mercredi 13 mai 2009

Un homme qui a appréhendé très tôt la dimension sociale

Update:
Didier Donfut, via sa société, travaillait aussi pour la Socofe, un holding wallon (et structure publique) actif dans le secteur de l'énergie, dont le ministre Jean-Claude Marcourt vient de quitter précipitamment la présidence. Pour sa consultance, la société de Donfut touchait environ 1 700 euros par mois. Plus encore que dans le cas de l'IGH, présidée par Marie-Paul Bury, conseillère communale PS à Frameries, commune dont M. Donfut est bourgmestre. La convention a été signée en 2000 par Robert Urbain et Patrick Moriau (également PS, fallait-il le préciser).
Jean-François Cats, préside le Comité d’audit du PS qui vient de screener la situation de Didier Donfut: rien à signaler. Jean-François Cats, membre du Comité "Lamfalussy" qui redessine l’architecture du système financier belge pour le compte du gouvernement belge, dirige le cabinet de réviseurs d’entreprises TCLM qui est également réviseur attitré des comptes de l’Intercommunale gazière du Hainaut (IGH) ... cherchez l'erreur ou le propre conflit d'intérêt ...

Vont-ils tous être poursuivis, démis de leurs fonctions et virés du PS dans la bonne lignée de la rénovation ?

Donfut ministre, jusqu'à quand ? titrait déjà à l'époque Vers l'Avenir quand le ministre se sentait plus Martien que démissionnaire ... Pour ma part, cela fait un certain temps que j'avais le bonhomme dans la ligne de mire, mais la situation est tellement caricaturale et "banale" au sein d'une certaine Association de malfaisants, que je préfère vous proposer l'hagiographie de ce digne représentant du bon peuple qui ne voit toujours pas le problème de ce "guichet unique" à la place du "guichet unique". Le Comité d’audit interne du PS, présidé par Jean-François Cats, réviseur d’entreprise et président honoraire de l’Institut des réviseurs d’entreprises, non plus par ailleurs ... on est en droit de se poser de sérieuses questions, alors qu'il y a peu, on pouvait lire également son hagiographie dans le journal le Soir. On peut donc encore lire sur le site du PS à propos de Didier, le Magnifique :

Profil : Didier Donfut est un homme qui a appréhendé très tôt la dimension sociale. Après ses études, pendant cinq ans, il travaille dans le logement social et son premier mandat électif fut celui de conseiller CPAS à la Commune de Frameries.

Il n’a depuis lors cessé de défendre la solidarité que ce soit en tant que bourgmestre, comme député fédéral, comme député wallon, ou comme secrétaire d’État aux Affaires européennes du gouvernement sortant. Persévérant, aimant le consensus, défenseur du secteur public et des valeurs socialistes, il fait primer l’intérêt général sur toutes les formes d’égoïsmes. Président pendant cinq ans, de 1999-2004, de la commission de l’action sociale du Parlement wallon, il poursuit son action au service d’une dimension sociale forte dans la société. (ndr: la sienne ?)

Ingénieur commercial de formation, Didier Donfut est le papa de 3 enfants. À côté de son travail politique, Didier Donfut est passionné de basket. Il préside l'asbl du club de Mons Hainaut (ndr: à creuser ...)
En dehors des gradins, pour se distraire et garder la former il pratique le jogging le plus régulièrement possible et il écoute avec passion les "pierres qui roulent" …


Formation : Ingénieur commercial
Domaines de prédilection : Cadre de vie (ndr: le sien, sans doute), Social , Sécurité (ndr: des revenus)


Fonctions actuelles
Ministre régional (Région wallonne)
Conseiller communal (FRAMERIES)
Bourgmestre en titre (FRAMERIES)
Chef de groupe au Conseil communal (FRAMERIES)

Fonctions au sein du Parti (ndr: pas encore démis, voire exclu ?)
Membre du Bureau avec voix délibérative (Parti Socialiste)
Membre du Comité des fédérations socialistes wallonnes (Parti Socialiste)
Président fédéral (MONS-BORINAGE)
Membre du Comité fédéral avec voix délibérative (MONS-BORINAGE)
Membre du comité de la SECTION (FRAMERIES)

Date de naissance
25/10/1956

Informations
Ministre régional (Région wallonne)
Rue des Brigades d'Irlande 4
5100 JAMBES (NAMUR)
Envoyer un email

Bourgmestre en titre (FRAMERIES)
Rue Archimède 1
7080 FRAMERIES


La couleur des crèches ...
Brève: Les couleurs politiques n'ont joué aucun rôle dans la sélection des projets de crèches, a affirmé lundi le ministre de l'Action sociale, Didier Donfut, en Commission du parlement wallon


Updated:

Dans le moniteur du 14 août 2008, Didier Donfut faisait état des mandats rémunérés suivants :
Député wallon 21/12/07 > 31/12/07
Conseiller communal (Frameries) 21/12/07 > 31/12/07
Bourgmestre (Frameries) 01/01/07 > 21/12/07
Administrateur du CHU Ambroise Paré à Mons 01/03/07 > 29/06/07
Administrateur de l’IDEA
Administrateur de l’IGRETEC 29/06/07 > 31/12/07
Membre du comité de direction de l’IGRETEC (29/06/07 > 31/12/07)
Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes (01/01/07 > 20/07/07)
Ministre fédéral de la Santé (20/07/07 > 21/12/07)
Membre du conseil de police de la Zone BORAINE

Dans le même document M. Donfut déclarait également plusieurs mandats non rémunérés : président de la Fédération du PS de Mons, administrateur de la SPRL IDEE, vice-président du Parc d’Aventures scientifiques PASS, administrateur de la Fondation Louis Piérard et président de Union Groupes de Maison du Peuple Frameries.

Suspicions de conflit d’intérêt chez Didier Donfut : 143.000 euros l’année
D’un côté, le ministre wallon possède une société de consulting dont il est l’unique actionnaire. De l’autre, le socialiste est le bourgmestre de Frameries. Réunissez les deux et vous obtenez un contrat de consulting avec un organe de sa commune pour la bagatelle de 143.000 euros l’année !Le ministre wallon Didier Donfut, 3ème sur la liste PS à Mons, a signé en 2000 une convention qui lie sa société de consulting (IDEE) à l'IGH (Intercommunale gazière du Hainaut) pour un montant annuel de 120.000 euros. Les gains de l'activité de consultance de la société de Didier Donfut s'ajoutent à son salaire ministériel, écrit mardi La Libre Belgique.La convention est toujours en vigueur. Elle a été reconduite en 2006 et a été indexée. Elle tourne aujourd'hui autour de 143.000 euros par an. La société a facturé pour plusieurs centaines de milliers d'euros en huit ans. Les factures s'enchaînent et les cachets de consultance de l'IDEE sont versés sur le compte bancaire de la société de Didier Donfut dont il est l'unique actionnaire et qui n'emploie qu'une personne.Les missions d'IDEE se limitent à quelques conseils dans les contacts entre IGH et Electrabel. La convention prévoit que "le consultant pourra organiser ses activités avec la plus grande liberté et avec la plus complète indépendance".IGH est présidée par Marie-Paul Bury, conseillère communale PS à Frameries, commune dont M. Donfut est bourgmestre. La convention a été signée en 2000 par Robert Urbain et Patrick Moriau, également PS.
Marcourt fait aussi appel à la société de Donfut …Une seconde convention lie, depuis 2000, IDEE à une autre structure publique, la Socofe, un holding public présidé par Jean-Claude Marcourt. La Libre Belgique s'interroge sur le montant de cette convention.Il apparaît que Didier Donfut a mené des négociations gouvernementales pour le PS sur le décret gaz et électricité. "Il a effectué un lobby caricatural pour Electrabel", a rapporté au journal un observateur de premier plan.
Richard Miller (MR) déposera une interpellationLe député Richard Miller (MR) déposera ce mardi au parlement wallon une interpellation au ministre-président Rudy Demotte à propos de la situation du ministre de l'Action sociale, Didier Donfut, a-t-il annoncé. "D'après cette convention, des montants importants auraient été versés à M. Donfut pour des missions très limitées", a expliqué M. Miller. Le parlement wallon a cessé ses activités le 30 avril mais il n'est pas dissous. Il peut donc valablement se réunir à nouveau, a fait remarquer le député, en rappelant que le président José Happart avait lui-même indiqué qu'il était disposé à réunir l'assemblée si besoin était.


Donfut reçu par le comité d'audit du PS
29.04.09
Le ministre wallon de la Santé et de l'Action sociale, Didier Donfut, vient d'être convoqué et "screené" par le comité d'audit du PS en raison de rumeurs persistantes quant à la bonne gestion de sa comptabilité et des différents mandats qu'il détient. L'information est reprise par un quotidien francophone mercredi. La porte-parole du PS a toutefois précisé, mercredi matin à l'Agence BELGA, que M. Donfut avait été "reçu" par un membre du comité d'audit -et non pas convoqué- comme c'est le cas pour la plupart des mandataires socialistes. Titulaire de divers mandats d'administrateurs rémunérés (Igretec, Idea), Didier Donfut est également expert permanent à la Socofe, un mandat pour lequel il a été reconduit en 2006 et pour lequel il est rémunéré. La Socofe est un holding financier à caractère régional qui gère les intérêts communaux et intercommunaux, notamment dans le secteur de l'énergie. Le comité d'audit du PS n'a pas relevé d'anomalie fondamentale.

10 commentaires:

Olivier Salomé a dit…

J'aime bien ce PS rénové. C'est la sensation d'écoeurement qui domine chez moi. On ne peut pas parler de quelques cas isolés mais d'un véritable système politique mafieux mis en place par le PS, y compris dans le fief d'Elio Di Rupo.

A Bruxelles, je constate que le PS a placé sur sa liste régionale de très nombreux candidats "nouveaux belges". Je suis un grand partisan de la mixité culturelle et de l'égalité des chances. Cependant, quand je vois ces multiples camionnettes blanches du PS placardées de dizaines de portraits de candidats d'origine turc et marocaine, je ne peux m'empêcher de penser que le PS vise désormais le vote sectaire pour récupérer les votes perdus par les "affaires".

Mais attirer les voix d'une communauté de cette façon, aussi brutale et primaire, relève du degré zéro de la politique comme je l'imagine. Pas de projets, pas d'idées, mais des visages pour attirer les voix d'une communauté bien précise. C'est cela la campagne électorale du PS à Bruxelles. Et qui voit-on en 5e place? Caterine Moureaux! Elle va tirer les ficelles en utilisant cette communauté que le PS considère comme un faire-valoir. Le PS peut aussi compter sur l'appui inconditionnel de la RTBF qui a cadenassé le débat politique entre les quatre "partis officiels", avec une fatwa sur tous les autres partis.

himself a dit…

@Olivier

Je partage pleinement ta "sensation d'écoeurement" - la réalité dépasse la plus grossière carricature que j'essaie de dénoncer depuis de nombreuses années.

Toutes des libérales sauf ma mère a dit…

J'ai vécu à Molenbeek entre 1997 et 2001. En effet, lors des élections régionales de 1999, j'avais été frappé par l'irruption massive de candidats "issus de l'immigration" dans TOUS les partis. Je dis bien TOUS les partis, y compris la Volks Unie, sauf... le Vlaams Blok (oui, pour une fois ECOLO fait comme les autres). Même le FN avait ses immigrés choisis.

Une fois de plus, vérité en deça des Pyrénées, erreur au delà.

Je suis républicain et je goûte assez peu aux discriminations positives mais il y a, à Bruxelles, une réalité démographique et si cette réalité se traduit dans la composition des listes éléctorales, c'est tant mieux.

En règle générale, je n'ai pas trop de naiveté en ce qui concerne les motivations des électeurs. Affirmer toutefois qu'il s'agit de "vote sectaire" parce que de votre point de vue, cela concerne le PS et les "nouveaux belges" me semble peu digne.

Pour en finir, je tiens à vous préciser que je suis naturellement racise MAIS ma conception de la civilisation me conduit à réprimer cet instinct.

Olivier Salomé a dit…

Je suis heureux que de nombreux candidats issus de l'immigration soient présents sur les listes de tous les partis, y compris le mien.

Par contre, quand je vois ces multiples camionnettes du PS placardées de 40 affiches dont 39 "nouveaux belges", oui, effectivement, je pense qu'il s'agit d'une dérive sectaire.

Comme vous le dites, il faut tenir compte de la réalité bruxelloise d'aujourd'hui, et celle-ci ne doit pas être cloisonnée aux seuls candidats faire-valoir issus de l'immigration.

Anonyme a dit…

Didier Donfut est immigré ?

himself a dit…

"Didier Donfut est immigré ?"

Oui. Il affirmait venir de la planète Mars (voir dans les annexes)

Concernant la représentation d'allochtones d'origine (nord-)africaine sur les listes PS et cdH, elle représente plus grosso que modo, 30%.

Toutes des libérales sauf ma mère. a dit…

Et j'ajouterais, himself, qu'à l'époque que j'évoquais ci-dessus, le PSC-CdH me semblait plus en pointe que le PS pour l'inclusion de candidats colorés.

Anonyme a dit…

Et quand je pense qu'on leur construit un hotel ***** à la place du 127 bis !!!
C'est sur que quand on dort sous la tente dans le désert en buvant du lait de chameau, on a envie de rester à l'hotel belgique...

C'est comme ce turc à la ville de bruxelles qui propose à la mosquée de remplir les bulletins de vote de ses compatriotes illettrés. Encore un PS

Vive la démocratie !!!
Pour rappel, à Athènes, les esclaves ne votaient pas...

Toutes des libérales sauf ma mère a dit…

Je veux croire, Anonyme, que vous êtes un fatal flatteur situationniste et non un triste crétin.

Anonyme a dit…

Pas du tout, après l'Algérie, j'ai sauté sur Stanleyville, et je sais ce que où conduit l'a-civilisation.
Voyez l'état de la Kabylie ou de votre Congo aujourd'hui et demandez vous ce que cela serait s'il n'y avait eu cet abandon de responsabilité...
En Algérie, la "civilisation démocratique", c'était des nez coupés ou des langues arrachées... Au Rwanda des mères éventrées pour en extraire les foetus...
Que ces gens restent chez eux eu lieu de nous coloniser