mercredi 29 avril 2009

Le comité d’audit du PS

Brève: Mis en place par Di Rupo, c’est l’arme des instances dirigeantes du Parti socialiste dans leur chasse (interne) à la fraude: Désamorcer les bombes avant qu’elles n’éclatent dans la presse, prévenir les scandales, veiller au comportement éthique et légal des quelque 2 900 mandataires que compte le PS .

4 commentaires:

Chaos Theory a dit…

2-3 réflexions...

1. Le libéralisme, c'est mal sauf si ça sert des mandataires PS...

2. Je ne vois rien de chocant, que du contraire, à ce qu'un mandataire politique aie sa propre société et puisse vivre d'autre chose que de la politique, je trouve ça très sain. Ca evite de s'agripper au pouvoir comme un naufragé à un morceau de mat...

3. Je ne vois rien de chocant à ce qu'il continue à avoir sa société, que celle-ci continue à avoir des missions même si ce n'est pas lui qui les conduits. Sinon, à ce tarif, on doit interdire à tout mandataire politique d'avoir une participation dans une entreprise.

4. Je suis plus mitigé quand je vois qui sont les clients en question. J'aurai préféré une clientèle privée à une clientèle publique. A ce niveau là, je ne trouve pas acceptable qu'il travaille encore avec Socofe et l’autre avec IGH (Intercommunale gazière du Hainaut). On me dit qu'il n'est pas susceptible d'abus de pouvoir car il n'est pas en charge de la politique énergétique.

Moi je dis que comme pour le cabinet de réviseur Dardenne, quand on est mandataire public, on s'abstient de prendre des contrats chez les copains du public... Je connais encore un célèbre cabinet d'avocat qui demandait à des amis PS quelles étaient les opportunités dans les ministères et administrations "affiliés" PS...

Pierre Fendregella a dit…

En place depuis 2006, ce n'est donc pas nouveau. Comment se fait-il "in suspecto tempore" (les élections approchent) qu'un article est rédigé à ce sujet ? Même plus, comment se fait-il que ce comité soit vanté au point que l'on précise qu'un autre parti veut le prendre pour exemple ? Et même plus, le journaliste, comme si il devait prouver son objectivité, indique que le comité ne veut pas faire de commentaires. Si cela, ce n'est pas de la propagande, alors je m'appelle Napoléon.

himself a dit…

@Pierre

et que dire de ceci: http://grand-barnum.blogspot.com/2009/04/linusop-nest-pas-mort.html ?

pim a dit…

“Le vice inhérent au capitalisme consiste en une répartition inégale des richesses. La vertu inhérente au socialisme consiste en une égale répartition de la misère.” Sir Winston Churchill