mercredi 15 octobre 2008

Geen mis in 't Frans

Dans les communes à facilités, toutes les paroisses doivent dire la messe en néerlandais. Une seule paroisse par commune peut déroger à la règle. Pour Rhode-St-Genèse, il s'agit de l'église Notre-Dame Cause de Notre Joie. Les autres paroisses se voient interdire par l'archevêché de Malines de parler le français.
Le père Baert, curé de la paroisse Sainte-Barbe de Rhode-St-Genèse a refusé d'enterrer un habitant francophone. La famille souhaitait que la messe soit prononcée en français et en néerlandais mais le curé ne veut pratiquer que le néerlandais au sein de son église, comme Jésus, avant que ne démarre la dernière intifada.

Nimportnawak

6 commentaires:

François a dit…

Et pendant ce temps-là, Leterme va assister au Sommet de la Francophonie au Québec. Quel affront pout tous les francophones de Belgique. Etre représenté par un flamingant ! Surréaliste. J'imagine que, cerise sur le gâteau, De Gucht sera de la partie.

Guillaume a dit…

Après le "Wij sporten in het Nederlands" dans les salles de sport. Bientot, "Wij sterven in het Nerderlands" dans les cimetières.

Holocrate a dit…

Et si on proposait aux Francophones des communes à facilités de porter désormais une étoile brune avec l'inscription Franstalig ?
Ca faciliterait la tâche à la future police linguistique.
En attendant les déportations...

himself a dit…

@Holocrate

Il y avait déjà ceci:

http://grand-barnum.blogspot.com/2007/11/ces-dictatures-qui-nous-emmerdent.html

himself a dit…

@ Guillaume:

cfr ceci aussi ?

http://grand-barnum.blogspot.com/2008/10/leurope-est-ma-patrie.html

himself a dit…

@ François

Y sera-t-il ???? !?

http://www.francophoniequebec2008.qc.ca/fr/place/bienvenue.php