jeudi 5 mars 2009

New York, la capitale de la Flandre

Karel De Gucht se pose des questions au sujet de la Maison de la Flandre (Flanders House à New York): un espace de bureau situé au 44ème étage du New York Times Building qui selon Kris Peeters:
"doit devenir le lieu de rencontre central entre la Flandre et les Etats-Unis"

Pour De Gucht, une telle maison n'a qu'une utilité limitée:
"La Flandre dispose de l'autonomie pour ouvrir un tel espace mais c'est une initiative qui va coûter beaucoup d'argent, ne va quasiment rien changer, voire rien changer du tout, à l'image des Flamands ou de la Flandre aux Etats-Unis"


C'est aussi Olivier Salomé qui nous en parle dans son article consacré à La Flandre, qui inaugure un bureau de propagande à New York (et éventuel havre de paix quand le ministre flamand De Crem aura l'envie de boire une petite bière avec ses potes) ... et nous renvoie à "la Flandre, à portée de tous" ...

Extrait:

La Flandre a choisi Bruxelles comme capitale.
Bruxelles fait partie de la scène politique, économique et culturelle internationale. D'un point de vue historique, Bruxelles a toujours été une ville bilingue, dotée d'un riche passé culturel flamand. Même si les Flamands représentent actuellement une minorité à Bruxelles, ils aiment toujours la vie culturelle de leur capitale, son ambiance internationale et son ouverture à d'autres cultures.
En flânant dans Bruxelles, vous vous immergez dans une ambiance internationale. Depuis que la Flandre partage sa capitale avec la Belgique (??) et l'Europe, bon nombre d'institutions et de sociétés internationales y ont établi leurs quartiers généraux : la Commission européenne, le Parlement européen, l'OTAN... . Bruxelles attire dès lors de nombreux expatriés. Bruxelles est également le siège du Gouvernement flamand, du Parlement flamand et des départements centraux de l'administration publique flamande.
L'organe qui gouverne Bruxelles est le Gouvernement régional bruxellois au sein duquel les néerlandophones et les francophones sont représentés à part égale. Cet organe est basé sur le modèle fédéral belge et se fonde sur un système d'équilibres réciproques empêchant une région ou un groupe linguistique d'occuper une place dominante.

7 commentaires:

Olivier Salomé a dit…

"Depuis que la Flandre partage sa capitale avec la Belgique".

Excellent! J'ai aussi aimé le passage dans lequel on explique, en gros, que les habitants de New York sont d'origine flamande. Certains le sont évidemment mais la présentation, et cette généralisation, est plutot surprenante, et m'a fait sourire.

La Flandre a aussi ouvert il y a quelques jours une "Flanders House" à Madrid. Les espagnols peuvent y apprendre que le flamenco n'est pas un art créé par le peuple gitan et andalou mais bien un art flamand.

C'est vraiment génial.

Chaos Theory a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Chaos Theory a dit…

... en fait, ils sont d'origine hollandaise n'en déplaise aux flamands... et avant de s'appeler New York, vous débarquiez à New Amsterdam... (et non.. pas New Antwerp)

Yankee? Vient de Janneke par exemple...
... mais soit...

Ah oui.. saviez-vous que Peeters & Co réfutent Darwin... en effet, ils prétendent qur c'est la Flandre qui créa Dieu qui lui même alors a partagé l'univers des flamands...
...(à qui il préleva une côte) etc etc)

pixeline a dit…

A propos de New York: elle s'appellait effectivement à l'origine New Amsterdam et fut fondée par les hollandais... de l'époque, dont nos contrées faisaient partie. Et figurez-vous que ce sont des gens de Charleroi! Une stèle à proximité de la Statue de la Liberté y fait référence.

himself a dit…

@Pixeline

"Une stèle à proximité de la Statue de la Liberté" sur iberty Island ?

Jamais entendu parler ...
Aurais-tu plus d'infos, une référence ?

himself a dit…

@Pixeline

Tu fais référence au monument commémoratif offert par le Conseil Provincial du Hainaut, situé à Battery Park ?

Anonyme a dit…

@ Pixeline

Et là, rectification mon ami, ils n'étaient pas de Charleroi mais de Chatelineau-Bas, rue des Hayettes. C'était Firmin, un ex-détenu de Jamioulx envoyé aux Amériques en échange d'une remise de peine, Babette Magnette et leur fille Pepette. Il a débarqué par hasard le premier sur la plage de New York après s'être pris les pieds dans un cordage et fait une chute de 30m.

C'est vraiment important que les flamands se croient une fois de plus le nombril du monde en s'imaginant à l'origine de tout.

Laissons les croire que l'Amérique n'attend qu'eux si ca leur fait plaisir.