mercredi 29 avril 2009

Je vous demande de partir

Des questions légitimes sont posées et le Fortisgate est loin d'être fini *...

Mais à ce prix-là ?”, se demande Charles Bricman.

Mon ami Chaos Theory s'étrangle …
Et maintenant... adaptons la prose de Didjé...Je suis moi, scandalisé par l'utilisation massive de fonds spéculatifs situés dans des Paradis Fiscaux par les ministres du gouvernement Belge (et Français?)pour faire la publicité de leur politique en faveur du rapprochement Fortis BNP sans même offrir la possibilité de discuter d'un plan B". Selon les actionnaires, qui ont "fait les comptes" (mais sans les détailler), près de 170 millions d’actions sans faire une déclaration de transparence ont ainsi été utilisés par le gouvernement pour vanter la politique menée et donc "pour faire campagne".POur ma part.. toujours opposé à ce deal. Mais, je n'ai rien contre une décision contraire pour autant qu'elle soit le fruit d'une véritable décision démocratique des actionnaires... je reproche qu'à AUCUN moment, on n'ait vraiment offert l'opportunité d'étudier una utre solution....Cet acharnement et les moyens détournés (tiens, je pensais que les paradis fiscaux devaient être bannis???) me laissent penser qu'il y a quelque chose derrière que l'on ne sait pas...Ce n'est pas normal ni logique cet acharnement à tout prix...



video


A noter que la décharge n'a pas été données aux administrateurs ... autre volet à suspens du dossier...

* NB: L'expérience Wikipédia est finie pour moi: un beau projet, mais avec une infinité d'abrutis

Lire aussi:
Fortis: pourquoi?
J’y reviendrai forcément, à cette incroyable assemblée générale extraordinaire (ô combien!) de Fortis. Un peu à l’écart, l’ancien sénateur Etienne Cooreman (celui des lois Cooreman - De Clercq qui ont rendu la vie à la Bourse belge) contemplait d’un air perplexe ces actionnaires furieux massés devant la tribune, le poing levé ou le pouce en bas, hurlant “dé-mis-sion” à l’adresse d’un président et d’un CEO complètement dépassés par les événements.

Société Générale : Daniel Bouton quitte ses fonctions

La décision du président de la banque française prendra effet le 6 mai. "Les attaques répétées qui me visent personnellement, en France, depuis 15 mois m'affectent mais surtout elles risquent de nuire à une banque de 163 000 personnes"

Jugements - 21-11-2008
Bonjour,
C'est l'info de la semaine.Ca y est: La valse des procès et jugements a commencée.
Le Tribunal de Commerce s'est prononcé en référé sur les deux premiers recours introduits.
Le cabinet Modrikamen qui demandait l'annulation pure et simple de la vente de Fortis Banque à BNP Paribas a été débouté sur le fond, mais a obtenu la nomination d'un collège d'experts chargés d'étudier le prix et les conditions de cette vente.

2 commentaires:

Chaos Theory a dit…

@Phineas

Tout celaaaa, c'est la fauuuute à la criiiiise libéraaaaale....
...
Ouais... Didier... Donfut lui semble aussi avoir pigé que le libéralisme pouvait avoir du bon...

himself a dit…

@Chaos

une fois de plus ... Donfut, c'est le prochain sur LGB ...