vice-premier ministre, Didier Reynders. Il n'a pas hésité à le classer à l'extrême-droite sur le plan fiscal et sociétal.
"Intelligent, dangereux, extrême-droite sur le plan fiscal et sur le plan sociétal mais pourtant un homme très respectable", a-t-il lancé alors qu'il était invité à qualifier d'un adjectif Didier Reynders.


"Milquet fait de l'électoralisme"
La vice-première ministre et présidente du cdH, Joëlle Milquet, a elle aussi reçu son lot de remarques caustiques après ses critiques sur Philippe Moureaux et l'interview qu'il a accordée au Soir en début de semaine.

Mais que veulent les Flamands?
Résumé "Mise au point" : Que veulent les Flamands ?
Mais que veulent les Flamands en matière de réforme de l'Etat? Ils sont venus le dire sur le plateau de Mise au Point. Alors qu'au Sud du pays, on perçoit surtout le discours autonomiste, assez radical, les représentants de partis flamands ont ouvert le débat dans nos studios.

Energie, TVA, ...

Energie au programme des émissions politique de ce dimanche

video

Débats politisés
Flamands d'un côté, francophones de l'autre
"Une grande première", c'est avec ces mots qu' Olivier Maroy commence le débat "Mise au point". La Grande première c'est d'inviter cinq personnalités politiques flamandes pour parler de l'avenir de la Belgique. Les francophones avaient trouvé refuge sur la chaîne privé.



Le PS continue à défendre le 6% de TVA de l'énergie, alors que cela n'a que peu de sens en valeur réelle et économique. Popol Magnette continue à essayer de soigner son image démagogique auprès de l'électorat et cela semble marcher, avec une montée dans le baromètre de la Libre à la neuvième place, passant de 5 points lors du sondage de décembre 2007 à 19 points dans le dernier sondage.
Aussi mal à l'aise que sectaire, monsieur Paul à la manoeuvre; et vive le renouveau à Charleroi !

1ère partie de "Polémique":


video


2ème partie de "Polémique":


video


Lire aussi:
Ne tournons plus autour du pot...
Regardons les chiffres en face. Les émissions de gaz à effet de serre dues au transport routier ont augmenté de 26% entre 1990 et 2005, alors que durant cette même période de grands secteurs économiques comme ceux de l’industrie et de l’énergie ont réduit les leurs. Si le transport n’avait décollé ainsi, il y a des années que l’Union européenne (UE) aurait atteint l’objectif de Kyoto. Le secteur du transport est aujourd’hui responsable de 20% des émissions de gaz à effet de serre d’origine humaine dans l’UE, dont une grosse moitié (12%) est due aux voitures particulières.


concours Electrabel

Comme vous sans doute je cultive le paradoxe et n’ai eu aucun scrupule à écarter d’un geste leste mes principes de boycottage des sociétés monopolistiques (suivez mon regard) en participant au concours d’Electrabel me proposant de “partager avec mes clients ma préoccupation pour un environnement plus propre”. Une fois mon fou rire passé, j’ai décidé de participer au concours, voici pourquoi.


Réunion sur l’énergie à Djeddah
Les chances d’une hausse de la production pétrolière à l’occasion de la réunion de Djeddah qui vient de s’ouvrir pour entraver la flambée des cours semblaient très minces après que l’Opep eut exclu d’emblée toute augmentation dans l’immédiat.


La fête à Popol
Première véritable prise de température ou simple envie de la faire la fête ? Paul Magnette a organisé, le week-end dernier, son premier pince-fesses de ministre, en tout bien tout honneur, dans la salle de l’Eden, à Charleroi.

Pétrole
Le pétrole termine à près de 135 dollars

Elio, l'épicier archaïque

Un produit, un prix, Elio, roi des Shadoks fait le reste et surtout le spectacle, même ridicule pour qu'on parle de lui; pari gagné, camarade épicier archaïque !

video



Eaux troubles

La Compagnie Intercommunale Liégeoise des Eaux (CILE) , présidée au Conseil d'Administration par le socialiste Jean-Géry Godeaux, semble en difficulté. Des perquisitions ont eu lieu mercredi après-midi dans ses locaux à Angleur.




La page Internet "actualités" de l'Intercommunale est restée étonnamment vierge...
Les inculpations éventuelles visent le faux, l'usage de faux, l'escroquerie et l'abus de biens sociaux.

Updated
La CILE dans le tourbillon judiciaire
Après l’attribution d’un marché public sans avoir lancé d’appel d’offres, la CILE doit maintenant expliquer le fonctionnement de ses sociétés Cilex et Versô.
L’enquête sur le fonctionnement de la Compagnie Intercommunale Liégeoise des Eaux se poursuit. Les enquêteurs analysent les nombreux documents saisis la semaine dernière.
Les limiers travaillent sur deux volets bien distincts.
>1. Le non-respect de la législation sur les marchés publics. La CILE a accordé le marché du renouvellement des conduites et des compteurs d’eau à un individu qui a constitué une société sur le tard... Le tout, sans lancer un appel d’offres comme l’exige la loi régissant les marchés publics. Des sommes folles étaient en jeu. Les enquêteurs soupçonnent également une surfacturation des marchandises et de la main-d’œuvre pour remplacer les conduites et les compteurs.
>2. Les enquêteurs s’intéressent à deux filiales de la CILE, les SA Versô et Cilex. C’est la première citée qui inquiète la section économique et financière de la police judiciaire fédérale de Liège.
Le financement de la société Versô intrigue les experts. Versô est une filiale de la CILE. Elle est financée, à 50 %, par la CILE, via une asbl chargée des fonds de pension des salariés de l’intercommunale. Les autres 50 % sont apportés par une entreprise privée française, Proxy Holding. Cette première société française dépend, elle-même, d’une seconde société française, Véolia Environnement. Une société côtée à la bourse de Paris intégrée dans l’indice CAC 40.
Le financement n’est pas le seul élément dérangeant à charge de la SA Versô. En effet, avec 600.000 € de capital de départ, la société est considérée comme importante. Son secteur d’activité serait la consultance. Versô aurait reçu des sommes folles. Les enquêteurs tentent maintenant de savoir où est parti cet argent.
Dans un communiqué, la CILE explique que la décision de liquider la SA Versô a été prise en mai dernier. Cependant, ce mardi 24 juin, la société n’était toujours pas officiellement liquidée.

« Nicolas Sarkozy est gay ! »

Rupert Everett :
« Mais vous avez déjà un président homosexuel ! Prenez Sarkozy, c’est un président gay : il divorce, drague une fille et se marie avec trois mois après. Il n’y a qu’un gay pour être aussi pressé en amour ! »