samedi 23 mai 2009

Le soleil se lève

Le soleil qui se lève sur le Grand Soir a fait fondre le scotch qui cartélisait les partenaires de la majorité wallonne (et fédérale). C'est indubitablement le tournant de la campagne qui arrive au petit matin d'un long week-end ensoleillé, suite au dérapage dirupesque lors d'un débat sur RTL, entre Catherine Fonck et Elio Di Rupo qui joue plus que sa tête, si l'avenir pointe aussi cette responsabilité individuelle du Camarade-Président (de l'IEH) dans la catastrophe électorale qui s'annonce pour le PS.


"Le contrat du cdH avec le PS se termine le 7 juin"

Lutgen est pressenti pour remplacer Milquet après les élections. Son avis compte, donc au cdH.
Il dit son "dégoût" face aux amalgames d'Elio Di Rupo et affirme que le contrat entre les humanistes et les socialistes se terminera le 7 juin.
Il affiche aussi sa préférence pour une coalition rassemblant cdH, Ecolo et MR.


Suite à la démission de Didier Donfut Benoît Lutgen indique que
"le cdH est submergé par un sentiment d'écoeurement" et un "profond dégoût"
Il condamne aussi les "propos et les méthodes extrêmes" d'Elio Di Rupo, qui a comparé le statut de Didier Donfut et celui de Catherine Fonck, ministre cdH.

Comment avez-vous vécu l'affaire Donfut ?

C’était totalement imprévisible dans la mesure où Didier Donfut n’a jamais dit
a vérité. D’ailleurs, il persiste - ce qui veut bien dire qu’on peut décréter toutes les règles éthiques que l’on veut : à partir du moment où quelqu’un ment
Aujourd’hui, le CDH est submergé par un sentiment d’écœurement. La colère peut-être aussi, mais surtout l’écœurement. Et un profond dégoût.

video


Lire aussi:
"L’écœurement et le dégoût"
Benoît Lutgen, ministre wallon de l’Environnement, expédie une volée de bois orange au président du Parti socialiste, Elio Di Rupo. Et vante les mérites d’une coalition associant CDH, Ecolo et MR - une "Namuroise".

Où Di Rupo et Fonck ne se serrent pas la main
C’est le baton de dynamite qui a pulvérisé les relations entre le PS et le CDH. Dans un débat électoral diffusé jeudi soir, sur Bel-RTL, entre Di Rupo (PS), Fonck (CDH), Miller (MR) et Disabato (Ecolo), le président du PS a titillé la ministre (sortante) de la Santé au sujet de la SPRL médicale qu’elle cogère.
"Je ne connais pas votre situation mais cela mériterait au moins une enquête indépendante, a lancé Di Rupo en toute fin de débat. Car ce cabinet médical a profité de votre prestige de ministre." Fonck s’étrangle : "Mais c’est scandaleux, c’est de la délation." Di Rupo : "Répondez, madame. Etes-vous encore propriétaire de ce cabinet médical, oui ou non ?"
Fonck : "C’est indicible, c’est honteux, j’espère que l’électeur ne votera pas pour un parti touché par les affaires !" Ambiance. Le maître de cérémonie, Fabrice Grosfilley, rapporte sur son blog politique que les deux lutteurs hennuyers ont refusé de se serrer la main en se quittant. Tu m’étonnes...

9 commentaires:

Anonyme a dit…

Les rats quittent le navire en premier quand le bateau coule. C'est bizarre, je n'aurais pas parié que cela aurait été lui le premier

himself a dit…

Le rat Donfut, avant le rat Onkelinx bientôt au fédéral ?

olivier a dit…

Petite info au sujet de la SPRL Fonck

Catherine Fonck est gérante de la SPRL (cela apparaît encore, y compris dans le bilan 2007)

Le seul point curieux, c'est que les statuts prévoient explicitement que le mandat de gérant est rémunéré.

Cela dit, la tentative de confusion menée par Di Rupo avec le cas Donfut est quand même vachement limite, de la part d'un président qui se prétend 'fair play'...

Rouletabille a dit…

Les comptes de la SPRL Doyen-Fonck sont publics... mais avec ce qu'elle a comme bénéfice et ce qu'elle renseigne comme charge salariale, la SPRL aura du mal a rémunérer la ministre...

Au fait, ce qu'on reproche à Donfut, c'est de s'etre fait payer pour des prestations qu'il n'a pas faite !!!Dites moi comment un médecin peut délivrer clandestinement une attestation INAMI pour une consultation fantôme...

Cette fois Elio est tombé bien bas...
cela sent la fin des haricots.

La succession se prépare déjà au PS, à voir la lettre de Demotte... Enfin, tout, mais pas Onkendael... sinon bonjour le retour des conflits d'intérets et l'exploitation du bon peuple des électeurs prolétaires par la bourgeoise direction du parti. Le système PS, c'est celui de l'URSS de Brejnev !!!

himself a dit…

@Rouletabille

"ce qu'on reproche à Donfut, c'est de s'etre fait payer pour des prestations qu'il n'a pas faite !!!Dites "

Si ce n'était que cela ...

Anonyme a dit…

Ce qu'il y a de bien au PS (actuel...), c'est qu'ils s'occupent des pauvres... pour passer à la caisse.
enfin, ne dit-on pas que "charité bien ordonnée commence par soi-même", cela les "pauvres" riches camarades l'ont bien compris.
Pauvres de wallonie, votez pour moi, que je garde ma place de consultant ministre, etc
Ah, vous n'avez pas d'argnet, dommage, le CPAS vous donnera la pièce pour le pain.
C'est Jacques Brel qui disait que les dames patronesses tricotaient des pulls caca d'oie pour reconnaitre leurs pauvres à la messe. Au PS, il n'y a plus de messe, les pulls sont rouges... et on chante un chant archaïque auquel la direction ne croit pas... je crois que cela s'appelle l'internationale... ou comment leurrer le citoyen en le faisant passer à la caisse tout en l'ayant convaincu que c'est pour le défendre !!!

A la porte, ces Donfut, Di Rupo, onkendael et Cie...

Chaos Theory a dit…

... je ne trouve pas choquant qu'un ministre aie une participation majoritaire dans une société... sprl ou sa...
Ce qui me choque n'est pas non pous que ce mandat soit rémunéré...

ce qui est chocant de le cadre Donfut c'est :
1. prestations non effectives.
2. contrat avec des organismes publiques (tout comme avec Dardenne) où ils peuvent influencer le choix du prestataire (cad eux même).

Pour le reste, je ne vois pas pourquoi, si je devenais ministre, je ne pourrais pas conserver ma société, avoir des employés (quoi? je dois fermer boutique et virer mes employés alor???) et toucher mes divivendes.
Combien de ministres / mandataires publis ne sont pas administrateurs par ailleurs (style chez Dexia, Fortis ou KBC...)

Il ne faut donc pas jeter le bébé avec l'eau du bain ni virer dans les extrêmes

olivier a dit…

@ Chaos,

En ce qui me concerne je ne dis pas le contraire, reste à savoir si fonck est oui ou non rémunérée dans le cadre de son mandat de Gérant (comme le précisent les statuts) et si oui, si la déclaration obligatoire est correcte.

Sur le fond, je ne vois pas en quoi ce mandat est contraire à celui de ministre (tant que le conflit d'interet est écarté, meme potentiellement)

Attention à l'orthographe des noms , Daerden n'est pas dardenne (les premiers étant PS, l'autre DARDENNE du MR) :o)

himself a dit…

@Chaos et Olivier

La rémunération de la gérance n'est pas un problème en soit, même si il est appliqué.

Dans le cas Donfut, (à en coire les éléments diffusé, mais à vérifier) je pense que la société a été créée "on purpose" pour détourner le lien contractuel avec Donfut. Je me demande également quel est la formation/ diplôme, voire expérience pertinente qui font dire que ce serait un expert en énergie. Si ses compétences étaient tells, pourquoi Elio les ignorait ? Le personnel et le CA de ces intercommunales n'était-il pas en charge justement de gérer ces entités ? A quoi servent-ils donc, alors ?