mardi 10 février 2009

Aernoudt, suite (II)

Billet dans le prolongement d' Aernoudt, suite (I) .

Il n'est pas facile d'avoir et d'amener des nouvelles idées sur le terrain politique - bien que le libéralisme possède déjà une vieille histoire en Belgique-, mais il est encore moins facile d'y implanter un nouveau parti. Il existe de sérieuses contraintes "légales", mais aussi de sérieuses inimités dont le débat politique est truffé de malhonnêtetés intellectuelles:


Philippe Walkowiak, le rédacteur en chef politique à la RTBFqualifie Rudy Aernoudt de poil à gratter de campagne électorale ...
En tout cas, il aura réussi un premier tour de force : depuis 72h, chaque parti se sent obligé de se situer par rapport à lui. En très peu de temps, il aura placé son parti au centre des discussions. C'est bien entendu l'effet d'annonce et la singularité de la nouveauté.
Mais surtout, Rudy Aernoudt irrite.
Assez logiquement, il irrite sa cible favorite : le Parti Socialiste. La Wallonie est malade du PS, dit en substance Aernoudt.
Le PS entretient le chômage en Wallonie, les syndicats vivent du chômage, poursuit Rudy Aernoudt.

video

Vous remarquerez qu'en début de vidéo, Rudy Aernoudt est accusé d'accuser les "victimes de la crise, comme responsables" ... et puis plus loin, les responsables pointés par Rudy Aernoudt ne seraient que le gouvernement et les pouvoirs publics. Flèche de tout bois et incohérences jusqu'au bout des ongles, alors que le discours de RA est très clair: l'Etat PS est responsable.
C'est trop dur à entendre et impossible à réfuter, alors on brode, on invente ... et on "populise"; le populiste arrosé, en quelque sorte à la fin de la vidéo.

Quand ce n'est pas encore assez, on désinforme, on essaie de décrédibiliser

video

ou on insulte:
"Aernoudt n'est rien d'autre qu'un ancien chef qui a été mis dehors"
Elio Di Rupo "remet Rudy Aernoudt à sa place" et défend les chômeurs
Revenant sur le "slogan" lancé par Rudy Aernoudt et son nouveau parti dans la presse (Je conseille aux chômeurs qui souhaitent rester au chômage de ne pas voter pour moi, mais pour Di Rupo) , l’intéressé réplique : « Je suis scandalisé. Je trouve honteux qu’on puisse ainsi s’exprimer à l’égard des chômeurs. J’ai des gens qui viennent me voir presque tous les jours, de tous les âges, et qui veulent travailler mais qui ne trouvent pas de l’emploi. C’est une arrogance que je ne supporte pas, du mépris inacceptable, de faire porter à ces gens l’opprobre alors qu’ils sont la victime d’un système économique libéral. M. Aernoudt n’est rien d’autre qu’un ancien chef de cabinet libéral qui a été mis dehors par le gouvernement flamand et débouté en appel au Conseil d’Etat. Il est donc entaché de fautes que lui attribuent le gouvernement flamand. (…) Je l’ai encore vu dans certains endroits, on y trouve des parlementaires MR tout près. »


Faute grave ? :

Rudy Aernoudt a perdu en septembre 2007 sa place de secrétaire général du département Economie, Science et Innovation de l'administration flamande. La raison officiellement avancée concernait une interview qu'il avait donnée au Soir, dans laquelle il accusait le gouvernement flamand de nominations politiques. Le gouvernement lui reprochait aussi le fait que ses services envoyaient des communiqués à propos d'une pétition sur internet le réclamant comme Premier ministre

Tarzan de Quaregnon - 10 votes favorables

Voter pour ce commentaire
lui et dedecker seront les fosoyeurs de la wallonie comment des wallons peuvent ils suporter cet individu idem dedecker qui nous fait passer pour des fainaients , envoyer les fainaients de chomeurs wallons aller travailler en flandre ? ETpendant ce temps que feront les vaillants chomeurs de flandre? ILS VIENDRONT TRAVAILLER EN WALLONIE PEUT ETRE COMMENT CROIRE DE TELS RAGOTS de plus le chomage va encore augmenter suite a la crise et aussi en flandre, qu on arrete ce cirque cest surtout ses 2 individus qui vont s enrichir ,faudra t il peut etre se tirer une balle dans la tete des qu on aura perdu son job ?
C EST PIRE QUE LES SS.

hihihi - Belgique
pareil, je voterai aussi pour lui. De nombreux blogueurs l'assassinent déjà.Pourtant, il dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas! Populiste? Qu'ont fait les socialistes et bien d'autres petits chefs locaux et coutumiers depuis toujours? Qu'ont apporté ces salauds de parvenus à nos régions, alors qu'ils l'ont archi pillée et cadenassée depuis des décénies. Q'un flamand, intelligent de surcroit, viennent nous dire comment faire pour nous en sortir, pour virer toute la pourriture qui nous infecte depuis si longtemps, après tout pouquoi pas, même si ça fait très mal à certains! Que ceux qui vomissent les pratiques staliniennes du P.S ne ratent pas la chance qui s'offre enfin à eux!

Extrait du JT de la RTBF, du 17 février 2009 - Université libre de LiDé à Wanfercée-Baulet

video



Lire aussi:
Aernoudt : "Les socialistes wallons n'ont pas le monopole du copinage"
Inauguration, en catimini, hier, du QG bruxellois de campagne du leader de la formation Lidé

La majorité des électeurs flamands se révèle raciste
Des chercheurs flamands de l'"Institut d'enquête d'opinion politique et sociale" ("Instituut voor Sociaal en Politiek Opinieonderzoek", KUL - Katholieke Universiteit Leuven) ont publié ce lundi 26 janvier 2009 une étude intitulée "Les minorités ethniques et les électeurs flamands" (Jaak Billiet et Marc Swyngedouw: "Etnische minderheden en de Vlaamse kiezers"). Il ont interrogé 1.084 électeurs flamands entre le 28 septembre 2007 et le 15 janvier 2008. La majorité des électeurs flamands (42.5% vs 34.3%) estiment que les minorités ethniques sont une menace pour leur culture et leurs coutumes. Une écrasante majorité (52.2% vs 18.7%) déclare que les allochtones "profitent" de la sécurité sociale. Les chercheurs ont également interrogé les électeurs sur le concept d'islamophobie. Ils sont 48.3% (vs 17.5%) à estimer que les valeurs islamiques (et non pas islamistes) sont une menace pour l'Europe. Et 44.9% des électeurs flamands estiment que les propos racistes dans les lieux publics ou à la télévision devraient être acceptés (vs 50.3% qui veut l'interdiction).

Maingain : Aernoudt épouse la thèse flamande
Le président du FDF, Olivier Maingain, est l’un des rares à exprimer ses réticences par rapport à l’entrée éventuelle de Rudy Aernoudt accompagné de son parti, LiDé, au sein du Mouvement Réformateur [voir : Lidé : Le MR va-t-il absorber le populiste ?]. Je suis heureux de constater, après avoir reçu maintes plaintes frôlant parfois les insultes de la part de « LiDéistes », ne plus être le seul à fustiger la légereté de Mr Aernoudt.
Dans une interview accordée à La Libre Belique ce 4 février, Olivier Maingain avoue ne pas être le seul au sein du MR à s’interroger sur les objectifs poursuivis par Rudy Aernoudt. Le président du FDF, comme à son habitude, pèse chacun de ses mots et considère que le propos tenu par son homologue de LiDé sur les chômeurs est « un peu simpliste [...] laisser entendre que toutes ces personnes sont des professionnels du chômage, ce n’est évidemment pas sérieux ».

Rudy Aernoudt, avec toute ma sympathie
En Belgique, on aime couper les têtes qui dépassent. Rudy Aernoudt vient d'en faire les frais. Son licenciement brutal montre les limites du discours de la Flandre sur la bonne gestion, le "goed bestuur". La gouvernance flamande n'est que marginalement meilleure que celle du sud du pays. On y trouve les mêmes maux : trop d'agents, politisation, création de structures bidon pour recaser des copains, omniprésence des cabinets (500 personnes en Flandre) que Rudy avait eu l'outrecuidance de comparer dans son livre "Wallonie-Flandre" à des Cours ministérielles.

1 commentaire:

onvotepoureux a dit…

Lidé viré du MR
L'épiphénomène Lidé se transforme en mini-tornade politique à droite de l'échiquier politique.

De buzz en buzz, le candidat Aernoudt fait parler de lui et pourtant :

Durant la semaine précédent l'annonce de l'alliance Lidé-MR, Aernoudt écarte son coordinateur Bruxellois de Roubaix, 48h00 avant le samedi des noces Lidé annonce la réintégration de de Roubaix avant de refaire disparaître cette déclaration (comme dot pour le FDF ?)

Aernoudt aux européennes pour défendre une Wallonie virusée par les syndicats, et les vassaux du parti socialiste (déclaration officielle Lidé) ? Forcément, notre fringuant chef de parti Wallon du Nord est toujours domicilié dans sa flandre natale et donc innéligible au pays du Coq.

En parlant de coq, le chef coq Aernoudt, celui qui disait vouloir gérer la cuisine MR semble avoir servi des plats indigestes, sur ses 10 plats, plusieurs sont restés en travers de la gorge de Maingain, de Gérard Deprez et d'Olivier gosuin. Comme quoi la nouvelle cuisine, c'est une mauvaise idée.

Après les appels du pied de Desthexe, de Kubla, Didier Reynders invite Aernoudt comme candidat ‘individuel’ au MR, le FDF le sortira par la fenêtre aussi sec dès le lundi, même pas le temps de salir les draps.

Aernoudt victime des médias, des méchants qui le traite de populiste, de démaguo, de poujadiste ! Scandale, et pourtant lui-même n’hésite pas à comparer Maingain à Dewever, ni à traiter les syndicalistes de virus à éradiquer, ou encore les chômeurs wallons de faignasses indignes de percevoir des allocations longtemps.

Je vous passerai les infos croustillantes et plus anciennes des Litwak, de Roubaix and Co.

Notre ami flamand ayant contre lui désormais, les socialistes, les syndicalistes, les chômeurs, le FDF, le MCC, Fientjes Moermans et moi ;-) Il ne manque plus qu’il agresse les écolos pour devoir faire campagne en Ouzbékistan pour leurs expliquer le vrai libéralisme.

C'est trop injuste !

Vu le comportement d'Aernoudt, la meilleure solution pour être débarassé de lui : Lui offrir un Job, il est manifestement ouvert au cirage de pompe mais sa fidélité à son poste reste inconnue.

Dans la foulée ses amis co-fondateurs de Lidé ne sont par rancuniers, ils avaient laissé un morceau de poulet dans le frigo et la porte du salon de Lidé entrouverte, au cas ou le fugueur reviendrait pendant la nuit.

Voici un lien vers le Bel RTL soir de ce lundi de carnaval, cela tombe bien le carnaval cette année pour accueillir la grande parade Lidé d’Aernoudt et de son cortège de déchus ou déçus èmeristes.

http://belrtl.alinfini.be/index.php?option=com_vpl_audioplayer&task=play&mmo=88353

Après les pubs, le clown demandant des comptes à Aernoudt sur son méga buzz médiatique qui fit Flop…. C’est moi.

Olivier Baum

http://onvotepoureux.skynetblogs.be/