mercredi 21 janvier 2009

Zaventem en baisse

Brève: En 2008, l’aéroport national a enregistré une baisse de 2,11 % de ses mouvements aériens par rapport à l’année précédente. Il s’agit du premier recul depuis 2001, année de la faillite de la Sabena.


Lire aussi:
Quand nos impôts servent à payer les dividendes à Liège Airport
L'examen des comptes arrêtés à fin 2007 de la SA Liège Airport laisse apparaître une croissance des activités, tant au niveau des activités cargo qu'au niveau des passagers. Cocorico ? Au niveau cargo, l'évolution du «vrai» chiffre d'affaires (+ 14,1 %) est moins importante que l'évolution des volumes traités (+ 20,7 %) et de l'inflation (+ 1,82 %).
Côté passagers, une fois le vernis gratté, la situation est encore moins réjouissante. En effet, si le nombre de personnes transportées passe de 307.000 à 333.000 (+ 8 %), le chiffre d'affaires y afférant chute quant à lui de 31 % (1.108.000 euros en 2007). «Cette réduction est due à une diminution du tarif de facturation à partir du 1er avril 2007, explique-t-on dans le rapport de gestion 2007. La taxe passagers passant de 7 à 3 euros.» Ce «plantage» des stratèges de Liège Airport dans l'appréciation de l'élasticité de la demande par rapport aux prix servira au moins de leçon aux... étudiants de 1re bac en économie. Nous ne sommes pas encore au bout de nos surprises. A côté des 14.607.327 euros de chiffre d'affaires propre, les subsides d'exploitation et montants compensatoires obtenus des pouvoirs publics par la SA Liège Airport sechiffraient à 17.299.724 euros (118 % du chiffre d'affaires) pour l'année 2007 contre 16.642.017 euros en 2006 (130 % du chiffre d'affaires). Il y a donc un «mieux»... Côté dividendes, on n'est pas en reste non plus : comme l'an dernier, sur le résultat après impôts (564.561 euros contre 242.964 euros) et à côté de la dotation obligatoire à la réserve légale (28.228 euros contre 12.148 euros), tout le bénéfice après impôts file en dividendes vers les actionnaires (dont les Aéroports de Paris pour 25 %) !


Aéroport de Charleroi : nouveau guidage anti-brouillard
Il y a un nouveau système de guidage pour l'aéroport de Charleroi. Le terminal et ses installations ont été visités lundi pour un dernier contrôle. L'homologation officielle devrait donc tomber dans les jours qui viennent.

L'installation d'un système anti-brouillard à l'aéroport de Charleroi

3 commentaires:

echocynique a dit…

"les subsides d'exploitation et montants compensatoires obtenus des pouvoirs publics par la SA Liège Airport se chiffraient à 17.299.724 euros (118 % du chiffre d'affaires) pour l'année 2007 contre 16.642.017 euros en 2006 (130 % du chiffre d'affaires)"

Je propose que l'Etat subventionne les banques à concurrence de pas même 15 % de leur chiffre d'affaires...

Surtout que si je comprends bien, 500.000 € partent chez les actionnaires, qui eux, au contraire de Fortis, ne sont pas de vils spéculateurs. C'est vrai qu'investir dans une société qui vend pour 100 € et perd 115 €, c'est un modèle économique.

Je comprends mieux d'où Happart tient ses concepts économiques

himself a dit…

@Echo

Tu as évidemment tout compris.

Délirant, n'est-il pas ?

Solidarité, qu'ils disent ...

PS: regarde question à la Une ...sur .. l'aviation/Zaventem

Xavier a dit…

Intéressant de voir comment Le Soir couvre l'info.

A partir du même communiqué de presse?

J'adore "En 2009, Liege Airport, qui lancera son nouveau slogan ("Les ailes de la réussite") "