mercredi 8 avril 2009

Des députés wallons peu dépités

Maurice Bayenet n’apprécie pas :
« Subitement, tout le monde se retrouve une vertu. C’est scandaleux et cela jette le discrédit sur notre institution alors que de telles missions sont organisées dans toutes les autres assemblées. Et, croyez-moi, avec Happart comme président, on n’a pas le temps de faire du tourisme. Nous allons revenir sur les genoux. Mais je dois vous laisser. Nous nous apprêtons à visiter une production laitière et nous avons rendez-vous avec le gouverneur de l’Etat. »
Coup de projecteur sur les voyages parlementaires
Les règles pour les voyages des députés, sénateurs et parlementaires flamands. Pas de place pour une mission de complaisance de 11 jours en Californie.
PDF: Le programme du voyage en Californie
Edito: Heureux qui, comme Ulysse,...
Sénat : enveloppe unique
Chambre: deux voyages
Parlement flamand : des règles strictes




Julien Clerc - La Californie

Question d'indécence à propos de parlementaires wallons qui se font offrir une mission à 80.000 euros ... ou les vacances Club-Med de guignols démocrates ... ?



Nos valeurs ne sont pas cotées en bourse. Nos actions profitent à tous !
Oui, mais surtout à certains mandataires.

"Citoyens, j’en appelle à Zorro afin de pourfendre ces bandits qui nous spolient, et j’en appelle à vos votes pour nous débarrasser d’eux définitivement! Rêvons que les moutons enfin s’éveillent, rêvons que le troupeau se mette en branle, et que dans sa colère il renverse les institutions branlantes, vermoulues et pourries, toutes les barrières à un sain exercice de la démocratie, qu’il piétine enfin ses faux bergers, qui en définitive ne voient en eux que la perspective de savoureux gigots."

Lire aussi:
Le voyage des députés wallons en Californie passe mal

La mission aux Etats-Unis des membres du bureau du parlement wallon n’agrée pas leurs collègues. Invités sur le plateau de « Mise au point » (RTBF), des députés wallons issus des quatre partis démocratiques ont jugé ce déplacement inapproprié et plaidé pour une modification des règles à l’avenir.

Mise au point du 05 avril 2009
Le débat de "Mise au point" sur la Une revenait sur le voyage d'une délégation de députés wallons en Californie ce week-end, un déplacement dit de travail, 11 jours pour 8 membres du bureau du parlement wallon, président, vice-président, membre du bureau ou chef de groupe.Samedi, le président José Happart (PS) s'est envolé à destination d'Albuquerque en compagnie de Michel Lebrun (cdH), Jean-Claude Van Cauwenberghe (PS), Jean-Pierre Dardenne (MR), René Thissen (cdH) et Maurice Bayenet (PS). Accompagnés de leurs épouses, ces parlementaires sillonneront la Californie, l'Arizona et le Nouveau-Mexique jusqu'au 15 avril. Ce voyage a créé la polémique: participation des compagnes, indemnités journalières de 150 euros, intérêt de la mission, durée de celle-ci, etc.Le voyage coûte cher, 80.000 euros au total, et l'investissement paraît douteux à plus d'un.
Officiellement, c'est bien une mission d'études, sauf qu'après les excursions, notamment dans le Grand Canyon, il reste peu de temps pour vraiment travailler. Sur les plateaux de télévision, soudain tous les partis condamnent, même si certains de leurs membres y participent."Je ne pense pas que ce soit la mission la plus appropriée. A tout le moins, il y a eu erreur d'appréciation", a jugé le député et sénateur de Communauté, Christophe Collignon (PS). "Difficilement justifiable", a renchéri le chef de groupe cdH, Michel de Lamotte.Invité à y participer, le chef de groupe MR, Serge Kubla, a décliné l'offre. "Je sentais que c'était peut-être le voyage de trop", a-t-il expliqué. Tandis que Bernard Wesphael (Ecolo) regrettait l'"omerta" qui régnait sur ces déplacements parlementaires, souvent "de complaisance".Néanmoins, tant le MR que le PS, le cdH ou Ecolo ne veulent pas confiner les parlementaires sur le territoire national. Ils estiment que les missions à l'étranger du parlement wallon devront être mieux encadrées sous la prochaine législature et faire systématiquement l'objet d'un rapport.Certains regrettent que l'on jette une fois de plus le discrédit sur le parlement wallon alors que les autres assemblées organisent ce genre de mission. "Je ne voudrais pas que le parlement wallon soit à nouveau le mouton noir", a souligné M. Collignon.Et tous d'attendre désormais le retour des voyageurs pour juger sur pièce et sur base du rapport de l'intérêt du déplacement américain, pour éventuellement changer la pratique à l'avenir.



Une boîte à outils pour vanter les produits belges
Les organismes de promotion régionaux APAQ-W et VLAM ont développé une « boîte à outils » visant à promouvoir les mérites des produits de consommation d’origine belge, a-t-on appris lundi lors d’une conférence de presse organisée dans les locaux de la Fedis, la fédération des entreprises de distribution. Concrètement, cette « toolbox » prendra la forme d’une banque de données disponible en ligne, à l’adresse http://www.decheznous.info/. « Le commerçant intéressé pourra choisir le canal de communication qu’il préfère pour ses actions de promotion des produits belges », a expliqué Dominique Michel, l’administrateur-délégué de la Fedis.

2 commentaires:

olivier a dit…

RAPPEL :

Déjà plusieurs personnes inscrites, les organes de presse (RTL-RTB-BELGA-PRESSE ECRITE) sont avisés.

Rassemblement citoyen le 15 avril à 07h30 dans le Hall des arrivées de Zaventem

Infos sur :

http://onvotepoureux.skynetblogs.be/

Objectif : Accueillir les 11 députés-touristes et réclamer le remboursement intégral des dépenses indues (hotels de luxe et billets classe affaire 3 fois plus couteux que les billets classe economy)

Ou leur démission immédiate.

N'hésitez pas à vous inscrire au comité d'accueil et de répercuter ce projet. La presse est aussi conviée.

Il ne s'agit pas de jeter des oeufs ni de vociférer, mais de poser un acte de démocratie citoyenne pour obtenir un remboursement et une prise de conscience, voter n'est pas la seule manière de faire entendre sa voix.

Merci

Olivier Salomé a dit…

C'est un scandale qui jette une fois de plus le discrédit sur toute la Wallonie.

Mais on a ce que l'on mérite: les électeurs continuent de voter pour le cartel PS-CDH.

Triste.