samedi 10 octobre 2009

Orthographe, Histoire et Mitterrand




Lire aussi:
Les écrits discutés de Frédéric Mitterrand

Au cœur d’une violente polémique à propos de son livre sulfureux « La mauvaise vie » et de son évocation du tourisme sexuel, le ministre de la Culture s’est expliqué hier soir dans le 20 Heures de TF1. Frédéric Mitterrand s’est défendu de toute tendance pédophile, tout en reconnaissant des « erreurs ». A La Réunion, l’ancien directeur de la Villa Médicis est témoin de moralité pour deux de ses jeunes protégés dont son filleul, accusés et condamnés pour viol, comme l’atteste la lettre que Le Quotidien s’est procurée.

"Comment osez vous me poser cette question"

Marge Simpson nue !

Marge Simpson, l'alter-Prix Nobel de la Paix (des ménages)


Marge Simpson en couverture de Playboy


Lire aussi:
Obama: why ?


Un gros "tallogène"



Virginity top up

Egyptian lawmakers are calling for a ban on imports of a hymen kit made in China that helps women fake their virginity.

The kit costs 30 US dollars and is intended to help newly married women fool their husbands into believing they are virgins.

A bride's virginity is culturally important in a conservative country where sex before marriage is considered by many to be forbidden.

"Numero Uno" de la politique européenne

Die Welt annonce que :
L'ancien "Numero Uno" de la politique belge, Guy Verhofstadt, sera le prochain président de l'Union européenne aux dépens de l'ancien Premier ministre britannique, Tony Blair ( seul candidat officiel pour le moment)



Lire aussi:
Le Luxembourg flingue Tony Blair

Le ministre des affaires étrangères du Luxembourg a méchamment descendu la candidature de Tony Blair à la présidence du Conseil européen. Sans aucune diplomatie, le chef de la diplomatie du Grand Duché a affirmé hier dans le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung que "Tony Blair n'a, ni sur les questions relatives à l'Union européenne, ni sur les grands thèmes politique mondiaux, l'envergure souhaitable". "Il a plus souvent divisé que rassemblé"

Obama: why ?

Le comité Nobel norvégien :
"Le prix Nobel de la paix a été attribué au président américain Barack Obama pour ses efforts extraordinaires en vue de renforcer la diplomatie internationale et la coopération entre les peuples"

Why ?
J'aime bien le bonhomme, mais ce Nobel risque plus de le desservir et l'affaiblir que de le renforcer dans ses actions politiques futures.

Lire aussi:
Un "sourire fabriqué"


Das Nobelpreiskomitee erliegt der Obamania



"Wow" sagte Obamas Pressesprecher dazu, dass sein Chef den Friedensnobelpreis gewonnen hat. In der Tat ist die Wahl überraschend, hat doch Obama bisher nicht viel Greifbares erreicht. Allerdings bezieht sich die Ehrung gar nicht auf die reale Person, sondern auf die Hoffnungen, die die Welt in ihn setzt.


Obama, Nobel de la paix : la blogosphère est mitigée

Railleries, commentaires ironiques, mais aussi félicitations : sur le site internet de micro-blogs Twitter ou celui de socialisation Facebook, les réactions de la blogosphère mondiale étaient partagées vendredi quant à l’attribution du prix Nobel de la paix à Barack Obama.

Quelques minutes après l’annonce du comité suédois, un internaute suisse a créé sur Facebook un groupe intitulé « Obama ne mérite pas le prix Nobel », auquel plus de 170 personnes ont déjà adhéré.

Sur Twitter, qui permet aux internautes de mettre en ligne des commentaires de 140 caractères maximum, certains utilisateurs donnaient dans la joie. A l’image d’un certain « jimmyjamx » qui s’est exclamé : « Obama a reçu le prix Nobel de la paix ! C’est pas cool, ça ? ».


Surprise Nobel for Obama Stirs Praise and Doubts

The choice of Barack Obama on Friday as the recipient of the 2009 Nobel Peace Prize, less than nine months into his eventful presidency, was an unexpected honor that elicited praise and puzzlement around the globe.



Obama dit ne pas mériter le Nobel de la Paix


2009, année Obama ? Dix mois après sa prise de fonction à la tête des Etats-Unis, Barack Obama vient d'être primé par le Nobel de la Paix. L'académie suédoise le récompense "pour ses efforts extraordinaires pour renforcer la diplomatie internationale et la coopération entre les peuples", affirmant attacher "une importance particulière" au travail du président américain dans la lutte contre la prolifération nucléaire.

Le Comité Nobel ne tarit pas d'éloge sur l'action globale de Barack Obama, soulignant, pêle-mêle, les changements dans les relations internationales - et le nouveau rôle joué par les Etats-Unis en la matière - et les avancées dans la lutte contre le réchauffement climatique. "Rarement une seule personne a, comme Obama, capté l'attention du monde et donné à son peuple espoir en l'avenir", juge l'académie.

Dans sa première réaction publique à l'annonce venue d'Oslo, vendredi après-midi, le président Obama a dit prendre "la décision du comité Nobel avec surprise et une profonde humilité"."Pour être honnête, je n'ai pas l'impression que je mérite de me retrouver en compagnie de tant de personnalités qui ont transformé leur époque et qui ont été distinguées par ce prix", a-t-il confié. Mais "j'accepterai cette récompense comme un appel à l'action, un appel lancé à tous les pays pour qu'ils se dressent face aux défis communs du XXIe siècle", a-t-il ajouté.

Candidate Puts Rivals' Names On Tombstones


vendredi 9 octobre 2009

Un "sourire fabriqué"

video

Une nomination "népotique"

La députée française PS Michèle Delaunay :

"La probable nomination de Jean Sarkozy (23 ans, conseiller général UMP des Hauts-de-Seine et surtout fils du Nicolas) à la tête de l'Etablissement public d'aménagement (Epad) de la Défense est "scandaleuse et népotique"
"Jean Sarkozy vient de finir sa deuxième année de droit et n'a à cette heure aucun diplôme connu"

"Cette nomination imminente est une démonstration supplémentaire de l'absence de toute mesure du pouvoir UMP et du président de la République. Jusqu'où ira-t-on dans la collusion entre le pouvoir et le monde de l'argent et des affaires"

"Comment cette nomination peut-elle ne pas être ressentie par les jeunes Français qui connaissent aujourd'hui, pour près de 25% d'entre eux, chômage et désespérance, comme une provocation ? Décidément, ce gouvernement est celui du cynisme et de l'absence de gêne sans laquelle il n'y a pas de plaisir"


Lire et voir aussi:

video



La cassation déboute Frédéric Daerden

Fin 2005, l’Institut des réviseurs d’entreprises ouvrait une procédure disciplinaire à l’endroit de Frédéric Daerden et son bureau de réviseurs DC & Co. Ayant repéré une série de conflits d’intérêt, l’organisation professionnelle des réviseurs engageait, en 2007, Daerden et ses associés à cesser de contrôler une quinzaine de sociétés publiques. Après confirmation de l’avis livré en première instance, les réviseurs liégeois étaient allés en cassation. La Cour a débouté DC & Co.
La cassation déboute Frédéric Daerden

À la fin 2005, l’Institut des réviseurs des entreprises (IRE) ouvrait une procédure disciplinaire à l’endroit de Frédéric Daerden et son bureau de réviseurs DC & Co. En 2007, l’IRE livrait sa sentence. Ayant repéré une série de conflits d’intérêt, l’organisation professionnelle des réviseurs engageait Daerden Jr et ses associés à cesser de contrôler une quinzaine de sociétés publiques. DC & Co fit appel. En juillet 2008, la Commission d’appel de l’IRE confirma l’avis livré en 1re instance. Les réviseurs liégeois allèrent en Cassation.

On vient de l’apprendre : le 11 septembre, la Cour a débouté DC & Co. Suspendue pendant la procédure devant la cour, la sanction de l’IRE s’applique désormais. DC & Co (qui s’appelle désormais BCG & Associés) ne peut donc plus réviser la RTBF, la SA Feri, neuf intercommunales liégeoises (Cile, Aide, Intradel, ALE, ALG, SPI…) et quatre filiales de l’intercommunale de financement SLF.

Problème : depuis 2005 de l’eau a filé sous les ponts.

Donfut-IGH: Paul Furlan a demandé un rapport à l'administration
Le ministre wallon des Affaires intérieures, Paul Furlan, a demandé à son administration un rapport sur la légalité de la délibération du conseil d'administration de l'Intercommunale de Gaz du Hainaut (IGH) qui, le 8 septembre, a rompu la convention de consultance passée avec la société IDEE de Didier Donfut et approuvé le versement d'une indemnité contractuelle de 141.000 euros à la suite de cette rupture, a-t-il indiqué mardi.



Le bourgmestre Frédéric Daerden réviserait les comptes de sa commune

Le bureau de réviseurs BC&G, contrôlé indirectement par Frédéric Daerden (PS), bourgmestre de Herstal, se trouverait face à un nouveau conflit d'intérêt. Il a en effet été choisi pour réviser les comptes d'Ogeo 2.

C'est La Libre Belgique qui révèle l'affaire. L'Ogeo 2, c'est l'Organisme de financement des pensions et ancienne caisse de pension complémentaire de la société de logements sociaux de Herstal. La situation choque plusieurs observateurs, même dans les rangs socialistes, où l'on reconnaît que cela fait "mauvais genre en matière d'indépendance et d'impartialité dans la fonction révisorale".

Selon La Libre Belgique, BC&G serait actuellement dans la ligne de mire de la Commission bancaire, financière et des assurances (CBFA). En effet, Ogeo fund, le fonds de pension de Tecteo, avait reconduit le mandat de commissaire aux comptes de BC&G. Mais la CBFA se serait opposée au souhait des dirigeants de Tecteo et leur aurait signifié qu'elle récuserait le réviseur BC&G s'ils maintenaient sa désignation comme réviseur.

Nouveau conflit d'intérêt pour Daerden Jr. ?

Les comptes de sa caisse de pension sont contrôlés par BC&G. Mais le bureau est recalé ailleurs sur ordre de la CBFA.

Nouveau conflit d’intérêt en perspective pour le bureau de réviseurs BC&G, contrôlé indirectement par Frédéric Daerden (PS). En effet, c’est ledit cabinet qui a été choisi pour réviser les comptes d’Ogeo 2. Jusque-là, pas de problème. Sauf que l’Organisme de financement des pensions, Ogeo 2, n’est autre que le véhicule de gestion de l’ancienne caisse de pension complémentaire de la société de logements sociaux de Herstal. Et que le député européen Frédéric Daerden est également bourgmestre de la commune de Herstal. La situation choque plusieurs observateurs, même dans les rangs des socialistes liégeois qui reconnaissent, sous couvert de l’anonymat, que cela fait mauvais genre en matière d’indépendance et d’impartialité dans la fonction révisorale. "Je sais qu’Ogeo 2 existe, mais je n’en sais pas plus en ce qui concerne le réviseur agréé qui audite leurs comptes", nous a répondu Frédéric Daerden.

Selon nos informations, BC&G serait aujourd’hui dans la ligne de mire de la Commission bancaire, financière et des assurances (CBFA). En effet, Ogeo fund, le fonds de pension de Tecteo, avait reconduit le mandat de commissaire aux comptes de BC&G. Mais le gendarme du secteur se serait opposé au souhait des dirigeants de Tecteo et leur aurait signifié qu’il récuserait le réviseur BC&G s’ils maintenaient le désignait comme réviseur. La CBFA aurait même refusé de valider une désignation du bureau, fondé par l’actuel ministre fédéral des Pensions, Michel Daerden (PS), en tandem avec PriceWaterhouseCooper (PWC) au sein d’un collège de réviseurs.

Les problèmes de conflits d’intérêt qu’a connu le cabinet DC&Co (ancien nom de BC&G) et qui avait donné lieu à une procédure devant l’Institut des réviseurs d’entreprises (IRE) expliqueraient aujourd’hui la méfiance de la CBFA à l’égard de BC&G. Pour rappel, la chambre francophone de la commission d’appel de l’Institut des réviseurs d’entreprises (IRE) a confirmé le 1er juillet 2008 la décision rendue en première instance par la commission de discipline de l’institut. Pour les différents organes, il y a bien des problèmes d’indépendance et de déontologie dans 17 sociétés ou intercommunales (SLF, SPE, etc.) dont les comptes sont visés par DC&Co et ce dernier devra y renoncer.

Aujourd’hui, BC&G a du mal à enlever des contrats de contrôle des comptes de structures publiques ou semi-publiques qu’il avait l’habitude de remporter facilement. C’est ainsi que le bureau n’a plus été désigné par la SPI +, l’intercommunale de développement de Liège après des années de collaboration. C’est DBO qui a été retenu par la SPI +. Même situation au Port autonome de Liège où après analyse des offres rentrées par quatre bureaux de réviseurs (dont BC&G), la direction a proposé au conseil d’administration de faire son choix entre Vieira, Marchandises&associés et PWC avec un avantage pour ce dernier. "Il faut relever que PriceWaterhouseCooper dispose d’un avantage indéniable dès lors qu’il connaît déjà parfaitement les rouages du Port autonome de Liège", lit-on dans le document préparé à l’attention des administrateurs qui se réunissait en conseil d’administration hier.

Dans le cas d’Ogeo fund, des observateurs sont interpellés par la situation où PWC relève toute une série de manquements à la loi et des problèmes de provisions techniques. Or nous fait observer une source proche du dossier, "c’est BC&G qui a toujours révisé les comptes et ce cabinet a toujours visé les comptes sans réserve. Il n’avait d’ailleurs soulevé aucun problème. Aujourd’hui, nous faisons appel à un autre bureau de réviseurs et les conclusions sont différentes".

Combien gagne-t-il ?

C'était une des questions posées lors d'un Question à la Une ... toujours pas de réponse, à ma connaissance. Est-il normal que la rémunération du patron d'une Intercommunale "publique" soit à ce point confidentielle ?

Et le nombre de ses mandats et leurs incompatibilités possibles ?

Stéphane Moreau cumule pas moins de 28 mandats, dont 10 rémunérés

"Comment osez vous me poser cette question"

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo


Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo






Lire aussi:
Psychologiquement, il y est préparé

Frédéric, le petit Mitterrand

Finalement, ce ne sont pas les glauques tribulations d’un quidam dans les bordels de Patpong qui m’interpellent. Ce n’est pas non plus que cet homme assouvisse son fantasme d’en étaler la chronique dans un bouquin au statut ambigu – roman autobiographique? Autobiographie romancée? On se console comme on peut du mal-être qu’on endure, tant qu’on n’enfreint aucune règle de droit. Et la morale, c’est personnel.

Mais il y a la dignité de la fonction qu’on assume. Et les qualités requises pour la remplir.


jeudi 8 octobre 2009

I Gotta Feeling

#malgrélespromessesducamaradeeliolebaindesangsocialestlà

Francis Wégimont, CGSP, était l'invité de Matin Première, extraits

Les économies, en ce qui nous concerne, nous n'en voulons pas… ça c'est clair… et donc sur ce plan-là nous seront pas ensemble. Mais nous espérons bien qu'on laissera une large place à la négociation, pour trouver des solutions, parce que nous ne prenons pas nécessairement les mêmes. Nous nous partons du principe qu'on a déjà trop peu de moyens dans les services publics et que si on doit jouer sur quelque chose, c'est surtout sur les recettes, qui sont indispensables.

La population déjà, va être soumise à rude épreuve. Je pense qu'après la crise financière, la crise économique, la crise sociale est train d'arriver en plein et c'est loin d'être fini. Et donc la population va subir cette crise ; et alors qu'elle a besoin de services publics forts, et bien on risque de les réduire ; et donc là ça ne va pas évidemment. Ce n'est pas sérieux, à l'égard des citoyens.

Betrand Henne : Elio Di Rupo disait avant les élections : il faut voter PS… En gros je résume… sinon ce sera le bain de sang social. Est-ce que …alors que le PS est au Gouvernement… ce n'est pas un peu ce qui quand même en train d'arriver …le bain de sang social ? Le chômage monte énormément, tant au Nord qu'au Sud, d'ailleurs. On voit bien que la crise frappe dur, les économies sont difficiles à réaliser.


Twitter Side:

Phineas_Barnum
J'ai entendu un vieux grincheux, bête et obtus à #MatinPremiere #malgrélespromessesducamaradeeliolebaindesangsocialestlà


Phineas_Barnum Bertrand Henne a du mal à garder son sérieux face aux fadaises du sectaire sorti du formole #MatinPremiere


Lire aussi:
Enseignement: les syndicats ont choisi

Les syndicats se disent satisfaits: on ne touchera pas aux droizakis. Mais bien à la qualité de l'enseignement...

Non mais, travailler au maximum de la plage horaire? Faut pas exagérer tout de même.
Et pourtant, tout chef d'établissement peut le faire.
Et pourtant la règle est bien de travailler au maximum. La latitude est de donner deux heures de cours en moins par rapport à ce qui est prévu...

Un peu comme le patron qui permet à ses employés de partir le vendredi après-midi, parce qu'il 'y a pas assez de travail. Et puis, le jour où il y a de nouveau assez de travail, les employés refusent: cela fait des mois que le patron leur faisait le cadeau d'un après-midi, c'est devenu un droit!

La philosophie, c'est de l'ordre du privé

Déclaration d'un personnage-à-la-vraie-tête-de-champion qui se déclare "ministre incompétent" en la matière. On peut laisser tomber le "ministre".

L'intelligence chez certains, en manque de médiatisation, relève également strictement du domaine privé.

La marche arrière politique...



video

Combien gagne-t-il ?

C'était une des questions posées lors d'un Question à la Une ... toujours pas de réponse, à ma connaissance. Est-il normal que la rémunération du patron d'une Intercommunale "publique" soit à ce point confidentielle ?

Et le nombre de ses mandats et leurs incompatibilités possibles ?

Stéphane Moreau cumule pas moins de 28 mandats, dont 10 rémunérés, dont bourgmestre faisant fonction d'Ans ( le bourgmestre en titre est Michel Daerden) et membre du comité de direction de la Société liégeoise de financement (SLF): ceci me semble éthiquement et déontologiquement incompatible.

L'éthique2.vert, on s'en fout, c'est du blabla ...

Paul Furlan, le nouveau ministre wallon des Affaires intérieures (qui remplace le brillantissime Philippe Courard) nous explique, en réponse à des interpellations de Bernard Wesphael et Pierre-Yves Jeholet que :

"Le cumul des mandats exercé par le directeur général de Tecteo, Stéphane Moreau, est conforme à la législation"

"A lire tout ce qui a été écrit, il doit être un homme occupé et ne doit pas disposer de beaucoup de temps pour des loisirs mais on le dit compétent, intelligent et travailleur"

La question du "secret" de son salaire ne semble pas avoir été abordé.
Furlan attendrait néanmoins un rapport complémentaire de son administration à son sujet tout comme au sujet de l'autre Star de l'énergie wallone: Didier Fonfut, dont la convention de travail, conclue en 2000, n'avait jamais fait l'objet d'une approbation formelle par le conseil d'administration de l'IGH .

"Il reviendra à l'administration d'apprécier s'il y a eu erreur ou faute"



Lire aussi:
Tecteo : grève suspendue... pour l'instant


Les habitants de la région liégeoise n'auront plus à craindre coupures télévisées et autres "pannes" Internet. Après plus d'un mois de grève, les travailleurs de chez Tecteo ont repris le travail. Du moins provisoirement. L'accord signé avec la direction ne satisfait pas pleinement tous les syndicats.

Le mouvement avait débuté fin août, lorsqu'un nouveau règlement de travail avait été adopté par le conseil d'administration.



Donfut-IGH: Paul Furlan a demandé un rapport à l'administration
Le ministre wallon des Affaires intérieures, Paul Furlan, a demandé à son administration un rapport sur la légalité de la délibération du conseil d'administration de l'Intercommunale de Gaz du Hainaut (IGH) qui, le 8 septembre, a rompu la convention de consultance passée avec la société IDEE de Didier Donfut et approuvé le versement d'une indemnité contractuelle de 141.000 euros à la suite de cette rupture, a-t-il indiqué mardi.

Le ministre a précisé, en Commission du parlement wallon, en réponse à des questions de Manu Disabato (Ecolo) et Gille Mouyard (MR), que la convention, conclue en 2000, n'avait jamais fait l'objet d'une approbation formelle par le conseil d'administration de l'IGH.

"Si la convention n'a pas été approuvée, elle n'existe pas et l'indemnité n'est donc pas due", s'est exclamé M. Mouyard.



La cassation déboute Frédéric Daerden
Fin 2005, l’Institut des réviseurs d’entreprises ouvrait une procédure disciplinaire à l’endroit de Frédéric Daerden et son bureau de réviseurs DC & Co. Ayant repéré une série de conflits d’intérêt, l’organisation professionnelle des réviseurs engageait, en 2007, Daerden et ses associés à cesser de contrôler une quinzaine de sociétés publiques. Après confirmation de l’avis livré en première instance, les réviseurs liégeois étaient allés en cassation. La Cour a débouté DC & Co.

Des nouvelles à l’AWIPH

Je parlais de Christiane Vienne, ici ; je parlais de nominations politiques .
Et Pan parle de Christiane Vienne et de nominations politiques là-bas, avec l'inénarrable dessin de Johan en dessous:

mercredi 7 octobre 2009

Marché de dupes ?

video

Avec une pointe d'humour:

video


Monsieur Magnette, depuis le 21 décembre 2007, soit depuis près de deux ans, vous avez la charge d’un des maroquins les plus critiques de l’Exécutif fédéral, vu vos fonctions et attributions de Ministre fédéral du Climat et de l'Énergie et ce que vous semblez oublier, de la Protection du consommateur aussi.

Quoi qu’il en soit et d’une manière des plus surréalistes, vous aviez déclaré qu’ « il ne fallait surtout rien faire jusqu’aux élections » ... fédérales, on suppute, vu votre niveau actuel de pouvoir, bien que l’on sait que votre présence à ce poste ne visait qu’à imposer une légitimité forcée à la petite ville de Charleroi, par une visibilité sur la scène médiatique.

En quelque sorte, un détournement de Job Description, par un Développement personnel Durable dans l’Environnement carolorégien.

Cela s’est amplement confirmé et certainement votre inaction fédérale depuis 2 ans.
Vous vous réveillez subitement avec un rapport qui souligne ce fait, dont vous tirez par ailleurs des conclusions bien orientées, sans concertation préalable avec vos collègues gouvernementaux, en déforçant complètement la marge de manœuvre vis-à-vis d’Electrabel.

Nous avons affaire à une nouvelle erreur de casting.
Je n’ai pas de question à adresser au ministre.


Lire aussi:

Le dossier nucléaire n'est-il pas finalement un délicieux mélange de naïveté et de cynisme politique ? Fin 2002, début 2003, libéraux et socialistes n'ont accordé que de mauvaise grâce à Ecolo et Agalev


Nucléaire prolongé : «sabotage», «erreur historique» ou nécessité ?

Prolonger de 10 ans les trois plus anciennes centrales nucléaires belges : la proposition de Paul Magnette, ministre fédéral de l'Energie, enrage forcément les écologistes, qui dénoncent «un sabotage, voire une forfaiture». L'asbl Nature & Progrès parle, elle, d'une «erreur historique». GDF Suez, de son côté, se redit prêt à «poursuivre les discussions en cours» afin de conclure «dans les meilleurs délais un accord global».

Paul Magnette, ministre fédéral de l'Energie, propose de prolonger de 10 ans la durée d'exploitation des trois plus anciennes centrales nucléaires belges , Doel 1 et 2 et Tihange 1, appelées pourtant à fermer en 2015 en vertu d'une loi de 2003. Il assortit toutefois cette proposition de conditions, dont une contribution financière structurelle des producteurs d'énergie nucléaire, Electrabel et SPE.


Nucléaire contre milliards : «Magnette se met à plat ventre devant Electrabel !»

Prolonger de 20 ans le parc nucléaire belge rapporterait 27 milliards d'euros à GDF Suez. L'Etat belge, qui fait face à un trou dans son budget de quelque 25 milliards, aimerait monnayer une telle prolongation... et même s'il faut, pour cela, revenir sur la loi de sortie du nucléaire votée en 2003.
Inacceptable pour Greenpeace, qui dénonce :

«Le ministre Magnette et le gouvernement se mettent à plat ventre : ils s'engagent dans un compromis avec de grands avantages pour Electrabel !»


Psychologiquement, il y est préparé



Frédéric Mitterrand, en déplacement au Kazakhstan
avec Nicolas Sarkozy, n'a pas encore décidé de la suite à donner aux déclarations de la fille de Jean-Marie Le Pen.
"Dès sa nomination, il s'attendait à ce genre d'attaques, confie son entourage. Psychologiquement, il y est préparé. La question de savoir qui tient ce discours est importante. Le fait que l'attaque vienne de l'extrême droite est presque en soi un contre-feu."



Lire aussi:
Rachida Dati, "invitée personnelle" de Nicolas Sarkozy

C'est une "invitation à titre personnel". Alors que Nicolas Sarkozy n'avait pas souhaité que Rachida Dati vienne avec lui à New York les 22 et 23 septembre, il l'a conviée à l'accompagner au Kazakhstan mardi , révèle Europe 1 . C'est que cette fois-ci Carla Bruni-Sarkozy n'est pas du voyage...

Rafael Angel Calderon Fournier

Brève:
L'ex-président du Costa Rica, Rafael Angel Calderon Fournier a été condamné à cinq ans de prison pour corruption.
C'est une première pour un ancien chef de l'État dans ce pays.




Lire aussi:
Jail for corrupt NZ politician

The former Labour member of parliament and cabinet minister in New Zealand, Taito Phillip Field, has been sentenced to six years in prison.
He was found guilty in August of 26 charges of bribery, corruption and obstructing the course of justice.

Un système de négociation européen

Crise du lait: Sabine Laruelle était l'invitée de Matin Première.



Lire aussi:
Lait: Laruelle veut un système de négociation européen
La ministre fédérale de l'agriculture, Sabine Laruelle, a préconisé lundi un système européen de négociation collective pour soutenir les prix du lait et les revenus des agriculteurs. Tout en admettant que les contours d'un tel régime restaient à définir, elle a exclu qu'il soit limité à la Belgique. Selon Mme Laruelle, il faut "renforcer le pouvoir de négociation des agriculteurs" face aux autres acteurs du marché, en particulier les industries de transformation et la grande distribution. Un régime de négociation collective doit permettre d'aboutir à une prix plus juste, a-t-elle dit.


Crise du lait : les syndicats agricoles regrettent une réunion «pour rien»
Les ministres européens de l'Agriculture ont annoncé la mise en place d'un groupe de travail pour réfléchir à l'avenir du secteur laitier.


Crise du lait : la Confédération paysanne paie sa tournée à Paris
Ce mardi 22 septembre, place de la République à Paris, une centaine de personnes (et peut-être une trentaine de journalistes) s'était amassée dès midi autour d'un camion-citerne de la Confédération Paysanne. Au sol, des immenses flaques de lait. Mais aujourd'hui, pas de déversement massif dans les rues de la capitale.

mardi 6 octobre 2009

L'affaire Kravchenko

Dans le cadre des mercredis de l'histoire, Arte propose le mercredi 7 octobre 2009 à 20h45, un documentaire sur l'affaire Kravchenko.


Le magazine l'Histoire :
"Grâce à des images d'archives, des témoignages (Edgar Morin), des textes (Nina Berberova, alors jeune chroniqueuse judiciaire), et bien sûr des historiens (Michel Winock), ce documentaire évoque les enjeux de cet excptionnel procès (...). Un procès qui fait écho à la guerre froide: Goulag contre avenir radieux, faits contre idéologie...".

La drogue, c'est mal !




Lire aussi:
Drogues : Ardisson exige le retrait du clip du gouvernement

Faux départ pour la campagne gouvernementale « Drogues : ne fermons pas les yeux » dont je vous parlais hier. L'animateur Tierry Ardisson, dont l'image était utilisée dans un spot TV pour illustrer les dangers de la banalisation des drogues, a en effet demandé le retrait de la campagne qui devrait être lancée ce mardi.


Philippe Moureaux: "Je suis drogué du pouvoir"

Le maître de Molenbeek revient sur les violences qui ont déstabilisé sa commune. Il explique ce qui le pousse, à 70 ans, à s'accrocher encore en politique. Au passage, il évoque Karl Marx, André Cools et Didier Reynders.

Les attouchements budgétaires

Pour Bruxelles, les dernières prévisions de déficit, du Conseil Supérieur des Finances pour un budget global 2009 de 3 milliards d'euros se chiffrerait de 540 à 560 millions d'euros !

Christos Doulkeridis :
"On n'est même plus à cela près"
"On évalue toujours les dépenses qui sont incompressibles et celles que nous devons absolument préserver. Pour le reste, on sait que l'on va se retrouver dans des montants d'économie très lourds, mais rien de plus à ce stade"
Benoît Cerexhe :
"La Région bruxelloise était la seule à avoir déjà réduit sensiblement ses dépenses dans son projet de budget pour 2009.

"C'est catastrophique. Nous en sommes à devoir creuser dans l'os"


Voir aussi:

video


video


Gouvernance: des mesures aussi à Bruxelles


Le gouvernement bruxellois a annoncé jeudi les premières mesures de gouvernance qu'il s'était engagé à prendre dans son accord de législature. Il a fixé un agenda pour plusieurs autres.
D'ici trois semaines, le ministre-président bruxellois Charles Picqué déposera un
projet d'arrêté pour l'incompatibilité du mandat des ministres et secrétaires d'Etat de son équipe, et leur(s) rémunération(s). En ce qui concerne la transparence des rémunérations et avantages, le parlement créera rapidement un Code de déontologie visant à éclairer les mandataires.


Antoine: "Le Brabant wallon a peur du changement"
Il croyait tirer parti de son bilan. Sa visibilité médiatique, l'énergie qu'il a décuplée pour parler de ses projets ne lui ont pas permis de progresser en Brabant wallon. L'électeur ne lui a pas ristourné sa confiance.

André Antoine en a tiré un peu d'amertume. Son propos en trahit encore les stigmates. « Les élections se jouent dans les dernières semaines. Pas sur l'ensemble de la législature. Et j'ai constaté combien l'émocratie dictait le choix des électeurs », analyse le ministre.

Antoine reste persuadé que le cdH a aussi payé sa proximité avec le PS. Il pense enfin que le Brabant wallon souffre d'un conservatisme dont il n'avait pas encore mesuré l'amplitude. « Dans notre province, c'est don't touch. C'est peut-être étonnant à constater mais le changement fait peur en Brabant wallon ». Et donc, André Antoine juge avoir été victime de ses décisions, dont, avec le recul, il défend toujours la nécessité. « J'ai imposé du logement public dans toutes les communes. Cela a été mal ressenti localement. Or, tout le monde sait qu'il en manque ».

"je n'ai pas un QI de pétoncle"

Pourquoi donc le général Rondot s'est-il comparé de la sorte à un bivalve pectinidé , s'interroge lePost ?

"En France, les militaires ne jouissent pas d'une réputation extraordinaire. Mais quand même, je n'ai pas un QI de pétoncle, j'ai agi comme officier de renseignement"

Nul ne le sait.

Il n'en demeure pas moins que le propos demande vérification, suggère lePost.

Jean-Marie Messier à NY

Brève: Le procès opposant des actionnaires à Vivendi et à son ancien PDG Jean-Marie Messier s'est ouvert lundi dans un tribunal fédéral de New York, avec la sélection d'un jury qui, s'il désignait des coupables, pourrait déboucher sur des milliards de dollars de dédommagement .


Lire aussi:

Berlusconi "pantois" après l'amende infligée à son groupe
Le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi s'est déclaré "pantois" lundi après la condamnation de son groupe Fininvest à une amende de 750 millions d'euros, un verdict qu'il a qualifié d'"énormité juridique".

Le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi s'est déclaré "pantois" lundi après la condamnation de son groupe Fininvest à une amende de 750 millions d'euros, un verdict qu'il a qualifié d'"énormité juridique".


La holding du Premier ministre Silvio Berlusconi, Fininvest, condamnée à verser 750 millions d'euros de dommages et intérêts à un concurrent, pour sa prise de contrôle controversée de l'éditeur Mondadori dans les années 90, a annoncé dimanche qu'elle pourrait déposer un recours visant à suspendre l'exécution du jugement.

Fininvest a annoncé à l'agence de presse italienne ANSA qu'elle pourrait déposer une motion suspensive, en attendant de faire appel du jugement rendu samedi qu'elle qualifie d'injuste.

lundi 5 octobre 2009

"Politique laibérale de dérégulation ..."

Updated
Un accord de vingt pays mais pas de retour aux quotas
Vingt pays dont la Belgique se sont toutefois mis d'accord pour exiger autre chose que les simples lois du marché. Ils veulent aussi de vraies décisions dans 15 jours à Luxembourg.

Du côté des agriculteurs certains demandent que les producteurs puissent se rassembler et fixer ensemble le prix auquel ils vendront leur lait, ce qui pourrait poser des problèmes de concurrence dit on du côté de la Commission.
La commissaire Marianne Fischer-Boel propose quant à elle l'installation d'un groupe d'experts issus des Etats membres et de la Commission. Elle n'entend pas se laisser impressionner par les manifestations: les images de lait répandu dans les champs ont choqué, at-elle dit aux ministres. Certains pays où l'on crève de faim n'ont pas compris que des agriculteurs puissent gaspiller de la nourriture pour obtenir davantage de subsides, a-t-elle tenté d'expliquer. Pas de quoi calmer les producteurs installés devant les bâtiments du conseil.


Agriculteurs excédés

Les agriculteurs, mis au courant de la non décision des ministres européens, déversent actuellement du lisier sur les forces de l'ordre et lancent des projectiles. Selon la VRT, ils enverraient également des cocktails Molotov. Les policiers ont du faire usage des auto-pompes à plusieurs reprises.


video


MatinPremière : Un petit mot Paul Magnette… Vous avez entendu comme moi, qu'il y a beaucoup d'agriculteurs mobilisés aujourd'hui, qui se donnent rendez-vous à Bruxelles. Vous connaissez très bien la politique européenne, vous l'avez étudiée pendant longtemps. On pense bien qu'ils vont avoir du mal à obtenir une décision au niveau européen. Quelle est la solution, au niveau belge, qu'il faut trouver pour ces agriculteurs, selon vous, côté PS ?

PaulMagnette : Il faut agir à tous les plans. Il faut d'abord, je crois, pas renoncer au plan européen et j'entends que Benoît Lutgen et Sabine Laruelle, continuent de dire : si le système des quotas, un moment donné, doit être arrêté, il faut un autre système de régulation. Un marché agricole pure, de pure concurrence, ne marchera pas. Il nous faut aussi des mesures au plan belge, le PS a demandé un observatoire des prix, il existe, j'ai demandé des enquêtes sur le prix du lait, qui ont montré que quelqu'un se sucre sur la marge du prix du lait, entre le producteur et le consommateur. Il faut aller plus loin dans ces enquêtes. J'entendais que Louis Michel préconisait de faire un observatoire des prix au plan européen, et bien sur ce plan il aura tout le soutien du PS.


Lire aussi:
Nationalisons le secteur du lait!

Il faut nationaliser le lait.

La situation du secteur laitier est catastrophique.

Le ministre Lutgen nous a mis sur la voie. Régulation, subventions, quotas.
(Là où l'on peut se demander s'il n'a pas passé l'après-midi avec « Papa » et partagé bien autre chose que des idées, c’est quand Lutgen propose d'introduire un « marché à terme du lait », marché où, par définition, vont se retrouver les « monstrueux spéculateurs capitalistes qui ont provoqué la crise ». Et où certains vendront du lait qu’ils n’ont pas encore produit, quelle honte !
Pardonnons don
c au ministre cet écart de langage. Il n’a pas dû comprendre ce qu’il disait.)


Lait : 20 pays pour une nouvelle régulation
Vingt Etats membres de l'Union européenne, dont la Belgique, se sont mis d'accord sur la nécessité d'une nouvelle régulation du secteur laitier. Ils veulent renforcer les agriculteurs face aux autres acteurs du marché, comme l'industrie transformatrice et les supermarchés. Le retour des quotas n'est pas à l'ordre du jour. La Commissaire européenne à l'Agriculture est sceptique.
A voir et à lire : Les tracteurs sont entrés dans Bruxelles

(in)Constance !

Paul Magnette , le ministre fédéral de la météo, de la chaudière et du thermostat :
"Constance !?! ...
Constance ! Je vais vous montrer la constance, moi !"

video


Et aussi un très étonnant Pierre Kroll qui affirme en "toute impartialité" :
"D'un point de vue politique, parce que je trouve monsieur Magnette très convaincant, (...) "

Autre "impartialité", aussi étonnante que son français, de Sacha Daout

"Mais c’est quant’ même un peu inquiétant, vous comprenez que francophone – vous dites cela avec un petit sourire - c’est un top qui aurait pu être un flop, franchement Christophe. Côté francophone en tout cas, NV-A qui se comporte bien comme (Vlaams) Belang cela fout un peu les jetons"

... que de Pierre Kroll et son espèce de régionalisme ...

video
"Un transfert de Flandre vers la Wallonie"


Un ton "relaché" mais qui frise trop souvent l'amateurisme, l'avis partisan ... même la médiocrité d'Olivier Maroy commence à déteindre de plus en plus sur Sacha Daout.

Je reviendrai peut-être sur ces dérives de plus en plus caractérisées (si j'ai le temps)

L' AWEPA de Miet Smet

Brève: Lors de la conférence marquant le 25ème anniversaire de l' AWEPA, Miet Smet a été élue et entrera en fonction le 1er janvier 2010, comme présidente de l'Association des parlementaires européens pour l'Afrique (AWEPA) .


Lire aussi:
Médiation du président burkinabè lundi en Guinée, une semaine après le massacre

Le chef de l'Etat burkinabè Blaise Compaoré entame lundi une médiation à Conakry en vue de faire "baisser la tension" en Guinée, une semaine après le massacre de manifestants par les forces de sécurité, qui ont tué et violé en toute impunité.


dimanche 4 octobre 2009

De l'eau lourde dans le gaz

Ce dimanche, un face à face sur la prolongation de la durée de vie des centrales nucléaires, entre Paul Magnette, le Ministre de l'Energie et du Climat et Muriel Gerkens, chef de groupe Ecolo à la Chambre.

video

Sur RTL, Jean-Michel Javaux réplique et argumente:


Lire aussi:
Sur le plateau, aux côtés de Pascal Vrebos, Jean-Michel Javaux ne s'est pas limité à dire qu'il n'était pas d'accord avec la proposition de Paul Magnette (voir encadré) et que les Verts étaient de toute façon contre le nucléaire. En effet, il a motivé ses propos, expliqué et argumenté pourquoi Ecolo ne soutient absolument pas cette idée.

Paul Magnette met le feu

La publication, en solo, du rapport sur le mix énergétique est mal passée. De plus, la vision qu'il en a donnée est loin d'être celle du gouvernement.

Prolongation de 10 ans

Muriel Gerkens:
Le ministre de l'Energie Magnette a "commandé des conclusions, pas une étude". Changer la loi de sortie de la production industrielle d'électricité via le nucléaire sur des bases aussi fallacieuses "relève du sabotage, si pas de forfaiture"

Bruxelles: Certains sont prêts à lever le tabou sur les recettes fiscales
Si le tabou sur les dépenses tombe à l'occasion des discussions budgétaires en Région bruxelloise, il doit aussi tomber sur les recettes en raison de la gravité de la situation, a affirmé samedi le secrétaire d'Etat bruxellois chargé du Logement Christos Doulkeridis (Ecolo).

Le ministre régional de l'Emploi et de l'Economie Benoît Cerexhe (cdH) a dit partager ce point de vue pour autant que l'on ne porte pas atteinte au pouvoir d'achat de la population ni à l'activité économique bruxelloise.

Pour Bruxelles, les dernières prévisions du Conseil supérieur des Finances ont fait monter le curseur du déficit prévisible pour l'année 2009 de 20 millions d'euros et porté le déficit autorisé à 360 millions d'euros. Selon ces prévisions, la situation de la Région bruxelloise reste préoccupante dans la mesure où l'objectif d'équilibre à l'horizon 2015 paraît inaccessible.

Paul Magnette, Ministre fédéral du climat, de l'énergie et la protection des consommateurs sera l'invité d'Arnaud Ruysen ce lundi. Il reviendra notamment avec lui sur la décision de la prolongation du nucléaire en Belgique

Bertrand Barré: "Loi de sortie, une erreur"

Duo Copé-Véronique Sanson




Lire aussi:
Jean-François Copé: son incroyable duo avec Véronique Sanson !

Véronique Sanson était l'invitée du Festival des Musik'Elles, à Meaux, samedi 26 septembre.

Très très très en forme, la chanteuse a invité le maire de Meaux, Jean-François Copé, à monter sur scène...

Droit de Réponse de Caroline Fourest

Le 26 Septembre 2009, Tariq Ramadan est invité dans l’émission de Laurent Ruquier, “On est pas couché!”.
Il attaque Caroline Fourest, journaliste-essayiste, en l’accusant d’être contre l’Islam et “malhonnête” intellectuellement
.

Réponse:

Grèce, élections anticipées

Brève: Elections législatives anticipées en Grèce, ce dimanche.

Nouvelle démocratie (ND) du Premier ministre sortant Costas Caramanlis pourrait ne pas être reconduite, le Pasok socialiste de Georges Papandréou étant donné comme favori dans les sondages.


Lire aussi:
UE: après le oui irlandais, la course d'obstacles continue avec les Tchèques
L'étape irlandaise franchie samedi, l'UE a hâte de mettre en oeuvre le traité de Lisbonne en se dotant, d'ici à la fin du mois, d'un président stable et d'un "ministre" des Affaires étrangères, mais le président eurosceptique tchèque menace à son tour de gripper la machine.

Angela Merkel reconduite ?


"Confituré" : Inciter les électeurs québécois


Le referendum, une comédie?

Sans être un spécialiste des questions européennes, je suis de ceux qui pensent que si le Traité de Lisbonne est loin d’être parfait, il y avait plus d’inconvénients à la rejeter qu’à l’approuver, serait-ce du bout des lèvres. Le résultat du referendum irlandais me paraît donc une bonne chose pour tout le monde. Mais quelle comédie que ces deux votations successives! Ce n’est d’ailleurs pas la première fois: on avait déjà connu ça en 2001, pour le Traité de Nice