samedi 17 janvier 2009

Le "Web 2.0"

Depuis peu, Le Soir affiche le message suivant, avant envoi de commentaires sur leurs articles:

"Quelques règles de bonne conduite avant de réagir

Merci pour votre réaction. Votre message doit respecter la charte du Soir, à laquelle vous avez souscrit au moment de votre inscription (
lire la charte): sont exclus notamment les messages racistes ou xénophobes, les propos calomnieux ou diffamatoires, les injures ou les attaques personnelles. Confirmez-vous que votre message respecte la charte ?"

Echocynique avait déjà relevé un phénomène connexe sur le site de La Libre, suite déjà aux désagréments subits par François:

"Gaza et la liberté d'expression
Il y avait déjà la fermeture des commentaire du
"Belge qui se soigne", c'est au tour de La Libre de fermer les commentaires sur les sujets du proche Orient. Le "Web 2.0" a encore du chemin à faire. Dommage car la liberté d'expression peut être améliorée grâce à Internet. Mais il faut pour cela que le respect mutuel existe. "


Lire aussi:
Comme un lundi, le plein de liens : Israël et la bataille du web, politiques belges sur Twitter …


Décérébré

10 commentaires:

echocynique a dit…

Et sur le site du sénateur Destexhe

"PS. J'attire votre attention sur le "disclaimer" dans la colonne de droite du menu. Tout contributeur de ce blog est responsable de ses propos et est tenu de respecter la loi.

Rédigé le 15 janvier 2009"

Paul Vanden Boeynants a dit…

On trouve vraiment tout et n'importe quoi sur le web... C'est le prix à payer je suppose...

himself a dit…

@védébé

C'est un peu comme dans la vie, mais à une autre échelle.

himself a dit…

@Echo

Merci pour cette nouvelle entrée.
Tu auras remarqué que c'est ton post qui m'aura inspiré (fortement)

himself a dit…

PS@Echo

J'oubliais: j'avais repéré chez Destexhe les propos suivants: "Débat animé et passionnel au Sénat hier sur Gaza. Et cette assemblée n'échappe pas au chantage intellectuel et à la calomnie. Ainsi à ma collègue Christine Defraigne (MR)qui s'interrogeait sur l'usage du mot "disproportionné" pour qualifier la riposte israélienne, Philippe Moureaux (PS) rétorqua "Hitler avait raison d'après vous alors".

Propos indignes et inqualifiables, mais qui sont révélateurs d'une stratégie visant a assimiler toute critique du communautarisme, de l'islamisme radical ou de l'immigration à du racisme ou à l'extrême droite. Et malheureusement ceux qui font l'opinion dans les médias ne dénoncent pas assez cet amalgame odieux. "

J'ai aussi entendu un reportage hier soir au JT de la RTBF sur un échange de la population de Schaerbeek (?) et 4 représentants de parti francophones .... à nouveau le Moureaux a fait dans le très minable.

echocynique a dit…

@ Himself,
C'est d'ailleurs intéressant de voir le compte rendu analytique, où l'on fait semblant de ne pas comprendre ce que l'autre dit

Après avoir été interrompue grossièrement, C Defraigne peut continuer
"Mon idée était justement la suivante : peut-on jamais parler de riposte proportionnée lorsque des moyens militaires sont engagés ?"

Et elle ajoute, pleine de bon sens:
"Dans un débat aussi difficile où le sens de la nuance est important, j’estime que chacun a légitimement le droit de s’exprimer sans qu’il ne lui soit fait de procès d’intention et sans que l’on essaye de lui jeter l’opprobre parce que sa position est peut-être un peu plus nuancée par rapport à certains anathèmes qui sont prononcés."
source:
http://www.senate.be/www/?MIval=/index_senate&MENUID=24300&LANG=fr

echocynique a dit…

@ Himself,

Oui, j'ai vu.
(Tu auras remarqué que c'est ton post qui m'aura inspiré (fortement))

Merci :-)

himself a dit…

@Echo

C'est vraiment un sale c.

Echocynique a dit…

Tu as vu la réaction du sénateur Destexhe à son autre sortie grossière?
http://destexhe.blogs.com/divers/cpmoureau.pdf

himself a dit…

@Echo

Merci, je n'avais pas encore repéré.

Entretemps j'ai été retrouver les images de sa réaction à propos de Gaza. Et dire qu'il partage la vice-présidence avec l' "autre" ... et qu'il pousse Laurette.