dimanche 26 octobre 2008

Rudy Aernoudt (II)

Rudy Aernoudt sera l'invité du 7ème jour sur la RTBF.

video


Lire aussi:
Aernoudt : "D'abord un programme"
Vendredi soir, Jean-Marie De Decker et Rudy Aernoudt étaient ensemble à la VRT. Si les deux hommes y ont réaffirmé leur accord sur le socio-économique et l'éthique, ils divergent sur l'institutionnel, De Decker étant confédéraliste comme il nous l'a répété, tandis qu'Aernoudt croit encore en la Belgique. Quant aux ambitions électorales de ce dernier, De Decker nous a confirmé avoir été surpris de leur annonce. "Surpris, mais pas fâché" , complète-t-il.

Rudy Aernoudt lance son parti en Wallonie

“Populisme” : tare, qualité ou insignifiance?
L’entrée en campagne de Rudy Aernoudt, en vue des élections régionales de 2009, a causé un émoi certain en Région wallonne. Jusqu’ici, il était perçu comme le grand redresseur de torts de la Région flamande, ce dont les Wallons en général lui savaient le plus grand gré. Avec l’annonce de son programme, qui consiste à remédier aux maux de la politisation et du chomage, Aernoudt a soudainement suscité une fronde réunissant tous ceux qui estiment qu’il devrait cantonner son discours critiques à nos amis du nord.

Une bouffée de “populisme propre”
Avec l’arrivée de Rudy Aernoudt en Wallonie et sa volonté de présenter une liste aux régionales de 2009, voilà un deuxième populiste grand format qui franchit la frontière nord-sud après Jean-Marie Dedecker. Un populiste, espère Le Soir dans son édito, qui sera “propre et éthique”, c’est-à-dire sans dérives nationalistes voire xénophobes.

Aucun commentaire: